Le meilleur nutritionniste du monde vous parle

Aujourd’hui je vous propose de faire une belle économie.

Imaginez ce que pourrait coûter la consultation d’un des plus grands (si ce n’est LE plus grand) nutritionnistes au monde ?

Pour quelques minutes d’entretien avec le Pr Walter Willet, directeur du Département de nutrition de la prestigieuse université de Harvard, vous devriez certainement débourser 500 euros, 1000 euros ? Plus peut-être ?

Eh bien considérez que vous avez épargné cette somme !

Car je peux vous révéler exactement ce que ce médecin dit à chacun des patients qui franchit la porte de son cabinet. Cinq mots qui valent de l’or :

« Prenez chaque jour votre multivitamines »

Ce conseil, il le répète une, deux, dix, cinquante fois par jour !! Mais attention, ce professeur reconnu a toute sa tête, il n’est pas non plus en train de jouer au perroquet ou de réduire le temps de sa consultation à cette simple phrase !

Il est simplement convaincu qu’une alimentation saine et variée ne suffit plus à elle seule pour être en bonne santé.

France, pays des déficits (nutritionnels)

En cause : l’appauvrissement dramatique des sols et de la qualité nutritive des aliments que l’on constate depuis un demi-siècle.

Prenons par exemple la pomme : elle contenait autrefois 400 mg de vitamine C. Et c’est pour cela qu’un célèbre dicton affirmait : « Une pomme par jour éloigne le médecin » (an apple a day keeps the doctor away, en anglais).

Une pomme d’aujourd’hui n’apporte plus que 4 mg, soit 100 fois moins !

Même chose pour la vitamine A qui a complètement disparu des pommes de terre et des oignons.

Même chose encore pour le calcium et le fer dont la teneur a diminué dans 80 % des végétaux étudiés dans une compilation de recherches parues depuis 15 ans [1].

Les données recueillies montrent d’ailleurs que le déficit est généralisé : les Français ne reçoivent que la moitié (ou moins) des apports nutritionnels conseillés (ANC) pour plusieurs vitamines et minéraux [2].

Sont concernés notamment :

  • Pour la vitamine E, 38 % des femmes et 18,7 % des hommes
  • Pour la vitamine C, 27 % des femmes et 17 % des hommes
  • Pour le magnésium, 23 % des femmes et 18 % des hommes
  • Pour le zinc, 57 à 79 % des femmes et 25 à 50 % des hommes
  • Pour la vitamine D, en hiver 80 à 90 % des individus.

Cette situation est même aggravée lorsque nous vieillissons ou quand notre organisme est affaibli. Dans ces deux cas, il n’absorbe plus assez efficacement les nutriments issus de notre alimentation.

Le pire, c’est que nous ne nous en rendons généralement pas compte car il est rare de ressentir au quotidien les effets d’un manque en vitamine C, en vitamine E ou en sélénium.

Mais au fil des années, les déficits nutritionnels chroniques, même légers, augmentent nettement le risque de souffrir de maladies graves comme le cancer, les maladies cardiovasculaires (AVC, crise cardiaque), neurodégénératives (Alzheimer, Parkinson) ou ostéo-articulaires (arthrose, ostéoporose) [3].

C’est pourquoi le Pr Willet recommande à tous la prise quotidienne d’un supplément de vitamines et minéraux pour augmenter ses chances de vieillir en bonne santé.

Effet anticancer

Parmi les bénéfices de la prise d’un multivitamines à long terme, les chercheurs ont notamment observé une action significative dans la prévention des cancers.

Lorsqu’ils ont conduit la grande étude française SU.VI.MAX menée pendant plus de 7 ans auprès de 12 741 sujets âgés de 35 à 60 ans [4], les chercheurs ont observé une baisse des cancers de 30 % chez les hommes qui avaient pris des suppléments de vitamines et minéraux, et un recul de la mortalité chez les mêmes hommes de l’ordre de 37 %.

Cet effet anticancer s’explique notamment par le fait que certaines vitamines comme la vitamine D et une forme particulière de vitamine E (les tocotriénols) favorisent l’apoptose, un phénomène naturel qui pousse les cellules cancéreuses à se suicider et à disparaître de l’organisme.

Réduit de 40 % le risque de crise cardiaque

Côté cœur, un ensemble de 29 études a mis en évidence que la consommation de 500 mg de vitamine C (une quantité quasi impossible à atteindre par l’alimentation moderne seule) chaque jour abaissait significativement la tension artérielle [5], un facteur de protection contre le risque d’infarctus ou d’AVC.

Prendre un supplément multivitaminé pourrait également réduire de 40 % le risque de subir une crise cardiaque (infarctus du myocarde). C’est ce qu’indiquent les résultats d’une étude suédoise menée auprès de 34 000 femmes de 49 ans et plus, suivies durant une dizaine d’années [6].

Stimule votre système immunitaire

Chez les personnes affaiblies, la vitamine C peut permettre d’améliorer la résistance aux infections. Dans une étude portant sur des personnes devant exercer une activité physique intense ou s’exposer au froid, des doses de 250 mg à 1 g de vitamine C par jour ont été efficaces pour réduire le risque de contracter un rhume [7].

En 2010, des chercheurs ont effectué une étude portant sur 334 écoliers japonais. La moitié de ces écoliers avait reçu 200 unités internationales (UI) de vitamine D par jour, soit le niveau exact (et ridiculement bas) des apports conseillés par les autorités françaises. L’autre moitié en a reçu 6 fois plus, soit 1200 UI de vitamine D par jour. Cette expérience a permis d’observer que ceux qui avaient reçu la dose la plus élevée (1200 UI par jour) ont vu baisser de 64 % leur risque d’être grippés [8].

Ralentit le vieillissement

De nombreux nutriments exercent une action prouvée contre l’oxydation, l’un des principaux processus du vieillissement.

Lorsque vos cellules vivantes sont attaquées par les radicaux libres, elles s’oxydent, s’intoxiquent puis meurent.

Dans le pire des cas, l’oxydation provoque des mutations de votre ADN, et débouche sur des tumeurs cancéreuses. À ce jour, plus de cent troubles et maladies liés à l’âge ont été attribués aux radicaux libres (ex : les cancers, l’emphysème, la maladie de Parkinson…).

Or on sait que les caroténoïdes (bêta-carotène, lutéine, lycopène, zéaxanthine), les vitamines E et C, le zinc et le sélénium ont une action antioxydante et contribuent ainsi à ralentir le vieillissement cellulaire et prévenir les maladies qui y sont associées.

Précieux conseil N° 2

Vous le voyez… Le Pr Walter Willet nous a donné un précieux conseil.

Mais ce qu’il ne nous a pas dit, c’est comment bénéficier au maximum de la prise d’un multivitamines et éviter certains pièges tendus par des fabricants parfois peu scrupuleux.

Car pour être efficace, votre multivitamines doit respecter certains critères de qualité concernant sa composition et les dosages en actifs qu’il contient.

Depuis plusieurs années, la grande mode est d’ajouter toujours plus d’ingrédients dans les formulations.

En fait c’est une astuce essentiellement marketing : on allonge la liste des ingrédients pour mieux masquer les défauts du produit (ex : sous-dosage des ingrédients les plus importants comme la vitamineD3 ou la vitamine C, absence de nutriments vitaux tels que la vitamine K2, la choline ou la coenzyme Q10).

Autre problème : certains multivitamines surdosent des ingrédients peu coûteux, alors même que des doses trop élevées sont inutiles (et potentiellement nocives).

On retrouve souvent ce défaut avec des produits dont les dosages en vitamines B sont beaucoup trop élevés par rapport à nos besoins réels et aux quantités déjà présentes dans notre alimentation.

Soyez également attentifs aux quantités de zinc : un peu de zinc est indispensable au système immunitaire ou pour se protéger du cancer ; en revanche, à dose élevée il semble augmenter le développement du cancer de la prostate [9]. La quantité journalière de zinc en supplément ne devrait pas excéder 15 mg.

Bien choisir votre complément multivitamines

Certains multivitamines utilisent des formes peu efficaces voire dangereuses :

  • Vitamine E : la vitamine E synthétique n’a pas tout à fait la même structure chimique que la vitamine E naturelle issue d’une huile végétale.

Or le corps absorbe deux fois mieux la forme naturelle, qui imprègne les tissus plus longtemps et est donc plus efficace [10]. Mais attention, certains compléments peuvent porter la mention « naturel » et ne contenir qu’une fraction seulement de vitamine E naturelle.Reportez-vous à la liste des ingrédients, le terme d-alpha-tocophérol désigne la forme naturelle et dl-alpha-tocophérol la forme synthétique. Si vous trouvez mentionné uniquement vitamine E, il est fort probable qu’il s’agisse de la forme synthétique.

  • Vitamine B9 : la vitamine B9 présente dans la plupart des compléments alimentaires est de l’acide folique, une forme synthétique que le corps transforme seulement en partie en vitamine active naturelle.

Pour le reste, il ne sait pas bien le gérer et l’acide folique s’accumule dans le sang avec des conséquences encore mal définies sur la santé.La vitamine B9 sous forme naturellement active a un autre nom et se retrouve sous les termes : méthylfolate, 5-méthyl- tétrahydrofolate, acide folinique ou encore folinate de calcium.

  • Magnésium : dans les compléments alimentaires, le sel de magnésium existe sous de nombreuses formes plus ou moins bien tolérées ou assimilables. Deux formes se distinguent pour leur bonne biodisponibilité et leur meilleure tolérance : le glycérophosphate et le bisglycinate. Viennent ensuite les formes citrate ou malate.

Le magnésium marin est connu pour être une source naturelle et il contient plusieurs sels de magnésium dont souvent l’oxyde et le chlorure de magnésium, des formes moins bien assimilables et acidifiantes.Ce qu’un bon multivitamines ne devrait pas contenir :

  • Pas de fer : le fer est nécessaire, mais si vous ne souffrez pas de carence, il devient nocif. Un excès de fer a des effets oxydants et il pourrait augmenter très fortement le risque de cancer, de maladies cardiovasculaires et même la mortalité.
  • Pas de cuivre : comme le fer, le cuivre en excès est un oxydant puissant qui pourrait augmenter la mortalité.
  • Pas de manganèse : une autre substance pro-oxydante, qui de plus n’a pas d’intérêt en supplémentation, l’alimentation couvrant généralement largement les besoins.
  • Pas de calcium : même sans consommer de produits laitiers, il est tout à fait possible d’obtenir suffisamment de calcium par l’alimentation, alors que contrairement aux idées reçues, la supplémentation en calcium n’est pas bénéfique pour les os [11]. Pire, elle augmente le risque d’infarctus [12].

Ah, une dernière chose.

Ne demandez pas non plus l’impossible à un multivitamines.

Car il ne vous dispense en rien de mener un mode de vie sain. Même le meilleur produit ne compensera jamais les effets néfastes de la malbouffe, du tabac ou du manque d’activité physique.

Amicalement,

Florent Cavaler





[1] Still no free lunch – Brian Halweil  : http://organic-center.org/reportfiles/YieldsReport.pdf

[2] Herbeth B, Potier de Courcy G, Sancho J, Bourgeay-Causse M, Carreguery G, Chau N, Delacoux E, Le Devehat C, Lemoine A, Mareschi JP, et al. « ESVITAF ». Survey on  the vitamin status of the French: relationships between nutrient intake and biochemical indicators. Acta Vitaminol Enzymol. 1985;7(3-4):207-15

Hercberg S, Preziosi P, Galan P, Deheeger M, Papoz L, Dupin H. [Dietary intake of a representative sample of the population of Val-de-Marne; III. Mineral and vitamin intake]. Rev Epidemiol Sante Publique. 1991;39(3):245-61. de Carvalho MJ, Guilland JC, Moreau D, Boggio V, Fuchs F. Vitamin status of healthy subjects in Burgundy (France). Ann Nutr Metab. 1996;40(1):24-51Hercberg S. Communiqué de la coordination nationale SU.VI.MAX. Paris, 6 novembre 1998

[3] Fairfield KM, Fletcher RH. Vitamins for chronic disease prevention in adults: scientific review. JAMA. 2002 Jun 19;287(23):3116-26.

[4] Hercberg S, Galan P, et al . The SU.VI.MAX Study: a randomized, placebo-controlled trial of the health effects of antioxidant vitamins and minerals . Arch Intern Med. 2004 Nov 22;164(21):2335-42

[5] Stephen P Juraschek, Eliseo Guallar, Lawrence J Appel, Edgar R Miller III. Effects of vitamin C supplementation on blood pressure: a meta-analysis of randomized controlled trials Am J Clin Nutr 2012 ajcn.027995; First published online April 4, 2012

[6] Rautiainen S, Akesson A, et al. Multivitamin use and the risk of myocardial infarction: a population-based cohort of Swedish women. Am J Clin Nutr. 2010 Sep 22.

[7] Heimer KA, Hart AM, et al. Examining the evidence for the use of vitamin C in the prophylaxis and treatment of the common cold. J Am Acad Nurse Pract. 2009 May;21(5):295-300

[8] Urashima M, Segawa T, Okazaki M, Kurihara M, Wada Y, Ida H. Randomized trial of vitamin D supplementation to prevent seasonal influenza A in schoolchildren. Am J Clin Nutr 2010;91:1255-60.

[9] Leitzmann MF, Stampfer MJ, Wu K, et al. Zinc Supplement Use and Risk of Prostate Cancer. Journal of the National Cancer Institute 2003;95:1004-1007.

[10] Hoppe PP, Krennrich G. Eur J Nutr. 2000 Oct;39(5):183-93. Review. PubMed PMID: 11131364

[11] Heike A Bischoff-Ferrari, Bess Dawson-Hughes, John A Baron, Peter Burckhardt, Ruifeng Li, Donna Spiegelman, Bonny Specker, John E Orav, John B Wong, Hannes B Staehelin, Eilis O’Reilly, 
Douglas P Kiel, Walter C Willett. Calcium intake and hip fracture risk in men and women: a meta-analysis of prospective cohort studies and randomized controlled trials. Am J Clin Nutr December 
2007 86:6 1780-1790.

[12] SongTao Li, LiXin Na, Ying Li, LiYa Gong, FeiFei Yuan, YuCun Niu, Yue Zhao, ChangHao Sun. Long-term calcium supplementation may have adverse effects on serum cholesterol and carotid inti ma-media thickness in postmenopausal women: a double-blind, randomized, placebo-controlled trial. Am J Clin Nutr 2013 98: 5 1353-1359.

21 réponses à “Le meilleur nutritionniste du monde vous parle”

  1. mireille ancette dit :

    donc quelle mutivitamine quand on mange bio équilibré
    mais que l’on a 62 ans et une dépression et suite à un cancer de l’anus il y a 3 ans avec chimio en comprimés et rayons merci

  2. gerbi Nicole dit :

    j’aimerais qu’un professionnel de la santé me donne son avis sur le « life pack » de NuSkin. tous ceux qui l’ont essayé dans mon entourage en sont enchantés…
    merci

  3. Raymond dit :

    Bonjour,
    que pensez-vous du multivitamines VM 30 de nutrivi recommandé par la nutrition.fr.
    Faut-il le compléter avec un ajout de vitamine C ou vitamine D?
    Perso je prends ce multivitamines avec le stressmag du même fournisseur.
    Merci pour vos précisions.

  4. A.Q. dit :

    Tout à fait d’accord AUXINE, car si c’était aussi simple – financièrement parlant et facile d’accès à tous, les médecins ne nous verraient pas souvent et les pharmaciens ne seraient pas aussi nombreux!
    Comme le Dr RUEFF le déclarait:  » Nous n’avons pas une médecine à deux vitesses, mais une médecine dont la boîte de vitesses est cassée, et personne ne veut mettre les mains dans le cambouis! ». Alors on fait quoi pour ceux qui ont peu de moyens?
    Merci pour vos réponses « éclairées » et pas seulement « toutes faites »…..

  5. CHEVALIER Philippe dit :

    Article comme toujours passionnant mais j’aimerais bien être orienté vers quelques produits que vous auriez remarqués. Il y a une telle offre …
    PS;: j’ai 66 ans

    Merci de votre réponse

    Philippe

  6. MORTEAU dit :

    Quelle différence entre les 2 revues :
    alternative santé et votre revue révélation santé et bien être ?

    Merci de votre réponse ?

  7. Catherine Turgis dit :

    Je prends des compléments tout au long de l’année : vitamine D3, C naturelle acérola, Spiruline BIO (Jolivia) et plusieurs fois par an du jus d’herbe d’orge (purasana). Ces produits contiennent pour certains naturellement du fer ou du calcium, de l’acide folique, Dans ce cas je ne dois pas me soucier du type de calcium, de fer ou d’acide folique? merci de me donner votre avis.
    Catherine

  8. VANHAVERBEKE PHILIPPE dit :

    Bonjour, en tant que papa, je suis un peu inquiet… Cela fait longtemps que je me pose des questions à savoir: ma fille Anaïs, va bientôt avoir 18 ans, elle pèse 47 kilos, elle mesure 1,68 mètre et elle a un tour de taille de 34 cm… Elle mange bien, elle ne fait pas attention à ce qu’elle mange, mais, elle ne sait pas grossir et elle est inquiète… Qu’en pensez-vous, dans la mesure où elle souhaiterait prendre un peu de poids mais elle ne sait comment faire.
    Merci de vos conseils. Un papa à l’écoute. Philippe Vanhaverbeke

  9. fichatel dit :

    Y a-t-il un spécialiste dans la salle qui pourrait donner son avis sur le multivitamines de glucosamine.com ?

  10. Paul dit :

    Walter willet est un chercheur et n’a donc pas de patient… Ceci met donc en doute toute la veracité de votre article…

  11. auxine dit :

    Merci pour vos envois. Néanmoins, j’aimerais bien savoir quelles sont vos sources, et notamment qu’est ce qui vous permet d’alléguer que le Pr Willet est Le Meilleur Nutritionniste du monde !
    Merci d’avance pour vos précisions
    LD

  12. Bernard Brassac dit :

    Ne vous laissez pas noyer dans les dédales des suppléments vitaminiques.

    Faites comme moi (73 ans) avec mon dernier bilan de santé comparables a un homme de 55 ans (avis des médecins).
    Avant toute chose je rappellerai que 90% des problèmes de santé viennent de ce que l’on mange et boit.

    En premier lieu j’ai banni le Gluten de mon alimentation. Les céréales qui étaient excellentes il y a trente ans ne le sont plus de ce jour. Cela est un fait avéré.

    Ensuite je ne mange plus de viande avec leurs antibiotiques et autres vaccins. Je ne tolère que la Pintade et les cailles BIO élevées au grain. Mes protéines quotidiennes consistent à répartir dans la semaine Poissons (Meka, Mahi Mahi, Saumon du Pacifique, Capitaine, Harengs, Maquereaux et Sardines), Tofu, Lentilles, Oeufs, Falafel.

    Mes légumes (tous BIO) sont des épinards, patates douces, brocolis, choux vert et rouge, poivrons, oseille, haricots verts. Tous cuits à la vapeur. Toutes mes salades sont BIO.

    J’ai également banni à vie fromages et lait de vache et toutes les charcuteries. Et croyez-moi cela ne me manque pas du tout. Je me sens tellement bien et en bonne santé.

    Le matin première chose à faire à jeun est de me nettoyer la langue avec une raclette et de boire un grand verre d’eau tiède dans lequel je presse un petit citron vert (surtout pas jaune). Le citron vert une fois absorbé devient alcalin alors que le jaune reste acide.

    Ensuite je prends un demi-verre de Chlorure de Magnésium et un peu plus tard 4 grammes de vitamine C en poudre. Ceci depuis plus de 40 ans.

    Je fais mon pain sans gluten moi-même à la main sans machine à pain avec de la farine de riz, de la farine de sarrasin et un peu de maïzena. C’est très facile et le pain est fantastique.

    Je ne bois que très rarement vin, café ou thé. Par contre je bois principalement différentes eaux minérales, du thym mélangé à du romarin en infusion et le « très recherché » « Chinese Tea » appelé « Dragon Tea » qui contient le fameux « Gynostemma ».

    Mes compléments alimentaires sont : Pycnogenol, Resveratrol, Vitamines B complex, Lutéine (20mg) avec Zéaxanthine, Bilberry, Curcumin, Nicotinamide Riboside et Ginkgo, tous repartis en trois prises dans la journée.

    Et comme je le disais au début de ce commentaire, le résultat de tout cela est qu’a mon âge (73 ans) tous mes tests médicaux sont jugés exceptionnels par les médecins que j’ai consultés et correspondent à des tests d’un homme de 50/55 ans. Ma tension artérielle ne change jamais (12/8).

    • auxine dit :

      « Faites comme moi »,d’emblée, j’aime pas…
      ça me parait tjrs suspect
      Bonne longévité à vous, dans la certitude des idées toutes faites pour les donneurs de leçons..
      ..

    • Denise dit :

      Bonsoir Bernard,
      J’ai lu avec attention la liste de vos petites habitudes santé journalières. Pour le verre d’eau tiède avec du citron à jeun, je le fais également mais avec du citron jaune … Comment avez-vous découvert qu’il valait mieux utiliser le citron vert que le jaune qui resterait acide dans le corps ?
      Et puis, j’aimerais bien connaître votre recette de pain sans gluten à la main. Quelle plaisir si je pouvais enfin apprécier un pain sans gluten …
      Merci par avance et bonne soirée,

  13. BONNET dit :

    Tout à fait d’accord!
    Pour trouver les bons dosages il faut aller de l’autre côté de l’atlantique!
    Même par internet dans les marques sures, les dosages ont été drastiquement diminués pour être conforme à l’AJR édicté en France afin de démontrer que tous ces compléments ne servent à rien et pouvoir être guéris de maladies irréversibles.

  14. daniau dit :

    Bonjour,

    n’avez vous pas un complément multivitaminé à nous recommander?

  15. Annik dit :

    Bonjour,
    Sur cet article, vous dites :  » pas de calcium : même sans consommer de produits laitiers, il est tout à fait possible d’obtenir suffisamment de calcium par l’alimentation, alors que contrairement aux idées reçues, la supplémentation en calcium n’est pas bénéfique pour les os [11]. Pire, elle augmente le risque d’infarctus [12]. » Alors, que faire quand vous avez une ostéoporose sévère et qu’il est déconseillé de prendre les traitements à base de bisphosphonates qui sont plus nocifs que bénéfiques ? Pas de calcium, pas de bisphosphonates, mais que faire ? Merci de vos articles sur la santé et la nutrition.
    Bien cordialement

  16. Fifi dit :

    Moi je veux bien, mais la daily 3 est bien trop chère et les autres vitamines vendues en France sont sous dosées. Il restent les vitamines vendues à l’étranger auxquelles j’ai du mal à me fier.

  17. gautier dit :

    bonjour, quelle marque prendre pour être sur de ne pas se tromper.
    Merci pour votre réponse.
    Cordialement
    Mme Gautier

  18. Dr Catherine BAILLEUL LACARRIERE dit :

    Je ne suis absolument pas d’accord avec l’interprétation de ce monsieur dont les consultations de quelques minutes peuvent atteindre des sommets grotesques d’USD et de stupidité malgré ses fonctions à Harvard. Si l’Amerique maîtrisait le sujet de la Nutrition, ca se saurait et surtout ca se verrait dans leurs foules obèses et qui le sont toujours plus d’années en années !! Depuis des décennies d’injonctions abracadabrantesqyes successives des  » pontes » de la nutrition, l’obésité massive et les maladies de civilisation ( diabète type 2, maladies neuro-dégénératives, athérosclérose, etc.) EXPLOSENT dès le plus jeune âge, non seulement aux USA mais dans tous les pays (même émergents) qui ont eu le malheur d’adopter leur mode de vie = Junk food, sodas toute la journée et hyper-sédentarité. Les « compléments alimentaires  » sont un concept qui enrichit l’industrie mais qui a montré ses limites & ses insuffisances en terme de biodisponibilité et donc d’efficacité sur la santé. Vos aliments  » appauvris » sont en réalité des aliments de supermarché., mal cultivés, cueillis avant maturité, mal entreposés et qui ont fait le tour du monde avant d’arriver dans votre assiettes. >>> (1) Relisez plutôt le Dr KOUSMINE qu’on oublie régulièrement malgré ses idées precurseures & novatrices >> (2) Fuyez les produits transformés dé l’agro-alimentaire de masse gorgés de mauvais sucres, mauvaises graisses, additifs, etc. >>> (3) Achetez local et de saison chez les petits producteurs bio, sur les marchés et chez votre marchand de proximité qui connaît les bons producteurs et vous aurez des aliments dotés des COMBINAISONS de vitamines, oligo-éléments, enzymes & co-enzymes et tutti quanti qui sont eux réellement biodisponibles et bénéfiques pour la santé humaine.

    • BONNET dit :

      Perturbateurs endocriniens sont la cause de ces « épidémies »!
      Fructose, dextrose, aspartam, …. et lait, qui par son acidité fait le lit de l’ostéoporose en acidifiant le milieu et en faisant fuir le calcium des os qui va se déposer dans les vaisseaux avec les triglycérides pour former les plaques d’athéromes, qui ne contiennent pas une seule molécule de cholestérol!

Répondre à Annik Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *