Une vie gratuite

En France, il paraît que l’école est gratuite, la santé est gratuite, etc. La France est-elle un exemple d’altruisme ?

Avec un budget de l’Education Nationale de plus de 88 milliards d’euros en 2016 et un trou de la sécurité sociale d’on ne sait même plus combien de milliards, on jugera de la pertinence de cette notion de « gratuité »…

Ce qui est vraiment gratuit, en revanche, c’est-à-dire des échanges libres et consentis dans une pure optique de don, alors ça, nos autorités ne le voient pas d’un bon œil.

Et c’est très dommage, car la vraie gratuité, vous allez voir, est excellente pour notre santé.

 

Gratuit ? Vous plaisantez j’espère…

 

Jean-Marc L., un expert-comptable retraité vivant à Saint-Privat d’Allier (Allier), a passé sept heures en garde-à-vue, pressé de questions par les gendarmes. Auparavant, sa maison a été perquisitionnée, et les lits placés sous scellés.

L’affaire ne serait pas très surprenante si Jean-Marc était trafiquant de drogue, marchand d’armes ou proxénète.

Mais ce n’est pas son cas… Je vous laisse juger vous-même de la « gravité » des faits qu’on lui reproche.

En 1998, Jean-Marc effectue le pèlerinage de Compostelle et rencontre, chemin faisant, celle qui deviendra sa femme.

De retour d’Espagne, tous deux décident de rendre l’hospitalité dont ils ont profité pendant leur marche, achètent une maison où ils veulent accueillir d’autres pèlerins. Et se conformer ainsi au plus près de la signification spirituelle de l’hospitalité, telle qu’elle a été définie par la règle de saint Benoît (VIe siècle) :

« Tous les hôtes qui se présentent seront reçus comme le Christ, car lui-même dira : j’ai été votre hôte, et vous m’avez reçu ; et à tous on rendra les égards qui s’imposent. »
« C’est surtout en accueillant les pauvres et les pèlerins qu’on montrera un soin particulier, parce qu’en eux on reçoit davantage le Christ. » (Règle de saint Benoît, chapitre 53).

En échange du gîte et du couvert qu’ils offraient donc aux pèlerins, Jean-Marc et sa femme avaient laissé chez eux une petite boîte dans laquelle les visiteurs glissaient ce qu’ils voulaient. Parfois de l’argent, parfois des images pieuses, pour les plus humbles un simple mot de remerciement.

Chaque année, le couple accueillait ainsi plusieurs centaines de pèlerins. Et c’est comme ça que les ennuis ont commencé.

D’abord, certains gîtes, hôtels et chambres d’hôtes n’ont pas apprécié cette concurrence jugée déloyale. Puis c’est l’administration qui s’en est mêlée.

En 2014, Jean-Marc et sa femme reçoivent une plainte de la communauté d’agglomération du Puy (qui perçoit la taxe de séjour dans le cadre d’une activité touristique), puis en septembre la Répression des fraudes a dressé un procès-verbal.

« Elle souhaitait que nous affichions un tarif, ce que nous avons refusé de faire puisque nous n’étions pas commerçants ! »

La machine lancée, elle n’allait pas s’arrêter à mi-chemin, entraînant perquisition, garde-à-vue, interrogatoire, menaces et découragement des propriétaires, qui ont finalement décidé de vendre leur maison.

Les prochains pèlerins iront à l’hôtel, comme tout le monde. Et surtout, ils paieront leur taxe de séjour, nom de nom !

 

Rendre service ? Mais vous êtes fou !

 

L’affaire est si absurde qu’elle devrait presque faire sourire. Le problème est qu’elle n’est pas isolée.

Dans un autre genre, voyez par exemple ce qui s’est produit dans un bar du Morbihan, le Mamm-Kounifl, à Locmiquélic. Les soirs d’affluence, les commandes et le service se font au comptoir, comme dans tous les bars bondés. Et quand les clients veulent remplir leur verre, ils le rapportent au comptoir. Et là, comme le raconte la patronne :

« Vers minuit trente, une cliente a rapporté un plateau. Elle est passée par le comptoir pour aller aux toilettes. C’est là que tout a basculé. Mon mari s’est fait plaquer contre la vitre par un homme. Une femme s’est jetée sur moi en me montrant une carte tricolore. C’est là que j’ai compris que c’était un contrôle de l’Urssaf. Ils m’ont dit que j’étais prise en flagrant délit de travail dissimulé. Ils considéraient que les clients se comportaient comme des serveurs. »

Résultat : 9000 euros d’amende pour un verre rapporté par une cliente. Ça fait cher le coup de main.

Et à ce compte là, on n’a pas fini d’en voir…

Que dire des scouts qui rendent quelques services dans les maisons en échange d’un endroit où planter leur tente ? Eux non plus ne déclarent ni charge ni TVA quand ils soulèvent trois bûches au fond du parc… Escrocs, voyous !

Quand on invite sa famille à déjeuner, faut-il une autorisation du préfet pour proposer un verre de vin, un tampon certifiant qu’on est autorisé à servir de la viande à point ?

Et la petite fille qui tient la porte d’un magasin à une vieille dame qui veut entrer ? Bientôt en détention provisoire pour exercice illégal de l’activité de portier ?

Le témoin qui conduit la voiture pour amener la mariée à l’église, le jour des noces : « Taxi non déclaré, au trou ! »

Etc. etc.

 

Le don qui aime, faire preuve d’altruisme

 

Tout ceci pourrait nous mettre de mauvaise humeur, nous saper le moral.

Je crois au contraire que cela doit nous conforter pour agir avec toujours plus de générosité.

Matthieu Ricard, docteur en génétique cellulaire devenu moine bouddhiste, a consacré plusieurs ouvrages aux bienfaits de l’altruisme, ce désir de faire du bien à l’autre qui nous fait aussi du bien à nous.

« Faites l’expérience, dit Matthieu Ricard, soyez égoïste pendant toute une journée, et vous verrez dans quel état vous serez le soir ».

Les études scientifiques confirment d’ailleurs cette intuition [1] :

D’après la psychologue américaine Barbara Fredrickson, le système immunitaire des individus en quête d’un bonheur « eudémonique » (qui passe par la recherche d’un sens à leur vie, d’engagement et de lien avec les autres) est plus développé que celui de ceux qui préfèrent un bonheur hédonique (ceux qui cultivent des émotions leur procurant une satisfaction personnelle).

D’autres chercheurs qui on fait des prélèvements sanguins sur 80 volontaires en bonne santé ont observé qu’en cas d’altruisme, les gènes inflammatoires baissent et les gènes antiviraux augmentent afin de protéger le corps.

Et l’altruisme, comme une belle fleur, se cultive pour grandir.

Le neurologue Richard Davidson a mis en place un cursus de 10 semaines de bienveillance dans les écoles maternelles où il a longtemps travaillé.

Pendant 45 minutes, 3 à 4 fois par semaine, les éducateurs font faire aux enfants de 4 à 5 ans des exercices de gratitude, de coopération et d’entre-aide. Les petits prennent ainsi conscience des émotions de leurs camarades. Et les résultats sont extraordinaires : moins de conflits, plus de réconciliations et une chute de la discrimination.

Voici l’expérience qui le prouve. Les éducateurs distribuent des autocollants aux enfants et ils leur demandent de les répartir dans quatre enveloppes sur lesquelles ils voient quatre photos différentes : celle de leur meilleur ami, d’un enfant qu’ils n’aiment pas, d’un enfant inconnu et d’un enfant malade.

Avant la période des 10 semaines, les enfants donnent presque tout à leur meilleur ami/amie, mais après le cursus ils mettent la même quantité d’autocollants dans chaque enveloppe sans faire de discrimination.

À ceux qui comptent tout et tout le temps, à ceux qui sortent les règlements et les lois pour justifier des décisions imbéciles, montrons le plus beau visage de l’être humain, celui du don. Gratuit, désintéressé, le don qui aime et le don qui soigne :

  • Celui de la sage-femme, qui ne se contente pas de « faire ses heures » lorsqu’elle met un enfant au monde avec douceur et tendresse
  • Celui de l’ami qui répond à la détresse ou de l’inconnu qui vous sourit, sans rien attendre en retour
  • Celui de l’artisan qui met tout son cœur à l’ouvrage
  • Celui de l’employé, décidé à bien faire son travail même si son patron est un c…

 

Et c’est vrai pour TOUS les métiers. Regardez plutôt dans cette vidéo ce qu’on arrive à faire quand on s’investit vraiment soi-même dans son travail :

https://www.youtube.com/watch?v=STYKzXMkqbE

Dans notre vie personnelle, amoureuse, amicale, dans notre métier, dans la rue ou dans le métro, donnons. Ne comptons pas qu’on « nous le rendra » dix fois, ni même seulement une.

Donnons, comme si la vie elle-même était gratuite. Car elle n’est belle, authentique et profonde, que lorsqu’il en est ainsi.

Santé !

Gabriel Combris




Sur le même thème, vous aimerez sans-doute ...


Tout seul « Je me suis fait tout seul, moi ! »   C’est une phrase qu’on entend régulièrement. Généralement dans la bouche...
Faites-vous l’un de ces métiers dangereux pour les yeux ? Et aussi : L’art de pomper, Le plus efficace des antidouleurs, première plante contre l’arthrose Voici une liste de...
Il déménage au soleil… et retrouve la vue ! Chère lectrice, cher lecteur, Si vous êtes myope ou menacé de le devenir, le témoignage du journaliste Pierre Lance, ...

47 réponses à “Une vie gratuite”

  1. Mattez Elodie dit :

    Concernant le donner. Une dame travaillant aux impôts, a dit à ma mère :  » ben il faut le déclarer Madame , quand votre fille fait la vaisselle, quand elle vient manger , il faut le déclarer ! « . ………Mais où va t’on , c’est absurde . Douce France , chère pays de mon enfance ………..

  2. Fabienne Perrin dit :

    Bravo sur cet article sur le DON / Une Vie Gratuite !
    Chacun devrait prendre conscience de tout ce que vous indiquez sur le bénéfice du DON. De tels messages devraient même être diffusés par les médias, notamment à la télévision, tout comme la nécessité de recycler et de protéger la terre, de prendre soin de notre environnement. Merci à vous !

  3. nicole Goetghebeur dit :

    cet article n’a rien à voir avec la santé. C’est de la politique déguisée.7Je souhaite me désinscrire

    • Fabienne dit :

      C’est très dommage que vous voyez les choses de cette façon et c’est une erreur : le DON de soi aux autres rend HEUREUX et préserve du mal être qui agit contre la santé. Agir pour le bien des autres, de même que pour le bien de notre environnement est un tout et ce qui fait du BIEN à l’esprit, fait du BIEN au corps ! Songez-y sérieusement !

  4. Françoise dit :

    Bravo Monsieur pour votre article qui reflète bien la vérité , le don gratuit à notre époque où la croyence en Dieu est plus de mise, et donc mis de côté et l ‘ entraide gratuite est entourée de soupçons malveillants ,car apparement anormal incomprise et est devenu condanable car devenue un crime.
    Je suis malheuresement en ce moment bien placée pour vivre cette injustice.
    Et pourtant vous avez complètement raison de dire que le Don gratuit quel qu ‘ il soit est un geste merveilleux qui ne peu que faire du bien! Notre monde actuel en a vraiment besoin .

  5. antoine walbert dit :

    Zen c’est zazen . Donner un peu c’est recevoir mille fois. Avoir ou être ? Être c’est avoir

  6. Sanchez dit :

    Bonjour j’ai apprécié votre article mais malheureusement impossible de le publier sur Facebook. Le lien se fait bien sûr la page mais impossible de le publier à plusieurs reprises. Cordialement.

  7. Dromard dit :

    Les autorités taxent ce qu’elles veulent bien taxer. Alors pourquoi ne taxent-elles pas les bénévoles des restos du Coeur qui rendent des services gratuits tout au long de l’année, avec leurs propres véhicules toujours, font les jardins pour les autres, dirigent les gens vers des dossiers pour s’en sortir et j’en passe !!…. pour des millions par an. Les gens en France se laissent faire, ne se rebiffent jamais. Ils ne sont pas à plaindre, ils sont désolants. Et de plus, lorsque l’on pratique le rendu de service, on reste discret, c’est encore plus gratifiant ! L’exemple de votre hôte est un peu… gros !

  8. Marchal dit :

    Rebonjour Tous et Toutes !
    Pour vous dire que mon précédent texte n’était pas un poisson (un peu d’humour sauve).
    Et pour rajouter que l’humain a pu se montrer détestable déjà en 39/45, avec la collaboration et que cette mentalité subsiste de nos jours. Pourquoi, car on sait habilement mettre les gens en état de peur, ils sont plus facilement manipulables…paient sans résister, agissent sans penser, dénoncent…
    Alors les infos, les médias, avec modération.
    La nature vous reconnectera au réel, elle est sage elle.
    Bien fraternellement.
    Isabelle

  9. Marchal dit :

    Bonjour à Tous et Toutes !
    Le Gouvernement me fait penser de plus en plus à une sombre et grande Mafia. Tout doit rapporter et ceux qui sont embauchés pour contrôler sont choisis non pas pour réfléchir mais pour punir et rapporter de l’argent.
    L’Ere de la robotisation est déjà présente. Allez voir les films de SF, les cinéastes sont des visionnaires. Et un robot, on ne lui demande pas d’avoir de la compassion ou des sentiments. Et nous, nous devenons des résistants au système car notre âme éclairée n’en veut pas. Nous sommes dans deux mondes : la lumière et l’obscurité. Restez purs les Amis, c’est un don mais avec qui vous sentez que ça ira et qu’on ne profitera pas de vous. Avec modération.
    Par ailleurs, je ne serais pas étonnée que ces gens aient fait l’objet d’une dénonciation calomnieuse, il y a tant de jalousie car oui l’altruisme provoque des jalousies.
    Pour Marie, je suis mal tombée aussi (les pervers narcissiques aiment vider les altruistes, ça les nourrit). Laissez ça derrière et faites plutôt de cette malsaine expérience une force pour vous reconstruire. Vous vous en êtes sortie, ça c’est une Gloire. Vos douleurs sont vos traumas. Allez voir un kiné qui fait de la fascia thérapie ou un kinésiologue. Votre psychisme est encombré.
    Faites plaisir, faites vous plaisir, mais avec modération et intuition.
    Bien fraternellement.
    Isabelle

  10. MOULIN Marc dit :

    Bonjour,
    Un peu de géographie : St-PRIVAT D’ALLIER ne se trouve pas dans « L’ALLIER » mais bien en HAUTE-LOIRE. Dans le département de l’ALLIER il existe bien un « St-PIVAT-SUR-
    ALLIER (à plus de 100km du premier cité)

  11. segura dit :

    Bonjour et bravo pour ce texte qui donne à la vie un sens de partage.

  12. lazarus dit :

    bonjour,
    heureux d’apprendre que des consciences parlent enfin de ces dérives graves et autoritaires qui imposent toutes ces restrictions; Et qui détruisent la société française! Car, personnellement c’est clair, on va droit dans un système de communisme qui utilise les (moutons imbéciles) pour imposer leur idioties et prendre le pouvoir; Et cela à commencé depuis quarante ans environ…Je n’ai pas l’énergie mais je suis très frustré. Il faut absolument combattre ces pratiques et ces gestions! j’attends…Un grand « BRAVO » pour avoir publier cette lettre

  13. Dominique Plée dit :

    A notre époque que je considère comme une des plus sombres et des plus incultes de l’histoire de l’humanité (non pour certaines facilités physiques, comme de se faire opérer sous anesthésie, ce qui n’existait pas il y a deux siècles), mais pour ces délires comme le transhumanisme, il est réconfortant de lire des articles comme celui-ci.

  14. PELLIZZONI dit :

    Bonjour,
    J’héberge dans une caravane sur mon terrain, en pleine nature, un ami retraité qui vit au dessous du seuil de pauvreté. Il fait son petit jardin, ne demande rien à personne, il est simplement heureux d’être là.
    Le maire s’est plaint auprès du procureur de la république parce que j’ai refusé d’enlever cette caravane. Les gendarmes sont venus à la maison, convocation à la gendarmerie, prises d’empreintes, photos,interrogatoire poussé, risque jusqu’a 5000 euros d’amende, je suis devenu en un instant un vulgaire délinquant et je suis toujours fiché.
    Dans quelle société vivons nous ?

  15. du Peloux Isabelle dit :

    Merci monsieur pour cette jolie lettre si humaine qui ne demande rien en retour que le fait d’apprendre et de prendre le temps de vivre les uns avec les autres en bonne harmonie pour notre bien-être. La compassion, l’entraide, l’écoute, voilà la vraie vie !
    Combattons la stupidité ça oui !
    Je viens de m’inscrire à votre newsletter. J’en ai 4 autres ce qui est trop. La vôtre va pouvoir me permettre de faire le tri ! Quelqu’un qui ose même citer la parole du Christ sur l’acceuil (le couple de St Jacques de Compostelle) alors que rien n’est plus « politiquement correct » alors je dis : bravo !
    Bien à vous.

  16. Achard Edmonde dit :

    J’habite à quelques kilomètres de Saint-Privat – d’Allier en Haute-Loire [ soit dit en passant ce village se trouve dans le département de la Haute-Loire et non dans celui de l’Allier ] où cette histoire a fait couler beaucoup de paroles et d’encre
    On ne peut que constater l’absurdité de certains règlements administratifs et surtout celle de leur application , car une fois pris dans l’engrenage ,s’en sortir s’avère un combat de romains qui peut durer de longues années
    Néanmoins je suis toujours convaincue qu’ un service qu’il soit grand ou petit , n’est pas affaire de troc ;il se donne un point c’est tout , et sans retour et je n’ai point l’intention de changer à ce sujet
    Edmonde 43

  17. SERGENT René dit :

    Le 31/07/2017 à 08:55, René Sergent a écrit:

    Bonjour,

    Dommage qu’il n’y ait pas de pétition
    sur votre sujet;
    j’aurais signé tout de suite…

    MERCI, bonne journée.

    René Sergent

  18. Lisa dit :

    Minable c’est gens ils ont vraiment rien d’autre à faire que de mettre un bordel pas possible pour pas grand chose . Il m’est arrivés ce genre d’histoire. .pression austérité menace est j’en passe .. J’ai gagné ! Ce combat est me sens très fière 😘Alors regle numéro un, ne rien lâcher ne rien céder ! Face à c’est minables qui ce sentent très haut part leurs postes .Sans rancunes 😛

  19. Isabelle dit :

    Moi, je suis éducatrice de rugby et bénévole. J’héberge gratuitement mon ami qui me le rend bien en effectuant l’entretien du jardin et de la maison. Ça s’apparente à du travail dissimulé ? On n’est plus libre de rien, ni même de penser. Elle est où la démocratie et la liberté si chères depuis la révolution ? Il est temps que ça change. Tout n’est que profit à notre détriment. L’humanité n’existe plus depuis que le monde tourne autour de l’argent et de la spéculation. Moi, j’en ai marre de tout ça, j’ai envie de quitter le système et de me mettre dans une yourte comme beaucoup d’insoumis que je connais, des personnes très cultivées et intelligentes, vous pouvez me croire.

  20. monique de Fondsfleury dit :

    Mille merci, en ce dimanche de la Miséricorde, pour ces témoignages des bienfaits de l’ouverture du coeur aux autres.
    Merci de nous avoir donné ces témoignages qui nous montre qu’une attitude altruiste n’est pas « politiquement correcte », en particulier en ce jour de scrutin pour la gouvernance du grand pays qu’est la France.
    Que le plus grand nombre de vos lecteurs réalisent où réside leur intérêt propre!

  21. LEININGER dit :

    Bravo au courage de ces gens , moi je suis chrétien et je donne ce que je peux en faisant juste la différence entre ceux qui sont en difficulté et les fainéants profiteurs
    Quelle attitude avoir, celle de Gandhi: « il n’y a aucune cause pour laquelle je suis prêt à tuer , mais je suis prêt à mourir pour une cause. Aujourd’hui ce sont les élections, nous avons le choix entre tous ces menteurs et voleurs, ça c’est grave
    Serge

  22. Ghiste dit :

    Bonjour, j’ai du mal à comprendre votre 3 ème ligne. Quel rapport le budget de l’éducation nationale avec le trou de la secu ? Surtout quand on écrit, le budget de l’EN de PLUS de 88….pensez vous que cela soit trop ? Une bonne éducation n’est elle pas la garante d’une meilleure vie ? Et par conséquent d’une meilleure santé? Ne balancez pas des chiffres en vrac sans les analyser. Et surtout ne mettez pas en concurrence les différents services publics.
    Vous auriez tout simplement pu commencer votre article en disant que le budget pour la santé est insuffisant, en donnant des chiffres précis.
    Cordialement

  23. Joseph yanguissa dit :

    J’ai longtemps hésité à souscrire craignant de tomber ds un subtil piège de secte mais votre témoignage sur JEAN-MARC et sa femme ds votre article UNE VIE GRATUITE m’a donné les repères de votre philosophie de la vie. J’ai décidé de mener ce genre de combat avec vous et transmettez au couple de la route de Compostelle mon affectueuse et spirituelle solidarité.

  24. jeanémar dit :

    DU bla ..bla… du bla bla ….!!! saoulant !!

  25. Sultan dit :

    Désolé d’avoir répondu par un message de retour.
    Il n’est pas nécessaire de prendre conscience de la réaction disproportionnée des administrations
    Cependant il me semble important d’être prudent avec les gestes gratuits surtout s’il « faut »laisser son obole qui ne peut pas être utilisée par la communauté ( pas d’impôts).
    En nota béné je trouve vos articles très intéressants sur les soins alternatifs mais trop long. Peut être pas toujours en relation avec la santé.
    Bonne année et discernement.

    • Joseph yanguissa dit :

      En effet, les articles sont trop longues à lire et prennent ne vont pas assez directement au cas à traiter, plutôt que passer le tps à la critique du système,il nous serait plus profitable de lire les pistes pratiques pr tel ou tel cas sans devoir crier au complot des industries. Vous n’êtes jamais pour autant hors-sujet de la problématique sanitaire car la santé c’est TOUT L’HOMME. .

  26. Geneviève dit :

    Merci pour cette très belle lettre pleine de bon sens… même si certains disent que tout n’est pas tjs aussi évident, mieux vaut en tout cas pratiquer l’altruisme que l’égoïsme!!!
    Et pourtant je comprends aussi la réaction de Marie, postée le 6 sept 2016, et ai vécu le même genre de choses, d’où des questionnements tout de même…
    MAIS, en fin de compte, j’opte pour l’altruisme si bien mis en avant dans cette belle lettre!!!
    MERCI!

  27. Létoffé dit :

    Le message est très beau et très sensé si l’on reste sur le terrain du bien-être individuel, mais il ne faut pas oublier qu’on vit en société et que pour que la société fonctionne, il y a des services publics à assurer et que cela représente un cout (santé, transport, éducation, sécurité). Si l’ensemble de la société devient « collaborative », il faut tout de même penser au moyen de financer les services publics… ou alors on est tous prêts à se passer d’hôpitaux, de routes, de formation et retourner à la loi du plus fort…
    Quant à la vie rêvée en Australie, une partie de ma famille y a émigré il y a 50 ans et leur vie actuelle n’est pas des plus rose… le système anglo-saxon laisse pas mal de monde sur le bord de la route… comme aux États-Unis…

  28. Bonicel Véronique dit :

    Bonjour et merci pour vos lettres , je les adore et ose penser qu’elles sont sincères à cette époque ou tout n’est qu’arnaque et je voudrais juste partager le fait que j’ai cliqué sur le lien publicitaire
    « Secrets de jeunesse pour une vieillesse heureuse du Dr Hertoghe » sans avoir fait attention qu’il s’agissait d’une publicité et là…oh rage oh désespoir; abonnez vous gratuitement pour connaître ce qu’il vous manque et qu’aucun médecins ne vous diront , ce qu’il vous manque pour bien vieillir ..bla bla bla…comme un fait exprès,. exactement ce dont j’ai besoin actuellement car je refuse (je ne sais pour combien de temps) les traitements de mon médecin…après quelques minutes très longues mon instinct me dis PUB ça va être payant!!! et oui bien sûr et dommage que vous ayez besoin de telles pubs pour vivre ce que je peux comprendre bien entendu …enfin bref tout ça pour vous demander avec un tout petit espoir quel est ce produit miracle que je voudrais connaître sans en passer par les sites d’escrocs ? Si seulement il existait je pourrais peut-être faire un petit bout de ma vie enfin heureuse.
    Après tout vous parlez bien de vie gratuite , de rendre service et de don qui aime 😉 …Voilà pourquoi je trouve peut-être cette pub pas en accord avec votre lettre.
    Je vous souhaite une très bonne journée .

  29. Yvanne dit :

    Bonjour,

    Merci pour cet article qui m’a profondément touchée.
    Je pratique l’altruisme depuis longtemps et suis parfois dégoûtée que ma gentillesse soit prise pour de la faiblesse, au mieux ! Vous me donnez le courage de continuer.

  30. duressaay dit :

    un monde de fou

  31. alix dit :

    Superbe article. Malheureuses expériences pour ces honnêtes gens et cela montre la triste réalité. Nous sommes tellement régis par les lois et apeurés à l idée d’un procès que nous nous refusons de plus en plus à agir avec notre coeur. Malgré tout, votre article donne envie d aller de l avant dans l entraide et les belles initiatives, alors malgré que nous soyons samedi et bien je vais aller travailler et m occuper d adultes polyhandicapés avec le sourire … Espérons que je ne me fasse pas arrêter en chemin pour « excès de don de soi, couplé à une bonne humeure excessivement louche »… Belle journée à vous.

  32. THELLIER Véronique dit :

    Merci pour cette belle ode à la gratuité et au don !
    Les faits cités font peur. En effet, tout ce qui fait de l’ombre aux institutions, lobbies et commerces en tout genre, considéré comme concurrence déloyale, est des plus mal vu. Mais le pire c’est qu’on risque maintenant de se mettre en danger, de se faire arrêter, et encore même devoir raquer (car les amendes ne sont que du racket !) pour nos actes de générosité.
    Même le « bénévolat » est mis à mal, toléré que lorsque bien cadré via des associations.
    Il va falloir faire preuve de courage pour oser s’opposer à tous ces dictats, et en passer par la « désobeïssance civile » si nécessaire !
    Gardons confiance et espoir. Les mentalités évoluent, les consciences s’élèvent. Même si pour l’heure cela passe par un raz-le-bol général ambiant. Beaucoup de belles initiatives fleurissent, tous ces petits systèmes débrouilles, ou plateformes d’échanges de services, blablacar, coach surfing, woofing, ….., dont certains passent encore par un échange monétaire, mais plus juste et plus libre.
    Vive le troc, vive le don, vive le partage des savoir-faire et savoirs-être !

    • collet-beillon dit :

      Je me demande si ceux qui nous gouvernent ne seraient pas mieux à la retraite, Il va bientôt falloir payer pour avoir le droit de respirer. J’ai parfois honte de la France. Ceux qui agissent ainsi ne sont pas très malins, jamais ils ne se posent de question sur la logique de leurs agissements. Pauvre France tu descends de plus en plus bas.

      • SERGENT René dit :

        Le coq gaulois est bien descendu de son piedestal; j’ai parfois honte d’être français vu toutes les fois que la France se prend les pieds dans le tapis et sous toutes ses formes.
        PAUVRE FRANCE qui veut encore compter sur les honneurs d’autrefois tout en donnant des leçons, pauvre de nous….

  33. Marie dit :

    j’aimerais soumettre le cas de mon compagnon à Matthieu Ricard ; il n’a pas été égoïste pendant une journée, mais pendant toute une vie ! je me demande pourquoi je suis restée 38 ans avec ; il ne vit que pour lui, ramène tout à lui n’a jamais eu la moindre compassion pour qui que ce soit, y compris ses propres enfants, est manipulateur , agressif, colérique sans raisons et à 87 ans, se porte comme un charme ; par contre, moi qui subis ses agressions, son égoïsme incroyable, tous les jours, je souffre de problèmes inflammatoires en tous genre

    • Jean-Guy Davril dit :

      Votre situation n’a rien de rare ni d’étonnant, Marie.
      Car la réalité est plus complexe que ce que tentent de démontrer toutes ces études dites « scientifiques ». Le qualificatif de « scientifique » n’étant qu’un pauvre alibi, pour faire gober aux gogos des idées inexactes, voire totalement fausses, en vue de buts divers, et pas toujours avouables ; le principal de ces objectifs consistant à promouvoir tel ou tel « fond de commerce », ici, là, ou autre part.
      Non, un seul critère demeure, pour savoir si l’on a raison d’agir comme on le fait : agit-on librement, avec lucidité et un sens réel de ses responsabilités ?
      Si la réponse est « oui », alors tout va bien, même si les « apparences » semblent indiquer le contraire.
      Continuez à agir selon votre cœur, Marie ; car, en définitive, c’est vous seule qui êtes dans le vrai !

  34. hameon dit :

    Je ne pourrai pas en dire autant, c’est bien gentil de donner ! Pour ce qui me concerne j’ai un fils qui n’a fait que donner, à ses amis, à ses copines tous et toutes ont profité de lui, aujourd’hui il est dans la mouise, endetté jusqu’au cou et pour qu’il ne se retrouve pas à la rue nous sommes obligés de l’aider à remonter la pente. Alors vos grands théories n’est pas valable pour tous, nous ne sommes pas égaux devant l’adversité. Ce n’est pour moi que des phrases sans fondement.

    • Evroult dit :

      Bonjour Hameon,
      Je compati pour votre fils, c’est un homme bien, mais être bon n’implique pas nécessairement être candide. Nous aidons ceux ou celles qui le méritent et tant pis pour les autres. Il y aura toujours ceux qui profitent de notre gentillesse, pensant que c’est normal d’être là pour eux, que tout leur est du sans jamais donner en retour.
      Je pense que ces personnes possèdent un égo trop puissant et manquent, pour le moins, de compassion. Votre fils ne doit pas changer car il à choisi la voix de l’AMOUR ( et ce n’est pas la plus aisée!) mais, gagner sur son discernement; Qui mérite et qui va au « panier ». Je suis persuadé, aussi, que l’adversité rend plus fort et que cette épreuve le rend plus « sage », plus accompli. Votre fils est une mine d’or et je lui envoi, ainsi qu’à vous et votre famille, tous mes vœux de bonheur et, aussi, une prière.

      Evroult HARTEMANN

  35. Marie DEPASSE dit :

    Bravo pour cette magnifique lettre remplie de sagesse et de tolérance.

  36. Monique Lambert dit :

    Merci et pour compléter votre propos, vous pouvez réécouter les émissions de Jean-Claude Ameisen « sur les épaules de Darwin »
    https://www.franceinter.fr/emissions/sur-les-epaules-de-darwin/sur-les-epaules-de-darwin-23-avril-2016
    et du
    https://www.franceinter.fr/emissions/sur-les-epaules-de-darwin/sur-les-epaules-de-darwin-28-mai-2016
    donnent les résultats des dernières recherches en neurosciences.
    Cordialement à tous

  37. Jeannine Romary dit :

    Effectivement aujourd’hui nous avons du mal à être libre de nos effets et gestes . Je suis pratiquante et aime faire du bien et à donner beaucoup . Je vie très heureuse chaque jour et m ‘ apporte beaucoup moins de stress toujours le sourire envers l ‘ autre . Je chante toujours cela rend l ‘ entourage heureux . Je suis triste pour cette famille

  38. Monique Lebatteux dit :

    Je croyais qu’il fallait associer le curcuma avec du poivre noir…. c’est la 1ère fois que je lis de l’associer avec de l’huile. pour qu’il soit bénéfique….??

  39. Joe dit :

    Ces deux affaires relèvent de la pire absurdité, mais surtout de l’immense stupidité des autorités. On ne peut plus se permettre de rendre service sans être considéré comme un hors la loi. S’il m’arrivait une chose semblable a celle qui est arrivée au propriétaire du bar, c’est à dire me faire plaquer contre une vitre, dans mon propre domicile ou bar, pour une chose dont je ne suis pas réellement coupable, ceci plutôt que ( pour le contrôleur de l’urssaf ) privilégier le dialogue, il est à peu prêt certain que le contrôleur en question se retrouverait à l’ hôpital!

  40. Bernard Brassac dit :

    Faites donc comme moi ! Il y a trente ans de cela j’ai pris la décision d’immigrer avec ma petite famille en Australie. Bien m’en a pris ! J’y ai trouvé le respect, la discipline, la rigueur et le civisme. Mes enfants ont été élevés dans les règles anglo-saxonnes et aujourd’hui mon fils est le manager d’un des plus grands groupes publicitaires d’Australie et ma fille est lectrice à l’université. Un pays de 24 millions d’habitants grand comme les USA, vous réalisez ? Pas ‘idéologie stupide comme la lutte des classes mais beaucoup de sérieux dans le travail.

    Pas de trou dans les caisses de la santé publique et un des meilleurs systèmes sociaux au monde, n’en déplaise aux cocoricos français. Le smig est à $2.000 et le taux de chômage varie bon an mal an entre 3.5 et 4.5 % ! Et la cerise sur le gâteau : l’Australie est une immense île donc pas de frontières donc contrôle aisé et strict de l’immigration !

    Voila amis Français, faites vite le saut car vous allez droit dans le mur en Europe !

    C’est un conseil mais cela vaut la peine d’y réfléchir !

    À bon entendeur, salut.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *