Obésité et diabète : la ruse de Coca-Cola

De plus en plus de consommateurs dans le monde commencent à se détourner des sodas produits par Coca-Cola, aussi bien les classiques que leurs nouvelles déclinaisons à base d’édulcorants : Coca light, zéro, Coca-Cola Life (stévia), etc.

Dans le fond, cela n’a rien d’étonnant ; les études se multiplient pour dénoncer les liens entre sodas, obésité et diabète. On sait depuis longtemps qu’une cannette de Coca « normale » n’est rien d’autre que du sucre déguisé en liquide (équivalent de 7 morceaux de sucre pour 33 cl). Mais récemment, deux mises en garde ont été publiées par des organisations officielles à propos des produits soi-disant light :

  • l’Agence nationale de sécurité sanitaire des aliments a publié en 2015 un rapport indiquant que les édulcorants n’avaient « aucun effet bénéfique sur le contrôle glycémique des personnes diabétiques ».
  • Pire, d’après l’Inserm, « le risque de diabète de type 2 est plus élevé lorsqu’on consomme des boissons light plutôt que des boissons sucrées “normales” ».

 

Face à cette situation, les stratèges de Coca ont eu une idée.

« Arrêter de vendre de la m… » ??? comme l’aurait suggéré le regretté Jean-Pierre Coffe.

Ce n’est pas la piste qui a été retenue.

Le site Internet Foodwatch.org a révélé que la société avait choisi de redorer son image en arrosant financièrement un nombre impressionnant de chercheurs, médecins, nutritionnistes, diététiciens etc. qui tous, curieusement, prétendent désormais, la main sur le cœur, que les boissons light sont « plutôt bénéfiques » pour la santé.

De la corruption ???? Halte là ! Ça s’appelle « financer la science ».

Et lorsqu’il s’agit de financer la science, Coca-Cola ne lésine pas sur le chéquier :

  • Fédération française des diabétiques : 268 552 euros [1]
  • Institut européen d’expertise en physiologie (IEEP) : 719 200 euros
  • Centre national pour le développement du sport (CNDS) : 1 118 926 euros

Petit détail amusant : le Centre national pour le développement du sport – organisme sous tutelle du ministère chargé des sports – consacre les fonds versés par Coca-Cola, à… la lutte contre l’obésité des jeunes !

  • Association française des diététiciens nutritionnistes : 117 764 euros
  • Université de Poitiers : 228 104 euros

L’université de Poitiers a perçu un financement pour créer une unité d’enseignement libre visant à donner aux étudiants « toutes les clefs d’une bonne hygiène de vie ». Coca-Cola, partenaire d’une bonne hygiène de vie… Normal !

  • Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (CREDOC) : 85 000 euros.

Ce n’est peut-être pas par hasard qu’une étude récente du Crédoc concluait que les Français les mieux hydratés sont ceux qui varient et boivent autre chose que de l’eau. Elle insistait également sur le fait que les ados ne s’hydratent pas assez.

  • Etc.

Mon conseil : si vous voulez faire fortune, dites du bien du Coca light… on vous contactera.

 

Santé !

Gabriel Combris




Sur le même thème, vous aimerez sans-doute ...


Enterrements annulés, la vitamine D où ne l’attend pas, truc parfait p...   Elles ont annulé leur enterrement !!!   De gauche à droite, voici : Jane, 2 mois à vivre (en 1...
Portrait d’un expert en micronutrition Un singe qui enseigne la nutrition ?!!   Cette histoire commence avec les recherches d’une jeune vétérinaire,...
Les 20 plus gros mensonges sur le sucre Savez-vous qui vient dans les écoles pour faire l’éducation nutritionnelle des enfants ? Le CEDUS, le Centre d’études...

7 réponses à “Obésité et diabète : la ruse de Coca-Cola”

  1. Ahmed dit :

    Merci À le Dieu que nous protège

  2. Bob2a dit :

    Le Coca n’est pas plus toxique qu’un autre produit sucré, ce qui le rend dangereux, c’est l’abus qui peut en etre fait. Nous ne sommes pas programmes pour consommer du sucre, quelle que soit la forme, et nos besoins hydriques ne peuvent etre compenses que par de l’eau, rien d’autre. Une fois l’equation posee, que l’on consomme de maniere annexe, du soda, de la biere ou du vin, le probleme est resolu… ou pas.

  3. ALARCON Martine dit :

    D’ accord avec mixtik, le coca est tout juste bon à déboucher les wc car moins toxique pour les fosses sceptiques que destop et plus écolo mais néfastes pour la santé…. En plus, outre le fait qu’il engraisse les producteurs de sodas, il rend OBÈSE, avec un grand risque de diabète, et très mauvais pour vos os à cause du sodium qu’ il contient, un peu comme la cortisone, à long terme il ronge votre ossature… Une vraie merde !!!

  4. Gérard dit :

    Désolé,mais depuis que je boi du coca Life,j’arrive à bien gérer mon diabète
    Pour le coca ligth et zéro c’est une autre histoire car peut de gens ne savent pas que lorsque qu’on ingère de l’aspartane ou faux sucre en grande quantité le corps réagit mal ,se dérègle et pour un diabétique augmente le risque hippoglicémie ……

    • Mixtik dit :

      La blague, vs avez du diabète et vs buvez du coca mdr moi je m’en sers uniquement pour déboucher mes WC et décrasser mes pièces moto ! Personnellement je n’ai pas de pb de santé mais je ne filerai pas une tune à ses enfoirés, je vous conseille de regarder le reportage « coca cola et la formule secrète » peut etre cela vous ouvrira les yeux!

    • jeff dit :

      J’ai un doute …. Pour qui travaillez-vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *