Aveu TRES embarrassant sur le cholestérol

Et aussi : Avez-vous la « maladie fantôme » ? , Sciatique, force d’intervention rapide

Chère lectrice, cher lecteur,

Vous connaissez l’expression « jeter un pavé dans la mare ».

Le chercheur britannique Rory Collins, lui, c’est carrément un rocher qu’il a jeté dans la mare. Méga-plouf et éclaboussures pour tout le monde, du côté des officiels de la santé publique.

Y compris lui-même.

D’abord, il faut dire que ce Rory Collins n’est pas n’importe qui : professeur de médecine à l’Université de Oxford, anobli par la Reine Elizabeth, Sir Collins est à la tête de deux consortiums de recherche privés (financés en partie par l’industrie pharmaceutique) qui ont produit une grande partie des études concernant les médicaments anticholestérol, les statines, depuis 20 ans.

Pendant 20 ans donc, il n’a trouvé que de du bien à en dire.

Seulement en 2015, ce « pape des statines » a tout simplement reconnu que ni lui ni ses équipes de recherche n’avaient jamais étudié sérieusement les effets secondaires des statines [1] !!!

Oui, vous avez bien lu, et tenez-vous bien parce que l’explication est carabinée…

Pourquoi n’a-t-il donc pas fait le b-a-ba, c’est-à-dire la preuve que ces médicaments étaient sans risque ?

Parce que, a-t-il avoué, sa conviction que les statines sauvaient des vies était telle qu’il voulait éviter d’inquiéter les patients en dévoilant leurs effets toxiques.

Je ne vais pas vous redire ce que je vous ai déjà écrit dans la lettre « Cholestérol : lettre pour ceux qui n’y comprennent rien » (vous pouvez la retrouver en cliquant ici), mais cela montre à quel point il est impossible de faire une confiance aveugle aux études financées par l’industrie pharmaceutique, ni aux experts ayant des liens d’intérêt avec elle.

Avez-vous la « maladie fantôme » ?

Il y a moins de trente ans, la fibromyalgie était assimilée à une forme d’hystérie. Or, il s’agit d’une pathologie organique (et non psychiatrique, comme l’hystérie).

En outre, l’hystérie a aujourd’hui totalement disparu de la ClM (Classification internationale des maladies)…

Les patients fibromyalgiques ne sont donc pas des « hystériques » !!!

C’est un abus de langage, et une grave erreur qui peut avoir des conséquences désastreuses sur l’état de santé du patient.

Pour autant, en France, la fibromyalgie est depuis dix ans seulement codifiée comme maladie à part entière. Elle est associée à des douleurs à la pression de la racine des membres au niveau de l’occiput, de la base du cou, des épaules (trapèzes), des omoplates, des fessiers, des hanches, des genoux.

Toutes ces parties deviennent douloureuses dès qu’on appuie un peu dessus.

Si, en plus de ces douleurs, vous ressentez une fatigue intense et que celle-ci s’accompagne d’un ou plusieurs de ces symptômes :

  • Tensions, douleurs et raideurs des muscles
  • Troubles digestifs : colopathie, reflux gastro-œsophagien, syndrome vésiculaire, intolérances alimentaires
  • Perturbations cardiovasculaires : extrasystoles, hypertension labile, migraine, syndrome de Raynaud
  • Cystite à urines claires
  • Syndrome prémenstruel
  • Hypersensibilité à la douleur, mais aussi à beaucoup d’autres stimuli
  • Dystonie neurovégétative
  • Anxiété
  • Dépression à tonalité sérotoninergique (tension pulsionnelle élevée)
  • Troubles du sommeil
  • Syndrome des jambes sans repos
  • Déclin cognitif précoce
  • Signes de vieillissement accéléré
  • Vulnérabilité aux infections
  • Hypersensibilité aux polluants (selon une enquête de l’Association Fibromyalgie France présente chez 64 % des personnes atteintes)…

…Alors il y a de grandes chances pour que vous soyez atteint(e) de fibromyalgie. (Elle touche près de 20 % de la population). J’ai eu l’occasion de parler de cela plus en détail dans un précédente lettre que vous pouvez retrouver en cliquant ici.

Sciatique, force d’intervention rapide

Ce qu’on appelle « sciatique » est en fait une inflammation du nerf sciatique, le nerf qui relie la moelle épinière aux muscles de la jambe et en particulier du mollet. Lorsque le nerf est compressé au niveau des vertèbres, cela crée des douleurs fulgurantes qui peuvent parfois paralyser la jambe entière.

L’huile essentielle de gaulthérie couchée (Gaultheria procumbens) est probablement la plus efficace pour réduire les douleurs liées à l’inflammation.

Elle contient une molécule qu’on peut apparenter à l’aspirine, le salicylate de méthyle, qui fait d’elle un antidouleur hors pair qui pénètre la peau.

Diluez l’huile essentielle de gaulthérie couchée dans une huile végétale avant de l’utiliser. Vous pouvez compter 8 gouttes d’huile essentielle pour 1 cuillerée à café d’huile végétale.

Massez les vertèbres lombaires (dans le bas du dos) avec cette lotion en cas de douleurs aiguës.

Amicalement,

Florent Cavaler





[1] https://www.express.co.uk/news/uk/558249/statins-expert-heart-drug-rory-collins

6 réponses à “Aveu TRES embarrassant sur le cholestérol”

  1. Guy Rochefort dit :

    Sciatique: une naturopathe avait publié une info sur la « sciatique du portefeuille ». Aujourd’hui, la majorité des hommes passent leurs journées assis et non debout; assis sur quoi? Un portefeuille et un porte-cartes de plus en plus remplis de cartes, qui exercent une pression sur le nerf sciatique. La solution: enlever le portefeuille et le porte-cartes, ça devrait régler beaucoup de problèmes de sciatique.

  2. urielh dit :

    Bonjour, on parle beaucoup de la fibromyalgie de nos jours. C’est une maladie de moins en moins « secrète » en revanche cela serait intéressant si vous pouviez parler et faire passer linfos à vos lecteurs concernant le Syndrome d’Ehlers-Danlos qui est vraiment méconnue et qui touche pourtant énormément de gens avec des symptômes extrêmement variés. le site du professeur Claude Hamonet est très informatif sur le sujet de cette maladie génétique touchant les tissus conjonctifs.

  3. Pierre LaFontaine dit :

    avez-vous oublié la suite de l.article sur l’aveu très embarrassant au sujet des statines?Je ne le vois nulle part!

  4. Olivier dit :

    Plusieurs choses qui me gênent dans ce article :

    1) l’info date d’il y a trois ans, pourquoi la ressortir que maintenant ?

    2) il y a un appel de note [1] après la déclaration de Rory Collins, mais cette note n’est pas explicitée

    3) très peu de relais de cet info sur Internet, la page wikipédia anglaise n’indique rien sur cette déclaration. On pourrait penser qu’elle a été supprimée, mais elle aurait du se voir dans l’une des versions de 2015

    Je reste sceptique

  5. Jocelyne Lecable dit :

    Bonjour,

    je voulais réagir sur la fibromyalgie. Vous citez l’enquête de l’association Fibromyalgie France, mais la plus grande enquête faite à ce jour est celle de l’association FibromyalgieSOS (lien du site : https://fibromyalgiesos.fr)

    Il existe 2 associations nationales, merci de ne pas oublier celle qui a le plus d’adhérents !

    Bonne journée

  6. ETERNO dit :

    On conseille souvent l’utilisation de la gaulthérie mais on ne pense pas aux personnes allergiques à l’aspirine dont je fais partie…et personne ne les met en garde…. cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *