Dents blanches et saines : ne faites pas comme l’hippopotame Boubou

Information : vous trouverez ici une autre lettre pleine d’anecdotes au sujet des dents et sur les risques que vous prenez lorsque vous les traitez avec les soins habituels du commerce.

Il s’appelle Boubou, c’est un petit hippopotame sympathique et drôle ; les enfants l’adorent et ça tombe bien car il est fait pour ça :

Comme tout hippopotame qui se respecte, Boubou fait la promotion de la santé bucco-dentaire dans les écoles auprès des plus petits…

« Employé » par l’Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire, Boubou connaît sa leçon sur le bout (bout) des doigts .

Il montre aux enfants comment ouvrir la bouche en grand, bien tenir la brosse, comment étaler le dentifrice (au fluor), comment brosser, comment atteindre les petits coins cachés, etc.

Et lorsque Boubou les quitte pour de nouvelles aventures, les enfants ont retenu que : « le fluor est le meilleur ami des dents » contre les caries et la plaque dentaire…

On applaudit, « Au revoir Boubou ! ». Et bonjour les problèmes…

 

Boubou a oublié de nous le dire

 

Car Boubou n’a pas tout dit sur le fluor.

Il est vrai que les enfants ne seraient pas passionnés de savoir que c’est un pharmacien français, Henri Moissan, qui découvert ce minéral à la fin du XIXe siècle.

Mais si on leur dit que le fluor se présente sous la forme d’un gaz jaune pâle, corrosif, à l’odeur piquante et irritante, et qu’on en trouve dans les poisons destinés aux rats et aux cafards, je suis convaincu qu’il y aurait dans la classe une forêt de main dressées pour demander : « Mais Boubou, pourquoi on met ça dans notre bouche ?!».

Bonne question, les enfants.

D’autant qu’un apport trop élevé (supérieur de 0,05 mg/j d’après l’Organisation Mondiale de la Santé provoque la fluorose, avec les conséquences suivantes : taches sur les dents (fluorose dentaire), salivation inhabituelle, douleurs d’estomac ou altération du goût [1].

Et ce n’est pas fini :

Avec le temps, l’accumulation de fluor peut également entraîner de l’ostéoporose, des lésions du système nerveux central, des troubles cardiaques et psychiques.

Ce n’est pas tout à fait un hasard si certains gaz neurotoxiques comme le soman ou le sarin, qui fut utilisé dans l’attentat contre le métro de Tokyo, contiennent du fluor…

 

Surtout, ne pas avaler

 

Le site de l’Association dentaire française [2] rappelle qu’il faut être particulièrement vigilant auprès des enfants qui avalent toujours une partie du dentifrice : « Avant 3 ans, il est déconseillé de prendre un dentifrice au fluor compte-tenu du risque d’ingestion. De 3 à 6 ans, s’ils ne savent pas recracher, il faut conseiller aux enfants un dentifrice à teneur réduite en fluor. »

De la même façon, en 2008 l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) modifie brusquement ses recommandations sur la prescription fluorée, et ne recommande plus de supplémentation pour les bébés entre 0 et 6 mois !

Des chercheurs du groupe indépendant Cochrane ont fait une revue d’études consacrées au fluor. Leur conclusion : une supplémentation en fluor ne diminue pas le risque de caries chez les enfants âgés de 10-12 ans. En outre, aucun bénéfice ne peut être tiré sur les dents de lait des petits.

 

Le guide Parker du dentifrice (sans fluor)

 

Heureusement, il existe aussi des dentifrices sans fluor. Et même si Boubou n’en fait pas la publicité, je vous conseille de les utiliser pour remplacer votre habituel dentifrice de supermarché. Au moins de temps en temps.

En voici une petite sélection.

Ces produits ont été testés avec des critères précis (sensation au brossage, fraîcheur, goût, composition, prix) et une finesse d’analyse digne de ce que réservent les sommeliers aux plus grands crus de Bordeaux.

Cette sélection – notre « Guide Parker du dentifrice sans fluor » – n’est bien sûr pas exhaustive et ne demande qu’à être complétée avec les produits que vous nous recommanderez.

Je précise aussi que je ne suis pas intéressé à la vente de ces produits. J’espère simplement que cette petite liste servira de point de départ pour ceux qui veulent trouver un dentifrice sans fluor (uniquement dans les magasins bio).

Dentifrice Cattier Dentargile à la propolis : 75 ml – 5,89 euros

Verdict : surprenant de prime abord car il ne mousse pas du tout. Il présente un goût prononcé d’argile qui n’est pas désagréable. Quelques minutes après le brossage, un effet de propre et de fraîcheur apparaît. Les dents sont lisses après le brossage et on a vraiment la sensation d’un nettoyage en profondeur.

À noter que malgré son nom inquiétant, le « Cocoyl glutamate de sodium » est simplement un dérivé de l’huile de coco aux propriétés nettoyantes.

Composition : kaolin, eau, extrait de menthe poivrée*, carbonate de calcium, sorbitol, silice, glycérine, carraghénane, cocoyl glutamate de sodium, aroma, huile de tournesol*, alcool benzylique, propolis*, alcool, acide citrique, benzoate de sodium,limonène.

* Ingrédients issus de l’agriculture biologique

99 % du total des ingrédients sont d’origine naturelle

17 % du total des ingrédients sont issus de l’agriculture biologique

 

Dentifrice Logodent menthe douce : 75 ml – 5,10 euros

Verdict : moins éloigné de prime abord des dentifrices de grande surface car il présente l’arôme de la menthe douce. C’est le dentifrice qui serait le plus indiqué pour ceux qui hésitent encore à faire la transition vers les dentifrices sans fluor. Un vrai plaisir au brossage. Sa texture est plus proche du gel que de la pâte.

Composition : eau, sorbitol, acide silicique, sel de mer, alginate, ester d’aminoacide détergent, huile de menthe poivrée, extrait de myrrhe, extrait d’hamamélis, huile de girofle, extrait de camomille*, extrait de thé vert, extrait d’échinacée, glycérine, ester de sucre, mélange d’arômes et d’huiles essentielles naturels.

 

Dentifrice Melvita arôme de badiane – Gencives sensibles : 75 ml – 6 euros

Verdict : sa texture un peu plâtreuse est un peu étonnante mais permet un brossage doux. La sensation de fraîcheur n’est pas marquée mais on a vraiment l’impression de dents propres. Le goût bien que singulier n’est pas trop prononcé.

C’est sans conteste le produit qui utilise le plus d’ingrédients naturels et sains. Il existe également à la menthe ou à l’anis.

Composition : silice et carbonate de calcium (agents gommants doux), bicarbonate de sodium (neutralisant et blanchissant), huiles essentielles de clou de girofle* (purifiant et analgisant), de sauge* (apaisante et cicatrisante) et de romarin* (antiseptique), arôme naturel de badiane*.

 

Dentifrice Weleda Ratanhia : 75 ml – 5,17 euros

Le ratanhia est une plante sauvage des Andes péruviennes qui permet d’augmenter la résistance des tissus et de la muqueuse buccale.

Là encore, ce dentifrice mousse peu. Le goût est agréable même si assez neutre. On a une véritable sensation de douceur au brossage, comme une caresse sur la dent. Il présente une jolie couleur violette qui va même jusqu’à colorer l’émail (et le lavabo) mais cela disparaît au rinçage. En revanche, il fond assez vite en bouche, donc il ne faut pas hésiter à mettre un peu plus de produit sur la brosse à dents. Sa texture permet à la brosse de bien glisser sur les dents. Son tube à gros bouchon est pratique…mais nous émettons quelques réserves sur le fait que le tube soit en aluminium et se déforme facilement.

 

Fabriquer son dentifrice

 

Une dernière chose, si vous n’êtes pas convaincu ou que vous trouvez ces produits trop chers, vous pouvez aussi fabriquer votre propre dentifrice :

 

  • Dans un bol, verser 1 cuillerée à soupe d’argile blanche en poudre. Ajouter ½ cuillerée à café de bicarbonate de soude, puis 2 cuillères à café d’eau et bien mélanger afin d’obtenir une pâte.
  • Ajouter ensuite 2 à 3 gouttes d’huile essentielle de tea tree ou encore citron,
  • Placer le dentifrice dans un pot en verre recouvert d’un cellophane. Il se conserve quelques jours à température ambiante (5-6 jours).

 

Et puis franchement, les dents d’un hippopotame, vous avez déjà vu à quoi ça ressemble ? Sans rire, vous voulez vraiment avoir des dents comme ça ???

Les congénères de boubou n'utilisent pas beaucoup de dentifrice

 

 

Santé !

Gabriel Combris

 




Sur le même thème, vous aimerez sans-doute ...


Vaccin antigrippe : c’est la queue du Mickey ! Le vaccin contre la grippe, pour les laboratoires pharmaceutiques, c’est un peu comme la queue du Mickey dans les manège...
Êtes-vous naturopathe sans le savoir ? Qui n’est pas naturopathe ?! Lorsque je regarde autour de moi, je vois un naturopathe par ci, une naturopathe par là,...
Au supermarché, rayon arnarque – la suite La « brigade des lynx » de PureSanté rentre de sa patrouille dans les rayons des grandes surfaces. Elle en a vu de b...

[1] Caritas Sénégal, Impact du fluor ingéré via les eaux de boisson sur la santé des populations de 5 Communautés rurales des départements de Fatick, Mbour, Enquête épidémiologique, mai 2009.

[2] Association dentaire française

25 réponses à “Dents blanches et saines : ne faites pas comme l’hippopotame Boubou”

  1. Fleury dit :

    Les produits petits plus que j’utilise pour blanchir les dents.nettoyage de temps à autres avec de la fleur de sel ou de la pulpe d’une fraise et croquer de la noix de coco.

  2. Bertrand D dit :

    Merci pour votre article.
    Ces dentifrices naturels sont très intéressants : aucun ne possède comme ingrédient le dodécyl sulfate de sodium (appelé sodium lauryl sulfate, en anglais).

    Cet ingrédient est un puissant abrasif, qui me causait des aphthes plusieurs fois par semaines, durant plus d’un an. un enfer!
    La quasi totalité des dentifrices en supermarché en contiennent. Le but? faire mousser!

    J’en ai tenté des recherches pour détecter une éventuelle allergie durant une année…
    c’est un article qui m’a permis découvrir la dangerosité de cet ingrédient.

    Dès l’arrêt des dentifrices utilisant cet ingrédient mes aphtes ne sont plus revenus!

  3. […] vous ai déjà parlé dans une lettre précédente (vous pouvez la retrouver ici : http://www.pure-sante.info/dents-saines-sans-fluor/) des dangers des dentifrices au fluor et des alternatives à […]

  4. Barcelone dit :

    Really looking forward to read more. Really Cool.

  5. Janine Rétout dit :

    Ne jetez pas vos tubes de dentifrice au fluor.

    « Le ton n’est pas à la polémique à l’UFSBD et il est hors de question de remiser le fluor au placard après des années de bons et loyaux services.  » ll faut simplement revoir le mode d’utilisation du fluor, précise le Dr. Hescot, et réserver les suppléments par comprimés aux enfants présentant un risque de carie élevé.  » Une évolution en terme de santé dentaire a été permise grâce à l’utilisation massive du fluor. Aujourd’hui, étant donné l’amélioration considérable de la santé bucco-dentaire des Français, le moment est venu d’affiner son utilisation. »

    Encore un article à polémique !

  6. Jean Pégouret dit :

    Bonjour,
    Merci pour votre article très bien préparé.
    Quelques précisions :
    Pour être totalement crédible, il faut bien distinguer
    . le gaz fluor (fluor élémentaire)
    . l’ion fluorure
    . l’acide fluorhydrique
    Il n’y a pas de fluor élémentaire, gaz irritant de la même famille que le chlore, dans les dentifrices.
    Il n’y a pas non plus d’acide fluorhydrique dont la très petite molécule traverse tellement vite la peau que les nerfs ne la détectent pas et qu’il attaque le calcium des os en provoquant leur nécrose alors qu’on ne sent même pas de douleur.
    L’ion fluorure a un effet bénéfique pour les dents en formant du fluorure de calcium très stable. C’est le minéral qu’on appelle la « fluorine », et qu’aucun acide alimentaire ne peut dissoudre.

  7. Morgane dit :

    Selon les additifs alimentaires de Corinne Gouget, les ingrédients contenus sont nocifs pour la plupart : kaolin (E559) sorbitol (E420), glycérine (E422), carraghénane (E407), huile de tournesol*, alcool benzylique (E1519), acide citrique (E330), benzoate de sodium (E211). Cela fait beaucoup de substances nocives. La seule chose est de le fabriquer soi-même, on est sûr de ce que l’on y met. Je suis étonnée que vous préconisiez ce genre de choses et je vais faire attention dorénavant lorsque vous enverrez un article.

  8. COMBES Marie-Paule dit :

    J’ai demandé récemment à mon dentiste quel dentifrice il donnait à ses enfants : celui du supermarché! …. et le fluor ou le parabene ne le gène même pas! les doses seraient si faibles! alors que penser???
    Cordialement

  9. Renée dit :

    Vous ne parlez pas des dentifrices 100% plante ayurvédiques alors voici une info:

    Divya DANT KANTI TOOTH PASTE DENTIFRICE
    Divya Dant Kanti dentifrice aide à maintenir une cavité buccale en parfaite santé de par son action luttant contre le tartre, les bactéries, améliorant la blancheur de l’émail et luttant contre la mauvaise haleine. Un goût très agréable et des ingrédients naturels.

    Composition : pour 10g
    Akarakara ext. (Anacyclus pyrentheum) Racine 100 mg, Neem ext. (Azadirachta indica) écorce 100 mg, Babool ext. (Acacia arabica) écorce 200 mg, Tomer ext. (Xanthoxylum alatum) graine 100 mg, Pudina ext. (Mentha spicata) feuille 100 mg, Haldi ext. (Curcuma longa) Rhizome 100 mg, Laung ext. (Syzygium aromaticum) fleur Bud 100 mg, Pippli Choti ext. (Piper sylvaticum) fruit 100 mg, Pilu ext. (Salvadora persica) écorce 100 mg, Majuphal Ext. (Quercus infectoria) fleur 50 mg

  10. martine fyferling dit :

    Bonjour à tous, merci à l’auteur de l’article.
    Personnellement, j’ai recours au dentifrice des laboratoires LEHNING( http://www.lehning.com/fr/solutions-dermatologie-hygiene/produit/dentifrice-naturel) qui offrent un dentifrice naturel composé d’huiles essentielles de citron et sels minéraux du docteur SCHUESSLER (http://www.la-boutique-bio.com/index.php?cPath=315)
    Ce produit se trouve en pharmacie. Bien cordialement et que vivent nos dents !

  11. Françoise Ecken dit :

    Bonjour,
    Je fabrique mon dentifrice depuis plusieurs années et j’en suis ravie : le goût des dentifrices du commerce est souvent trop fort, quant aux ingrédients…
    Je vous livre mes recettes :
    Une dose d’argile blanche, une dose de carbonate de calcium, une dose de lythothame. On peut ajouter un peu de bicarbonate, mais le goût n’est plus très bon. On peut le consommer en poudre, on peut aussi ajouter de l’hydrolat (menthe verte, verveine, cannelle…). Pour donner de la consistance, j’ajoute de la gomme de xanthane dans l’hydrolat. Pour le dentifrice avec hydrolat, il existe des conservateurs corrects.. Pour les goûts, vous pouvez jouer avec les hydrolats, les huiles essentielles, et même des poudres de fruit (en particulier de la poudre de pomme). Pour ceux qui aiment les goûts sucrés, on peut ajouter de la glycérine.
    Pour finir, une recette donnée par mon dentiste pour ceux qui sont sujets aux abcès :
    une cuillère de sel fin, une cuillère de bicarbonate, une cuillère d’eau oxygénée. Le goût n’est pas top, mais la sensation de bouche propre est au rendez vous.

  12. Michele dit :

    D’apres différentes sources, il n’est pas non plus conseillé d\utiliser du dentifrice contenant de la glycérine non plus. Alors que nous avons tous entendu parler des dangers du fluor, beaucoup de gens ne savent pas que la Glycérine nuit aux dents. La glycérine contribue à donner au dentifrice sa sensation pâteuse, ell est en fait inutile et de plus elle couvre vos dents d’une pellicule similaire à du plastique, empêchant la re-minéralisant ou le maintien du bon équilibre de nutriments. Aux Etats-Unis, j’utilise Earthpaste, qui ne contient pas de glycérine, mais je ne connais pas d’équivalent en France. Le mieux c’est de fabriquer sa propre pate. Note: mon grand-père vivait en France, ilm’a jamais eu besoin de dentiste de toute sa vie, sauf pour des check-ups, il avait des dents impeccables, il les brossait avec du sel naturel.

  13. ROUVEURE CHRISTIANE dit :

    Trés bien votre article sur les dentifrices. J’aime vos newletter ; de bons conseils (comme tout ce qui vient de SNI).
    Pour ma part je n’utilise que les dentifrices Welleda : ratanhia
    végétal, calendula, dommage que ce Labo n’en fasse pas au citron… donc de temps en temps j’utilise du dentifrice à l’argile et citron dans les magasins bio..
    Merci et à bientôt

    • Saillard dit :

      Bonjour,
      J’ai utilisé pendant plusieurs années le dentifrice au rathania de Weleda pour m’apercevoir, en changeant de produit, qu’il me jaunissait les dents. Je pensais que c’était du au thé de mon petit déjeuner.
      Aujourd’hui, j’utilise les différentes versions de dentifrice de chez Cattier

  14. Balland dit :

    Comment intégrer l’huile de coco dans les soins de bouche ? Après le brossage des dents ?

  15. Bénet dit :

    Le bicarbonate n’altère-t-il pas les appareils dentaire en résines ?

  16. Maurice MELCHIOR dit :

    Dentifrice sans fluor, également, Ayurdent de Ayurveda.
    75 ml 4.90 €

  17. Stéph dit :

    que conseillez-vous pour les enfants ? j’utilise le weleda enfant car elle l’avale par plaisir 😉
    et peut-on rajouter de l’HE de ravintsara plutôt que de l’arbre à thé ?
    Merci.

  18. angelosanto dit :

    une recette ancienne, faire une poudre avec moitie thym (antiseptique) et prêle (abrasif) déposer la poudre sur la brosse mouillée. Bon cela doit poser le meme problème que l’argile? Je pense aussi qu’il n’est pas necessaire de brosser pendant des heures …

  19. thomas dit :

    J’utilise une poudre de papayer comme dentifrice et eau de rinçage, fabriqué par GENCIX
    c’est super pour les gencives

  20. Sabrina dit :

    Bonjour,

    J’ai un dentiste très « nature » et quand je lui ai parlé de l’utilisation de l’Argiletz, il m’a recommandé de ne pas utiliser de dentifrice à base d’argile en continu. L’argile étant malgré tout légèrement abrasive, il s’est déja trouvé des patients dont l’émail était abîmé suite à l’usage d’un tel genre de dentifrice.
    Il conseille dès lors le Welleda

    Cordialement
    Sabrina

  21. AimeDjy dit :

    Génial cet article! J’aime beaucoup votre style! Intéressant, avec de l’humour, des exemples, des références, des tests! Merci!!

  22. Nicolas.Z dit :

    Bravo pour votre article sur le fluor,
    dans mon cas je me procure du dentifrice sans fluor dans les magasins « bio » .
    Mais qu’en est il de l’origine de la consommation du fluor par l’être humain ?
    Les américains en ont dans leur eau courante ce qui est interdit en France Dieu Merci !
    Info ou Intox : les premiers à l’absorber auraient été les victimes des nazis dans les camps de concentration l’effet recherché serait de rendre plus docile , plus obéissant !
    Troublant n’est ce pas?
    Surtout quand on sait qu’après la seconde guerre mondiale les pseudos scientifiques tortionnaires nazis ont échappés a la justice en travaillant aux côtés du gouvernement américain…..

  23. Bos dit :

    Bsr ,très intéressant moi j’utilisé le dentifrice du laboratoire Body Nature aux plantes ,sans fluor, compatible avec les traitements homéopathiques.Il y a également une gamme pour les enfants au goût fruité ,ils adorent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *