Vos vrais besoins en calcium

Et aussi : En direct des labos : spécial surpoids, OGM + herbicides = cauchemar et rions un peu

Chère lectrice, cher lecteur,

En matière de recommandation officielle, à qui faites-vous, a priori, le plus confiance ? Des chercheurs de Harvard ou les autorités de santé françaises ?

Faites vos choix, et puis lisez…

Des chercheurs de l’université américaine ont en effet synthétisé 20 ans d’étude sur le calcium. Leur conclusion : notre corps aurait besoin d’environ 500 mg de calcium par jour [1] Une recommandation proche de celle de l’OMS.

Du côté des autorités de santé françaises, on préconise près du double : entre 900 à 1200 mg par jour.

Deux salles, deux ambiances, comme on dit…

Et pour expliquer une si grosse différence, d’autant plus difficile à comprendre que le calcium est difficilement assimilable, la raison n’est pas… glorieuse.

Pour respecter les recommandations françaises, il faudrait impérativement manger une grande quantité de produits laitiers tous les jours et même se supplémenter. Coïncidence, sur les 33 experts qui ont accouché de ces recommandations, 26 ont des conflits d’intérêt dans les domaines de l’agroalimentaire et de l’industrie pharmaceutique…

Ceci expliquerait cela.

Alors, s’il reste vrai que nous avons besoin de calcium pour régénérer nos os, nul besoin d’en faire une overdose. D’après les chercheurs de Harvard, des apports si élevés en calcium ne préviennent pas les fractures mais augmentent le risque de calculs rénaux et de crises cardiaques.

Et vous n’êtes pas non plus obligés de vous ruer sur les laitages.

Le thym, par exemple, est une plante riche en calcium. Avec un ratio de 1260 mg de calcium pour 100 g d’aliment, c’est une excellente alternative aux laitages (bon, je reconnais que ce n’est pas évident à faire avaler aux enfants au petit-déjeuner…).

Mais c’est le cas également de certaines épices comme le cumin, le curry, la cannelle et même le poivre. Autre possibilité, la graine de sésame avec plus de 960 mg de calcium pour 100 g consommé. Les sardines à l’huile sont également une excellente source de calcium.

En direct des labos : spécial surpoids

Les dernières études scientifiques montrent qu’il est possible d’avoir un corps svelte avec moins d’efforts qu’on ne le pense généralement.

Seulement les meilleures façons de contrôler son appétit ne sont pas toujours celles qu’on croit ; le plus important à faire, pour ne pas manger trop, c’est de dormir suffisamment. Et pour cela, il y certains pièges à éviter. Je vous invite à relire ma lettre sur l’insomnie ici.

Des micronutriments comme le chrome ou le 5-htp peuvent aussi agir comme réducteurs d’appétit.

Enfin, il est essentiel de prendre des mesures pour obtenir une amélioration définitive, c’est-à-dire conserver le poids désiré et un corps plus ferme pour les années à venir : manger des aliments de type paléolithique (nous en reparlerons !) au moins cinq jours par semaine, identifier et bannir les aliments qui vous font grossir.

OGM + herbicide = cauchemar

Si vous prévoyez de faire prochainement carrière au cirque, rayon monstre de foire, filez faire le plein d’OGM : vous allez développer des caractéristiques qui vous attireront l’attention du public.

Un rapport [2]de l’Institute for Responsible Technology vient de recenser les derniers effets des OGM avérés sur les animaux : des souris et des rats nourris au soja génétiquement modifié et traité au Roundup (l’herbicide de Monsanto) ont vu leurs testicules devenir… bleu marine, au lieu de rose !!

Mais lorsqu’ils n’ont pas développé cette particularité spectaculaire, tous les rongeurs ainsi nourris ont vu leur fertilité dégringoler.

L’étendue des dégâts des OGM ne cesse de s’allonger : en Inde, plusieurs milliers de moutons ont été retrouvés morts dans les environs d’un champ de coton. À l’autopsie, on s’est rendu compte que leurs organes étaient devenus noirs. La cause ? Bacillus thuringiensis, une toxine présente dans environ 20 % du coton et du maïs génétiquement modifiés…

Toujours selon le même rapport, cette toxine provoque des réactions allergiques… y compris chez les humains. C’est ainsi que la population d’un village philippin s’est mise à avoir des réactions cutanées, respiratoires et intestinales peu après l’ensemencement d’un champ de maïs génétiquement modifié…

Rions un peu

Un rapport interne des Hôpitaux de Paris sur le thème « Les conflits d’intérêt, mieux les connaître, mieux les prévenir », a été remis au directeur de l’Assistance Publique, avec le sérieux protocolaire de ce genre d’événement. Photo officielle, petits fours bio, « du beau travail cher ami, quel plaisir de vous revoir estimé confrère etc. »

Le truc amusant, si l’on peut dire, c’est que parmi les 11 personnalités ayant rédigé le rapport, l’une est membre du comité scientifique de l’Institut Servier (célèbre laboratoire pharmaceutique ayant produit le Médiator), et deux autres sont liées aux labos Roche, Sanofi, Novartis et Abbot.

Il est vrai qu’en matière de conflits d’intérêts, ces personnalités-là savent de quoi elles parlent…

Amicalement,

Florent Cavaler





[1] Harvard Women’s Health Watch. How much calcium do you really need? August 1, 2015.
[2] STATE-OF-THE-SCIENCE ON THE HEALTH RISKS OF GM FOODS

5 réponses à “Vos vrais besoins en calcium”

  1. Bob2a dit :

    Entre Français et Americains le pire n’est jamais sur car le lobbying vient des US. On peut mieux garantir un apport en Ca avec fruits et legumes, encore faut-il que ces derniers aient ete cultives sainement. Nous sommes dans la situation de l’homme prehistorique, lutter pour notre survie, Monsanto et consorts remplacent avantageusement les monstres de l’epoque.

  2. jean pierre vesco dit :

    Bonjour
    Où sont les références des articles dont vous rapportes les informations ?
    Merci pour votre réponse
    jpv

  3. rosy pinelli dit :

    Bonjour je reprends vos propos :
    L’étendue des dégâts des OGM ne cesse de s’allonger : en Inde, plusieurs milliers de moutons ont été retrouvés morts dans les environs d’un champ de coton. À l’autopsie, on s’est rendu compte que leurs organes étaient devenus noirs. La cause ? Bacillus thuringiensis, une toxine présente dans environ 20 % du coton et du maïs génétiquement modifiés…
    Le BACILLUS THURINGIENSIS n’est ce pas ce le seul traitement pour tuer la pyrale du buis ??
    Quelle conséquence pour nous si nous l’utilisons ? sois disant utilisable en agriculture biologique.
    Merci de votre réponse car cela m’inquiètes beaucoup.

  4. Louis dit :

    juste pour rire:
    mesdames si à Noël vous manquez de décorations, faites manger des OGM à votre compagnon, pour avoir des boules bleues. .

  5. BAILLOT CHRISTINE dit :

    merci pour vos précieux conseils..
    Au sujet du calcium..mon mari buvait beaucoup de lait au petit déjeuner..
    Il a fait deux infarctus ( le 2ème en étant sous « statines » depuis 8 ans..) et surtout une calcification des valves cardiaques..On lui a donc demandé au service de cardiologie de Rangueil ( Toulouse) de.. .supprimer le lait et les produits laitiers..
    il prend du lait d’avoine+calcium ( algue lithothalmnium) et des fomages et yaourts de brebis..
    résultats: stabilisation de la calcification des valves depuis plus de 10 ans..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *