Mettez qui vous voulez dans votre lit, mais pas lui !

Il existe une façon simple de perdre son temps, d’être épuisé, de prendre du poids, d’avoir du diabète et même le cancer !!!

Voici comment :

Il est 22 heures, vous commencez à vous sentir fatigué, vous éteignez la télévision et vous décidez d’aller vous coucher.

Passage par la salle de bain, lavage des dents, changement de tenue.

Dans le monde de nos grand-mères, c’était ensuite : « pipi, la prière et au lit ». Et c’était réglé.

Mais depuis on a inventé le téléphone portable. Et tout a changé…

Dangers du lit 2.0

Voici en effet un (petit) éventail des activités pratiquées dans le lit 2.0 où s’est invité le smartphone :

  • Regarder des vidéos comiques (ou complètement stupides) sur Youtube
  • Lire des informations sans intérêt, ou énervantes
  • Téléphoner
  • Envoyer un SMS
  • Répondre à un SMS
  • Surfer sur Snapchat, Facebook, Instagram
  • Etc.

Bref… Vous aviez décidé d’aller dormir. Et vous vous retrouvez à vous exciter derrière un écran.

Dès lors que vous avez emporté votre smartphone avec vous dans votre chambre, c’est presque impossible de résister. Il y a toujours un énième jeu à terminer, la météo du lendemain ou les dernières nouvelles à regarder.

Bien sûr, le temps consacré à votre téléphone est pris sur le temps de sommeil (l’idéal est de 7 h ½ pour un adulte).

L’arrivée du smartphone dans les lits explique en partie pourquoi la durée moyenne du sommeil des Français s’est réduite d’une heure en quelques années, de deux heures pour les adolescents.

Aujourd’hui, près d’un tiers des jeunes ne dorment en moyenne que 5 h 40 par nuit.

Les conséquences d’un tel déficit sur le long terme peuvent être dramatiques : je vous l’ai dit au début de cette lettre, on trouve parmi les pathologies le plus souvent associées au manque de sommeil la prise de poids, le risque cardiaque ou la survenue de cancer.

D’autre part, utiliser son portable dans son lit est l’exact inverse de ce qu’il faut faire pour s’endormir.

Le secret des vieux Bretons pour bien dormir

Jusqu’au XIXe siècle, les paysans bretons s’enfermaient dans un « gwele kloz », un lit-clos dont ils refermaient la porte coulissante sur eux pour se retrouver dans un calme et une obscurité totale.

Ils y dormaient bien, d’un sommeil qui leur donnait la force d’affronter la journée aux champs.

La science confirme aujourd’hui que cette stratégie est la bonne : l’absence de lumière et d’agitation stimulent la production de mélatonine, l’hormone qui permet à l’organisme de « caler » un cycle jour-nuit et un cycle veille-sommeil adapté.

Pour faire simple, le cerveau est soumis à l’influence contraire de neurotransmetteurs qui calment et aident à parvenir au sommeil, et de neurotransmetteurs excitateurs qui, au contraire, permettent de rester éveillé. Pour s’endormir, il faut que les premiers gagnent le match du silence contre les seconds, parmi lesquels on trouve la dopamine ou l’adrénaline.

On comprend mieux pourquoi il faut éviter les émotions fortes à cet instant. Et pourquoi la consultation de son smartphone est particulièrement nocive avant le coucher : le rire provoqué par une vidéo comique, la colère à la lecture d’une mauvaise nouvelle, et ce sont les excitateurs qui reprennent la main.

De plus, la lumière bleue des écrans détraque complètement le cycle du sommeil en donnant au dormeur l’impression qu’il est… réveillé.

Même une exposition très courte, lorsqu’on consulte l’heure sur son portable en se réveillant pendant la nuit par exemple, peut interrompre la production de mélatonine par la glande pinéale pendant plusieurs heures.

Et il y a plus grave.

Alzheimer… à 15 ans !!

Garder son smartphone sur la table de nuit présente en effet de lourdes menaces pour la santé.

D’abord, le fait de le laisser charger toute la nuit entraîne un vrai risque de surchauffe électrique et d’incendie, même si les fabricants prétendent le contraire.

Surtout, cela expose le dormeur aux radiations électromagnétiques émises par les téléphones portables, avec des dangers qu’on ne doit plus ignorer.

Le Pr Dominique Belpomme, qui tient une consultation pour les patients électro-hypersensibles, évoquait récemment le cas d’un adolescent ayant développé les symptômes de la maladie d’Alzheimer après avoir laissé son téléphone mobile en veille pendant six mois sous son oreiller !!!

Alzheimer à 15 ans !!! Et ça ne choque personne ???

Surtout lorsqu’on sait que le fait d’éteindre son portable ne protège pas des ondes magnétiques : l’appareil continue d’émettre des ondes même lorsqu’il est coupé.

Mais trop de gens font la sourde oreille :

Dès avril 2011 déjà, le Conseil de l’Europe écrivait : « Les ondes utilisées dans le domaine des radars, de la télécommunication et de la téléphonie mobile semblent avoir des effets biologiques plus ou moins nocifs sur les plantes, les insectes et les animaux ainsi que sur l’organisme humain, même en cas d’exposition à des niveaux inférieurs aux seuils officiels ».

Un langage bureaucratique et prudent, certes, mais qui disait bien l’essentiel : DANGER !!!

Cinq ans plus tard, ce n’est pas comme si l’on manquait d’études qui renforcent cette présomption, comme en témoigne ce court échantillon :

  • Une étude de l’université d’Exeter, en Grande-Bretagne, a montré que les hommes qui gardent leur téléphone portable en veille dans leur poche de pantalon abîment la qualité de leur sperme de près de 10 % [1]
  • Le Dr Barrie Trower, ancien expert de la Navy américaine, physicien et spécialiste des radars, a publié un document dans lequel il présente les dangers liés à l’exposition aux ondes de basses fréquences (celle des portables). Il rappelle qu’en Russie les autorités conseillent de limiter au maximum toute exposition des populations à ces fréquences et déconseille l’usage du portable aux moins de 16 ans [2].
  • On note aussi que les téléphones mobiles émettent de plus en plus d’ondes : les premiers fonctionnaient à 27 mégahertz et aujourd’hui ils sont à 2450 mégahertz. Voilà pourquoi l’usage d’oreillette est recommandé et la limitation du temps de téléphone à l’oreille à 6 minutes.

Petit détail qui en dit long au passage : les compagnies d’assurance ont pris la précaution de cesser d’indemniser tout risque lié aux ondes électromagnétiques, comme elles l’avaient fait pour l’amiante…

Alors un conseil : quand vous montez dans votre chambre, allez-y sans votre smartphone… Et si vous ne savez vraiment pas quoi faire une fois que vous êtes dans votre lit, tournez-vous vers votre voisin d’oreiller, il/elle aura peut-être une idée.

Santé !

Gabriel Combris




Sur le même thème, vous aimerez sans-doute ...


Compteur Linky : 13 conseils pour ne pas subir l’invasion des ondes él... Chère lectrice, cher lecteur, L’affaire autour du compteur Linky n’est pas terminée. Le mois passé, une trentaine ...
Diminue votre espérance de vie de 33 ans Attila, chef des Huns, vous voyez le genre ? Il fut à la civilisation européenne naissante du Ve siècle un fléau si p...
Le meilleur des aphrodisiaques Chère lectrice, cher lecteur, Pour l’homme, il y a la petite pilule bleue dont je dois taire le nom sinon mon e-mail ...

26 réponses à “Mettez qui vous voulez dans votre lit, mais pas lui !”

  1. DIETRICH dit :

    Depuis que ma maman est malade, maladie Alzheimer, mais encore à la maison, je garde mon téléphone portable sur la table de chevet au cas où. J’ai de l’acouphène. Est-ce que cela peut provenir de mon portable ???

  2. Barsha Gardiol dit :

    merci pour cet article qui demeure au niveau d’ un conseil mais combien important! Vous avez la touche pour sensibiliser en amenant des informations et rassemblant des comparaisons de façon très plaisante. Je ne suis pas scientifique, mais simplement sensible aux changements d’état dépendant du lieu où je dors. Au Québec ,ça fait 3 ans que nous nous battons contre l’installation de compteurs intelligents pour la même raison, car nous sommes témoins de pas mal de personnes atteintes d’hypersensibilité aux ondes électr0magnétiques et qui demandent de l’aide. Ne sont-ils pas , tous comme les enfants plus vulnérables, des alarmes que nous tous devrions tenir en compte ? plus loin encore que ce que vous préconisez, nous avons aboli personnellement cellulaires, téléphone sans fil, prises à moins de 60cm de la tête de lit, wi-fi branché la nuit, micro-ondes. Nous n’avons pas gagné sur l’installation du compteur intelligent, mais nous fabriquons pour tous ceux qui le désirent un condom à appliquer sur les compteurs fait d’une cage faraday et d’une mise à la terre, qui réduit les effets négatifs de 95%. Alors ceux qui se rendent compte qu’il y a un compteur juste derrière le mur où ils dorment , il est urgent de se préoccuper de sa santé même si on n’en ressent pas toujours les effets immédiats!

  3. Jacques Surbeck dit :

    OUI ! ces ondes sont nocives ! Pour toute cellule vivante végétale, animale, humaine, mais on peut s’en protéger efficacement, pub scientif: ou doc : reconnu par les deux jurys scientifiques internationaux du salon des inventions de Genève, et du Kuwait Science Club qui y ont attribué leurs médailles d’OR

  4. Johann Sirour dit :

    Bonjour
    j’apprécie vos articles en général instructifs sur des domaines comme la nutrition ou les problèmes de santé … toutefois je dois dire que vous n’êtes pas exempts de reproches …
    même avec le niveau bac, on n’écrirais pas de telles bêtises … Dire qu’un changement de longueur d’onde correspond a « plus d’ondes » est un non sens absolu …
    Déjà la fréquence et la longueur d’onde ne sont pas les mêmes échelles de mesure du spectre …
    et aussi parce ,que la puissance exprimée dépend de l’équipement émetteur et décroit à l’inverse du carré de la distance, et que vous ne le mentionnez même pas … tout le monde sait que les ondes sont nocives, tout dépends desquelles , à quelle puissance et pour quelle durée d’exposition … La lumière, les rayons X ou les rayons Gamma font tous partie du même spectre électromagnétique … mais n’ont pas les mêmes effets a la même puissance et la même distance … mais tout le monde sais ce qu’est un coup de soleil … dirait t’on qu’une ampoule à 3600K émet plus d’onde qu’un appareil de radiographie parce qu’elle est plus haut dans le spectre ?.
    Si vous aviez voulu être pertinents sans polémiquer, vous auriez cité l’expérience de la couveuse …
    qui met tout le monde d’accord …
    Une couveuse de poussin remplis d’oeufs fécondés
    un smartphone posé dessus a 30cm des oeufs , qui est laissé en fonction pendant 48h …
    les oeufs situés en dessous au plus proche du téléphone n’écloront pas, les autres si …
    Les groupes qui fabriquent les téléphones comme Apple et Samsung ont mis des sommes énormes sur la table pour que ces études ne soient pas rendues publiques, comme les industriels utilisant de l’amiante en leur temps, ou Servier avec son médiator plus récemment.
    J espère que vous publierez un rectificatif, car cet article là n’est pas très sérieux pour les personnes qui ont un minimum de connaissances en matière technique

    Cordialement

    *****
    On note aussi que les téléphones mobiles émettent de plus en plus d’ondes : les premiers fonctionnaient à 27 mégahertz et aujourd’hui ils sont à 2450 mégahertz. Voilà pourquoi …//…..
    *********

    CQFD :
    https://ixquick-proxy.com/do/spg/show_picture.pl?l=english&rais=1&oiu=https%3A%2F%2Fupload.wikimedia.org%2Fwikipedia%2Fcommons%2Ff%2Ffc%2FSpectre.svg&sp=b7d05419473e6385c651cd992e2aeb4b

  5. michel andre dit :

    fidele lecteur de votre lettre, j ose apporter ma contradiction sur le sommeil, j ai essaye votre liste sans resultat meme avec la melatonine a 10mg, seules les huiles me donnent un resultat acceptable a confirmer avec le temps. Meme remarque avec la constipation de mon epouse vegetarienne pour les fibres a revoir !!! je lis tous les jours de nombreuses lettres d infos sur les memes sujets en retrouvant les memes preoccupation et les memes conseils ce qui est choquant pour moi c est de constater dans mon entourage famille et amis les memes remarques que les miennes alors pourquoi distiller les memes conseils sans s assurer d une efficacite minimun les etudes d experts nous connaissons le serieux !!! la meilleure etude c est le bouche a oreille le risque mortel est minime avec la medecine douce. J apprecierai beaucoup vos commentaires sur ce sujet, merci

  6. olivier dit :

    Lorsque j’étais à l’école de Naturopathie j’étais le seul à ne pas avoir de portable malgré qu’on nous rabachait que le portable était impliqué dans beaucoup de pathologies .
    Donc pour savoir si une naturopathe est sérieuse vérifiez l’absence de portable une naturopathe avec un portable sur la carte de visite c’est comme une végan qui mange de la viande en cachette : c’est un manque de rigueur .
    Quant aux médecins avec un portable ils ne sont plus les pauvres à une contradiction près car avec ou sans portable ils restent incompétents à guérir ;
    de toutes façons ils nieront la nocivité du portable en haussant les épaules tout en maudissant ces nombreux « charlatans » des médecines alternatives
    qui déblatèrent des stupidités à longueur de journée .

    Olivier Barraillé
    Naturopathe

  7. Odile Loras dit :

    Bonjour!
    Merci pour votre lettre d’actu au thème si important qui dérange les habitudes mais dont il faut savoir les dangers!

    Voici un interview (vidéo) de Mr. Barrie Tower (en anglais):
    http://www.naturalscience.org/publications/the-dangers-of-microwave-technology/

    Infos en français sur le thème::
    http://www.naturalscience.org/fr/themes/micro-ondes-communications-mobiles/

    Bonne continuation!
    Odile

  8. ELIETTE PIGNARD dit :

    Bonjour,
    Lectrice attentionnée depuis quelques semaines de votre lettre, je suis aujourd’hui interrogative et dubitative sur ce que vous écrivez à la lecture de votre dernier post sur le téléphone portable.
    Vous parlez d’un téléphone coupé… grand dieu je n’arrive jamais à cette extrémité-là, ma petite merveille technologique me coûte beaucoup trop chère. Je le laisse en veille, l’éteins ou le mets en mode avion comme je pense la plupart de mes concitoyens. Même avec la meilleure volonté je n’ai pas compris dans quel mode vous affirmez que le portable est dangereux – je suis par ailleurs tout à fait d’accord sur le fait que l’on doit avoir une bonne discipline lors de l’utilisation des smartphones.
    J’espère que l’approximation du contenu de ce dernier article n’est qu’un accident de parcours et que je peux à l’avenir continuer à faire confiance à vos dires.
    Cordialement. EP

  9. Rosie dit :

    et s’il n’y a pas de voisin de lit, que faire ?

  10. sérénité dit :

    Super article ,, merci

  11. Jacques dit :

    Dans l’article, il est écrit qu’une exposition très courte (à la lumière bleue), lorsqu’on consulte l’heure sur son portable en se réveillant pendant la nuit par exemple, peut interrompre la production de mélatonine par la glande pinéale pendant plusieurs heures.

    Des études ont été faites à ce sujet ? Jacques

  12. Jacques dit :

    Comme indiqué plus haut un portable éteint n’émet ni onde GSM ni Wifi. Tout au plus, son circuit électronique peut émettre un bien faible rayonnement si certains composants sont encore actifs, comme une télévision en mode veille.

    Par contre, il faut bien comprendre qu’un portable qui est en marche mais non utilisé pour téléphoner ou autre (email, WhatsApp, surf…) émet quand même des radiations, pour entre autres permettre au réseau de savoir dans quelle cellule le téléphone se trouve. Ce qui explique le nom de cell (=cellule) phone aux états unis.

    En mode avion, un portable émet des ondes similaires à celles d’un ordinateur, qui sont néfastes même si elles sont beaucoup moins puissantes que les ondes émises quand on téléphone ou surfe avec un portable. Certains portables autorisent l’utilisation du Wifi en mode avion. Dans ce cas, il y aura bien évidemment les ondes Wifi. Seules les ondes GSM sont coupées.

    Pas une bonne idée de dormir à côté de son portable donc. Surtout pas en marche, et seulement si nécessaire en mode avion.

  13. Sophie Gagnepain dit :

    Vive les ondes.
    Soyons vigilants, mais épargnez nous la peur de l’inconnu, de l’invisible, celle de l’indicible est sûrement plus constructive.
    Merci

  14. Simon dit :

    MERCI d’avoir fait un article sur le téléphone portable et ses effets néfastes pour la santé. Je ne suis pas hyper sensible, mais sensible. A la suite d’une installation d’antenne de téléphonie mobile dans les Hautes Pyrénées en plein Parc national département 65 (au-dessus de Campan) à 150m de notre maison, j’ai été très malade du jour au lendemain : tête comme dans un étau, bloquée au niveau cervical et trapèzes (épaules), nausées, sueurs nocturnes, insomnies…
    Le faisceau de l’antenne passait au-dessus de notre prise de terre de la maison et les ondes électro-magnétiques ressortaient dans toutes les prises électriques de la maison. L’enfer ! Nos seuls voisins de l’autre côté du torrent avaient les mêmes symptômes.
    Un géobiologue nous a fait changer le sens de la sortie de la prise de terre, nous avons fait quelques transformations « point d’acupuncture » dans la terre autour de la maison et le problème a disparu. D’après le géobiologue, il aurait suffit de déplacer l’antenne de 20m pour qu’elle ne soit plus sur une faille tellurique qui passait sous les 2 maisons, mais aucune étude des sols n’est faite avant l’installation de ces antennes.
    Je ne peux pas dormir dans une maison si un téléphone portable est allumé et j’ai de suite des crispations dans la nuque si je suis proche d’un télph portable même éteint. (l’aimant perturbe notre organisme) Nous sommes TOUS traversés par les ondes électro magnétiques, nous le ressentons plus ou moins et de façons différentes ; c’est pour cette raison que les installateurs d’antennes et vendeurs de portables disent : rien n’est prouvé ! Et bien SI, c’est prouvé. Dites le haut et fort !

  15. nollivier dit :

    Bonjour,

    Je confirme les précisions apportées par les commentaires précédents :
    – les ondes radio de mobiles, Wifi, DECT… sont dans les domaines Ultra Haute Fréquence et Super Haute Fréquence du spectre électromagnétique.
    – un portable éteint n’émet ni onde GSM ni Wifi. Tout au plus, son circuit électronique peut émettre un bien faible rayonnement si certains composants sont encore actifs.

    Concernants la recharge : un mobile de qualité n’a pas de raison d’exploser parce qu’il resterait en charge toute la nuit. En effet, les smartphone modernes contrôlent la charge de leurs batterie de sorte que, lorsque cette dernière est complètement chargée, elle n’est plus maintenue en charge — pour ne pas l’user inutilement —, et l’appareil s’alimente directement sur son chargeur, sans passer par la batterie.

    • Guillaume dit :

      Vous avez tout à fait raison PureSanté a une expertise dans le domaine de la Santé mais manque cruellement de rigueur dans ses commentaires techniques. A améliorer pour ne pas perdre en crédibilité.

  16. Nanou dit :

    Merci pour votre article ainsi que pour toutes les réactions ! Auriez-vous un « truc » pour éviter d’utiliser son téléphone comme réveil ? Je m’explique: il s’agit un jeune homme sourd, qui enlève ses appareils auditifs la nuit, qui dort seul et qui, inquiet de ne pas se réveiller pour aller à son travail, coupe son tél des possibilités d’appel (avion) mais qui le met en mode vibreur sous son oreiller pour l' »entendre » sonner, (vibrer), le matin. D’après ce que vous dites, il y a encore des ondes…

  17. Manou dit :

    Ah…j’adore !! Oui, oui on ne le dira jamais assez… mais il n’y a pas pire sourd que celui qui ne veut rien entendre… Je n’ai pas de « voisin » (trop drôle) et tant mieux car j’aurai « peut être » dû supporter son addiction !!! Ouffff

  18. Jean-Claude SCHMITZ dit :

    Bonjour, pouvez-vous m’expliquer l’assertion de votre article : « Surtout lorsqu’on sait que le fait d’éteindre son portable ne protège pas des ondes magnétiques : l’appareil continue d’émettre des ondes même lorsqu’il est coupé.  »
    1- qui est « ON » qui sait ?
    2- « l’appareil continue d’émettre » : c’est prétendre que lorsque j’éteins la lumière, l’ampoule continue d’éclairer… quand un appareil électrique est coupé, il ne peut plus rien émettre, si ce n’est que quelques microwatts pour le wake-on.

    • Jacques dit :

      La confusion vient du fait que certains confondent éteint et mode veille. Quand un téléphone est en mode veille, c’est à dire en marche mais pas utilisé, il émet des ondes pour se synchroniser et signaler sa position au réseau, alors que certains pensent que le téléphone n’émet des ondes que lorsque l’on s’en sert.

      Il est à noter que lorsque on est connecté au Wifi, les ondes GSM, les plus néfastes, ne sont pas utilisées pour la transmission de données. Un avantage, donc, en plus du fait que l’on économise sur l’utilisation du forfait données mobiles.

      Jacques

  19. L'HOSTE dit :

    C’est gentil de conseiller de se tourner vers son voisin ou voisine de lit mais pourquoi si souvent exclure les célibataires des conditions de vie « normales »? Ils vivent aussi et ont droit d’être considérés comme les autres…dans le cas présent vous leur conseillez quoi? Demander l’avis de leur lampe de chevet?

  20. Pascal dit :

    Bonjour,

    Il y a plusieurs erreurs dans l’article mais tout d’abord je souhaite vous remercier pour la diffusion de l’information sur la dangerosité des téléphones portables (mais aussi tablettes wifi, ordinateurs wifi et telephones DECT)

    Comme l’a soulevé un commentaire précédent, ce sont les hautes fréquences (micro-ondes) des portables, mais aussi la modulation dans certains cas (qui elle est basse fréquence) qui perturbent l’humain, les animaux (domestiques et sauvages), les insectes et les plantes.
    Un téléphone totalement éteint n’émet plus rien comme ondes (à moins qu’il soit hacké ou que vous soyez sous surveillance…), idem pour le mode avion mais certains appareils semblent en sortir tout seul (normalement le mode avion coupe toute communication radio sur l’appareil donc nous protège), Dans le doute éteindre totalement l’appareil (mais surtout pas le mettre juste en veille).

    NE JAMAIS le laisser allumé à proximité du corps, désactiver aussi la 3G / 4G parce que les applications envoient beaucoup d’ondes en se synchronisant ! (valable aussi bien le jour que la nuit).
    NE JAMAIS téléphoner/utiliser son portable à proximité des enfants (et encore moins des bébés !!! (10m c’est un minimum)

    Quand vous dites de laisser le portable à distance en allant dormir, 10m ne suffiront pas (qu’on se le dise). Un portable porte à plusieurs km et c’est dans les premiers mètres, centimètres qu’il est le plus dangereux. (la puissance baisse au carré de la distance donc à 20m il est 400x moins puissant qu’à 1m)… La nuit il faut vraiment l’éteindre totalement.

    Les pastilles et cactus ne servent à rien ! Ce sont des mythes. Aucun dispositif connu ne permet d’atténuer un téléphone sans le rendre soit plus dangereux, soit non fonctionnel (couper les ondes, ca veut dire empêcher le système de communiquer avec l’antenne relai, il n’y a pas de miracle).

    Merci beaucoup pour l’article… Je suis EHS c’est un véritable cauchemar à vivre !!! Je suis aussi ingénieur donc vous pouvez me croire sur parole, je connais très bien ces technologies. Les normes sont scandaleuses car elles nous mettent tous en danger quotidiennement…

  21. Morgane dit :

    Bonsoir, merci pour votre lettre d’information qui est très enseignante. Il me semble qu’il existe aux ondes des téléphones quelques solutions qui pourraient être intéressantes comme la présence d’un cactus dans la pièce (réputé pour inhiber les effets négatifs des ondes) ou l’existence de certaines pastilles qu’on peut coller au dos du téléphones et qui semblent également réduire les effets négatifs… Peut être ces solutions ne sont elles pas efficaces ou suffisantes ?
    Bien à vous

    • Pascal dit :

      Bonjour Morgane,

      Les cactus, patches, pierres etc ne rendent pas les téléphones moins dangereux, les personnes qui prétendent ça sont des arnaqueurs..
      .
      La CRIIRAD a même trouvé des pendentifs soit disant anti-ondes qui étaient radioactifs (on n’arrête pas la progrès dans la bêtise).

      Le mieux c’est de couper le portable le plus possible en l’éteignant totalement…

  22. E.S. dit :

    Monsieur Gabriel COMBRIS, VOUS AVEZ MILLE FOIS RAISON! Votre article: lu et approuvé! L’être humain a perdu sa sensibilité, son intuition. Il ne sait plus ce qui est bon ou mauvais pour lui. Il faut qu’il soit gravement malade pour enfin comprendre… Pauvres ados! Ils n’ont plus de modèle. Perso, je dors comme les Bretons,sauf que je n’ai pas la porte coulissante! Nuit totale, silence total. Et si quelqu’un ou quelque chose a le malheur de me réveiller en plein sommeil, j’ai envie de TAPER, pour ne pas dire TUER! Le portable, loin du bal, l’ordi, loin du bal, la télé y en a pas, et c’est tant mieux. Vive les années 60, c’était bien mieux, sans tout ça.

  23. Christian D. dit :

    Lorsque vous évoquez l’étude du Dr Barrie Trower, vous parlez des ondes des portables que vous comparez implicitement à celles des radars dont le Dr Barrie Tower est un spécialiste et vous les qualifiez d’ondes à basses fréquences.
    Selon moi et les cours d’électronique que j’ai suivis dans ma jeunesse, ces ondes ne sont pas des ondes à base fréquence, mais des ondes à hautes fréquences, voire à très hautes fréquences.
    D’ailleurs, dans le paragraphe suivant vous parlez de 27 et de 2450 Mhz.
    Peut-être vouliez-vous parler non pas de la fréquence, mais de la longueur d’onde (T) qui est l’inverse de la fréquence (F).
    T = 1/F et F= 1/T.

    Cordialement.
    Christian.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *