Pourquoi tous les régimes échouent… et comment perdre du poids sans régime

Chère lectrice, cher lecteur,

C’est officiel : votre régime a déjà échoué… avant même d’avoir commencé.

Ce n’est pas moi qui le dis, mais les dernières statistiques publiées par l’organisme américain à but non-lucratif The Council on size and weight discrimination[1].

Aucun régime ne fonctionne, désolé…

D’après ces statistiques, 95 % des personnes qui suivent un régime reprennent leur poids (ou même davantage) dans les 5 ans qui suivent.

95 % !!! Autant dire que les régimes ne marchent pas !

Si vous avez déjà essayé de faire un régime, vous vous êtes sans doute déjà rendu compte de la difficulté de le suivre sur le long terme.

Manger tous les jours des assiettes de légumes cuits à la vapeur, se priver du chocolat et de croissants, refuser les invitations au restaurant…

C’est tellement contraignant qu’on finit tous par craquer.

Il n’y a aucune honte à avoir.

En fait, ce n’est pas de votre faute.

Des chercheurs ont découvert qu’une petite protéine dans vos cellules vous empêche de perdre du poids durablement.

Le bouclier cellulaire qui retient les graisses dans votre corps

La graisse est stockée dans votre organisme sous forme de minuscules gouttelettes, dans des cellules spécifiques que les scientifiques appellent adipocytes.

Et dans ces cellules se trouve aussi une protéine qui agit comme un véritable bouclier autour de vos graisses.

C’est la périlipine.

Cette protéine recouvre vos gouttelettes de graisses et les empêche d’être évacuées. Quand vous suivez un régime, les graisses se retrouvent alors protégées par ce bouclier, un peu comme si vos cellules étaient devenues résistantes aux régimes.

Conséquence : vous ne parvenez pas à perdre de poids.

Plusieurs études ont d’ailleurs montré que la périlipine, sous certaines formes, était liée à un plus grand risque d’obésité[2].

Des chercheurs ont par exemple analysé les taux de quatre types de périlipine chez 734 personnes obèses[3]. Ils ont trouvé que deux de ces types pouvaient augmenter le risque de devenir obèse chez les femmes.

Mais rassurez-vous : il est possible d’agir sur ces boucliers.

Comment perdre du poids sans régime (grâce à ces 2 substances)

Depuis quelques mois, deux substances naturelles attirent tous les regards de la communauté scientifique.

Elles auraient la capacité d’agir sur le surpoids en « cassant » le bouclier de vos graisses.

L’une de ces substances provient d’un fruit appelé le mangoustanier (Garcinia Mangostana), l’autre d’une fleur connue sous le nom de Sphaeranthus Indicus.

Une étude en double aveugle, parue dans la revue Journal of Medical Food, a montré que les deux plantes étaient de véritables atouts pour perdre du poids[4].

L’équipe de l’université de Californie a étudié les effets de ces deux plantes sur 100 personnes en surpoids.

Les participants recevaient soit des gélules contenant 400 mg des deux plantes, soit des gélules placebo identiques aux premières.

En plus, les volontaires mangeaient 3 repas par jour (2 000 kcal par jour) et marchaient pendant 30 minutes, 5 jours par semaine.

Après 8 semaines, les scientifiques ont observé dans le premier groupe une réduction significative du poids, de l’indice de masse corporelle (IMC) et de la taille des hanches par rapport au groupe de contrôle.

Si cela vous intéresse, sachez que plusieurs laboratoires commercialisent des extraits de ces deux plantes. Vous n’aurez aucune difficulté à vous en procurer en ligne.

Amicalement,

Florent Cavaler

PS. Si vous souhaitez agir définitivement sur votre surpoids (sans effet yo-yo), je vous conseille de lire l’article de ce médecin français. Il a mis au point une méthode qui s’attaque à la vraie cause du surpoids (et ce n’est pas un régime). Cliquez ici pour découvrir sa méthode.





[1] Statistics on Weight Discrimination: A Waste of Talent, The Council on Size and Weight Discrimination, Retrieved July 18, 2011.

[2] Stijn Soenen, Edwin C. M. Mariman, Neeltje Vogels, Freek G. Bouwman, Marcel den Hoed, Louise Brown et Margriet S. Westerterp-Plantenga, « Relationship between perilipin gene polymorphisms and body weight and body composition during weight loss and weight maintenance », Physiology & Behavior, vol. 96, nos 4-5,‎ 23 mars 2009, p. 723-728.

[3] Lu Qi, Haiqing Shen, Ilona Larson, Ernst J. Schaefer, Andrew S. Greenberg, David A. Tregouet, Dolores Corella et Jose M. Ordovas, « Gender-Specific Association of a Perilipin Gene Haplotype with Obesity Risk in a White Population », Obesity, vol. 12, no 11,‎ novembre 2004, p. 1758-1765

[4] Judith S. Stern, Jan Peerson, Artatrana T. Mishra, Venkata Sadasiva Rao Mathukumalli, and Poorna Rajeswari Konda, Efficacy and Tolerability of an Herbal Formulation for Weight Management, J Med Food. 2013 Jun; 16(6): 529–537.

5 réponses à “Pourquoi tous les régimes échouent… et comment perdre du poids sans régime”

  1. pierre goyette dit :

    pourquoi ne peut ont pas avoir acces aux spéciaux de florent cavaler sur son intervieu avec denys coester.le bouton sous le vidéo n est pas existant,elle nous offrent des cadeaux et un rabais sur le programme de denys coester alors pourquoi nous envoyez le video alors

  2. Hugon Labriani dit :

    Bonjour
    Je cherche à acheter « garcinia mangostana » et » sphaeranthus indicus « mais sans résultat
    Pouvez vous me dire ou en acheter
    Merci

  3. Julie Lefebvre dit :

    Bonjour

    Si je suis déjà abonné a révélation santé et bien être, est-ce que je peux accéder à ce dossier spécial?

  4. OHN Monique dit :

    Concernant l’association « garcinia mangostana et sphaeranthus indicus », j’ai du mal à trouver le produit en France (il existe « meratrim » chez Amazon à 24,99 $) mais j’ai lu, sur un des sites qui en parle, que ce produit devait être utilisé avec prudence chez les personnes soignées pour hypertension (ce qui est mon cas). Pouvez-vous confirmer avant que je me lance ?
    Cordialement.

  5. Pascal SOLAL dit :

    Il faut arrêter de dire que tous les régimes échouent. Celui basé sur l’indice glycémique marche. J’ai perdu 25 kgs il y a 10 ans, sans avoir faim, et je ne les ai jamais repris (j’ai même encore maigri). Par contre, il faut être prêt à renoncer au pain, au sucre, aux pommes de terre, et à les remplacer par les légumineuses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *