Ce médicament tue-t-il certains malades du coronavirus ?

Chère lectrice, cher lecteur,

Un scandale serait sur le point d’éclater en France à cause d’un médicament utilisé chez les malades du coronavirus : le Rivotril.

Bizarrement, aucun grand média n’en a encore parlé.

Habituellement, ce médicament est utilisé en France uniquement en cas d’épilepsie.

En temps normal, il ne peut être prescrit que sous ordonnance surveillée, et seulement par un spécialiste en neurologie, car il y a un très gros risque de dépendance, et une trop forte dose peut même entraîner le coma.

Seulement, un décret du gouvernement daté du 28 mars, a autorisé une utilisation massive de ce médicament en cas d’infection au coronavirus, comme vous pouvez le voir ci-dessous :

Pour plus de détail, le décret est accessible en entier sur le site gouvernemental Légifrance (vous pouvez le consulter ici).

En bref, les autorités autorisent les pharmacies à délivrer du Rivotril aux personnes infectées par le Covid-19, en cas de dyspnée ou de détresse respiratoire.

Problème : le Rivotril est fortement contre-indiqué en cas d’insuffisance respiratoire grave, comme le précise la base publique des médicaments française[1] :

Or on sait que les personnes gravement atteintes par le coronavirus souffrent très souvent de difficultés respiratoires, au point parfois d’être mises sous assistance respiratoire.

On peut donc non seulement s’interroger sur l’intérêt de prescrire un médicament strictement réservé à l’épilepsie chez des malades qui respirent mal, et surtout…

sur les risques que peuvent avoir un tel traitement chez ces personnes ?

Le Rivotril ne devrait donc jamais être utilisé dans cette situation.

Comment expliquer alors cette soudaine autorisation ?

Alliance Vita, une association du mouvement pro-vie en France qui milite contre l’euthanasie, vient apporter un élément de réponse : « Cette dérogation vise clairement à offrir un produit aux médecins confrontés aux fins de vie de patients en détresse respiratoire aiguë. Ce médicament est en effet susceptible d’être utilisé comme un sédatif, selon les recommandations de la SFAP (Société française d’accompagnement et de soins palliatifs)[2]. »

Alliance Vita craint qu’une utilisation abusive du Rivotril soit faite dans le cadre de la crise du coronavirus : « L’association met donc en garde contre le possible détournement – conscient ou inconscient – d’un médicament qui peut, s’il est mal utilisé, devenir l’agent d’une euthanasie qui ne dit pas son nom. »

Certaines personnes vont encore plus loin, et pensent qu’il s’agirait carrément d’une volonté déguisée de libérer des lits dans les hôpitaux[3].

Espérons que les autorités nous donnent rapidement une explication plus convaincante…

Amicalement,

Florent Cavaler





20 réponses à “Ce médicament tue-t-il certains malades du coronavirus ?”

  1. bouchelkia dit :

    je reste sans voix ne sachant que dire ni que penser

  2. Zay dit :

    J’ai pris au Cameroun, et cela avec d’autres enfants de missionnairs, la nivaquin contre le palludisme tout les matin pendant 13 ans et personne n’en a jamais souffert. Alors où se trouve le problème véritable de la chloroquinine? Qu’il est bon marche…?

  3. PETRONILLE dit :

    Il faut arrêter de raconter tout et n’importe quoi. Cela devient fou et fait peur aux gens!
    J’ai eu accès à votre article pas le biais de personnes âgées qui sont mes parents et qui sont complètement affolées de lire ceci.
    Je suis atteinte de BPCO sévère non stabilisée avec un traitement lourd depuis longtemps et je prends également du rivotril et curieusement je ne suis toujours pas morte…. comment expliquez vous cela????
    Il faut cesser immédiatement de faire croire qu’il il a sans cesse des conspirations contre tout!
    Renseignez vous auprès de personnes concernées par le sujet et ensuite vous pourrez faire vos articles, avec des sources sûres !
    Oui je suis en colère car mes parents sont assez angoissés par la situation actuelle sans en plus leur en rajouter, qui plus est, par des articles non fondés !

    • Florent dit :

      Bonjour,
      Je ne critique pas le Rivotril lorsque celui-ci est utilisé avec précaution chez des personnes qui en ont besoin. Je me demande seulement quel est l’intérêt de recommander un médicament contre les crises d’épilepsie à des personnes atteintes du coronavirus, alors que ce médicament est fortement déconseillé en cas d’insuffisance respiratoire grave (un problème fréquent en cas de Covid-19).
      Cordialement,
      Florent

  4. Thierry dit :

    Quans est ce que ce scandale vas éclater VRAIMENT ????? JAMAIS TROP DE CONNERIES ET DE CONNARDS QUI RACONTE N’IMPORTE QUOI SUR LE NET À MORT LE NET

  5. Mehbod dit :

    Déçu que Pure Santé fasse dans le sensationnel , le populiste et mette en avant une association de catholiques intégristes. François Mehbod,

  6. goudet simone dit :

    faites d’urgence une pétition

  7. Clara dit :

    Mr Cavaler, merci pour vos informations et le soin que vous mettez à nous informer. … C’est terrifiant de découvrir un nouveau scandale parmi tous les scandales sanitaires que nous traversons. En effet aucun média ni Tv, ni radio, ni internet n’en a parlé. Le gouvernement fait vraiment des choses scandaleuses et en catimini. JE PENSE QU’IL SERAIT URGENT ++++ QUE VOUS LANCIEZ UNE PETITION POUR INFORMER LE GRAND PUBLIC . Comment tous ces pseudos conseillers scientifiques peuvent ils dénigrer le protocole du Pr Raoult, sous prétexte qu’e l’hydroxycoroquine n’à pas l »AMM pour le Covid 19 , et cela au prix de +de 5000 morts au 2 avril . Et dans le même temps donner l’autorisation de prescrire un anti épileptique qui est contre indiqué dans les insuffisantes respiratoires ! !! TROP DE SCANDALES C’EST TROP ! IL FAUT VRAIMENT QUE LES FRANÇAIS SOIENT INFORMÉS. LANCEZ D’URGENCE UNE PETITION, SOUTENUE PAR VOS COLLECTIFS DE MÉDECINS. Merci d’avance.

  8. Dubois dit :

    N’est-ce pas 1 façon détournée d’esquiver le débat sur l’eithanasie face à des personnes en grandes souffrances et qui le demande même? Tricher sur un médicament, mettre sur le dos de médecins une telle responsabilité , à mettre sur le tapis après la crise non?

  9. Marc Truttmann dit :

    Neurologue de formation, je suis ulcéré par cet article et vous sommes de me désabonner à votre revue

  10. angie dit :

    Hallucinant.. normal qu’ on en soit arrivé là. ..Bisness bizness toujours le fric…C est ce qui nous perdra

  11. Luciana Naverri dit :

    Je prends le Rivotril depuis des années comme anti -dépressif et je n’ai jamais eu des problèmes respiraratoires. J’ai 80 ans et je ne comprendspas pourquoi vous écrivez des pareilles choses. E’videmment tout dépend du dosage. Je prends un Rivotril 0,50 le matin et la moitié le soir.
    Voilà!

  12. Orsini dit :

    Mais qu’est ce que c’est que cette médecine. Un jour où l’autre le scandale éclatera et Macron prierais bagage.

  13. RIViER dit :

    Pourquoi prescrire ce médicament
    ,et pas celui que revendique le Dr Raoult ? Parce que C est un confrère..? Le gouvernement préfère enrichir les laboratoires. Les lobbies comme d’ hab ?

  14. RIViER dit :

    Ils veulent tuer les vieux pour ne plus payer leurs retraites

  15. michele dit :

    cela n m etonnerai pas, moi j l ai arrêté depuis un peu plus d un an.

  16. RIVELON dit :

    Bonsoir,
    Je vous invite à vous connecter sur la page You Tube de Sud Radio et d’écouter l’interview parue il y a huit heures entre André Bercoff et le docteur Rader, qui confirme que les personnes âgées sont achevées par sédation depuis le 21 mars. Il s’agit là d’un grand média… Il faut faire circuler l’info…

  17. De Antoni dit :

    Ce que je viens d apprendre dans votre lettre me fait froid dans le dos mais effectivement permettrait peut être de libérer des lits dans la situation actuelle face à laquelle se trouve le corps médical…!
    J aimerai savoir où l on peut suivre des informations sur L usage de ce médicament pendant l épidémie vue que personne à part vous en parle..?
    Merci pour votre réponse..

  18. Maurice Côté dit :

    L’institut Cardiologie de Montréal au Québec, vont texter le médicament colchicine .

  19. lucie dit :

    SUD RADIO, André Birkhoff avec Dr Serge Rader a confirmé que, « on achève nos personnes âgées dans les ehpad par RIVOTRIL en injection », et c’est sur youtube
    https://www.youtube.com/watch?v=V=mEDFk8o3E
    J’ai essayé de vous envoyé par mail, en vain.

Répondre à Dubois Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *