Prenez-vous des médicaments antidouleur ?

Imaginez une campagne pour la sécurité routière qui dirait :

« Il faut absolument rouler plus vite 

« Nous déconseillons le port de la ceinture de sécurité »

« Pensez à boire au moins deux verres d’alcool avant de prendre le volant »

Vous vous diriez : « Ils ont fumé la moquette, ils veulent notre mort ou quoi ??? ». Et vous auriez raison.

Mais bizarrement, personne ne dit rien alors que les autorités sanitaires nous tiennent un discours comparable à propos des médicaments anti-inflammatoires.

Elles en font la promotion à tout va malgré des piles entières d’études qui soulignent leurs effets gravissimes sur notre santé.

Question évidente : ces autorités veulent-elles vraiment notre mort ?

 

Les médicaments antidouleur 6 fois plus dangereux que les voitures

 

Pour y répondre, revenons une seconde sur cette comparaison avec les accidents de la route. À votre avis, qui est plus dangereux : la voiture ou les petites pilules dont on fait la pub à la télé ?

Réponse donnée à la barre du tribunal, à l’occasion du procès du Médiator, le médicament des laboratoires Servier :

« Il y a chaque année 18 000 morts liés à la prise de médicaments, et un tiers de ces décès correspondent à des prescriptions qui ne sont pas justifiées », a déclaré le Dr Bernard Bégaud, ancien membre de la commission de pharmacovigilance [1].

Et sur la route ? 3464 personnes y ont perdu la vie en 2015, d’après les chiffres de la sécurité routière… [2]

Les médicaments sont donc six fois plus dangereux que la route, et ils tuent avec le plus parfait assentiment des autorités sanitaires…

 

Comment un médicament atterrit dans votre placard

 

,Le meilleur exemple de cette situation est le célèbre Vioxx, un anti-inflammatoire du laboratoire Merck qui a été prescrit massivement pour lutter contre les douleurs de l’arthrose.

Une large campagne publicitaire avait été menée pour vanter la diminution des effets secondaires sur le plan gastrique par rapport aux autres antidouleurs.

Ce que Merck avait juste « oublié » de dire, c’est que des données mettaient en évidence une forte augmentation du risque de crise cardiaque lié à l’utilisation du médicament.

Il aura fallu 160 000 accidents cardiovasculaires dont 60 000 décès pour que le Vioxx soit retiré du marché.

On découvrira par la suite que 4 des 6 membres de l’équipe chargée d’étudier la mise sur le marché du médicament présentaient un conflit d’intérêt avec le MERCK (ce qui veut dire en français normal que les laboratoires les payaient…).

Mais cela n’explique pas tout.

Il faut savoir que la dernière étape de l’étude clinique servant à autoriser l’appellation de « médicament » pour une molécule se passe après sa commercialisation.

Cette phase a pour but, selon l’OMS :« d’affiner les indications thérapeutiques, d’établir l’innocuité du médicament, de cibler des populations particulières et de vérifier l’absence d’interaction médicamenteuse. »

En attendant, cela veut dire que lorsqu’une molécule est autorisée à la vente, non seulement on ne connaît pas l’interaction qu’elle peut avoir avec d’autres traitements, mais son innocuité n’est pas encore totalement prouvée.

Et aujourd’hui, qui sont les champions de la dangerosité ? Vous allez voir, des médicaments bien comme il faut, de gentilles petites pilules qui ne paient pas de mine…

 

Le paracétamol : drôle de Monsieur Tout-Le-Monde

 

En 2012, le médicament le plus vendu en France est le paracétamol (contenu dans le Dafalgan, le Doliprane, l’Efferalgan, Humex, Fervex, Actifed etc). Suivent sur le podium la codéine en association et l’ibuprofène, deux anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS).

Le paracétamol, c’est le Monsieur Tout-Le-Monde de la pilule. Il est dans tous les placards à pharmacie de toutes les maisons de France et de Navarre. Mais sait-on qui il est vraiment ?

Une étude d’observation menée dans un service de transplantation du foie a montré que 66 % des patients avaient été admis à la suite d’une overdose de paracétamol. L’urgence d’une greffe était souvent consécutive à la consommation régulière de plus de 4 g de paracétamol par jour (4 gélules de Doliprane 1000) [3]  [4]…

Si les autorités de santé faisaient correctement leur travail, une mise en garde spéciale devrait figurer sur la notice ! Elle spécifierait que le paracétamol ne doit jamais être utilisé lorsque le foie est fatigué. Comme après une soirée arrosée (mal de crâne du lendemain) ou avec d’autres traitements dont les effets nocifs sur le foie sont connus (prise de statines).

On pourrait aussi revoir à la baisse les doses maximales.

Dans une méta-analyse [5] où les participants prenaient du paracétamol aux doses conseillées [6], les résultats montrent qu’il augmente de 23 % le risque de mortalité et de 63 % si les patients ont eu plusieurs prescriptions rapprochées dans le temps.

Sur le plan cardiovasculaire, les femmes qui prennent plus de 15 comprimés par semaine ont un risque de crise cardiaque augmenté de 68 % [7].
Infarctus, problèmes intestinaux, saignements etc.
En ce qui concerne les AINS, on sait depuis 2005 qu’ils multiplient par deux le risque d’infarctus du myocarde.

En mai 2013, la revue médicale The Lancet a publié une méta-analyse sur 4 antidouleurs : ibuprofène, naproxène, diclofénac et coxibs, utilisés majoritairement pour soulager les douleurs liées à l’arthrose.

L’étude a montré que la fréquence des accidents cardiovasculaires est 30 % plus élevée chez les consommateurs de coxibs et de diclofénac.

Seul le naproxène semblerait ne pas provoquer plus d’accidents mais il augmente les problèmes intestinaux tels que les perforations, les obstructions et les saignements.

Il y a peut-être mieux ?

Solutions naturelles contre les douleurs

 

Pour lutter contre l’arthrose sans anti-inflammatoires, il existe une technique très simple : faire de l’exercice !

On croit souvent que nos articulations, comme des machines, s’usent avec le temps et qu’il faut les préserver en évitant de faire trop d’exercice. C’est complètement faux !

Les médicaments doivent surtout être envisagés sur des périodes courtes, et les études montrent qu’une approche naturelle est largement préférable dans la durée.

Pour les douleurs chroniques, fièvre ou rhume, voici quelques antidouleurs naturels :

 

  • En cas de douleurs :

Pour faire face aux douleurs chroniques, la griffe du Diable ou Harpagophytum, a des propriétés remarquables (infos produits ci-dessous).

C’est une plante traditionnellement utilisée par des peuples indigènes du Sud de l’Afrique pour soulager leurs douleurs.

Elle tient son nom du fait que son fruit est doté de petites griffes qui lui permettent de s’agripper facilement au pelage des animaux ou sur la peau des gens qui passent. Son effet thérapeutique est reconnu pour :

– Les douleurs lombaires : elle soulage les maux de dos et les douleurs lombaires aiguës. Une étude a montré qu’elle aurait autant d’effets que le Vioxx, sans les effets secondaires.

– Les douleurs arthritiques : elle soulage les douleurs liées à l’arthrose et aux rhumatismes. Il a été montré que 6 prises de 435 mg d’Harpagophytum par jour sur 4 mois ont le même effet que 100 mg par jour de Diacéréine, un anti-inflammatoire prescrit en cas d’arthrose, avec moins d’effets secondaires.

On ne connaît pas le mode d’action exact de la griffe du Diable. Ses effets à long terme sont méconnus mais une étude a montré son innocuité sur une période d’un an. Elle est néanmoins contre-indiquée pour les personnes souffrant de calculs biliaires, d’ulcères de l’estomac ou de l’intestin.

 

  • En cas de fièvre et de maux de tête :

L’aspirine est recommandée dans ces cas. Contrairement aux autres AINS, elle rend le sang plus fluide, ce qui diminue le risque d’accidents cardiovasculaires.

Les AINS sont à éviter, en particulier si vous êtes prédisposé à des maladies cardiovasculaires, si vous fumez ou si vous suivez déjà un traitement dont les effets secondaires mentionnent un risque cardiaque.

Le paracétamol est également à proscrire, en particulier si vous souffrez du foie ou si vous avez consommé de l’alcool. Dans le cas d’une consommation excessive d’alcool, mieux vaut boire de l’eau plate et sucrée.

Vous pouvez prendre de la N-acétylcystéine ou de la méthionine pour augmenter votre production naturelle de glutathion dans le foie. L’effet de l’acétylcystéine est d’ailleurs si puissant qu’on le considère comme antidote du paracétamol : il est administré par injections à l’hôpital en cas d’intoxication.

