3 médecins partagent leurs conseils pour faire face à l’épidémie

Chère lectrice, cher lecteur,

La semaine passée, j’ai lancé un appel d’urgence à mon réseau d’experts.

Et mes amis médecins ont été très réactifs. Trois d’entre eux m’ont déjà répondu.

Ci-dessous, je partage avec vous leurs conseils et recettes, en espérant que cela vous aidera.

Recette maison de gel hydroalcoolique maison

Par le Dr Valérie Coester, médecin avec approche intégrative

Dans cette période de pandémie, qui n’est pas la première, nous sommes exposés à un scénario catastrophe qui réactive nos peurs profondes, nos méfiances et notre stress… Plus que jamais, nous sommes appelés à rester ancrés, à retrouver nos fondamentaux et nos essentiels !

En tant que médecin et maman de quatre enfants, je suis de manière personnelle interpelée et me questionne pour approcher cette expérience avec discernement, prudence et flexibilité.

J’applique le B.A.B.A, à savoir :

  • Badigeonner : régulièrement, nettoyage des mains à l’eau et au savon et gel hydroalcoolique lors des courses, etc… (face à la pénurie de gels, voici une recette maison gel hydroalcoolique : dans un flacon de 50 ml, mettre 25 ml de gel d’aloe Vera 5 ml d’alcool, vodka par exemple, 10 gouttes d’huile essentielle de Tea Tree, 5 gouttes d’huile essentielle de lavande, secouez, c’est prêt !)
  • Aérer : j’aime renouveler l’air des pièces régulièrement et j’en profite pour une connexion et une méditation express ou un exercice de cohérence cardiaque. « J’aère » également mon cerveau en me nourrissant de citations inspirantes, de sketches humoristiques, de moments évasion, de musiques joyeuses, je réserve des tranches de rigolade en famille, rire est un excellent moyen de stimuler son immunité !!!
  • Boire : Je bois en conscience et propose à intervalles réguliers des boissons chaudes, le coronavirus étant fragilisé par la chaleur ; j’aime spécialement les tisanes ayurvédiques curcuma-cannelle avec du gingembre frais et un peu de miel de thym ou de romarin, ou encore les infusions plus simples évoquant mes moments de partage avec ma grand-mère comme le thym, la mélisse…
  • S’alimenter : que décidons-nous de nourrir ? Nos peurs ou notre confiance ? En conscience, j’aime les supports micronutritionnels tels que zinc, vitamines B, D, sélénium, les probiotiques, la nourriture colorée, riche en légumes, de bonnes huiles, des protéines et du magnésium. L’alimentation de la peau : j’en profite pour masser mes enfants chaque matin (massage express le matin dos et voûtes plantaires avec un mélange ravinstara – saro sur un support d’huile végétale. Et le soir, idem le long de la colonne vertébrale et à la base de l’atlas : détente garantie et stimulation des méridiens énergétiques !)

« Le traitement préventif que je conseille à mes patients »

Par le Dr Joël Liagre, médecin et phytothérapeuthe

Voici le traitement préventif que je donne à mes patients :

  • Phytostandard cyprès-astragale (comprimés Pileje) : 2 comprimés par jour
  • HE de Ravintsara (Cinnamomum camphora) : plusieurs gouttes en application sur la plante des 2 pieds et la poitrine matin et soir

Le cyprès (en extraction phytostandard) est un puissant antiviral, l’astragale est antiviral et immunostimulant.

Quant au ravintsara, c’est l’huile essentielle la plus antivirale connue : elle est immunostimulante, stimulante, dynamisante, rassure les angoissés et régularise le sommeil.

Chez les personnes fragiles, insuffisants respiratoire, je rajoute des complexes d’huiles essentielles anti-infectieuses :

  • Soit des Capsules défenses naturelles de Pranarom : 1 capsule matin et soir
  • Soit Aroma Celt Respiratoire Lab Aroma celt : 1 gélule matin et soir

Les plantes qui stimulent l’immunité

Par le Dr Jacques Labescat, médecin et phytothérapeute

Voila mon ordonnance naturelle issue de nombreuses années de pratique médicale et du travail de plusieurs médecins spécialisés sur les plantes médicinales pour aider à combattre le coronavirus : en stimulant nos défenses immunitaires et en attaquant directement le virus.

  • L’échinacée est stimulante immunitaire (ne pas prendre en cas de maladie auto-immune).
  • Le thym est antiviral, lutte naturellement contre la fièvre et est aussi antitussif (c’est ici un des symptômes dominants). Une bonne coordination d’actions donc !
  • Comme le sont également l’origan et la cannelle
  • Le cassis est un excellent anti-inflammatoire.
  • Le romarin comme aussi la fumeterre, nettoie l’appareil digestif, le foie, surtout pour aider le corps à se défendre.

Cette ordonnance n’est donc pas empirique, mais justifiée par l’expérience acquise par nos anciens et éclairée par nos connaissances scientifiques actuelles. Elle est sans risque en dehors des restrictions sur l’utilisation des huiles essentielles. Elle ne doit pas remplacer un traitement allopathique classique mais peut l’accompagner avec l’accord des professionnels en charge de votre santé. Elle peut être utilisée préventivement (renforcement des défenses immunitaires) ou curativement. En cas de maladie auto-immune, on enlève l’échinacée, comme on l’a déjà dit, mais on peut prendre tout le reste.

Prendre le matin :

  • Un jus d’un citron de préférence non traité avec de l’eau tiède (volume équivalent)
  • Puis, prendre au moins trois tasses par jour de l’infusion de thym à raison d’1 cuillerée à soupe de plante par tasse
  • Et trois tasses par jour de la tisane de cassis, romarin et échinacée, 1 cuillerée à soupe du mélange à parts égales par tasse. On peut ajouter 10 clous de girofle par litre d’eau et de la cannelle, deux excellents anti-infectieux.
  • Ajouter du miel pour sucrer avec 2 gouttes matin et soir d’huile essentielle d’origan (ou cannelle) et de tea tree, pendant au moins 8 à 10 jours, sous surveillance médicale stricte

Les femmes enceintes ou allaitantes, les enfants de moins de 12 ans ne prendront pas, sans avis spécialisé, d’huiles essentielles.

Les patients présentant des maladies auto-immunes ne prendront pas d’échinacée.

Ces conseils sont extraits d’un article plus complet que le Dr Jacques Labescat a publié sur son blog (vous pouvez le lire ici).

Plus de conseils, des réponses à vos questions et des vidéos d’experts…

Je continuerai bien sûr de partager avec vous les prochains messages que je recevrai de médecins, naturopathes, thérapeutes…

Nous avons beaucoup de chance de pouvoir bénéficier de leurs conseils pour vivre au mieux cette crise sanitaire.

Pour celles et ceux qui aimeraient un lien privilégié avec ces spécialistes, j’ai créé un réseau d’entraide, qui vous permet de :

  • Poser toutes vos questions et d’avoir des réponses de professionnels de santé
  • Avoir un point vidéo tous les soirs à 18h avec le naturopathe Nicolas Wirth (avec des conseils pratiques et les dernières infos sur l’actualité)
  • Suivre des interviews et conférences privées de médecins et naturopathes pour vous aider à faire face au coronavirus
  • Recevoir tous les jours des informations détaillées sur la situation en France et en Europe, l’évolution de l’épidémie avec des mesures à suivre

Si ce réseau d’entraide vous intéresse, vous pouvez cliquer ici pour en savoir plus.

Bien sûr, je continuerai à vous informer gratuitement chaque jour de l’évolution de la situation à travers ma lettre PureSanté.

Amicalement,

Florent Cavaler





20 réponses à “3 médecins partagent leurs conseils pour faire face à l’épidémie”

  1. Docteur DEHEUVELS dit :

    J’ ai conseillé plusieurs inhalations très chaudes par jour à des patients atteints de covid et à un médecin .
    Un des patients au 4ème jour d’ hyperthermie à 40° commençait à avoir des troubles respiratoires: chaque inhalation le soulageait , au point d’ en faire même en milieu de nuit. Il a pu rester à son domicile, a perdu goût et odorat, mais va bien.
    Ses 8 collègues SNCF sont atteints dont 3 hospitalisés ( 1 toujours en réa).

  2. Hortensia dit :

    Bonjour. J’aimerais savoir si ce que je prends peut être efficace en ce moment. Sirop de sapin à base d echinacee thym eucalyptus propolis h e. Etc. Et sirop des fumeurs bio d herbalgerm. En alternance. Merci

  3. Dr Danielle Dejond Belgique dit :

    Pour la fabrication du gel hydro-alcoolique, il faut absolument 70% d’alcool à 70° minimum. ou 50% d’alcool à 90°. la vodka n’a que 40° et la personne ne met que 20% d’alcool dans sa recette, ce qui est nettement insuffisant.
    A la place de l’aloé vera , on peut simplement ajouter 30 % d’une huile au choix : amande douce ou une autre huile de cuisine par ex.si l’on n’a pas d’aloé vera. Les 10 gouttes de HE de Tea Tree ou gouttes d’HE de Ravintsara . Les gouttes de lavande sont plus pour donner bonne odeur au produit.

  4. Nicole dit :

    J’aimerais savoir si je peux utiliser le clou de
    Girofle en tisane fréquemment ou seulement
    En cas de grippe.

    Merci. Vos articles sont toujours très intéressantes à lire

  5. Elisabeth dit :

    Bonjour, novice sur les HE, je souhaite savoir si on peut l’avaler, tel le ravintsara et trea-tree ou si c’est seulement en applications

  6. Averlant dit :

    Les doses pour la fabrication du gel hydro alcoolique sont des doses de laboratoires il aurait été plus pratique de partir sur un flacon de 250ml cela éviterait des calculs que certaines personnes ne savent pas faire.
    Merci pour vos conseils
    Bien à vous

  7. Marie-Hélène Oliete dit :

    Merci, très intéressant.

  8. Neant anne-Marie dit :

    Je suis surprise que l’on suggère de mettre du miel dans une tisane ayurvédique chaude. Je vais me soigner en Inde depuis plusieurs années et le médecin ayurvédique m’a formellement interdit cette pratique, ajoutant avec un léger sourire « oui, c’est très bon… pour les médecins… qui doivent après soigner! »

  9. Christian Walle dit :

    Pourquoi ne réutilise t’on pas les masques individuellement en les stockant pendant 24 ou 48h dans une boite étanche avec des pastilles de chlore ou autres ? ou pourquoi pas en les passant au micro onde puisque le virus ne supporte pas le sec et la chaleur…il doit bien y avoir une solution écologique à ce problème..! les lobbies médicaux des fabricants de masque n’en disent rien et on les comprend..

  10. Michel VM dit :

    Bonjour,
    Le docteur Labescat renseigne d’ajouter au jus de citron de l’eau tiède.. Il y a quelques jours un de vos collègue criait au scandale pour une telle pratique qui allait détruire les vitamines C du citron. Au contraire, il devait être bien froid. Faudrait se mettre d’accord !!!

    • Florent dit :

      Bonjour Michel, il faut surtout éviter l’eau très chaude, car la vitamine C est sensible à la chaleur. Si l’eau est tiède ou à température ambiante et que vous buvez le mélange rapidement, ça ne devrait pas poser de problème.
      Amicalement,
      Florent

  11. Ranzoli dit :

    Merci pour vos bons conseils à tous,gardez-vous en bonne forme, bonne journée 21

  12. Marie-Pierre dit :

    Bonsoir,
    Le fait de boire chaud fait bien rire le corps médical. Qu’en est-il exactement ?

    • Florent dit :

      Bonjour Marie-Pierre,
      Malheureusement, il n’y a aucune preuve que cela ait un effet positif sur le coronavirus. Cela dit, je ne peux que recommander de boire régulièrement des tisanes, notamment de thym et de romarin, pour soutenir son immunité.
      Amicalement,
      Florent

  13. Elvire dit :

    Bonjour
    Merci pour tous ces conseils cependant je souhaiterai avoir une précision concernant le jus de citron dans de l’eau tiède, j’ai entendu dire que le fait de mettre justement le jus de citron dans un liquide chaud (eau, tisane etc) enlevait toutes les vitamines et propriétés de celui-ci

    • Florent dit :

      Bonjour,
      Vous avez raison, la vitamine est sensible à la chaleur, mais cela est surtout le cas à partir de 60°C. L’eau tiède ne devrait donc pas poser de problème, surtout si vous buvez le mélange rapidement.
      Amicalement,
      Florent

  14. willems dit :

    Après avoir lu votre article il y a que des expert médicaux mondiale nous disent ,prendre un jus de citron dans de l eau tiède enlève la vitamine C que prendre une boisson chaud ne tue pas le virus et que certaine huile non pas de test clinique qui prouve leur antivirus?

    • Florent dit :

      Bonjour,
      La vitamine est sensible à la chaleur, mais cela est surtout le cas à partir de 60°C. L’eau tiède ne devrait donc pas poser de problème, surtout si vous buvez le mélange rapidement. Certaines huiles essentielles, comme le ravintsara, ont des propriétés antivirales reconnues, même si elles n’ont jamais été testées contre le coronavirus.
      Amicalement,
      Florent

  15. Dupuis dit :

    Merci bcp poutout vos conseils très utiles en cette période merci 😅

  16. Marie-Ange Deleersnyder dit :

    Monsieur,

    Je tiens simplement à vous remercier !
    Je suis très intéressée et lis tous vos articles.
    Je suis belge et je ne sais pas toujours la traduction des plantes – et ne la trouve pas toujours – mais c est la minorité.

    Merci infiniment.

    Marie-Ange Deleersnyder

Répondre à Marie-Pierre Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *