Le thé qui veille sur la Reine d’Angleterre

La reine Elizabeth II d’Angleterre prise en photo avec son garde du corps (si, si, il est bien là !)

Et aussi : Dormir deux heures par jour, Commerce local, et un petit rappel qui s’impose.

 

La Reine Elizabeth II de Grande-Bretagne vient de fêter son 90e anniversaire et maintient une activité frénétique.

Quelle est le secret de sa formidable santé et de son énergie de jeune fille ?

Le thé Earl Grey, qu’elle boit quotidiennement.

Le thé Earl Grey contient en effet un précieux ingrédient naturel pour la santé cardiaque.

L’effet magique de la bergamote

Le thé Earl Grey a été inventé par le comte (earl en anglais) Charles Grey (1764-1834). Il ajoutait de l’huile de bergamote à son thé pour masquer le goût alcalin de l’eau de sa propriété de Newcastle, région célèbre alors pour ses mines de charbon [1].

Et c’était une excellente idée !

La bergamote est bourrée de flavonoïdes, des antioxydants naturels dont de récentes recherches conduites en Italie [2] ont montré qu’ils équilibrent les lipides sanguins, abaissent la glycémie, contrôlent l’inflammation chronique, et améliorent la santé du cœur !

L’huile de bergamote est naturelle. Elle provient d’un agrume en forme de poire – probablement un hybride entre un citron vert et une orange – cultivé en Calabre, dans la botte de l’Italie. Trop amer à manger ou pour en boire le jus, son arôme est délicieux en extrait.

Contre le cholestérol : la bergamote pulvérise les statines

Une étude menée en Italie a montré qu’après seulement 30 jours, les hommes et les femmes qui ont pris un extrait de bergamote ont réduit leur taux de cholestérol de près de 100 points (de 289 à 191 mg/dl) !!

Les chercheurs ont également constaté que la bergamote réduisait les dépôts de gras dans le foie, et permettait d’abaisser le taux de sucre sanguin.

La bergamote réduit autant le cholestérol que les statines (médicaments anticholestérol) ! Mais il a l’avantage sur eux de ne pas interférer avec la production de la coenzyme Q10, une molécule vitale.

Pour être juste, il faut préciser que l’étude italienne a utilisé un extrait standardisé appelé ResVitale Bergamote.

Mais vous pouvez obtenir un bon résultat en faisant simplement comme la Reine d’Angleterre : en mettant un petit sachet de Earl Grey (bio) dans votre tasse à thé.

 


Un commerce local

 

Voici une photo qu’un de nos lecteurs, Adrien B., a eu la gentillesse de nous envoyer :

 

Je traduis pour celles et ceux qui ne parleraient pas anglais :

« Quand vous achetez dans un petit commerce local, vous n’aidez pas un PDG à se payer une troisième maison de vacances.

Vous aidez :

  • Une petite fille à prendre des leçons de danse
  • Un petit garçon à acheter le maillot de son équipe de foot
  • Un papa et une maman à mettre quelque chose sur la table du dîner ».

Merci Adrien pour cette image sympa !

Et sans vouloir faire le rabat-joie, assurez-vous quand même que votre commerce local vous propose des produits authentiques, de saison, de qualité, bio, etc.

Comme disait mon professeur de mathématiques, déboulant au hasard dans la salle d’examen où planchaient ses élèves, « la confiance n’exclut pas le contrôle »…


« Ce mec dort 2 heures par jour »

 

Si on enlève un S à Superman, ça donne (presque)… Uberman, une technique pour dormir 2 heures par jour !!!

Voici le témoignage de Damien Fauché, auteur du livre « J’ai dormi deux heures par jour » [3]:

« J’ai découvert ça sur le site d’un gros blogueur américain, Steve Pavlina, et ça m’a fait complètement halluciner.

Ce mec a dormi 2 h par jour pendant 5 mois et demi.

Je me suis dit que c’était n’importe quoi. Alors je me suis lancé dans l’expérience, histoire de voir le résultat…

Ça a été atroce les trois premiers jours ! Puis j’ai commencé à m’habituer.

Et j’ai réussi à mettre en place ce rythme Überman (dormir 2 heures par jour) pendant presque deux mois.

Ça a été l’une des expériences les plus incroyables de ma vie : la sensation de continuité du temps, la vie qui n’est plus rythmée par les cycles jour-nuit, j’ai adoré ça.

Ensuite, pendant plus d’un an, j’ai expérimenté d’autres rythmes polyphasiques (sommeil fractionné) de Everyman au biphasique, en passant par tout un tas de rythmes mixtes. Entre 2 et 6 heures de sommeil par jour.

Et là, certains pourraient se dire :

« Woh ! Mais si je dormais si peu, je serais vraiment éclaté »

Ben, en faisant une nuit aussi courte par jour, moi aussi…

Seulement, dormir 2 h, 3 h 30, 4 h 30 ou même 6 h par jour en suivant un rythme polyphasique n’a rien à voir avec faire des nuits aussi courtes !

Le principe du sommeil polyphasique, c’est de restructurer les phases à l’intérieur des cycles du sommeil pour récupérer davantage en moins de temps.

C’est grâce à ce phénomène que je reste en pleine forme tout en dormant beaucoup moins que la plupart des gens. »

Alors, faut-il imiter Damien Fauché ?

D’abord il faut savoir que le sommeil monophasique n’a pas toujours été la règle. Avant l’ère industrielle, les habitudes voulaient qu’on dorme une première fois dès la tombée de la nuit, avant une phase de réveil nocturne d’une heure ou deux, suivie d’une nouvelle étape de sommeil [4].

Chez les autres mammifères, la règle est le sommeil polyphasique : la plupart des animaux dorment plusieurs fois par jour. L’évolution du sommeil a conduit à l’apparition du modèle monophasique chez les primates et chez l’homme. Mais il est probable que des vestiges de ce sommeil fractionné sont encore ancrés en nous (le fait que les enfants débutent leur vie sur ce mode de fonctionnement montre qu’il ne nous est pas totalement étranger).

Des recherches soulignent la pertinence du fractionnement du sommeil pour la récupération de l’organisme. Claudio Stampi, fondateur de l’Institut de recherche de chronobiologie de Boston, qui aide les navigateurs solitaires à gérer leur repos en mer, constate par exemple qu’en condition de privation de sommeil, dormir 30 minutes toutes les 4 heures permet de meilleures performances qu’un repos de 3 heures d’affilée [5].

Mais si le sommeil polyphasique se justifie dans certaines circonstances (voyage dans l’espace, traversée de l’Atlantique en solitaire) certains doutent de la capacité de l’Homme à s’adapter et tirer bénéfice de ce mode de fonctionnement ; il n’y a pas d’études à long terme concernant les impacts sur la santé de cette pratique.Même son de cloche chez Damien Fauché qui écrit :

« Ce n’est pas pour tout le monde… »

Mais tout le monde n’est pas Superman…

FLASH ++ Poids et température de la maison. Des scientifiques de l’Université de Nara, au Japon, ont observé que les personnes vivant aux températures intérieures les plus faibles ont un tour de taille moyen qui fait 3 cm de moins que celles vivant aux températures les plus hautes. Explication : le froid active la graisse brune, un des trois tissus adipeux présents dans le corps humain et encourage ainsi vivement la dépense de calories (à partir de 19°C et moins).

++ Un petit rappel. Le Dr Brown, professeur à l’Université de Médecine de l’Etat de New-York, a déclaré dans une interview que plus de la moitié des patients coronariens se sont fait poser des stents (malgré les risques associés : infarctus, inflammation, etc.) avant même de prendre des mesures de réduction des risques cardiovasculaires : changements alimentaires, arrêt du tabac, reprise de l’exercice physique etc [6]. La raison est simple : l’argent. « Dans de nombreux hôpitaux, le service de cardiologie génère 40 % des revenus de l’hôpital, il y a donc une pression incroyable pour faire toujours plus d’angioplasties ». Ce qui nous fait souvenir d’un principe élémentaire du métier de médecin : « Primum non nocere », « D’abord, ne pas nuire ». Un petit rappel pas inutile…

Santé !

Gabriel Combris




Sur le même thème, vous aimerez sans-doute ...


Lettre de l’allumé de service « Je n’ai aucune leçon à recevoir de qui que ce soit » ! C’est ce qu’a dit l’ancienne ministre de la Culture, Madame ...
« Je préférais quand j’avais le cancer… » L’encéphalomyélite myalgique est le nom médical de la « fatigue chronique ». Si cette maladie avait gardé son nom sav...
Mal de dos : le défi PureSanté Combien de livres, de dossiers, de revues, combien de pages ont été écrites sur le mal de dos ??? Sans doute de quoi fai...

[1] Il en existe d’autres variétés : le thé Lady Grey, avec de la lavande et des oranges de Séville. Des thés Earl Grey français et russe sont également disponibles aujourd’hui. La version française comprend des pétales de rose et de la variété russe des écorces d’agrumes et d’herbe de citron.

[2]“Bergamot polyphenolic fraction enhances rosuvastatin-induced effect on LDL-cholesterol, LOX-1 expression and protein kinase B phosphorylation in patients with hyperlipidemia,” International Journal of Cardiology December 10, 2013; 170(2): 140–145

[3] Comment dormir 2h par jour sans manquer de sommeil (et autres aventures polyphasiques)

[4] A. Roger Ekirch. Sleep We Have Lost: Pre-industrial Slumber in the British Isles. The American Historical Review (2001) 106 (2): 343-386 doi:10.1086/ahr/106.2.343.

[5] Why We Nap. Evolution, Chronobiology, and Functions of Polyphasic and Ultrashort Sleep (Birkhauser, Boston).

[6] No Extra Benefits Are Seen in Stents for Coronary Artery Disease

2 réponses à “Le thé qui veille sur la Reine d’Angleterre”

  1. Claudine dit :

    je ne sais si je vais m’abonner, parce que ce que vous dites sur les bougies Hopi c’est du n’importe quoi! Celle que j’utilise sont faite à Lyon, et il est impossible que la cire de la bougie coule dans l’oreille. Alors vérifier vos dires et les bougies que vous utilisez…. Alors, est ce que le reste de vos idées sont dans le même genre ou c’est du sérieux? Merci pour votre lecture.

  2. guichard dit :

    je suis abonne depuis 3 ans et j an suis tres contente car je me soigne beaucoup avec des plantes une foi le docteur me fait faire une prise de sang j avais un peux de cholesterol je me suis soignee avec des plantes et tout ai rentre dans l ordre je ne manque jamais de plantes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les 10 Découvertes scientifiques stupéfiantes qui peuvent changer votre vie !!!

Recevez votre dossier GRATUIT sur votre adresse mail et découvrez ce dont on entend trop peu parler : antidépresseur naturel, plante qui développe le cerveau, plante qui soigne les infections, etc...