Covid-19 : Cette algue serait-elle plus efficace que le remdesivir ?

Chère lectrice, cher lecteur,

L’information est parue il y a environ une semaine dans la prestigieuse revue Cell Discovery[1].

Un extrait d’algue pourrait révolutionner les traitements contre le coronavirus.

Pour bien saisir l’importance de cette nouvelle, vous devez comprendre comment le coronavirus s’y prend pour vous contaminer.

Le SRAS-CoV-2, comme tous les virus, se fixe à la membrane de nos cellules pour se reproduire. Il introduit alors son matériel génétique dans la cellule pour créer des répliques de lui-même. C’est ce qui lui permet de se propager rapidement dans tout notre organisme.

Certains médicaments tentent donc d’agir sur le virus en se liant au « crochet » qui permet au virus de se fixer sur nos cellules. Le but est de l’empêcher de s’accrocher aux cellules et de les infecter.

C’est une des pistes actuellement explorées, notamment avec le médicament controversé remdesivir.

Une algue japonaise qui « dérange » les labos

Cependant, cette façon de lutter contre le coronavirus n’est pas encore tout à fait au point. Il suffit de voir les résultats très limités du remdesivir qui a obtenu une autorisation de mise sur le marché en Europe alors que rien ne prouve qu’il réduise vraiment la mortalité des malades.

D’ailleurs, pour le Pr Jonathan Dordick, auteur principal de l’étude, il est clair que « nous n’avons pas de bons antiviraux. Pour nous protéger contre les futures pandémies, nous aurons besoin d’un arsenal d’approches que nous pouvons rapidement adapter aux virus émergents[2]. »

Les chercheurs ont donc décidé de comparer les effets de plusieurs substances capables de désamorcer ces fameux crochets du coronavirus.

Et l’une de ces substances est sortie du lot. C’est le fucoïdane, un polysaccaride extrait de l’algue brune Saccharina japonica, parfois commercialisée sous le nom de kombu.

Des recherches antérieures avaient déjà suggéré un potentiel effet antiviral de cette algue contre le SRAS-CoV-2, et c’est pour cette raison que les chercheurs l’ont intégrée à leur protocole, au milieu de médicaments comme le remdesivir et l’héparine (anticoagulant).

Le résultat de l’étude est stupéfiant : contre toute attente, c’est l’un des polysaccharides issus de l’algue, RPI-27, qui s’est révélé être le « composant le plus puissant testé[3] ». Dans les conclusions de la publication, les auteurs précisent même qu’il « est nettement plus puissant que le remdesivir[4]. »

Plus puissant, moins dangereux, mais… pas assez rentable !

Non seulement, il semblerait que l’extrait de Saccharina japonica soit la substance la plus efficace pour empêcher le coronavirus de s’accrocher à nos cellules…

Mais en plus, « aucun des polysaccharides testés n’a montré de toxicité, même aux concentrations les plus élevées testées[5] ».

Or, cela est loin d’être le cas du remdevisir, dont certaines études ont mis en évidence sa toxicité sur les reins, qui peut conduire à des insuffisances rénales.

Dans une étude de cas, 80 % des malades du Covid-19 ont dû arrêter leur traitement à cause des effets secondaires… et certains ont même dû subir une greffe de rein[6] !

Bizarrement, cela n’a pas empêché nos autorités de permettre l’utilisation de ce médicament en France.

Et inversement, il est peu probable que l’algue brune intègre un jour nos protocoles de soin contre le coronavirus.

Les auteurs de l’étude sont pourtant clairs : « Étant donné que ces polysaccharides présentent une activité antivirale prometteuse in vitro et une faible cytotoxicité, nous suggérons qu’ils pourraient avoir une utilisation clinique prometteuse.[7] »

Ces extraits d’algues permettraient également de simplifier les processus de soin, puisqu’ils peuvent être administrés simplement « par un spray nasal, un inhalateur doseur ou en prise orale » (alors que le remdevisir se prend par voie intraveineuse).

Mais bon, ça ne sera pas la première fois qu’un remède sûr, efficace et peu coûteux tombe dans les oubliettes de la science à cause d’obscurs enjeux financiers…

Amicalement,

Florent Cavaler





[1] Paul S. Kwon, Hanseul Oh, Seok-Joon Kwon, Weihua Jin, Fuming Zhang, Keith Fraser, Jung Joo Hong, Robert J. Linhardt & Jonathan S. Dordick, Sulfated polysaccharides effectively inhibit SARS-CoV-2 in vitro, Cell Discovery volume 6, Article number: 50 (2020).

[2] Timothy Huzar, COVID-19: Seaweed extract may be more effective than remdesivir, Medical News Today, 29 juin 2020.

[3] Paul S. Kwon, Hanseul Oh, Seok-Joon Kwon, Weihua Jin, Fuming Zhang, Keith Fraser, Jung Joo Hong, Robert J. Linhardt & Jonathan S. Dordick, Sulfated polysaccharides effectively inhibit SARS-CoV-2 in vitro, Cell Discovery volume 6, Article number: 50 (2020).

[4] Idem.

[5] Idem.

[6] MarieDubert, Francois-Xavier & al., Case reports study of the first five patients COVID-19 treated with remdesivir in France, International Journal of Infectious Diseases Available online 30 June 2020

[7] Paul S. Kwon, Hanseul Oh, Seok-Joon Kwon, Weihua Jin, Fuming Zhang, Keith Fraser, Jung Joo Hong, Robert J. Linhardt & Jonathan S. Dordick, Sulfated polysaccharides effectively inhibit SARS-CoV-2 in vitro, Cell Discovery volume 6, Article number: 50 (2020).

42 réponses à “Covid-19 : Cette algue serait-elle plus efficace que le remdesivir ?”

  1. Oscar dit :

    L’acquérir est très difficile ? Je l’ai trouvé en 2 minutes dans un magasin de phyto certifié.

  2. Kat dit :

    Scandaleux!
    L’humain passe après l’argent
    Même en pleine pandémie c’est la décadence de l’humanité qui va àsa perte et les gens ne réagissent pas ?
    C’est fou !

  3. Jacqueline Piron dit :

    Bonjour je suis vivement intéressée par CETTE ALGUE……Je voudrais savoir où l’acheter (? chez un bon herboriste je présume) j’habite Bruxelles
    A quelle quantité ? Quand le prendre ? En prévention ?
    JE suis toujours très intéressée par vos articles et recherches… Merci

  4. Mailhou Nicole dit :

    c’est à nous de nous soigner « naturellement »

  5. drean michel dit :

    ce n’est pas la première foIs que BIG PHARMA « TOUT EST BON POUR SE FAIRE DU POGNON » intervient pour empècher les remèdes moins cher et efficace d’être commercialisé en France et en Europe, big finance qu’en tu nous tient.

  6. de Florival dit :

    Aujourd’hui c’est perturbant !
    Si on tombe malade on fait confiance
    A quoi ?
    A qui. ?
    Je prendrais quand même du Plaquenil
    Et pourquoi je prendrais la :
    saccharina japoninica
    Comment savoir ! pourquoi pas !
    Ils ont créés la confusion !

  7. SCHMIDT dit :

    J’aimerais savoir où on peut se procurer cette algue. Pouvez-vous me donner une adresse. Merci. Comme les commentaires indiquent bien la verité. Je suis contente de ne pas être la seule à voir ce qui se passe avec nous.

  8. granjard dit :

    Très intéressant
    Que faire pour que ce soit mis en vente ?
    Peut on soutenir les producteurs ?
    Oû en obtenir ?

  9. Aillaud pjsA dit :

    Merci pour les infos et dommage qu’il.n’y ait pas encore de lobbying de consommateurs assez puissant en CEE obliigeant par leur bon sens tous les
    soi-disants groupements d’experts de gouvernants à devoir tenir compte de l’opposition à leurs diktats avancés et soutenus impunément via les financiers de groupes pharmaceutiques tirant ainsi les ficelles de ces marionnettes bien trop rémunérées, racontant et reconnaissant parfois mėme… l’inanité et inconséquence de leurs théories variant d’un jour à l’autre !
    Pauvre France et Europe ! Croisons les doigts pour attendre la révolution due ,!
    Salutations, bravo et merci de Vs..infos objectives. A la prochaine donc ! PjsA

  10. bobet dit :

    et a quel dosage cette algue serait efficace
    merci de votre réponse

  11. Christian Jelsch dit :

    Cher monsieur
    cette algue japonaise qui « dérange » les labos
    pourriez vous la commercialiser ,
    vous qui avez la chance d’avoir une entreprise commercialisant des complement alimentaires.

  12. Heiblig dit :

    Un grand merci pour cet éclairage intéressant à rebrousse poil de big pharma. Ayant eu une embolie pulmonaire je ne vais pas me gêner pour en acheter

  13. le mer dit :

    c’est triste que l’on nous soigne avec des produits toxiques. Mais que prennent les grands de ce monde, (professeurs, présidents, ministres) pour se soigner ; je suppose qu’ils ne se feront pas vacciner si l’on trouve un jour un vaccin que moi , ma famille et mes amis refuseront car nous ne faisons pas confiance à la médecine allopathique..

  14. Bombaerts dit :

    Bonsoir,
    Grand merci pour ce message, où peut-on s’en procurer de source sure, je ne fait pas confiance à toutes ces pub sans fondement et basées seulement sur le profit.

    MERCI

  15. Christiane Sublet dit :

    Bonjour,
    J’ai beaucoup cuisiné l’algue Kombu japonaise il y a plus de 30 ans. On ne la trouve plus en vente depuis plus de 20 ans car maintenant, elle contient trop de plomb, donc on ne peut plus la consommer et avec tout ce qui se déverse à Fukushima, ce n’est pas près de s’améliorer d’autant plus que mes amis japonais me disent que rien n’est fait, ils mettent l’argent dans l’organisation des jeux olympiques.
    Cordialement,
    Christiane

  16. Laplume Eric dit :

    comparer l’action d’une médication naturelle à celle du remdesivir est mal venu. le remdesivir a tant d’effets secondaires, certains vous conduisant à la mort de façon plus rapide que la covid’ que je ne vois ce que vous voulez montrer.

  17. Rolande Mayer dit :

    Si cela ne rapporte pas…..
    Nous n’en verrons pas les avantages !!!

  18. Le Goff Evelyne dit :

    Merci pour cette lettre intéressante, mais est-ce que ce spray nasal est déjà existant ou ne peut l’être dû à son manque d’intérêt financier ? S’il existe déjà ou et comment she le procurer. Merci pour votre réponse. Evelyne

  19. Jean-François GAUTHIER dit :

    Et oui, bien sûr que c’est la faute de ces milliards d’euros qui échappent à l’industrie macro-économique des labos et qui font la loi sur le marché des cotisants que nous sommes ! Et quand je pense à l’hydroxychloroquine + l’Azytromycine + zinc ! Nous n’en serions pas à cette situation ubuesque si la raison l’emportait sur l’argent. Hélas, la vox populi n’est écoutée que lors des élections !…

  20. Pit BERTONE dit :

    Vous donnez un avis sur une algue. Bien. Mais le consommateur peu se la procurer où et comment et a quel tarif ?

  21. Rhein dit :

    merci, dame nature a réponse à nos besoins, maintenand cette algue qui se fait en spray est il possible de l’acheter?

  22. Rhein dit :

    bonjour cette algue brune est il posssible de l’acheter puisqu’elle se fait en spray nasal. Merci

  23. maria rodrigues dit :

    Trés bonne information .Je suis bien d accord .

    Merci D;avance .Bien à vous MR

  24. Linda dit :

    Est-ce en vente? Comment ce le procurer?

  25. Claire-Lise Boujon dit :

    Oui, le Kombu est un légume de la mer., plein de vitamines et d’oligo-éléments, renforce votre immunité.

    Vous pouvez vous la procurer sèche dans les épiceries chinoises, japonaises ou chez les producteurs de Bretagne, (Kombu royal)

    Elle se cuit à l’eau durant 15 à 40min.pour les grand-mères. la consommer hachée dans vos soupes, gratins de légumes,de poissons, tartare d’algues. Papillotes de légumes, crustacés, poisson. Ne pas jeter l’eau de cuisson, mais utilisez là pour faire cuire votre riz par exemple.

    Bon appétit !

  26. HEBERT YVETTE dit :

    MERCI POUR l’article, mais pourriez vous nous dire OU SE PROCURER CETTE ALGUE et la posologie …
    Bref, c’est bien de nous informer, mais ensuite l’acquérir est super difficile . Merci d’avance . Bien à vous . YH

    • Blancheton dit :

      L’algue Kombu s’achète dans certains magasins style naturalia ou autres , les macrobiotiques connaissent parfaitement cette algue utilisée dans la macrobiotique depuis plus de 50 ans et mise en évidence par Georges Oshawa et par Michio Kushi

  27. krief dit :

    ou peut on trouver cette algue magique et sous quelle forme?

  28. Norcel dit :

    je crois aux effets des plantes.
    Puis je l’obtenir sans ordonnance en France. J’habite la Belgique

  29. Bottin Charles dit :

    Quel sont les mendataires belges qui ont vote pour le remsdivir?

  30. THIERRY PETRIS dit :

    Très bonne information, comment peut-on s’en procurer ?

  31. regine théodorides dit :

    JE SUIS BIEN D ACCORD : TOUT POUR L ARGENT !

    HEUREUSEMENT QU IL Y A DES GENS COMME VOUS POUR NOUS ECLAIRER. SOUVENT JE ME RAPPELLE LE FILM « SOLEIL VERT » OU IL NE FERA PAS BON ETRE VIEUX !!…

  32. PEROTIN Micheline dit :

    Alors pourquoi ne pas l’utiliser ? les laboratoires tout au moins certains ne pensent qu’au fric !! Donc il faut arrêter de cacher la vérité ! et se servir de se qu’on trouve dans la nature ! Je ne suis pas médecin mais mes intuitions pour rester en bonne santé sont en général bonnes.
    Comment imposer ce qui pourrait soulager et peut-être guérir ces malades sans y ajouter des nuisances autres ?

  33. Delporte dit :

    C’est une certitude qu’aucun médicament pas cher tombera dans les oubliettes de la science car les LOBBYS veulent AVANT TOUTE CHOSE SE REMPLIR LES POCHES !! Notre santé n’a pas d’importance pour eux !!!!

  34. VALCKE Francine dit :

    Bonjour,
    Il semble que tout soit fait pour empêcher de soigner les gens ! Depuis le début de cette pandémie, les autorités rejettent tout traitement curatif ! Je pense qu’il n’y aura jamais de traitement, tout simplement parce que les autorités sanitaires ne le VEULENT PAS ! la seule chose qui les interesse est la vente d’un vaccin très lucratif !
    Personnellement, je suis ÉCOEURÉE de ce qui se passe en France, nos vies sont soumises aux règles du marché, et le gouvernement a un droit de vie ou de mort sur le peuple ! Et le pire, c’est que personne ne réagit !
    Lorsque j’en parle autour de moi, je constate que très peu de personnes prennent la mesure de ce qui se passe !

    Cordialement,

    F. V.

  35. Krzych dit :

    Catherine Krzych dit : Votre commentaire est en attente de modération. Ceci est un aperçu, votre commentaire sera visible après validation.
    2 août 2020 à 8 h 04 min
    Bonjour Monsieur,
    Merci pour tous vos articles bien passionnant.
    Si toutefois mon entourage et moi étions touchés par le kovid
    Pourriez-vous nous procurer du fucoïdane ?
    Si oui pouvez-vous m’expliquer comment ?
    Je vous en remercie par avance.
    Je vous souhaite une bonne journée.

    Catherine

  36. Catherine Krzych dit :

    Bonjour Monsieur,
    Merci pour tous vos articles bien passionnant.
    Si toutefois mon entourage et moi étions touchés par le kovid
    Pourriez-vous nous procurer du fucoïdane ?
    Si oui pouvez-vous m’expliquer comment ?
    Je vous en remercie par avance.
    Je vous souhaite une bonne journée.

    Catherine

  37. Marie ange Dehu dit :

    Pq ne pas faire confiance aux plantes qui sont nos meilleures amies et continuer de prendre de l argent à ceux qui sont souvent dans le désespoir ça me dépasse peut on trouver cette plante et en consommer à titre préventif merciiiii

  38. Bilange kita dit :

    Merci pour cet intéressant article.
    Cette algue peut-elle être prise préventivement?

  39. Mary dit :

    Merci infiniment pour vos articles qui sont toujours très intéressant . Et que j’attend toujours avec grande impatience

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *