Tisane d’artiste pour ventre apaisé

Chère lectrice, cher lecteur,

Depuis des générations, les herboristes élaborent la « tisane carminative » (qui permet l’expulsion des gaz et limite leur émission) à partir d’un mélange de sept graines à base d’anis vert, d’aneth, de carvi, de cumin, de coriandre, d’angélique et bien sûr de fenouil.

Et en y regardant de plus près, il faut voir la splendide ingéniosité, la subtilité si bien maîtrisée que recèle ce mélange.

Les semences sont toutes issues de la même famille des Apiacées (anciennement appelées Ombellifères) et elles possèdent toutes des propriétés digestives et carminatives.

Pour croître, ces plantes ont besoin de chaleur et d’un rayonnement solaire important, ce qui leur permet d’élaborer des huiles essentielles. Cette chaleur est retransmise à notre ventre, d’où l’effet de détente.

Mais le fenouil joue un rôle à part.

Une douce chaleur gagne vos intestins

Comme ses « collègues » du mélange carminatif, le fenouil aime la chaleur et les terrains secs, mais l’humidité et le froid ne lui font pas peur. Une contradiction ? Pas si l’on croit que cela lui vaut ses vertus équilibrantes.

Il est réchauffant comme les autres graines mais jamais en excès.

Par exemple l’anis, pourtant un proche cousin du fenouil, ne peut agir de manière si douce : l’anéthole qu’il contient peut être toxique pour le système nerveux s’il est pris à haute dose. Il est d’ailleurs contre-indiqué chez la femme enceinte et le jeune enfant.

En revanche, le fenouil contient très peu de cette substance et peut être donné à un nouveau-né ou à une femme enceinte ou allaitante, chez qui il stimule d’ailleurs la lactation.

Pour préparer une tisane carminative, mélangez les sept graines à parts égales (30 g chacune).

Le fenouil peut être pris seul également.

Dans tous les cas, on procédera en infusant une cuillerée à soupe de graines, seules ou mélangées, par bol d’eau froide. On fera chauffer jusqu’au frémissement, puis on coupera le feu et on infusera durant 10 à 15 minutes.

C’est ce qui s’appelle l’art de faire une tisane.

Auquel s’ajoute évidemment le plaisir de la boire.

Santé !

Gabriel Combris




Sur le même thème, vous aimerez sans-doute ...


Y-a-t-il une vie après l’accouchement ? Et aussi : Arthrose du genou : si on vous parle de vous opérer, effet totalement méconnu de l’ail et comprendre l’homéop...
Mangez-vous de la neige ? Avec la neige qui tombe, on voit apparaître dans les rues une curieuse catégorie de personnes : les passants gobeurs, qu...
Jeûne : le secret du manchot empereur M.Macron, alors Ministre de l’Economie, à l’inauguration des soldes d’hiver, début 2016, centre commercial Baugrenelle à...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *