1 plante, 1 truc à retenir

Et aussi : La meilleure plante contre les réveils nocturnes, Ma première plante contre l’arthrose

Chère lectrice, cher lecteur,

En lisant l’interminable liste des vertus médicinales de certaines plantes, on a l’impression qu’on ne va rien retenir du tout. Voilà pourquoi nous vous proposons aujourd’hui : 1 plante, 1 truc à retenir.

La bardane

La bardane est LA plante de la peau. Le suc de bardane a un pouvoir antivenimeux très net qui s’expliquerait par une action oxydante sur le venin. En cas d’urgence, si la plante est le seul recours qu’on ait sous la main, on peut donc en appliquer sur la piqûre (notamment de guêpe) ou la morsure (serpent). Frottez une feuille écrasée pour calmer rapidement la douleur. (Et appelez quand même le centre antipoison le plus près de chez vous).

Bardane avec un B comme… ça fait du Bien !

La meilleure plante contre les réveils nocturnes

Le pavot de Californie (Escholtzia), c’est un peu le seul cousin honnête dans une famille de mafieux.

Car bien qu’il ne provoque aucune accoutumance, il est victime de la sulfureuse réputation d’un autre membre de la famille, le pavot somnifère, dont on tire l’opium.

Notre coup de projecteur d’aujourd’hui ne fait donc que rendre justice à ce pavot de Californie honnête et discret, lui qui apaise les anxieux mieux que personne et les aide à trouver le sommeil.

Là où il se démarque des autres plantes sédatives, c’est que son action est de longue durée pour garantir un sommeil prolongé. Cet effet semble dû en partie à la protopine, un de ses alcaloïdes qui stimule la synthèse de la sérotonine et favorise donc un sommeil réparateur en évitant les réveils nocturnes.

Pour un bon sommeil : 50 à 60 gouttes en extrait liquide ou 500 à 600 mg de poudre en gélule, avant le repas du soir puis ½ heure avant le coucher ou juste avant si vous n’avez que des problèmes de réveil nocturne.

Attention, l’escholtzia est contre-indiqué chez la femme enceinte et en cas de glaucome.

Ma première plante contre l’arthrose

« La première plante que j’ai réussi à reconnaître tout seul a été la reine des prés. J’avais 8 ans quand, lors d’une promenade, j’ai identifié ses toutes petites fleurs d’un blancéclatant. »

 

Ce petit garçon s’appelait Olivier Escuder. Il est devenu botaniste au Muséum national d’histoire naturelle et professeur à l’École des Plantes de Paris. Il raconte dans le journal Plantes & Bien-Être tout ce que cette plante évoque pour lui.

« Plus tard, c’est son aspect thérapeutique qui m’a intéressé, mais je reste toujourssensible à sa couleur et à son odeur de miel assez étonnante.

On y trouve une molécule proche de l’aspirine qui en fait la plante principale pour traiter les douleurs d’origine articulaire.

Ma grand-mère l’utilisait couramment pour soigner l’arthrose dont elle souffrait depuis l’âge de 22 ans.

Quand, à mon tour, j’ai commencé à avoir des poussées d’arthrose, j’ai pris exemple sur ma grand-mère. Je confectionne un ou deux litres d’infusion que je bois dans la journée. Cela m’évite une consommation excessive de médicaments de synthèse comme l’ibuprofène, le paracétamol ou l’aspirine. »

Si vous avez des enfants, des petits-enfants, parlez-leur des plantes. Montrez-leur une reine des prés… Qui sait comment naissent les vocations ?

Amicalement,

Florent Cavaler





8 réponses à “1 plante, 1 truc à retenir”

  1. Sabina dit :

    Merci pour cette lettre

  2. LAPIERRE dit :

    BONJOUR J AIME LIRE VOS CONSEILS PLEIN DE BON SENS JE RECOMMANDE MERCI À BIENTÔT

  3. LEA TORNIOR dit :

    Je reconnais tous les bienfaits que vous donnez pour la reine des prés. Il me serait facile d’en cueillir puisqu’elle abonde dans les prés mais je suis allergique à l’aspirine et je n’ose pas en boire la tisane.

  4. PATRICIA dit :

    Bonjour,
    Je vous remercie pour cet article fort intéressant.
    Vous y indiquez :
    « Attention, l’escholtzia est contre-indiqué chez la femme enceinte et en cas de glaucome. »
    Pouvez-vous préciser pourquoi elle est déconseillée dans ces 2 cas précisément et quel est le composé qui serait mis en cause ?
    Je vous remercie de votre précision et de votre réponse
    Cordialement

  5. Marie-georges PATERNE dit :

    MERCI POUR LE NOM DE CETTE PLANTE POUVANT ATTENUER LES DOULEURS DE L’ARTHROSE CE SERA POUR MOI UN DIFFERENT A LA GRIFFE DU DIABLE INTREDITE AUX HYPERTENDU

  6. BASTIEN dit :

    Bonjour,
    Où trouve t-on la Reine des près ? et comment la préparer en infusion pour l’arthrose ? Existe t-il des infusions déjà préparées ? Merci d’avance pour vos précisions sur ce sujet.

  7. BASTIEN dit :

    Bonjour,
    Où puis je trouver le pavot de Californie (Escholtzia) en liquide et/ou en gélules pour le sommeil ? Trouve t-on facilement ces préparations en pharmacie ? ou parapharmacies ? ou autres ?
    Merci pour vos précisions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *