Oserez-vous prendre une douche avec Mélissa P. ?

Le Dr Mélissa Piliang a réalisé une étude qui conclut que la meilleure température pour prendre une douche est de… 44,4°C [1] !!

Cette information a été répercutée dans la presse internationale. Pourtant, 44°C représente quasiment la température pour s’ébouillanter !

Qui se cache derrière cette mystérieuse « information » ??

Pour qui travaille le Dr Piliang ?

La seule raison qui pourrait expliquer ce conseil insensé serait un lien du Dr Piliang avec les lobbys du pétrole et de l’électricité qui ont intérêt à augmenter notre facture énergétique. Mais à part ça, franchement, c’est incompréhensible !

En effet, notre peau n’a aucun besoin d’une si haute température.

La surface de notre peau est protégée par une fine couche d’eau et de graisses. Appelée « film hydolypidique », elle forme une barrière de protection contre les bactéries, et maintient la peau hydratée.

Le Dr Piliang le reconnaît elle-même : ce film hydrolipidique est un peu comme du beurre ; il tient bon et ferme sous une eau froide ou tiède mais se met à fondre lorsqu’elle est trop chaude. Alors à 44°C…

Plus on vieillit, moins la couche lipidique se reforme rapidement. Voilà pourquoi les personnes âgées supportent encore moins bien l’eau chaude qui entraîne facilement chez elles sécheresse, irritation et même de l’eczéma.

La bonne température de l’eau

Attention ! Il ne s’agit pas de nier toute vertu à un bain ou à une douche chaude.

L’eau chaude provoque en effet une dilatation des capillaires, les tout petits vaisseaux sanguins superficiels. Elle ouvre les pores de la peau et entraine une transpiration qui intensifie l’élimination des toxines.

Mais quand on parle d’eau chaude, on parle d’une eau dont la température est comprise entre 38 et 40°C maximum.

Quant à l’eau tiède (36 à 38°), elle est apaisante : elle calme les trop fortes tensions nerveuses ou sanguines, dénoue les tensions musculaires et soulage les raideurs articulaires.

Mais nous sommes loin des 44°C.

Combien coûte une douche ?

Et puis il y a un autre problème.

Vous avez sans doute entendu parler de la COP 21 (conférence internationale pour le climat et l’environnement) [2] ou de l’accord de Paris sur le climat. Ce genre d’événements, où les défenseurs autoproclamés de la planète descendent de limousines avec chauffeurs et gardes du corps pour nous faire la morale, permet de comprendre une chose : il n’y aura jamais rien à attendre des gouvernements pour sauver notre planète.

C’est nous, et seulement nous, habitants du monde entier, qui devons agir par des petits gestes quotidiens soucieux de préserver la nature, sa diversité et ses ressources. L’eau, l’énergie en font bien sûr partie.

Car imaginez maintenant que des millions de personnes suivent le conseil du Dr Piliang.

Les conséquences seraient désastreuses sur l’environnement. Ce serait un gigantesque gâchis d’électricité ou de pétrole pour surchauffer inutilement des milliards de litres d’eau.

Vous trouverez en bas de page un site qui détaille le calcul du coût d’une douche avec une grande précision [3] (volume, prix de l’eau, temps de la douche, débit du pommeau etc.) C’est effarant.

Mais la conclusion est simple : plus une douche est longue, plus elle est chaude, plus elle coûte cher et plus elle pollue.

L’art de prendre une douche

Un autre fait essentiel que l’article du Dr Piliang passe sous silence est que l’eau froide a, elle aussi, de nombreuses vertus.

L’eau froide (en dessous de 35°) est fortifiante : elle fait se rétracter les capillaires, ce qui renvoie le sang vers l’intérieur du corps et stimule l’irrigation des organes profonds. C’est l’effet « coup de fouet » et il n’est pas la peine de geler sous une eau à 20° pour le ressentir. On peut commencer sa douche à 37°et progressivement réduire la température jusqu’à 25°C.

Les cheveux aussi apprécient l’eau froide. Elle leur donne une plus grande brillance et favorise la repousse en stimulant la circulation sanguine du cuir chevelu.

Enfin, l’eau froide… réchauffe : après le bain, le corps cherche à retrouver une température autour de 37°. Et l’on ressent encore mieux le plaisir d’enfiler un bon pullover en laine, de poser un bonnet sur sa tête encore mouillée, ou de mettre de bonnes chaussettes et des pantoufles.

Car la douche, le bain, le soin à base d’eau (hydrothérapie) sont aussi des moments de délicatesse, des instants pour se retrouver en intimité avec soi-même.

Ne pas oublier les bains dérivatifs

Dans un autre registre enfin, vous avez sans doute entendu parler des bains dérivatifs. Ils consistent à se rafraîchir l’entrejambe en se frottant longtemps (20 minutes) et doucement avec une éponge imprégnée d’eau froide.

Cette technique permettrait de soulager l’insomnie, les maux de tête, les angoisses et de nombreuses douleurs (dos, nuque, arthrose), mais aussi l’acné, l’eczéma ou encore les allergies, etc. [4]

D’autres font du bain un véritable art, ajoutant un petit sachet de plantes à glisser sous le robinet pendant que la baignoire se remplit.

Si vous voulez un bain réconfortant, vous mettrez camomille, lavande et rose dans votre sachet en tissu. Pour la peau douce : calendula et consoude. Un bain antidouleur, lui, se prépare avec un mélange bien dosé d’arnica et de reine des prés… Cliquez ici pour découvrir l’article entier que le journal Plantes & Bien-Être a consacré aux bains extraordinaires.

Ainsi on découvre que l’eau apaise autant qu’elle soigne. Et le tout, cher Dr Piliang, sans vous transformer en homard !!!

Santé !

Gabriel Combris




Sur le même thème, vous aimerez sans-doute ...


Protéger son cerveau en 30 minutes (sans casse-tête ni exercice de mém... Chère lectrice, cher lecteur, « Radotez, radotez, il en restera toujours quelque chose. » Pourquoi radoter ? Pa...
Les « alimenteurs » démasqués ! Chère lectrice, cher lecteur, Février, c’est le carnaval de Rio, tout le monde se déguise… Samba !   En...
Cosmétiques pour bébés : sont-ils devenus fous ? L’emballage des produits, voilà l’ennemi ! Pour les crèmes et laits de toilette pour bébés, les industriels cherchent...

8 réponses à “Oserez-vous prendre une douche avec Mélissa P. ?”

  1. Bilger Eric dit :

    Je ne suis pas d’accord avec le fait que c’est l’eau froide qui assure un bon réveil.
    Le froid endort, c’est bien connu. C’est vrai pour tous les animaux qui hibernent : le froid provoque une baisse de leur température interne et entraîne l’endormissement. L’alpiniste en détresse sur un glacier ne doit surtout pas s’endormir, même si la température glaciale entraine une envie de dormir qui peut être fatale (hypothermie).
    Il est bien connu qu’une température élevée la nuit empêche de dormir. Et pourquoi, après une nuit passée dans un avion long-courrier, les hôtesses de l’air distribuent-elles des serviettes brûlantes avant le petit déjeuner, si ce n’est pour faciliter le réveil des passagers ?
    Il est courant de dire : prends une douche froide, tu seras un homme ! Déjà Hannibal se plaignait que ses soldats se laissent aller « aux délices de Capoue » (ses bains chauds).
    Pour ma part, après mon rasage, je me passe un gant de toilette très chaud sur tout le visage et je me sens immédiatement très bien. Ensuite, je prends une douche très chaude. Le passage du jet sur le cervelet me fait le plus grand bien et finit de me mettre en forme. Je ne suis pas médecin, et mes connaissances en biologie sont relativement réduites, mais je suis persuadé qu’une eau très chaude passée sur le cervelet contribue à augmenter une température interne qui avait quelque peu baissé pendant le sommeil nocturne.

  2. John Driscoll dit :

    Intéressant.
    Vous aurez pu, peut-être, rajouter des comparaisons spécifiques avec le bain turque et le sauna – tous deux censés améliorer la santé.

  3. Maya dit :

    Bonsoir, je pense que la nature nous a doté de tout! Merci au créateur de la nature qui a mis a notre disposition les 4 saisons sans que nous sachions les exploiter. Ceux ci pour dire et je pense : eau froide (moi j aime eau tiede) pour l hivers , eau chaude pour l ėtė et le reste des saisons selon.
    *c est un plaisir de lire vos lettre d informations qui nous aident dans notre vie quotidiennes, Merci! Monsieur Gabriel Combris.

  4. Guillouet dit :

    J’ai pris l’habitude de me doucher tiède et après ouvrir le robinet froid pour m’asperger tout le corps , meme la tete (hiver inclus avec des temperatures negatives. J’habite en Roumanie, alors quand il fait -10 dehors l’eau est glaciale , mais aussi géniale).

  5. alain reyftmann dit :

    en consultant cet article ,j’ai dérivé sur la thyroïde.
    Votre dossier spécial m’intéresse, mais il n’est pas proposé avec l’abonnement à Révélation santé.
    Comment se le procurer?

  6. Lacharme dit :

    Bonjour, il ne s’agit pas d’une douche à 44 degrés c’est tout simplement un bain japonais « onsens » si c’est une source chaude naturelle « sento » si l’eau est chauffée. Ce n’est pas une douche à prendre surchauffée tous les jours mais on se rend dans un bain collectif où on se lave avant de rentrer dans l’eau et on reste ainsi dedans assez longtemps pour profiter des bienfaits de la chaleur.
    Donc pas de gaspillage journalier intempestif d’eau bouillante
    Cordialement

  7. Philippe Errembault dit :

    C’est pas cool d’induire le lecteur en erreur sur ce qu’a réellement dit Melisa Piliang : Une recherche avec google m’a mis en évidence que ce qu’elle a dit, c’est que cette température n’est pas un optimum mais une limite à ne pas dépasser.

    • niki dit :

      Burning Question: What Is the Best Water Temperature for Your Bath or Shower?
      While some advocate the benefits of bathing in very hot or very cold water, the magic number is 112 degrees
      Few things feel better than a hot soak on a cold day. But the right temperature for bathing has been hotly debated since before the time of ancient Rome. One expert, Dr. Melissa Piliang, a dermatologist with the Cleveland Clinic, dives into why young people can handle heat better than old folks and explains why 112 is the magic number.
      The Goldilocks bath

      Hot water from the tap can run as high as 140 degrees Fahrenheit, but most doctors recommend setting home water heaters to 120 degrees to prevent injury, Dr. Piliang says. The optimal temperature to wash away environmental dirt and bacteria, she says, is 112 degrees or lower, “though you’d have to put a thermometer under the spigot to get an exact reading.” A shower or bath “should feel warm and not uncomfortably hot,” she says.
      The epidermis has an outside fatty lipid layer for protection. “It is what keeps bad water and germs out and good water in, and keeps our skin moisturized,” Dr. Piliang says. She compares the fatty layer to butter on a knife: It stays put if held under cold water but melts away under a hot stream. That is similar to what a hot shower over 112 degrees does to the protective layer of people’s skin, she says.

      In younger people, skin will replace the lipid layer faster than in older people. “As we age, we have less tolerance for hot water, which may result in dry, itchy, red skin and possibly even eczema,” she says. Even moisturizer won’t replenish the body’s natural oils, she says. A 20-year-old woman may be able to take two hot showers a day and be fine, “but she may find she has dry patches if she does that at age 40.”
      Switch it up

      Some of Dr. Piliang’s patients report that going from a soothing, warm shower to a cold rinse can lead to shinier locks. “The pieces of keratin on the hair are like shingles on a roof, and a quick, 15-second cold rinse can help them line up neatly so they appear smooth and reflect light,” she says.

      Washing the face in the shower with hot water at 112 degrees followed by a splash of cold water may help open up the pores to clean them out better, then close them tight for healthy-looking facial skin, she says. Dermatologists generally define cold water as around 70 degrees Fahrenheit, though some doctors may put it at a lower temperature.
      https://www.wsj.com/articles/burning-question-what-is-the-best-water-temperature-for-your-bath-or-shower-1451931152

      il est tout de même bien dit que 112°F est le nombre magique pour prendre sa douche ou moindre …Dr. Piliang says. …The optimal temperature to wash away environmental dirt and bacteria, she says, is 112 degrees or lower,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *