Depuis quelques jours, vous êtes très nombreux à contacter notre service clients, et nous rencontrons des délais dans les réponses à vos questions envoyées par email et par téléphone. Nous vous remercions pour votre patience, et vous invitons à visiter votre Espace perso où vous trouverez de nombreuses réponses à vos questions.

Complotiste ?

Chère lectrice, cher lecteur,

Ma dernière lettre sur la propagande a suscité beaucoup de réactions.

Et c’est tant mieux.

J’ai toujours beaucoup d’intérêt à lire vos différents points de vue, désaccords, remarques… C’est à mon avis la meilleure façon d’enrichir sa pensée et d’élargir son regard sur les événements actuels.

En revanche, quelques commentaires m’ont peiné, car ils tombent dans l’accusation facile plutôt que dans un dialogue constructif.

Quand on veut tuer son chien, on l’accuse de la rage

Aujourd’hui, il y a une technique simple pour décrédibiliser une personne qui pose des questions dérangeantes : il suffit de la traiter de « corona-sceptique », « d’antivax » ou encore de « complotiste ».

Ce qu’on sous-entend, en gros, c’est « ne les prenez pas au sérieux, ce sont des gens un peu bizarres avec des croyances farfelues ».

Bref, on range ces personnes dans la même case que celles qui pensent que la terre est plate ou que le monde est dirigé par des reptiles géants.

C’est sûr que c’est plus facile de faire cela que d’accepter la discussion.

Aussi, je préfère être clair :

  • Je n’ai jamais nié l’existence du covid : je suis conscient qu’il a causé la mort de nombreuses personnes dans le monde, mais ce n’est pas une raison pour accepter n’importe quelle « solution » les yeux fermés
  • Je n’ai jamais déconseillé les vaccins : je pense simplement que toute décision médicale doit reposer sur une bonne connaissance des avantages et des risques, et non sur l’image qu’on nous en donne
  • Je ne dis pas qu’il n’y a aucun argument solide à se faire vacciner (vous verrez dans une prochaine lettre qu’il en existe), je dis simplement qu’il ne faut pas confondre argument et élément de persuasion.

Aujourd’hui plus que jamais, nous avons besoin de garder un esprit critique sur ce que nous vivons et sur ce qu’on nous impose.

Cela ne signifie pas s’opposer coûte que coûte aux autorités. J’aimerais penser qu’elles font sincèrement du mieux qu’elles peuvent dans une situation qui nous dépasse tous.

Il s’agit simplement de se questionner.

Et c’est d’autant plus important de se questionner quand c’est notre santé qui est en jeu.

Malheureusement, ces derniers mois, il devient de plus en plus difficile d’exprimer un point de vue différent sur la situation.

Où est passée la liberté d’expression si chère à nos pays ?

En temps normal, la politique et les médias proposent une pluralité de voix.

Nous sommes alors libres d’écouter ces différentes voix pour nous forger une idée.

Mais aujourd’hui ce n’est plus possible, car les médias ne jouent plus leur rôle critique :

  • Les grandes chaînes de télévision n’invitent pratiquement que des experts qui entretiennent la panique et prônent des mesures coercitives fortes (il n’y a plus de vrais débats)
  • Les journaux font plus du sensationnalisme qu’un vrai travail journalistique d’enquête et d’information
  • Les réseaux sociaux censurent les avis divergents : Facebook vient d’ailleurs d’annoncer qu’il supprimerait toutes les publications qui vont à l’encontre du discours officiel, mais aussi qu’il mettrait en avant tous les messages qui incitent à se faire vacciner[1]

Comment des groupes comme Facebook peuvent-ils se donner le droit de décider de ce qui est bon pour nous ?

Ce n’est pas un complot

Au sujet de la manipulation de l’information, je vous invite à visionner le documentaire « Ceci n’est pas un complot », du réalisateur belge Bernard Crutzen.

Ce film d’environ une heure s’intéresse au traitement médiatique de l’épidémie. Il ne cherche pas à savoir ce qui est vrai ou faux, mais plutôt comment on nous « raconte » la crise (ce qui est dit, ce qui est tu).

Il est centré sur l’actualité belge. Mais ce qui se passe en Belgique n’est pas très différent de ce qui se passe dans le reste de l’Europe.

Je ne sais pas si ce film sera censuré par les autorités, mais pour le moment, il est en accès libre sur Vimeo : https://vimeo.com/504845318.

Si vous le visionnez, je serais intéressé d’avoir votre point de vue sur ce documentaire.

Je n’ai pas terminé ma série de messages autour de la vaccination. J’aimerais encore vous donner des informations détaillées pour vous aider à faire votre choix, selon votre âge ou votre état de santé.

Mais rassurez-vous, je vais aussi continuer d’aborder des thématiques variées sur la santé et surtout, vous proposer des solutions adaptées.

L’épidémie actuelle ne doit pas accaparer toute notre attention.

Amicalement,

Florent Cavaler





Une réponse à “Complotiste ?”

  1. Yves POTARD dit :

    Apperement vous ne retenez des nombreuses critiques que vous avez reçu que celle qui vous accuse d’etre complotiste, cela vous permet de vous posez en victime (stratégie on ne peut plus classique) plutot que tirer la leçon de ceux qui ont dénoncé votre propre propagande et manipulation. Et ce n’est pas parce qu’on est favorable a la vaccination qu’on n’a pas d’esprit critique, cela voudrait dire qu’on est un esprit fort que quand on s’oppose, qu’on est pertinent que lorsqu’on dénonce.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *