Lettre de l’allumé de service

« Je n’ai aucune leçon à recevoir de qui que ce soit » !

C’est ce qu’a dit l’ancienne ministre de la Culture, Madame Aurélie Filipetti, en réponse au directeur de son parti politique qui lui faisait un reproche [1].

C’est ce qu’a dit la ministre du Travail, Madame Myriam El Khomri, à des personnes qui critiquaient la loi qui porte son nom [2].

C’est ce que dit régulièrement le Premier ministre, Monsieur Manuel Valls, interrogé sur diverses questions d’actualité [3]  [4]  [5]  [6].

C’est ce que disent tous les jours des dizaines de responsables politiques, économiques, des personnalités de tous bords, de tous partis, de tous horizons confondus.

Et quand je les entends, je deviens chaud comme une tisane fumante !

Ils ne savent rien du tout !

Même s’ils ne m’ont rien demandé, je vais leur répondre sans prendre de gants.

Je veux leur dire qu’à chaque fois que j’entends cette phrase, elle me heurte avec une violence si terrible que c’était comme si j’étais personnellement agressé.

Se rendent-ils compte, ces gens, de ce qu’ils disent ?

Voilà des personnes qui n’ont donc aucune leçon à recevoir de qui que ce soit ! Ils ne doivent rien aux autres ! Jamais ?

Il faut donc en tirer la conclusion logique : ils savent tout, sur tout, partout et tout le temps.

Il n’est pas sur terre un seul médecin, un prêtre, un chamane, une aventurière, un découvreur, un amoureux, une infirmière, une poétesse, une sage-femme, une mère, un enfant, un misérable, un réfugié, rien ni personne, nulle part, qui ait quoi que ce soit à leur faire découvrir, à leur apprendre…

Ni l’amour

Ni la gentillesse

Ni la beauté

Ni le don de soi ni le goût de l’effort

Ni le partage

Ni la faiblesse

Ni l’humilité

Ni le sourire comme réponse à la bêtise et à la souffrance ?

Non. Rien de tout cela, ni rien d’autre. Ils savent.

Ils savent qu’il faut paraître fort, qu’il faut sembler puissant, qu’un homme est un loup pour l’homme, que le combat est rude, qu’il ne faut rien lâcher ; ils savent qu’à la fin ils ne veulent qu’une chose : gagner !

Ils savent. Vraiment ?

Le mot qui soigne

Eh bien, moi je dis qu’ils ignorent en tout cas une chose, c’est qu’il existe un autre monde que le leur, bien plus agréable à vivre si vous voulez mon avis : un monde où les gens responsables n’imposent pas leur leçon.

Où ceux qui savent ont simplement le goût de transmettre et de partager.

Et ceux qui reçoivent éprouvent un plaisir intense à formuler cette belle et simple réponse : « merci » !

Être reconnaissant, dire merci… On a parfois l’impression que c’est une défaite dans l’esprit de certaines personnes. Que cela revient à s’abaisser. Mais quelle erreur !!! Ces cinq lettres agissent au contraire comme une véritable potion magique pour la santé.

Et je précise : il ne s’agit pas juste de l’avis au doigt mouillé de Gabriel Combris, l’allumé de service de la santé naturelle…

La gratitude, la science le démontre aujourd’hui avec précision, n’est pas seulement un sentiment noble et généreux. C’est un formidable remède, capable de prévenir des maladies extrêmement sérieuses. En témoignent ces quelques études, sélectionnées parmi des dizaines d’autres sur le sujet :

  • Des psychologues londoniens ont montré que les personnes à qui ils avaient demandé d’éprouver chaque jour un peu reconnaissance avaient retrouvé un meilleur sommeil et une tension artérielle abaissée en seulement deux semaines, par rapport à un groupe de contrôle [7].
  • Des médecins de l’hôpital de Boston ont constaté que des patients suicidaires à qui ils avaient donné des exercices psychologiques conduisant à ressentir de la gratitude voyaient leur désespoir disparaître dans 90 % des cas [8] !
  • Dans une étude, des chercheurs irlandais [9] ont découvert que les personnes qui devaient noter chaque jour 5 choses dont ils se sentaient reconnaissants voyaient leur niveau de stress et de dépression chuter jusqu’à 27 % au bout de trois semaines. Des résultats bien plus efficaces que tous ceux obtenus par des antidépresseurs chimiques, et sans le moindre effet secondaire bien sûr.

Impressionnant !

Alors pourquoi ne pas faire, comme les participants à cette dernière étude, le bilan positif de chaque jour qui passe, en notant les trois (ou cinq) événements agréables que vous avez aimés dans votre journée.

Cela peut concerner tout ce que vous voulez : un collègue de travail qui d’ordinaire n’est pas aimable mais qui aujourd’hui vous a souri, un article intéressant à lire, une longue conversation avec un ami cher, un cerf majestueux croisé au hasard d’une promenade en forêt, une photo réussie prise avec votre portable, ou encore le moment où l’un de vos enfants s’est serré contre vous, etc.

Tous ces événements agréables, petits ou grands, qui font que cette journée valait vraiment la peine. Qu’elle a existé pour elle-même, avec ses joies propres, et qu’elle est plus forte et plus dense qu’un espace bêtement coincé entre la veille et le lendemain.

Je connaissais un religieux qui disait « Dieu aime bien qu’on le cherche ».

Eh bien je pense qu’il en va de même pour le bonheur !

Ces moments pour lesquels on est reconnaissant, ceux qu’on note sur son petit carnet, le soir, deviennent comme les bouts de pain que sème le Petit Poucet [10] : ils tracent un chemin de bonheur. Et contrairement à ce qui arrive dans le conte, où les oiseaux viennent picorer le pain et le Petit Poucet et ses frères se perdent, lorsque ces souvenirs sont écrits noirs sur blanc, le temps ne peut pas les emporter. Ils restent.

Encore une fois, je vous redis qu’il ne s’agit pas d’un « gadget » pour psychologue new-age. Dire merci, reconnaître par écrit sa gratitude, c’est une façon efficace pour aller bien, ou aller mieux lorsqu’on vit un passage difficile :

Certaines études montrent que la gratitude va jusqu’à améliorer notre santé cardiaque [11], booster notre système immunitaire et pourrait même freiner la dégénérescence du cerveau [12].

Que vont-ils faire ?

Comment l’expliquer ? On ne peut formuler que des hypothèses, mais peut-être la gratitude aide-t-elle à se percevoir soi-même comme un des acteurs de ce grand projet aux mille mystères qui nous dépasse : la vie.

Être reconnaissant, c’est admettre que nous sommes multiples, dépendants les uns des autres, et que pour un merci que nous donnons, il y en aura un autre, un jour, que nous recevrons.

Tout à l’heure je vous disais que j’étais plus chaud qu’une tisane fumante devant ces responsables si prompts à n’avoir jamais de leçon à recevoir de personne ! En réalité je suis surtout curieux : cette lettre allumera-t-elle une petite ampoule dans leur cerveau ?

Qui sait comment ils réagiront ?

Peut-être l’un d’eux nous écrira-t-il pour nous dire qu’il n’a toujours pas de leçon à recevoir. À moins qu’il ne change d’avis, et se rende compte du potentiel immense qui s’ouvre lorsqu’on dit « merci » à la vie…

Je vous tiendrai au courant.

Et de votre côté, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire ci-dessous. Vous pouvez aussi commenter sur notre page Facebook (cliquez ici). Il y a tellement de « merci » qui méritent d’être partagés.

Santé !

Gabriel Combris

 

PS. Au sujet de la gratitude, je vous invite à lire les précieux conseils du Dr Dominique Rueff dans une très belle lettre à découvrir ici.




Sur le même thème, vous aimerez sans-doute ...


Si l’on veut se faire aimer d’un homme « Si l’on veut se faire aimer d’un homme (ou d’une femme), on se frottera les mains avec du jus de verveine et ensuite o...
Astuces pour réduire la consommation d’antibiotiques   Également : Avez-vous la maladie fantôme, Votre enfant court-il assez vite ?, Durée d’un rhume Imaginez une...
Vaccins pour les enfants : la mobilisation Chère lectrice, cher lecteur, Lisez en urgence cet appel d’Augustin de Livois, président de l’Institut de Protection de...

45 réponses à “Lettre de l’allumé de service”

  1. Michele WEINHOLD dit :

    Grand merci

  2. VILLEREY Jean-Paul dit :

    Ceux qui n’ont pas de leçon à recevoir de personne devraient se souvenir de ce qu’écrivait Montaigne dans « De l’expérience », réécrit à la manière du 21ème siècle : « si haut que l’on soit placé on n’est jamais assis que sur son cul! »
    L’enragé de service, comme vous l’appelez, me fait penser à la grenouille de la fable : en éclatant en vol, il va en quelque sorte valser! et nous en serons débarrassés, définitivement, exit!

  3. Claudie Coudret dit :

    Je suis tellement persuadée de l’importance de la gratitude, que je tiens depuis quelques années un « journal de reconnaissance ». J’essaie de remarquer les petits (et plus grands) bonheurs, et ma perception de la vie en est changée. Je thésaurise précieusement tous ces moments bénis dans un simple cahier d’écolier et je découvre que plus je suis reconnaissante, plus je découvre de raisons d’être emplie de gratitude. En outre, j’ai constaté que, loin d’être un plaisir égoïste, cela fait « tache d’huile » et que les autres ressentent quelque chose de spécial lorsqu’ils nous côtoient. Par exemple, je ne compte plus le nombre de personnes qui m’adressent spontanément la parole lorsque je suis à la caisse de mon supermarché favori. Cela fait tant de bien ! Merci.

  4. LE BUF Anne-Yvonne dit :

    Bonjour, et grand MERCI ! Il y a bien longtemps déjà, ma mère me disait : « la plus grande beauté d’une jeune fille, c’est son sourire ». Est-ce ce qui m’a incitée à sourire à la vie, malgré les inévitables creux et bosses du chemin ? Au point que j’entendais dire parfois : « incroyable, elle n’a jamais de soucis », même dans quelques moments sombres où mon cœur pleurait de tristesse. Et, croyez-le ou non – mais je ne pense pas avoir à vous en convaincre ! – simplement sourire peut être contagieux. .Ceux qui pensent tout savoir se privent de bien ,des consolations et joies profondes… Sourire libère tous les Mercis et ouvre le cœur à tout ce que les autres peuvent nous apporter… comme au Divin dont nous participons chacun à notre manière !
    Encore MERCI pour vos lettres et celles de J-M Dupuis.
    Bonne fin d’année 2016 à tous.
    Anne-Yvonne

  5. Meyer Marie- Josée dit :

    MERCI, POUR CETTE LETTRE QUI VA DROIT AU COEUR, ET QUI DÉMONTRE OH!COMBIEN ONT A BESOIN DE C’EST MOTS «  » » »MERCI » » » »ET DES PETITES ATTENTIONS COMME UN PETIT BISOU…. J’EN CONNAIT UN RAYON ???C’EST PAS ÉVIDANT D’AVOIR C’EST MOTS ??? OH!COMBIEN UTILE POUR ALLER MIEUX !!!! MERCI ^^^^

  6. BOU dit :

    Bonjour, et un grand merci pour ces fantastiques lettres que vous nous offrez. J’aime beaucoup toutes les lettres de sante nature innovation, mais vous êtes le seul à être aussi agréable à lire que JM Dupuis selon moi ^^ 🙂
    Belle continuation !

  7. Agathe dit :

    Merci beaucoup pour cette lettre qui possede en elle-meme un pouvoir de guerison.
    La gratitude contribue a la guerison de l ame ainsi que toutes les bonnes emotions et sentiments quand ils viennent du coeur.
    Encore MERCI!! ***
    Agathe.

  8. marcelle feuga dit :

    MERCI !!! 1000 fois MERCI pour cette lettre si belle

    et si touchante , quelle leçon pour nous tous , et espérons

    que ces  » je sais tout  » la liront , ils en ont grand besoin !!

    En fauteuil depuis près de 4 ans , je médite tout cet écrit

    qui m ‘aide à « mieux  » vivre , alors MERCI ❇ Lili ❇

  9. VIALARET Evelyne dit :

    Bonjour et merci pour tout.

    Tout d’abord un commentaire sur l’article « ISRAEL ». Quelle ressemblance avec ce qu’a vécu ma belle-mère le mois dernier ! Depuis longtemps elle était « soignée » avec une quantité impressionnante de remèdes mais elle avait toujours mal. Depuis 3 ans environ elle a eu des démangeaisons « terribles » sur TOUT le corps (sa peau était à vif) si bien qu’elle disait « si j’étais sûre de ne pas me faire mal je passerais par la fenêtre » (3ème étage). L’ anecdote est qu’elle a répété cette petite phrase assassine au très bon centre de dermatologie où elle a été conduite par un membre de sa famille à 160 km de son lieu de résidence. Ce centre ne la connaissant pas et l’ayant prise au sérieux, l’a barricadée dans sa chambre (elle a réagit vivement car elle n’est pas timide et a toute sa tête, le lendemain on la libérait) où elle était pour analyses sérieuses enfin !…. Au résultat final on lui a retiré presque tous les médicaments. le seul soin qu’elle a reçu au quotidien dans ce centre était un bain d’amidon. Ce soin a été continué pendant quelques jours dans la maison de retraite où elle réside depuis environ 3 ans. Elle n’a plus aucun bouton et a terriblement rajeuni. Depuis que je la connais je ne l’ai jamais vue aussi sereine…
    _______________

    Ensuite,je voudrais commenter l’article sur le premier ministre.

    J’ai été édifiée !
    le jour où j’ai appris qu’on pouvait laisser un commentaire individuel sur la vaccination j’ai essayé de dire ce que j’en pensais, sur un formulaire prévu à cet effet.

    Voici mon commentaire :
    « La vaccination a eu du bon sinon nous ne serions certainement pas de ce monde mais pourquoi ne pas faire comme par le passé des vaccins pour les bébés uniquement réservés à leur jeune âge (DT-COQ-POLIO). On sait que les laboratoires sont puissants et qu’ils se moquent certainement de la santé publique, mais il faut arrêter de leur injecter d’autres produits dès la 1ère vaccination alors qu’ils ne sont pas concernés. Ils ont bien le temps de recevoir des produits chimiques. La recherche scientifique existe.
    Merci de me permettre… etc… »

    On a fait barrage à ce commentaire, je n’ai pas pu l’envoyer, il était indésirable, c’est honteux. Je suis très en colère. révoltée, outrée, pourtant je suis d’une nature timide, calme, mais je dis ce que je pense. j’ai des convictions, les vôtres entièrement sur la vie, la nature, l’amour du prochain, l’amour que nous procurent les animaux, mon chien avec qui j’ai des échanges de compréhension extraordinaires. Depuis peu il est devenu sourd (Labrador 14 ans et quelques douleurs mais en pleine forme), aussi tout est dans le regard. Je comprends tout ce qu’il veut me dire, de même pour moi.

    Excusez-moi chers lecteurs d’être si longue dans mes commentaires mais ça me fait du bien.

    Je viens de comprendre beaucoup de choses.

    Je remercie vivement l’auteur. Je reste une fidèle lectrice de tous les magazines, tous les e.mails.

  10. Nadia dit :

    MOI AUSSI JE VEUX VOUS DIRE: MERCI!!!

  11. Pat dit :

    Bonjour,
    Avez vous remarqué quand vous croisez une personne , souvent elle paraît triste ou pas aimable, pourtant chaque fois que je rencontre moi cette personne que je ne connaît pas et que d office je lui dit bonjour avec un sourire, Vous voyez son visage s illuminè d un sourire en règle gle elle vous répond et c est un moment de bonheur pour les deux, ce ne sont des petits riens qui apportent beaucoup, Pat

    • wallaert-vital claude dit :

      bonjour, comme vous je suis une fidèle lectrice de différents magazines sur la santé naturelle. J’ai 74 ans et je vis à l’Ile de la Réunion depuis 19 ans !!! Dans le quartier où nous habitons, nous sommes pratiquement les seuls « blancs » et les habitants « de « couleurs » nous ont salués dès notre arrivée, au début je trouvais ça bizarre et je répondais par politesse, Mais je me suis rendu compte qu’ici les gens se saluaient avec le sourire même sans se connaître et aujourd’hui, c’est moi la première qui leur dit bonjour avec le sourire !!!

  12. Françoise dit :

    Merci pour ce beau partage, c’est tellement vrai. Exprimer notre appréciation, notre reconnaissance fait du bien pour la personne qui le fait et celle qui le reçoit. Mille mercis.

  13. marcassin marie-françoise dit :

    Déja Brigitte Servan-Schreiber a écrit un livre dans lequel elle glorifie la gratitude. Merci de le faire. Et clin d’oeil à la politique; Emmanuel Macron a bien compris cela aussi puisqu’il est d’abord parti de ce que les Français ont a lui dire et qu’en leur disant merci d’avoir répondu à ses questions il va pouvoir faire des propositions qui iront dans le sens de ce que les gens attendent.

  14. Corinne dit :

    BLA BLA BLA !

    Et oui, il existe des gens qui savent déjà tout ! Ca vous étonne ? Il suffit d’être connecté directement avec le Divin pour avoir ce privilège. On n’est pas toujours obligé d’être à l’écoute des autres pour apprendre ce que l’on sait déjà. Le libre arbitre implique que l’on respecte ceux qui ne souhaitent pas écouter ou ne sont pas disponibles à vous écouter.

    Je préfèrerai une personne qui me dise : « « Je n’ai aucune leçon à recevoir de qui que ce soit » ! plutôt qu’une personne qui prend pour argent comptant tout ce que l’on lui dit, d’autant plus qu’à mon sens, prendre les choses au premier degré justifie parfaitement votre réaction immature. Derrière, la phrase qui vous dérange, l’interprétation peut se faire de plusieurs manières. A vous de faire votre cheminement intérieure car la compréhension de l’autre ne peut se faire que si vous acceptez qu’un jour vous pouvez être différente de ce que vous êtes aujourd’hui.

    Ceci dit, je salue votre enthousiasme à vouloir transmettre, et donc merci pour votre dévouement pour permettre à certains de grandir sur leur chemin qui est le leur.

    Très cordialement.

    • inikette dit :

      De l’art de se contredire ! Vous approuvez d’abord sans restriction, les quidams s’affirmant sans usage des leçons des autres. Puis vous invitez l’auteur de la page qui nous héberge, et que je remercie au passage pour la souplesse et l’efficacité de son ergonomie bureautique, vous l’invitez disais-je, à accepter votre conseil de réfléchir et cogiter sur son avis, que selon votre premier diktat, il ne devrait surtout pas remettre en question. C’est l’art de se contredire, non ? Oups ! De l’avantage de réfléchir avant de publier !
      La vie nous apprend pourtant à tous que l’avis ne peut être immuable, et que l’on ne saurait avoir raison toujours et en tout. Mais l’évidence de la réplique Valsional socialiste, est celle d’une parade au fleuret, sinon à l’épée, attitude trop coutumière de cet homme, qui vu sa position et ses responsabilités, offrirait plus de garantie de succès en ayant le sang moins chaud, certaines de ses interventions à la tribune, rappelant des personnages situés dans les heures sombres de l’humanité.
      Mais Nil Desperendum, cela va changer, n’est-ce pas, il va lui pousser de la pondération, voir plus ?! Merci à nouveau à l’auteur pour son impromptu sur la curiosité des caractères de ces politiques sensés justement à l’écoute du peuple selon leur propre affirmation de légitimité sans cesse rappelée, et qui se comporte et s’affirment selon ces propos épinglés, exactement à l’inverse de leur profession de foi.

  15. Marie dit :

    MERCI pour cette belle lettre criante de vérité et de simplicité !

  16. Florence Quatrehomme dit :

    J’adhère complètement à cette lettre
    Savoir dire merci et accepter un conseil na rien de rabaissant dégradant, au contraire c’est faire preuve d’humilité et c’est l’une des plus grandes qualitee .
    Alors merci
    Flopiwette

  17. Eliane dit :

    L’humilité (matière non enseignée à Polytechnique ni à l’ENA) est facile à apprendre, pas uniquement par l’enseignement, mais par l’Exemple.
    Et ce que je répète à mes petits enfants : « Le cadeau que l’on peut faire à tous et à tout moment, c’est Un Sourire et en plus……….c’est gratuit! Et s’ils me répondent « je sais » alors je dis, alors..souris!

  18. Dimitri dit :

    En bref, l »article est tres fort…

  19. MAZILLIER Claire dit :

    MERCI pour votre billet d’humeur. J’adhére complétement.. Malheureusement pour ceux qui pensent
    comme nous : nous ne pourrons rien changer. Il faut que les parents enseignent dès le berceau (!) les régles essentielles du savoir vivre. Respect, empathie ..au minimum. Bien à vous.

    • LAURENT ANDREE dit :

      En effet c’est à nous adultes de faire germer les bonnes graines depuis le berceau.
      Et le Monde sera meilleur. Merci c’est bon de sentir des forces positives.

  20. Bernadette F dit :

    Vous avez parfaitement raison ,personne ne sait ce que vit une personne à côté de soi ,on croit savoir ….mais comme l’a dit si bien Jean Gabin : »je ne sait qu’une seule chose ,je ne sais rien « .
    Eh bien oui ,un merci est souvent associé à un sourire, il lui répond .
    MERCI

  21. Héligon dit :

    Vous avez raison.
    Le bonheur se crée chaque jour, à condition de le vouloir, et de le voir. Mais peut on être un homme politique et être heureux???????
    Merci
    Bien cordialement.
    Sylviane Héligon

  22. fifi,, dit :

    Bonjour,,,Moi je dis toujours MERÇI ,et le Max possible rendre service,,cela me rend heureux,et en bonne santé..
    c’est pas le cas de c’est soit disants dirigeants.,,Merci.

  23. sylvie leignel dit :

    Chaque matin, je remercie Dieu simplement pour le souffle de vie pour la nouvelle journée! Je Le remercie chaque jour pour le soleil, les oiseaux qui chantent, un sourire, la beauté de la nature, etc…
    Dans toute circonstance, même mauvaise, il y a toujours une part de positif pour laquelle il faut relativiser, remercier et apprécier!
    Bonne journée!

  24. GINET dit :

    Merci et encore merci M’ Combris pour votre lettre. Vous n’êtes pas allumé du tout ! Nous vous rejoignons dans vos concepts pour vivre mieux, mais il est vrai que c’est ã l’opposé du monde du travail d’aujourd’hui oú il faut faire sa place quitte à écraser, oú il faut dominer, paraître le plus fort…
    Donner de l’attention, de l’amour aux autres, tisser de belles relations….tout un programme ! Merci !

  25. vales dit :

    Merci pour ces paroles si justes au sujet de ceux qui savent tout, et de l’importance de la gratitude à travers des petits rien du quotidien. Cette agression que vous décrivez si bien, est ressentie par de nombreuses personnes qui sont tous les jours victimes de harcèlement moral.
    Merci également pour tous vos messages plaisants à lire, chaleureux, qui donnent envies de partager avec les autres des formes de savoir vivre qu’on pouvait imaginer en voie de disparition…
    Cordialement,
    Odile

  26. Marie Jo dit :

    J ai 80 ans et chaque soir je dit merci pour cette journée que la vie m a accordée. Votre lettre est très belle,que tous ces donneurs de leçons en tiennent compte
    Merci d avoir oser !

  27. Roxane Balaban dit :

    Je suis si contente de lire ce genre d’encouragements ! On en parle trop peu de tout ce que la bonne volonté, la gentillesse, la reconnaissance, NOUS apportent, à nous, déjà, et autour de nous, ce qui n’est pas rien. Donner un petit sourire ou un « merci »en clignant des yeux avec sympathie, ça ne coûte rien, mais ça encourage les autres à continuer. Moi je remercie chaleureusement dans le RER quand on m’offre la place, et je sens que la personne se sent « récompensée » . Moi je dis merci pour tout: à mes pieds qui me portent, au temps pas trop moche, à l’homme de ménage dans l’immeuble, au pain que je mange…Et à vous, qui nous apportez des nouvelles perspectives de vie (se soigner, faire attention, etc).
    J’apprécie la générosité que je sens derrière les mots.
    Alors, MERCI , on a besoin de gens comme vous.

  28. Rorsvort.louis dit :

    Bonjour,

    Je suis déjà inscrit à votre site.
    Je vous demande pour avoir votre livre que vous proposez en é-book de l’acheter.
    Pouvez-vous le faire ?
    Je vous remercie.
    Rorsvort.Louis

  29. DUCHET dit :

    Pur bonheur votre lettre …
    un moment de joie à vous lire et une belle leçon …..
    Merci

  30. Bloumels dit :

    Un premier grand Merci! Pour avoir pu lire votre lettre…
    Elle nous parle tellement,a nous,foule sentimentale qui avons soif d’idéaux…( un deuxième merci majuscule à l’auteur de la chanson)
    Nos politiques devraient s’inspirer de l’exemple de l’ex président d’Uruguay,PepeMujica, quel homme admirable ! C’est grâce à de tels exemples que l’ont reprend confiance en l’humanité ! Vos lettres nous font du bien,encor merci,continuez!

  31. Hanna dit :

    Bravo
    Bon sens et belle plume

  32. liwin dit :

    Que votre lettre est vraie ! Je le constate tous les jours autour de moi : un sourire , un merci quand on me tient la porte …. le visage des gens s’illumine … et mon coeur aussi ; dans certaines cultures , il ne FAUT PAS dire merci lorsqu’on reçoit un cadeau ou un service ; je trouve ces personnes prétentieuses , désagréables … elles ne savent pas ce qu’elles perdent car leur froideur leur ferme des portes … pourquoi ne pas envoyer votre lettre directement à nos dirigeants ? Facebook ne suffit pas … Merci en tous cas de vos belles pensées et de votre recherche d’accord avec la nature ;

  33. Havenith dit :

    Merci, infiniment, pour m’avoir permis « d’aller mieux ce matin » en lisant votre article tout à fait génial !

  34. mimi dit :

    MERCI
    MERCI POUR VOTRE ARTICLE
    MERCI POUR VOTRE PASSION
    MERCI POUR TOUS LES PARTAGES
    MERCI………

  35. NSL dit :

    merci pour votre ‘ coup de gueule ‘….
    simplement , moi, je crois , qu ils s’expriment mal : ‘ils ne veulent pas recevoir de leçons de certains ‘ qui n’ont d’ailleurs pas à en donner …….

  36. Valérie dit :

    Je dis merci et mon mari me dit aussi merci, c´est un peu de douceur en plus entre nous. Je trouve ça bien de dire aussi  » s´il te plait « .
    L´occasion ici de vous dire aussi à vous, merci…beaucoup !

  37. SYLVIE ETASSE dit :

    MERCI à vous l’allumé de service de rallumer la flamme de la gratitude dans mon coeur !

  38. seb dit :

    dommage que vous n’ayez pas ici les références des études, les astérisques ne renvoient sur rien… je ne peux pas partager cette page

  39. Rosalia dit :

    Pour les avoir entendus, plusieurs fois, avec leur suffisance, je ne m’étonne pas de l’échec de nos gouvernants…..
    Ils devraient pourtant savoir cette réflexion du vieux qui ne voulait pas mourir car il apprenait tous les jours quelque chose !!!
    Votre lettre est criante de vérité et j’espère que beaucoup de gens vont la lire et s’en inspirer pour être plus heureux. Merci Monsieur Combis

  40. JACQUELINE dit :

    Idée géniale. Je me mets à écrire dès ce soir dans un très joli « journal » reçu d’une amie il y a plus de deux ans et toujours « vierge »
    La gratitude m’est un sentiment très familier que j’exprime quasi journalièrement dans ma prière. Durant la journée, il m’arrive de sentir mon coeur déborder de gratitude devant un beau ciel bleu, en écoutant une personne parler gentiment …Ecrire ces moments particuliers les rendront plus vivants encore. Merci Gabriel! Votre lettre je la conserve dans un dossier spécial de mon ordi pour la relire un jour. Merci encore.

  41. Douchet dit :

    Merci pour cette belle leçon que j’ai du plaisir à recevoir !
    L’empathie, la compassion, la bienveillance enrichissent notre coeur et ensoleillent notre vie.
    Merci de nous le rappeler (regrettable que tous nos politiques n’aient qu’une ambition purement égocentrique…)
    Passez une belle journee !
    Sophie

  42. Marie-Mi dit :

    Bonjour,
    En effet, savoir dire Merci demande à faire preuve d’humilité. Un savoir vivre et un savoir être pas à la portée de tout le monde. …. c’est tout un savoir, qui se cache derrière tout ce savoir faire….. ceux qui n’ont aucune leçon à recevoir de personne ne le savent tout simplement pas. …..
    Bonne journée à vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les 10 Découvertes scientifiques stupéfiantes qui peuvent changer votre vie !!!

Recevez votre dossier GRATUIT sur votre adresse mail et découvrez ce dont on entend trop peu parler : antidépresseur naturel, plante qui développe le cerveau, plante qui soigne les infections, etc...