Le JT (journal télévisé) de mes rêves

Egalement : Arthrose du genou, Le régime anti crise cardiaque, Une petite ruse de Coca-Cola, et Une plante qui fait peur aux poètes

 

Imaginez des journaux télévisés qui « ouvriraient » avec de bonnes nouvelles, et en particulier les excellents résultats obtenus par les médecines naturelles :

  • « Prostate : les 5 plantes pour vider sa vessie d’un seul coup » – Laurent Delahousse, France 2
  • « 4000 UI de vitamine D en hiver : pourquoi il faut le recommander à tout le monde » – Gilles Bouleau, TF1
  • « Les 5 micronutriments qui redonnent espoir contre la sclérose en plaques » – Yves Calvi, C’est dans l’air
  • Ect.

 

Pendant l’émission, on ferait également la connaissance de scientifiques hors du commun, de chercheurs passionnés, d’amoureux des plantes, des huiles essentielles, on y parlerait des trésors des médecines traditionnelles, chinoise, arabe, ayurvédique ou indienne.

On y dénoncerait les médicaments inutiles, les vautours de la médecine.

On y évoquerait la vie, on s’interrogerait sur la souffrance, le bonheur, on oserait regarder la maladie ou la mort en face.

Quelque chose me dit que nous serions nombreux à suivre ce journal télévisé-là, chemin de découverte et de vérité.

Mais hélas lorsqu’on examine le vrai programme prévu par les chaînes, on comprend que ce n’est pas demain la veille…

Mais vous me direz, c’est pour ça heureusement qu’il y a PureSanté !!! Avec aujourd’hui encore des informations en provenance directe des labos de recherche les plus en pointe sur la santé naturelle…

 

Arthrose du genou : si on vous parle de vous opérer

 

En cas d’arthrose sévère au genou, les médecins conseillent souvent une chirurgie qui consiste à enlever la partie du ménisque abimée (méniscectomie) ou de régulariser des lésions du cartilage (débridement).

La question trop souvent « oubliée » est : quels sont les bienfaits ?

Des chercheurs se sont posé cette question, et ils ont rassemblé plusieurs études portant sur des patients ayant subi ces opérations [1].

 

Les résultats, vous allez le voir, font froid dans le dos.

 

Après un soulagement de six mois, la douleur revenait à l’identique généralement un an après l’opération.

D’après les patients, cette opération chirurgicale n’avait pas plus d’effet que le paracétamol sur la douleur. En ce qui concerne la mobilité du genou, la chirurgie n’a apporté strictement aucune amélioration !

Des constatations d’autant plus fâcheuses que ces chirurgies ne sont pas sans danger : décès malheureux après l’anesthésie, thrombose veineuse, etc. De plus, enlever une partie du ménisque peut aggraver l’arthrose et donc la douleur sur le long terme.

Conclusion : réfléchissez-y à deux fois si votre médecin vous propose cette opération !

 

Obésité et diabète : la ruse de Coca-Cola

 

De plus en plus de consommateurs dans le monde commencent à se détourner des sodas produits par Coca-Cola, aussi bien les classiques que leurs nouvelles déclinaisons à base d’édulcorants : Coca light, zéro, Coca-Cola Life (stévia), etc.

Dans le fond, cela n’a rien d’étonnant ; les études se multiplient pour dénoncer les liens entre sodas, obésité et diabète. On sait depuis longtemps qu’une cannette de Coca « normale » n’est rien d’autre que du sucre déguisé en liquide (équivalent de 7 morceaux de sucre pour 33 cl). Mais récemment, deux mises en garde ont été publiées par des organisations officielles à propos des produits soi-disant light :

 

  • l’Agence nationale de sécurité sanitaire des aliments a publié en 2015 un rapport indiquant que les édulcorants n’avaient « aucun effet bénéfique sur le contrôle glycémique des personnes diabétiques ».
  • Pire, d’après l’Inserm, « le risque de diabète de type 2 est plus élevé lorsqu’on consomme des boissons light plutôt que des boissons sucrées “normales” ».

 

Face à cette situation, les stratèges de Coca ont eu une idée.

« Arrêter de vendre de la m… » ??? comme l’aurait suggéré le regretté Jean-Pierre Coffe.

Ce n’est pas la piste qui a été retenue.

Le site Internet Foodwatch.org a révélé que la société avait choisi de redorer son image en arrosant financièrement un nombre impressionnant de chercheurs, médecins, nutritionnistes, diététiciens etc. qui tous, curieusement, prétendent désormais, la main sur le cœur, que les boissons light sont « plutôt bénéfiques » pour la santé.

De la corruption ???? Halte là ! Ça s’appelle « financer la science ».

Et lorsqu’il s’agit de financer la science, Coca-Cola ne lésine pas sur le chéquier :

  • Fédération française des diabétiques : 268 552 euros [2]
  • Institut européen d’expertise en physiologie (IEEP) : 719 200 euros
  • Centre national pour le développement du sport (CNDS) : 1 118 926 euros

Petit détail amusant : le Centre national pour le développement du sport – organisme sous tutelle du ministère chargé des sports – consacre les fonds versés par Coca-Cola, à… la lutte contre l’obésité des jeunes !

  • Association française des diététiciens nutritionnistes : 117 764 euros
  • Université de Poitiers : 228 104 euros

L’université de Poitiers a perçu un financement pour créer une unité d’enseignement libre visant à donner aux étudiants « toutes les clefs d’une bonne hygiène de vie ». Coca-Cola, partenaire d’une bonne hygiène de vie… Normal !

  • Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (CREDOC) : 85 000 euros.

Ce n’est peut-être pas par hasard qu’une étude récente du Crédoc concluait que les Français les mieux hydratés sont ceux qui varient et boivent autre chose que de l’eau. Elle insistait également sur le fait que les ados ne s’hydratent pas assez.

  • Etc.

 

Mon conseil : si vous voulez faire fortune, dites du bien du Coca light… on vous contactera.

 

Réduit de 70 % le risque de crise cardiaque

 

Si ce que vous avalez vous intéresse, si vous avez choisi de ne pas mettre n’importe quoi dans votre assiette, si vous pensez que l’alimentation a un rôle essentiel dans la santé du corps comme celle de l’esprit, je réclame toute votre attention.

Le journal Plantes & Bien-Être vous propose de découvrir une alimentation absolument extraordinaire, validée par plus de 3000 publications scientifiques de haut niveau, qui révèle une puissance inégalée sur votre santé.

Vous allez pouvoir partager les découvertes sensationnelles de l’un des meilleurs experts mondiaux sur la nutrition, le Dr Michel de Lorgeril, cardiologue et chercheur au CNRS, célèbre pour avoir identifié bien avant tout le monde les dangers liés aux médicaments anticholestérol, les statines.

Les personnes qui ont suivi ses recommandations sur le cholestérol ont gagné de précieuses années de vie en meilleure santé.

Grâce à lui, aujourd’hui vous allez comprendre pourquoi les plantes sont au cœur du meilleur régime alimentaire au monde, qui réduit dans des proportions spectaculaires :

  • Les maladies cardiovasculaires
  • Le diabète
  • La dépression
  • Les maladies inflammatoires et neurodégénératives.

 

Dans une expérience qu’il nous raconte, le Dr de Lorgeril a observé 50 à 70 % de diminution du risque d’infarctus, moins de complications cardiaques et de cancers, une amélioration de l’espérance de vie chez des personnes ayant déjà eu un infarctus…

Tout cela simplement en mettant les plantes au cœur des habitudes alimentaires.

Et vous allez voir qu’il y a plus étonnant encore :

Comme croquer des fleurs crues, par exemple ??? Y avez-vous déjà seulement songé ?

Plantes & Bien-Être va vous faire pénétrer dans un monde de saveurs et de santé… insoupçonnable :

  • Les capucines séduisent par leur saveur piquante légèrement poivrée
  • Avec sa jolie forme en étoile bleue, la bourrache développe une saveur iodée qui évoque celle des huitres
  • Quant aux fleurs jaune-orangé des soucis, elles ont un léger goût de… radis.

 

Et il y a aussi les pétales de violette, de myosotis, ainsi que de nombreuses autres découvertes…

Attention toutefois à rester très attentif aux fleurs que vous mangez. Pour choisir les bonnes, lisez notre liste des 4 principaux pièges dans lesquels ne surtout pas tomber quand on mange des fleurs. Et à boire ? Là, je préfère vous laisser la surprise… Mais je suis sûr que vous allez être ravis !

Cliquez ici pour en savoir plus sur Plantes & Bien-Être.

 

La plante qui fait peur aux poètes

 

Son surnom ? L’herbe aux coliques… Pas vraiment le genre de plante qu’on croise dans les poèmes ou les chansons d’amour. Mais pour solidifier les selles, il n’y a pas mieux que la salicaire.

Ses tanins particuliers, des ellagitanins C-glycoside, « resserrent les mailles » cellulaires de la muqueuse intestinale. Cela permet de stopper les saignements (quand il y en a) mais aussi de réguler l’excès de mucus sécrété par les cellules de l’intestin et ainsi de solidifier plus facilement les selles.

La plante contient des mucilages qui adoucissent la muqueuse intestinale et retiennent l’eau, ce qui contribue à l’effet antidiarrhéique.

En pratique :

On peut consommer la salicaire en infusion classique, à raison de 30 à 60 g par litre d’eau. Faire bouillir 2 à 3 minutes puis infuser une vingtaine de minutes. Boire 3 tasses par jour entre les repas.

En extrait hydroalcoolique, on le consomme à raison de 30 à 60 gouttes 2 à 3 fois par jour pour un adulte.

Par précaution, la salicaire est déconseillée aux femmes enceintes. On peut la donner aux enfants à partir d’un an mais mieux vaut consulter un médecin en cas de diarrhée.

La salicaire peut remplacer avantageusement les médicaments habituellement prescrits dont la plupart peuvent présenter des effets indésirables tels que vertiges, nausées, douleurs abdominales, bouche sèche ou somnolence.

 

Santé !

Gabriel Combris




Sur le même thème, vous aimerez sans-doute ...


Alzheimer : histoire édifiante de 4 médicaments La maladie d’ Alzheimer, ça commence, hélas, toujours de la même façon. Un jour, il faut coller un post-it sur son fr...
Nouveau scandale sanitaire Vous vous sentez souvent fatigué(e). Ou alors vous souffrez régulièrement de douleurs articulaires, de craquements du...
Grève des médecins : baisse du nombre de morts Que se passerait-il si tous les médecins (ou presque) décidaient brutalement, du jour au lendemain, de ne plus soigner l...

[1] Thorlund JB, Juhl CB, Roos EM, Lohmander LS. Arthroscopic surgery for degenerative knee: systematic review and meta-analysis of benefits and harms. BMJ. 2015 Jun 16;350:h2747

[2] Coca-Cola France finance la science… pour mieux vendre ses sodas

8 réponses à “Le JT (journal télévisé) de mes rêves”

  1. MARIE LINE MOREL dit :

    bonjour,
    j’ai lu avec intérêt l’article concernant l’arthrose du genou et les méfaits qui pourraient découler d’une opération.
    J’ai bien saisi qu’il valait mieux ne pas se faire opérer, mais quelle solution proposez vous pour « lutter » contre la douleur, contre la raideur du genou.
    Merci d’avance.
    bien cordialement

  2. trifon tournesol dit :

    Et c’est parce que la médecine a progressé très très très ttttrrrrrrrrrrèèèèèèèès lentement qu’on a bien dû appeler les malades « des patients ».

  3. Bernadette VIGNAC dit :

    Vous êtes très doué pour un grand bavardage…..il faut apprendre à lire en diagonale….
    Petit info : ai été opérée du genou – prothèse totale – en Oct 14. Conclusion : j’en suis ravie/ ai repris mes randonnées – ai 81 ans –

  4. Louise Beaulieu dit :

    Bonjour,
    En vous lisant je me disais :
    « Pourquoi ne pas en créer un journal télévisé en ce sens ??? »

    Au plaisir,

  5. Hachet dit :

    Bonsoir Gabriel,
    Je suis abonné à plusieurs sites de médecine naturelle et j’apprécie particulièrement le vôtre (le meilleur pour moi)..
    Je voudrais vous transmettre une petite remarque, que m’a faite ma fille naturopathe. Cela concerne la conclusion du CREDOC :
    « les Français les mieux hydratés sont ceux qui varient et boivent autre chose que de l’eau »
    Ce qui est tout à fait juste si on précise bien que ces autres boissons sont des bouillons du thé… pas des jus de fruits ou du Coca. Le thé est d’ailleurs une boisson très prisée dans les pays chauds.
    Cordialement,
    C.H.

  6. toujas dit :

    Bonjour,

    C’est un vrai plaisir de vous lire, A vrai dire c’est même le sourire qui s’affiche sur mon visage suivant vos articles.
    Vous écrivez noir sur blanc ce que personne n’ose dire même à voix basse…
    je suis abonnée à différentes revues, plantes et bien être – Alternatif bien être ect… heureusement qu’il y a des personnes telles que vous pour nous informer sur la santé d’une façon plus « saine » et respectueuse de l’être humain. Merci encore et continuez longtemps.

  7. Raymonde Roulot dit :

    Bonjour,
    Désolée de vous contredire ! mais en ce qui concerne l’opération du genou pour cause d’arthrose sévère, je dois vous dire que mon mari est passé par là , il y a une quinzaine d’années et qu’il a été très satisfait et l’est toujours ! sa vie a été changée ! les deux genoux étaient concernés. Auparavant il avait subi une ostéotomie sur chaque jambe, pour redresser ! il n’avait que la moitié du genou usée (jambe arquées) Mais dix ans plus tard il a fallu mettre les prothèses !
    Du beau travail !
    Cordialement.
    R.R.

  8. Anne-Marie dit :

    Oú peut on trouver cet extrait de salicaire dont vous parlez? Merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les 10 Découvertes scientifiques stupéfiantes qui peuvent changer votre vie !!!

Recevez votre dossier GRATUIT sur votre adresse mail et découvrez ce dont on entend trop peu parler : antidépresseur naturel, plante qui développe le cerveau, plante qui soigne les infections, etc...