 

  • En cas de rhume sans fièvre ni douleurs :

Les anti-inflammatoires ne permettent pas de mieux combattre le virus. Il faut attendre que l’organisme crée les bons anticorps pour guérir. Si le rhume ne disparait pas rapidement c’est qu’une cause infectieuse est possible, et là encore les AINS ne seront d’aucune utilité.

En cas de douleurs aiguës, la prise de 2 g de curcuma en gélule est plus efficace que le paracétamol, et n’a pas d’effets secondaires.

C’est lui, le vrai Monsieur Tout-Le-Monde…

 

Amicalement,

Florent Cavaler




Sur le même thème, vous aimerez sans-doute ...


Il y en a un qui doit se retourner dans sa tombe Chère lectrice, cher lecteur, Aujourd’hui, séquence presse people. Mais ne partez pas ! Vous allez voir qu’il y a ...
Le jogging inefficace pour perdre du poids Egalement : Vos vrais besoins en calcium, Méthode étonnante contre les mycoses, Une petite réflexion qui nous vient de...
Le médicament oublié C’est une « pilule» extraordinaire. Elle est efficace, ne coûte rien, elle est parfaitement naturelle et sans le moindre...

[1] Les médicaments causent « au moins 18 000 morts par an en France »

[2] Statistiques d’accidents

[3] D. G. Davidson and W. N. Eastham. Acute liver necrosis following overdose of paracetamol. Br Med J. 1966 Aug 27; 2(5512): 497–499.

[4] Ostapowicz G, Fontana RJ, Schiødt FV, and al. Results of a prospective study of acute liver failure at 17 tertiary care centers in the United States. Ann Intern Med. 2002 Dec 17;137(12):947-54.

[5] Roberts E, Nunes VD, Buckner S, et al. Paracetamol: not as safe as we thought? A systematic literature review of observational studies. Annals of the Rheumatic Diseases. Published online March 2 2015

[6] La dose conseillée est 0,5 à 1 g toutes les 4 à 6 heures avec un maximum de 4 g par jour

[7] Craig DG, Bates CM, Davidson JS, and al. Staggered overdose pattern and delay to hospital presentation are associated with adverse outcomes following paracetamol-induced hepatotoxicity. Br J Clin Pharmacol. 2012 Feb;73(2):285-94.

 

32 réponses à “Prenez-vous des médicaments antidouleur ?”

  1. Bettina Banwarth dit :

    Bonjour et merci de votre article. Je souffre malheureusement de douleurs lombaires et cervicales, irradiant dans les membres. Particulièrement la nuit au repos.
    Je lis beaucoup sur le sujet et qu’elle m’a pas étê ma surprise de découvrir que les AINS ne sont pas efficaces sur la durée. Quelle poisse ! Moi qui pensais que ces saloperies étaient justes responsables de mes brûlures d’estomac…
    Que dire lorsque j’ai commencé à avoir des maux de tête après avoir calmé mon estomac avec des IPP ? Pas grave…vite un Dafalgan avec une dose de caféine. Si cela ne fait pas effet, tu peux aller jusqu’à 4g par jour, une infirmière de ma famille proche. Au secooooours ! J’en ai marre de ces fichus médicaments ! Alors, j’ai jeté les anti-inflammatoires aux orties. Et je ne prends des anti-douleurs qu’en cas de douleurs très fortes. Et le Dafalgan – soupir- contre la migraine…Je raconte mon parcours vers le sans médicaments sur http://ma-sante-au-naturel.net et https://www.facebook.com/healtheek/.

  2. R-L dit :

    merci monsieur

  3. Jean dit :

    Bonjour
    Parlerez vous du cbd dans un de vos articles ?

  4. Michelle WOLFFER dit :

    Bonjour,
    Suis abonnée à votre news et apprécie tous les conseils.pour ma part ce qui m ‘intéresse à ce jour c ‘est le meilleur remède fludifiant sanguin après un avc j ‘ai testé pendant 7 ans le PLAVIX LE KARDEGIC LE RISTHUNE et ces médicaments m ‘ont occasionnés brûles estomac gastrite aiguë et chronique….oesophage estomac duodénum et intestin touchés donc à part prendre en plus du médoc des IPP avec plein d’effets indésirables je suis en galère et vis tous les jours des douleurs du tube digestif. si vous avez un vrai solution ben SOS MERCI

  5. Pierre dit :

    Complètement inutile plac bonjour de l’eau sucré aller soigner un grand brûlé avec hc H20.

  6. MOBAILLY dit :

    Bonjour,
    Pour soigner les maux de tête et la fièvre, vous proposez :
    1) N-acétylcystéine
    2) métlhionine.

    – Quelle est la posologie ?

    – Ou se la procurer ?
    Je vous remercie.
    Mme M

  7. Plée Dominique dit :

    En ce qui concerne l’acétylcystéine de pharmacie, je vous signale qu’elle contient un colorant orange fortement suspect (je crois que c’est le E111). J’ai demandé au fabriquant pourquoi on a besoin de colorer une poudre effervescente. On m’a poliment renvoyé dans mes 22 en m’expliquant que c’était comme cela et pas autrement

  8. BORTOLUSSI dit :

    Bonjour,

    Le curcuma est-il aussi efficace cru que cuit ?
    Merci de mentionner les meilleures façons de l’utiliser ainsi que les pires à éviter.

    Cordialement

    • GAUVRIT Jean-François dit :

      Bonjour. Utiliser le curcuma en préparant votre repas. On l’utilise de cette manière ici à la Réunion. Cdt

  9. Andrée dit :

    Impossible d’ouvrir la vidéo relative à l’arthrose.. dommage !

    • edwige moncla dit :

      pour l’arthrose de la hanche ? je n’ai jamais pris de médicament quel qui soit! mémé pas efferalgan! pour la douleur! pendant 6mois j’ai pris des tisanes ,,de la phytothérapie ,du repos jusqu’au jour ne pouvant plus marcher. Je! suis sortie 4 jours aprés mon opération et un mois de kiné,cela fait deux mois aujourd’hui je vais bien,plus mal du tout. avant je me suis soignée avec des plaques de glace sur ma hanche§ les méthodes avec les plantes ou homéopathie c’est tres bien quand ce n’est pas grave!

  10. ducatez dit :

    bonjour
    et pour l’artérite?
    et pour le tabac?
    et pour l’hypertension?

    vous n’y repondez pas!!!!!!!!!!!!

  11. morel romaine dit :

    cela m’interesse beaucoup

  12. martin danièle dit :

    bonjour depuis 3 ans je suis sous oxycontinLP 20mg,car j’ai de fortes douleurs arthrosique qui me bouuffe la vie.J’ai du arrêter tous les médicaments anti-douleur que le médecin me prescrivait car j’ai fait une pancréatite médicamenteuse.Ma pharmacienne m’a conseillé de prendre le NUTRALGIC 1000,mais je ne sais pas si je dois arrêter la morphine où l’associer avec le nutralgic 1000.Si je ne prend rien j’ai de fortes douleusr dans le bas du dos et cela descend dans mes deux jambes et je ne peux plus tenir,un conseil de votre part serait le bienvenu,merci

    • edwige moncla dit :

      je pense que tous les médicaments que vous prenez sont trés fort,surtout la morphine a long court! avez vous vue un allergologue , ? qui soigne par les plantes et médecine douce ? que dit votre médecin ? est il compétant dans votre cas ? est ce un spécialiste ?

  13. Hébert Michele dit :

    Faites attention à ce que vous écrivez notamment en préconisant l’aspirine plutôt que le paracetamol car ce dernier peut avoir une acides et sur les risques cardio vasculaire mais l’aspirine peut augmenter le risque d’AVC Hémorragique et d’hémorragie chez certaines personnes. N’envoyez pas des généralités de ce type à tout le monde. Les médicaments certes il faut les évitez mais on a pas toujours le choix de les remplacer par des molécules plus naturelles. Ne mettez pas les gens en danger avec de pareilles généralités car tous n’iront pas faire des recherches ou se renseigner auprès de personnes compétentes.

  14. BELLEC ANNIE dit :

    Je prends des AINS depuis des années, sous contrôle médical bien sûr, car j’ai une spondylarthrite ankylosante sévère mais je travaille malgré tout à plein temps;J’ai tout essayé et si j’avais pu m’en passer je l’aurais fait depuis longtemps. Je diminue progressivement les doses.Je ne me suis pas abonnée à cette lettre pour entendre dénigrer des pratiques ou des molécules qui sont parfois vitales pour certains patients mais pour avancer et trouver des solutions!Cessons de généraliser et de porter un jugement trop hâtif Merci

  15. boisset dit :

    Bonjour,
    Merci, bonne lecture , moi mème j’ai utilisé le paracétamol pendant des années ,j’avais le foie de plus en plus fragile alors que je fais très attention à mon alimentation , sportive , et ne boit pas ! un control sanguin à révélé une quantité de gammas et d’autre choses , plus de paracétamol et d’anti inflammatoire , depuis mars dernier aujourd’hui un control sanguin parfait . je bouge beaucoup, marche, vtt, 7 étages part l’escalier plusieurs fois part jour , j’ai 63 ans et tout va bien.

  16. Bianco dit :

    Bonjour et merci pour vos informations médicales cependant un bémol car vous préconisez souvent à la fin de cos articles des liens avec de laboratoires afin d’acquérir les produits mais cela peut engendrer des doutes sur la sincérité des analyses. .Comment savoir s’il n’y a pas un conflit d’intérêt sous jacent ? Ceci n’est qu’une remarque car vos analyses sont très intéressantes face aux grands labos qui nous intoxiquent
    Cordialement

    • claude foucault dit :

      Oui, vous avez raison et je l’ai remarqué aussi….et sans doute ne sommes-nous pas les seuls à nous en rendre et peut-être à nous en étonner?
      De nombreuses Lettres et Revues de médecine « différente » donnent de nombreuses infos.. parfois contradictoires.Toutes (presque) s’acharnent sur »Big Pharma » en dénonçant ses profits hallucinants! Et c’est sans doute vrai. Mais lorsqu’on voit les prix pratiqués par les « labos » de produits naturels, il faut être millionaires pour se procurer leurs traitements et… sans remboursement Sécu!
      Je m’étonne aussi de ces vidéos-pubs de ces labos pour vous vendre leurs produits en vous expliquant que les recherches, les produits,…coûtent beaucoup plus cher que le prix affiché! Quelle entreprise peut vivre en vendant à perte? Par ailleurs, vous avez souvent à peine 24 heures pour acheter le produit qui est en stock limité….bizarre, le lendemain vous avez une énième vidéo de 20 minutes pour vous vendre le produit!
      Non, mais c’est vrai, c’est parce qu’on vous aime, que vous êtes unique, qu’on veut vous sauver…
      Ces mêmes labos dénoncent les labos « big Pharma » mais ils appliquent les mêmes méthodes de PUBS envahissantes et agressives! Le complot, il est bien partagé! Et n’oubliez pas de vous abonner à telle ou telle revue…pour pas grand chose, on vous fait même une ristourne, parce que c’est vous! ET vous relirez inlassablement les mêmes articles « accrocheurs » pour vous délaisser de quelques euros par-ci par-là!
      N’oubliez pas de visiter les sites de ventes et là, on vous dit que vous allez avoir des produits de pointe. Certains « labos » proposent même de vous abonner aux produits « miracle » qu’ils vendent. Vous aurez droit à une ristourne si vous en prenez pour 2,3,6 mois!!
      Tout cela m’amène à nous mettre en garde contre tous ces vendeurs de « miracles » aidés en cela par la mode des produits dits « naturels »! et « bio »!!!Bonne méditation!

  17. joseph schmitt dit :

    votre présentation des dossiers est peut être intéressante, mais franchement barbante. honnêtement je pense que 9 personnes sur 10 décrochent bien avant la fin d’un exposé…bcp trop long et monotone.

  18. girault nicole dit :

    Tout ce qui est dit sur ces produits est vrai ; je souffre d’arthrose au genou depuis quelques année et en fait rien n’a été efficace i …. donc maintenant je fais avec !!! Quant au spécialiste il ne parle que d’opération qui dans ces certains cas est même dangereuse !!!!Ils le savent bien mais faut bien dire quelque chose !!! VOILA le plaisir de dire des bêtises ils connaissent !!!

    • GAUVRIT Jean-François dit :

      Bonjour. Pour les douleurs liées à l’arthrose, faites du vélo, fe la natation par ex. Autre remède si non allergique : l’apipuncture. Remède traditionnel en Chine. Faut juste en trouver un dans votre région. Cdt

  19. Julie dit :

    Bonjour,
    La codeine n’est pas un anti-imflammatoire mais un opioide faible.
    Les AINS et l’aspirine ont un effet antiaggrégant plaquettaire. Ils augmentent tous le risque d’hémorragie digestive
    Maintenant qu’on en sait un peu plus sur le mode d’action du paracetamol, il semble qu’il passe par les mêmes médiateurs que les anti-inflammatoires.
    Les médicaments ET les plantes peuvent être dangereux pour la santé et il ne faut pas les confondre avec des bonbons.

  20. emleen dit :

    Bonjour,

    PRemièrement je pense que c’est les mentalités qu’il faut changer parce que je ne comprends pas comment on peut prendre 15 doliprane par semaine et trouver ça normal.
    DEuxièmement, il serait vraiment bénéfique pour tout le monde de diffuser l’information : L’ARTHROSE NE FAIT PAS MAL !!!!!!!! C’est un processus de vieillissment au même titre que les rides, qui est inévitable avec l’âge. On peut réduire ou retarder son occurrence en bougeant correctement ses articulations. Elle ne crée PAS de crises inflammatoires qui sont de l’ARTHRITE. Nuance, qui pourrait peut-être permettre à beaucoup de monde d’arrêter de prendre des médicaments sans aucun effet.
    Cordialement, et merci pour vos lettres

    • GAUVRIT Jean-François dit :

      Bonjour emleen. Vous avez parfaitement raison. Mon kiné m’a conseillé de faire du vélo par exemple. L’arthrose n’est qu’un vieillissement des articulations même si c’est douloureux. Par ailleurs il existe une autre méthode de soins, naturelle et ancestrale. Il ne faut pas être allergique : l’apipuncture. C à D se faire piquer par le dard d’une abeille sur la zone douloureuse. Au bout de quelques séances la douleur disparaitra. J’habite l’Ile de la Réunion et cela se pratique par les Chinois. Cdt

  21. Colette dit :

    Bonjour
    Je suis un traitement de Péviscan; que puis je prendre sans que cela affecte mon sang?

  22. TRIAUD dit :

    Ce commentaire pour vous dire que je suis totalement convaincue par vos propos sur tout ce qui a été dit, sur le paracétamol et tous ces anti-inflammatoires nuisibles.
    Deux questions: j’ai du curcuma chez moi, mais existe t-il en gélule?
    seconde question: je suis allergique à l’acide acétyl…donc à l’aspirine (j’étais, mais je ne sais pas où j’en suis car j’évite d’en prendre); alors la N-acétylcystéine est elle possible ? et comment se procurer la méthiénonine?
    Merci pour les informations complémentaires.

  23. Marie-Noëlle dit :

    Bonjour monsieur,
    Suite à un trauma à vélo,depuis 11 jours, je souffre d’un hématome sous-dural non dangereux pour mon cerveau. Depuis la dose de médicament prescrite est 4 comprimés de Daphalgan / jour, 3 comp. d’irfen( anti-inflammatoire. Le cocktail daphagan-Irfen me sauve des douleurs en principe la jourdée. J’ai en réserve du tramal 50mg, 4x/j. J’en prend 1 ou 2 / jours quand la douleur n’est plus gérable, depuis 4 j. J’ai résisté pendant une semaine. Quand ça ne va plus, je me repose, Au début, j’ai dû prendre une nuit 1 comprimé de morphine. J’ai un congé de 3-4 semaines (depuis le début) ou prévision de la durée de récupération.
    L’évolution des maux de tête est stationnaire. J’ai pris aussi de l’arnica doses 30 cH, 30K, des granules de 9ch dans la journée.
    Que puis-je faire d’autre contre ces douleurs sur le plan naturel et me nettoyer de ces médicaments?
    Merci beaucoup pour vos réponses.
    Très cordialement.

  24. Evelyne L. dit :

    Juste une petite question pour être sûre… Vous parlez de 6 prises de 435 mg d’Harpagophytum par jour pour les douleurs arthritiques… Mais est-ce 435 mg au total ou 6 x 435 mg ? Ce qui ferait beaucoup quand même…

    Merci pour votre réponse éventuelle et votre lettre « PureSanté »….

    Cordialement
    Evelyne

    • mireille dit :

      Bien sûr il y a Célinove derrière tout ça
      Le harceleur en publicité. ..présent PARTOUT.
      Desinscrivez vous de Célinove. ..avec difficultés. ..vous serez harcelé par PURE SANTÉ.
      Manque le bol pour cette boite..leurs logos étant similaires on fait tout de suite le rapprochement
      Comme les laboratoires pharmaceutiques ,..Cellinove et pure Santé ne sont que de la publicité et une façon de vous prendre du pognon.Car tout ce qu’ils écrivent tout le monde le sait depuis…des siècles.
      Raz la patate de ce harcellement publicitaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *