La révolution de Noël

Chère lectrice, cher lecteur,

Voilà qu’arrive la nuit de Noël.

Pour les chrétiens du monde entier, c’est un temps de grande paix et de joie profonde. Ils fêtent la naissance de celui qu’ils appellent leur sauveur.

Mais tous les humains devraient se sentir concernés par Noël, qui révèle un message universel d’une puissance absolument inégalée.

Regardons de plus près de quoi il s’agit.

En pleine nuit de Noël, voilà des mages, c’est-à-dire des sages, qui viennent se prosterner devant le symbole ultime de la faiblesse et de la fragilité, un nouveau-né.

Un enfant né dans une pauvre mangeoire (crèche) où l’on dépose le foin pour les animaux, et que veillent un âne et un bœuf. Un être nu, dont la vie dépend entièrement de ceux qui prendront soin de lui.

Cet enfant, les mages ne sont pas venus le voir les mains vides. Ils lui apportent de l’or, de l’encens et de la myrrhe, probablement les offrandes les plus précieuses qui puissent exister alors.

On dira d’eux plus tard que ces mages sont des « Rois », ce que contesteront des spécialistes de la Bible. Mais à la rigueur, peu importe. Ce sont en tous cas des hommes mûrs, sages, respectés, qui se sont mis en marche pour venir s’incliner devant l’être le plus faible qui soit sur la terre, et le couvrir de trésors.

Rebelles certifiés NF

Là se trouve le coup de tonnerre absolu, le renversement complet de l’ordre établi des choses dans les sociétés humaines, gouvernées par la force, le pouvoir, la domination.

La se trouve la vraie révolution.

Attention, pas une révolution de pacotille, du genre de celles qu’on vend aujourd’hui sur des t-shirts avec des rebelles et des révoltés certifiés NF (Norme Française).

Non, la révolution qui se produit dans le cœur de l’homme lorsqu’il comprend que sa faiblesse est le socle même de son humanité.

Et que c’est sur elle, en l’acceptant, en acceptant celle des autres aussi, qu’il peut bâtir ce que sera sa vie.

Bien sûr, il ne s’agit là que d’une interprétation. Mais il se trouve que certains indices l’appuient fortement.

De ce point de vue, dans cette nuit de Noël, l’encens et la myrrhe ne sont non plus là par hasard.

La symbolique qui leur est associée, nous dit la revue Plantes & Bien-Être, révèle elle aussi de troublantes surprises.

« Les deux espèces appartiennent à la famille des Burseracées : Boswellia carterii (l’encens ou l’oliban) et Commiphora molmol (la myrrhe amère), poussent dans des conditions climatiques extrêmes, dans les régions les plus arides d’Afrique du Nord et d’Arabie, où les arbres se font rares.»

Encens et myrrhe soulignent ainsi le courage que l’être humain doit dégager pour continuer à s’élever, quels que soient les détours que prennent leurs racines et leurs branches dans la lutte pour la vie…

Un chemin qui sera fait de difficultés, de chutes, de blessures parfois.

« L’encens, comme la myrrhe, provient de la substance résineuse « cicatrisant » naturellement la plante quand elle est blessée

« Pour récolter la précieuse résine, on fait des incisions dans le bois, mais il arrive également que le bois se fende naturellement comme conséquence de la croissance. La résine suinte au niveau de la « plaie » dans l’écorce pour la colmater afin d’éviter une perte excessive d’eau.»

« Ainsi les deux substances portent la « Signature » de la cicatrisation, de la réparation d’une lésion.»

Et le plus étonnant est qu’on retrouve cette idée dans les vertus thérapeutiques recensées pour l’huile essentielle de Boswellia carteri ainsi que pour celle de Commiphora molmol : la purification, la détente, les défenses immunitaires, le renouvellement de la peau, la cicatrisation de blessures de tout ordre…

Et la journaliste de conclure :

« Pour élever notre être en cette période de fêtes, je conseille d’appliquer une goutte de chacune de ces deux huiles essentielles précieuses sur le plexus solaire le soir du réveillon.»

« C’est un moyen de libérer le cœur de l’oppression, de trancher avec les expériences parfois vécues avec amertume et d’aspirer vers une nouvelle année remplie de promesses…» 

Une re-naissance ?

Voilà une façon originale de voir Noël, que je vous souhaite joyeux, ainsi qu’à tous ceux qui vous entourent et que vous aimez.

Santé !

Gabriel Combris




Sur le même thème, vous aimerez sans-doute ...


Protéger son cerveau en 30 minutes (sans casse-tête ni exercice de mém... Chère lectrice, cher lecteur, « Radotez, radotez, il en restera toujours quelque chose. » Pourquoi radoter ? Pa...
L’homme qui devait mourir à 40 ans… et vécut 102 belles années Et aussi : Si vous aimez les meubles en bois, Problème de sel, et La botte secrète en cas de rhinite allergique J’ai ...
Coton-tige, le petit plaisir qui peut coûter très cher L’adjudant C., un sous-officier des Troupes de Marine qui a supervisé mes « classes », lors de mon service militaire, ad...

19 réponses à “La révolution de Noël”

  1. merriaux dit :

    merci pour cette belle lecture à nous d’y réfléchir
    merci à vous tous super équipe!
    joyeux noel à tous

  2. merriaux dit :

    merci pour cette trés belle lecture à nous de réfléchir y repenser de temps en temps encore merci

  3. jean COTE dit :

    BRAVO POUR VOTRE ARTICLE avec une seule réserve: cette nuit a vu les bergers et non les mages venir se prosterner devant l’enfant Jésus. CEUX-CI SONT VENUS QUELQUES JOURS APRES ( à l’Epiphanie) MAIS VOUS AVEZ VRAIMENT SAISI LE SENS PROFOND DE LA CRÈCHE DE NOEL QUI EST LITTÉRALEMENT RÉVOLUTIONNAIRE POUR LE GENRE HUMAIN !

  4. serris dit :

    La date du 25 décembre est pour les chrétiens instruits purement symbolique, choisie par les Pères de l’église romaine en fonction du solstice d’hiver .Chacun sait que Jésus doit être né en l’an -6 avant JC, une jeune femme dit le texte hébreux.Les grecs en ont fait une vierge et les latins ont suivi.La réalité est bien que l’enseignement du Christ sauve l’ être humain dans aspect spirituel , , psychique entre autres..La lumière aveugle bien souvent ..au début, le Chemin est long,la Vérité est sur le Chemin la Vie est la fin du Chemin est le début du …

  5. serris dit :

    voir l’en-tête complet

    Merci pour ce message de symbolisme et de réalités spirituelles et corporelles. C’est le message de la Bible elle même.

    Renaissance et Réconciliation avec le corps médical dans sa dimension humaine et divine.

    Elohim Adonaï soit avec vous,

    fys

  6. Raymonde Roulot dit :

    Beau, très beau ce que vous nous transmettez !!

  7. Andrés Marie dit :

    Peu importe la façon et le temps où Il est venu au monde l’essentiel est qu’Il est venu nous sauver et nous apporter un message,Lui, le verbe de Dieu.

  8. papijp dit :

    cette lettre est une belle réflexion sur Noêl, même si affirmer que les mages sont venus la nuit de la naissance du Christ est pour le moins une affirmation erronée. La vraisemblance historique de leur venue c’est 2 ans après.

  9. Mme Theryca dit :

    Joyeuses Fêtes !
    Bien sûr je vous souhaite de joyeuses fêtes.

    Mais je ne vois pas ce que vient faire cette lettre dans l’esprit qu’on attend de vous courriels.
    Je suis née dans une famille chrétienne, je suis spiritualiste mais absolument pas chrétienne. Je le concède, j’ai lu beaucoup pour en arriver là mais tout ce que vous dites n’est que pure invention des hommes d’Eglise qui voulaient asseoir leur pouvoir. Je vous envoie un petit texte pour vous parler de la légende d’Adam et Eve, ou plutôt d’Héva et Adami :

    <<>>

    Si je parlais de mes convictions spiritualistes sur un site de santé, on ne me pardonnerait pas. Pourquoi parler de cette religion sexiste est-il acceptable ? Il faut se débarrasser de toutes ces faussetés qui polluent l’ensemble des comportements humains. Ceci dit, vous êtes quand même courageux de parler spiritualité ici.
    Veuillez m’excuser mais je me fais un devoir de m’exprimer quand je lis des choses que je trouve néfastes pour l’humanité. Vous me donnez l’autorisation de commenter alors je le fais. Merci.
    Theryca

  10. Nanou dit :

    Merci pour ce beau message de Noël ! Il me plaît beaucoup

  11. Plani Tron dit :

    Pourquoi ne pas révéler ce que toutes les églises (du moins celles qui restent) savent : Jésus n’est pas né le 25 Décembre. Pourtant, ni le mois ni le jour de Sa naissance ne sont aucunement révélés dans la Bible.

    Précisons au passage que Noël vient du latin Natalis ; il représentait l’anniversaire de la naissance du Sol invictus, le Soleil invaincu qui renaît alors que ses adorateurs le croyaient mort du fait de son éloignement de la terre. Jésus n’a nulle part dans tout le Nouveau Testament recommandé à Ses disciples de célébrer ou fêter Sa naissance ou encore moins Sa mort, Sa résurrection ou Sa montée au Ciel.

    Seuls les personnes impies et les ennemis de DIEU observaient cette pratique. On a par exemple le cas de Pharaon en Genèse 40:20-22 qui donna un festin le jour de l’anniversaire de sa naissance au cours duquel il rétablit le chef des échansons dans sa charge et fit pendre le chef des panetiers, selon l’explication que Joseph avait donnée à leurs songes respectifs quand ils étaient en prison avec lui. C’est aussi le cas d’Hérode qui donna un festin à ses grands, aux chefs militaires et aux principaux de la Galilée, le jour de l’anniversaire de sa naissance, au cours duquel la tête de Jean-Baptiste fut tranchée à l’instigation de sa femme adultérine Hérodias (Marc 6:21-28).

    Aucun des disciples qui nous ont précédés dans la foi au 1er siècle après le jour de la Pentecôte n’a fêté l’anniversaire de la naissance du Messie. Il n’y a pas une seule mention dans toute la Bible du peuple de Dieu ou Ses serviteurs célébrant leurs anniversaires. On a plutôt tout au contraire les exemples de Job et du prophète Jérémie maudissant même le jour de leur naissance (Job 3:1-6 et Jérémie 20:14-15).

    Ne venez pas nous dire que cela n’est pas vrai car aujourd’hui vous préférez un mensonge qui rassure plutôt qu’une vérité qui dérange.

    Cordialement.

  12. anita dit :

    bonjour
    la naissance de jésus le 25 decembre n est pas citee dans les evangiles, le livre de reference de tout chretien
    lors de sa naissance les bergers etaient aux champs;
    evangiles de luc chapitre 2 et verset 8.
    cette date du 25 decembre est la fete de soleil célébrée au coeur de l hiver lors du solstice…
    bien que la bible ne donne pas de date exacte cependant elle laisse apparaitre qu il est ne au debut de l automne.Pourquoi voir jésus comme un nouveau né?et quel sens a sa naissance pour nous?

  13. oliver FRANCOU dit :

    Cher Gabriel,

    Merci à cette journaliste d’avoir si bien formulé, sous forme allégorique, ce qui reste une vérité fondamentale et, somme toute, assez peu conscientisée par les êtres humains, et merci à vous de nous l’avoir rapportée, nous montrant ainsi que la santé va bien au-delà de l’approche physique et que la santé spirituelle reste le but ultime à atteindre.
    Bien à vous.

  14. Montois dit :

    Noël est une fête païenne et non biblique . Il vaut mieux commémorer la mort du christ qui grâce à son sacrifice nous pourrons hériter de la vie éternelle sur la terre.psaumes 37 versets 10 et 11.notre créateur désapprouve des traditions et des fetes d origine païenne. Nous devons honorer et sanctifier son nom selon sa volonté et sa parole.le faisons nous par notre conduite et la vie que nous menons.la bible est une lettre de Dieu la lisons nous?révélations 21 verset 4

  15. Calmels Marie France dit :

    Bonjour
    La petite fille élevée au contact des plantes et l’infirmière que je suis devenue relève surtout dans cette lettre les vertus de l’oliban et la myrrhe qu’apportèrent de sages bergers, Rois des simples.
    .Au delà de toute considération symbolique, ils ont certainement évité à Marie une fièvre puerpérale et une infection du nombril à son enfant .Dans la plupart des textes anciens, le bon sens n’est pas loin.
    Joyeux Noêl !

  16. ARGOUD Madeleine dit :

    Je viens de lire le début de votre dernière lettre sur Noël.
    Vous êtes drôlement mal renseigné. Les rois mages n’ont jamais été se prosterner la nuit de Noël. Ce sont les bergers qui sont venus ce soir là. Les mages sont venus seulement pour l’Épiphanie le 6 janvier mais maintenant c’est le premier dimanche de janvier. C’est le jour ou l’on fête les rois. Même si il y a des contestations a l’heure actuelle. Mais il y en a pour tout.;
    Cordialement

  17. Guillemoto Danielle dit :

    Merci de ce message de paix original. Meilleurs vœux à toute votre équipe et à vos proches.

  18. Jacques LEVEQUE dit :

    Bonjour Monsreur Dupuis
    Deux jeunes viennent de mourir de méningite à Dijon après avoir utilisé de l’ ybuprofène, Cet anti inflammatoire en supprimant les défenses naturelles provoque des catastrophes, il faut que cela soit connu, faites le savoir, chaque semaine des jeunes meurent à cause de ce poison.

  19. ANASTASIO daniel dit :

    Magnifique. Redonner du sens, voilà le vrai cadeau…Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *