Étiquetages : une étude blanche comme neige

Le ministère de la santé a enfin décidé de réaliser une étude comparative sur le système d’étiquetage alimentaire dans la grande distribution.

 

L’enjeu? Que le consommateur y voie plus clair quant aux aliments gras, sucrés, et bourrés d’additifs et de sels.

 

Les 25 membres de la commission dépêchée par le ministère pour trancher sur la question des étiquetages ont toutefois « oublié » de mentionner leurs intérêts financiers et leurs liens étroits avec l’industrie agroalimentaire : Kraft, Danone, Nutella ou Quick.

 

Voilà une étude sans conflit qui promet d’être blanche comme neige.

 

Jugez plutôt [1] :

 

conflits d'intérêt étiquetage alimentaire grand 2

 

 




Sur le même thème, vous aimerez sans-doute ...


Et les médecins français sont les plus… À votre avis, quelle est la particularité des médecins Français par rapport à leurs confrères d'autres pays ?   ...
L’ortie, agent de la…DGSE ! Certains événements fascinants qui se déroulent tous les jours, que ce soit dans un sous-bois, une prairie, une fougère ...
Diabète : 27 plantes plus efficaces que les médicaments Il existe une plante dont beaucoup de grands laboratoires pharmaceutiques préféreraient qu’on taise le nom : la berbérin...

www.lemonde.fr/les-decodeurs, Elisa Bellanger

Une réponse à “Étiquetages : une étude blanche comme neige”

  1. Arlette Vigent dit :

    Bonjour,
    Je suis abonnée à votre revue,et j’aimerais vous poser une question au sujet de cristaux qui gênent énormément mon mari au niveau d’un orteil,l’inflammation qui en résulte lui pose des problèmes de marche quand la crise est là, y a t il un traitement de fond à faire si oui lequel,il a essayé les massages avec l’huile essentielle de Gaultherie et des granules de Bryonia et Actaea Spitaca,pouvez vous me conseiller.Merci par avance.A VIGENT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *