Après la vie…

Chère lectrice, cher lecteur,

Je voulais vous faire une petite confidence : le goût de la simplicité, celui des plantes et des fleurs, celui de la nature et de ses mille trésors me viennent de ma grand-mère, une petite femme prénommée Marie.

Elle est morte, aujourd’hui, mais l’exemple de sa vie simple et heureuse a toujours alimenté ma réflexion.

Elle était animée d’une certitude intérieure qui la soutenait dans l’épreuve. La vie, pour elle, était un passage.

Elle l’a traversé avec ses joies, ses peines, mais elle en était sûre : on l’attendait, elle avait rendez-vous après sa mort.

Le jour de son décès, elle l’envisageait comme celui d’un nouveau début.

Et à ceux qui riaient sous cape de ces histoires, elle répondait d’un grand sourire. Avec toujours le même sous-entendu : « on verra bien qui a raison, mon petit ami »…

Que dirait-elle d’un monde qui a balayé celui qu’elle appelait le bon Dieu ?

Un monde rationnel, sûr de lui, qui croit à la science, au dur comme fer, à ce qu’on voit, ce qu’on peut prouver.

Un monde qui n’a plus de comptes à rendre à personne, et certainement pas à un Dieu hypothétique.

Le comprendrait-elle seulement ?

Je sais en tout cas qu’elle voudrait poser une question : mais alors, le Bon Dieu, vous l’avez remplacé par qui ? 

Ou par quoi ? Par quelle certitude ? Par quelle attitude ?

Délicate question… J’espère ne pas vous ennuyer en la partageant avec vous, mais j’avoue que je me la pose régulièrement moi-même.

Qu’y a-t-il après la vie ? Que reste-t-il des liens d’amour tissés dans nos existences ? Rien ? Quelque chose d’autre ? Et en attendant de savoir, comment vivre heureux ici et maintenant ?

Ces questions agitent l’homme depuis l‘aube des temps.

Et contrairement à ce que veut nous faire croire notre monde moderne, technologique et arrogant, contrairement à ce que disent les Google et autres prophètes du « transhumanisme » qui affirment qu’ils vont bientôt « tuer la mort » [1], je fais le pari que ces mêmes questions continueront à accompagner l’humanité jusqu’au bout.

Croyants, agnostiques, athées, fidèles ou révoltés, tous ont bien sûr des réponses différentes.

Mais en s’appuyant sur les dernières découvertes des chercheurs les plus en pointe sur le cerveau, tous peuvent dès aujourd’hui profiter des fabuleux pouvoirs cachés de l’esprit.

« L’homme a en lui quelque chose que son esprit même ne connaît pas », écrivait déjà saint Augustin, au Ve siècle après Jésus-Christ.

Aujourd’hui, les chercheurs en neurosciences lui donnent raison.

Et ce quelque chose, ce pouvoir inconnu, ils commencent à en saisir la fantastique puissance.

Je vous emmène aux frontières de la médecine

Ces découvertes ont été consignées dans un livre-événement qui vous emmène aux frontières de la médecine, avec des expériences fantastiques et pourtant réelles et documentées :

Je préfère vous prévenir : ce recueil aborde des thérapies particulièrement audacieuses et laisse également leur place à des témoignages de guérison aussi troublants que hors du commun.

Si vous êtes intéressé et que vous pensez avoir l’ouverture d’esprit nécessaire pour lire ce qui ne plaît pas à tout le monde, je vous explique ici comment obtenir ce recueil.

Mais ne tardez pas une seconde.

J’ai choisi volontairement de ne distribuer que quelques exemplaires en accès gratuit ; je ne voudrais pas que ce livre soit diffusé auprès de publics hostiles aux médecines vraiment alternatives.

Cliquez ici pour en savoir plus

Santé !




Sur le même thème, vous aimerez sans-doute ...


Au supermarché rayon arnaque – épisode 3 Chère lectrice, cher lecteur, Encore une fois, notre police des supermarchés a mis la main sur de jolies arnaques. ...
Prise de poids : un métier à risque Chère lectrice, cher lecteur, Savez-vous que les jurés du Festival de Cannes prennent, sans le savoir, un risque impo...
Election de Miss (Huile) Essentielle Chère lectrice, cher lecteur, « Quelles sont vos 10 huiles essentielles préférées ? » Lorsqu’on pose cette que...

2 réponses à “Après la vie…”

  1. alessandro pendesini dit :

    Article :Pure Santé : « La médecine ordinaire officielle paniquée par les pouvoirs de l’esprit » de G.Combris

    Mr.Gabriel Combris

    En parcourant votre très long article, j’ai remarqué qu’il y a quelques « bémols »…..….
    –Vous affirmez
    « Une jeune malade explique qu’elle quitte régulièrement son corps, et rencontre des guides spirituels dans l’au-delà ! »….
    « Et puis j’ai découvert les détails de l’ENQUETE SCIENTIFIQUE sur le « voyage » de cette jeune fille. J’ai lu son témoignage en intégralité, et mes certitudes en ont pris un coup très sérieux.».
    1°-Vous faites allusion à une enquête SCIENTIFIQIE. Pourrais-je vous demander les sources de cette enquête, et les NOMS DES SCIENTIFIQUES responsables ?
    2°-Vous citez une certain Dr Jean-Jacques Charbonnier, médecin anesthésiste et réanimateur, « spécialiste des expériences de mort imminente ». Mais qui, soit dit en passant, n’est pas un neuroscientifique !!!
    Je qualifie JJ Charbonnier (comme affirmé dans mon article : « Discussion : Expérience de mort imminente chez Wikipedia) dont je joins un bref extrait :
    -« Aux dires des adeptes des Expériences de Mort Imminente (EMI-NDE) « notre conscience quitterait notre corps, à la mort, pour aller là où il fait bon vivre… ». A vrai dire, à ce jour, personne n’a pu apporter une preuve scientifique (rationnelle) qui confirme cela; pas plus que celle d’une « dualité cérébrale » ! En déplaise au Dr. Charbonier qui affirme que (je cite) « les scientifiques qui prétendent la NON existence d’une vie après la mort sont des hypocrites ou des menteurs » !! Personnellement j’attend, avec impatience, la « démonstration scientifique » de ses convictions, non pas devant un auditoire composé de personnes fragilisées et en manque de mysticisme, mais devant un auditoire Universitaire avec des scientifiques -dignes de ce nom- qui approuveraient ses théories…. ..; ce jour reste à inventer ».
    NB J’avais envoyé un EMAIL à JJ Charbonnier, en le priant de bien vouloir critiquer, avec des arguments rationnels, mon article sut Wikipedia qui le discrédite; J’attends toujours depuis le 11/2010 à qu’il le fasse…..Ce qui me permet d’affirmer -preuves neuroscientifiques à l’appui- que ce Charbonnier n’est d’autre qu’un affabulateur, voire mythomane, qui prend ses rêves fantasmatiques pour réalité, et qui abuse de la crédibilité des personnes qui n’ont pas une instruction suffisante pour démasquer les fausses symétries qu’il diffuse, dont le but n’est d’autre que faire recette $$$ ; ni plus…ni moins……..

    Il y a l’Esprit –ou pensée- critique, le seul qui utilise la sévère méthodologie rationnelle, l’unique qui nous permet de savoir si une idée, théorie ou hypothèse est acceptable ou pas, qui doit démontrer la véracité de ce qu’il affirme, d’analyse et de synthèse, NON dogmatique, et qui ne prétend pas détenir la Vérité V majuscule !.. et il y a l’esprit idéologique voire dogmatique ! celui-là même que vous utilisez (parfois) pour diffuser des fausses symétries….Bien connu par tous les dominants religieux notamment monothéistes.
    Vous feriez mieux ne pas aborder des thématiques qui, tout compte fait, reposent sur des histoires invérifiables ou mythiques ! Laisser à tout le monde la possibilité de croire, ou ne pas croire en dieu peu importe lequel (angoisse humaine oblige) et éviter d’endoctriner, voire tétaniser, des honnêtes personnes avec des élucubrations fantasmatiques qui vous habitent ! L’honnêteté intellectuelle et l’intégrité, filtrée par l’éthique, devraient être les éléments fondamentaux, la base de la fierté de tout singe épiphénoménal -doublement sapiens- de l’espèce humaine que nous sommes !… Prenez-en bonne note ! Merci
    Cordialement
    alessandro pendesini

  2. perrin dit :

    bonjour,
    message me rejoint pleinement, mais ne suis pas
    disponible pour le vivre entièrement. comment recevoir
    le livre uniquement et quel est son prix…. merci à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *