Antidouleurs : c’est la crise. 5 antidouleurs naturels pour remplacer les médicaments

Chère lectrice, cher lecteur,

Vous avez peut-être entendu parler de la crise des opioïdes aux États-Unis.

C’est sans doute l’un des pires scandales sanitaires du siècle.

Les opioïdes sont des médicaments antidouleurs (Vicodin, Percocet, fentanyl, oxycodone…) connus pour leur très fort pouvoir addictif et les graves risques qu’ils peuvent causer en cas de surdose.

Rien qu’en 2017, 72 000 Américains[1] sont morts après une surdose et 2 000 000 sont dépendantes à ces substances[2].

Pourquoi autant de victimes ?

Car les médecins américains les prescrivent à outrance depuis une dizaine d’années : environ 650 000 prescriptions d’opioïdes sont faites chaque jour[3] !

Ces médicaments, qui devraient être réservés aux cas les plus graves, sont distribués comme des bonbons aux patients dès la moindre douleur.

La faute aux laboratoires pharmaceutiques qui ont tout fait pour promouvoir les opioïdes et dissimuler leurs risques sur la santé en :

  • Finançant des études pour valider l’efficacité de leurs médicaments
  • Organisant des séminaires pour « éduquer » les médecins
  • Distribuant du matériel « éducatif » aux professionnels de la santé
  • Engageant des conférenciers pour promouvoir publiquement ces médicaments[4]
  • Etc.

En août 2019, le groupe Johnson & Johnson a été condamné par la justice à payer 572 millions de dollars pour pratiques commerciales trompeuses[5].

572 millions, ça peut paraître beaucoup. Mais ce n’est pas grand-chose pour une entreprise qui a fait un chiffre d’affaires de 74 milliards de dollars en 2014…

Et ce n’est pas ça qui va régler le problème : aujourd’hui encore aux États-Unis, 90 personnes meurent chaque jour de surdose d’opioïdes[6].

Et la situation est à peine meilleure en France…

Les Français aussi « raffolent » des antidouleurs

En France, les opioïdes sont de plus en plus consommés : ainsi, l’utilisation d’opiacés forts comme l’oxycodone aurait grimpé de 613 % en 10 ans[7] !!!

On pense aussi au paracétamol, qui est le médicament le plus utilisé en France, avec un total de 500 millions de boîtes vendues en 2013. Ces dix dernières années, la consommation a même augmenté de 53 %.

Or son utilisation n’est pas sans danger : selon les conclusions de l’étude menée en 2015 par le Pr Conaghan, l’usage de paracétamol augmenterait le taux de mortalité de 23 %.

Ce taux s’élève même jusqu’à 63 % pour les personnes qui en consomment régulièrement et à forte dose (3 g par jour).

Et ce n’est pas tout : l’usage fréquent de paracétamol augmente aussi le risque de maladies cardiovasculaires, d’hémorragies digestives et de problèmes rénaux[8].

J’espère que les autorités prendront bientôt conscience des dangers liés aux médicaments antidouleurs et privilégieront des approches plus sûres.

En attendant, voici 5 alternatives naturelles pour soulager différents types de douleurs… sans mettre votre vie en danger.

  1. Contre les douleurs articulaires

Plusieurs travaux scientifiques ont démontré l’efficacité de la S-adénosylméthionine, un composant naturellement présent dans notre sang, pour réduire les douleurs articulaires de l’arthrose. L’un d’eux démontre même qu’elle serait aussi efficace que l’Ibuprofène[9].

Une seconde étude, menée en 2002, confirme la première et souligne l’absence totale d’effets secondaires de la S-adénosylméthionine[10].

Posologie : on conseille généralement de 200 à 400 mg de S-adénosylméthionine sous forme de complément, 3 fois par jour. En cas de fibromyalgie ou d’autres douleurs nerveuses : 400 mg, 2 fois par jour.

  1. En cas de douleurs au dos

Les Indiens connaissent bien les vertus curatives du curcuma qu’ils emploient depuis de nombreux siècles pour soigner les infections de la peau. Au XIXe siècle on l’utilisait pour stimuler le foie et les organes digestifs.

Mais actuellement, la fondation médicale de Palo Alto le recommande surtout pour soulager les douleurs dorsales.

La curcumine présente dans cette épice fait d’elle un excellent anti-inflammatoire et antibactérien. Une étude[11] conduite sur 185 patients atteints d’arthrose du genou a d’ailleurs démontré son efficacité pour combattre les douleurs articulaires.

Après quatre semaines, ceux qui prenaient 1 500 mg de curcuma par jour ont vu leur état s’améliorer autant que ceux qui consommaient de l’Ibuprofène. Les personnes traitées au curcuma ont cependant rappporté moins de problèmes digestifs.

Posologie : entre 400 à 600 mg, 3 fois par jour. Pour augmenter l’effet antidouleur, combinez les effets de la bromélaïne et du curcuma qui travaillent alors en synergie.

  1. Pour soulager la migraine

La grande camomille est LA plante qu’il vous faut pour calmer les maux de tête et les migraines. La parthénolide, l’un de ses composants, a pour fonction de réduire la production de sérotonine. C’est ce qui la rendrait aussi efficace.

Selon une revue systématique de 2011, ses propriétés pharmacologiques sont les suivantes : anticancer, anti-inflammatoire, cardiotonique, antispasmodique, emménagogue (stimule le flux sanguin) et vermifuge[12]. Plutôt pas mal pour une seule plante…

Posologie : en cas de migraine ou de mal de tête, prendre entre 100 à 300 mg par jour.

  1. Si vous avez des ulcères ou de l’arthrose

L’astaxanthine est une substance antioxydante très puissante fabriquée par différentes espèces d’algues et par le plancton. En plus de donner une jolie couleur rose à certains poissons et crustacés (crevettes, homards, saumons…), ce pigment possède des capacités anti-inflammatoires remarquables.

Il soulage les douleurs liées aux maladies inflammatoires, comme l’arthrose ou la fibromyalgie. L’astaxanthine s’attaque également aux radicaux libres, pouvant causer d’autres dégâts à l’organisme.

Il permettrait encore de réduire l’inflammation causée par la bactérie Helicobacter pylori dans les organes digestifs[13] (gastrites chroniques, ulcères gastriques, duodénaux, cancers gastriques).

Posologie : 12 mg par jour pour calmer les douleurs inflammatoires tout en prévenant la douleur future.

  1. Pour éviter les douleurs nerveuses

Le Dr Jean-Claude Souberbielle, responsable du laboratoire d’hormonologie à l’Hôpital Necker, affirme que 75 à 80 % des Français souffrent d’un déficit en vitamine D[14]. Or un déficit peut provoquer des douleurs nerveuses (comme la fibromyalgie), musculaires ou même osseuses.

En plus de réduire les maladies inflammatoires, comme l’atteste l’Institut national de la santé[15], cette vitamine rend les os solides en permettant à l’organisme d’absorber le calcium.

Pour vérifier votre taux de vitamine D, vous pouvez faire une prise de sang chez le médecin. Les symptômes qui devraient vous alerter sont les suivants : transpiration plus abondante, faiblesse physique inexpliquée, baisse de moral et apparition de douleurs diffuses.

Posologie : pour faire le plein de vitamine D, profitez du soleil pendant une vingtaine de minutes par jour durant la belle saison. Et en cas de carence avérée, il est conseillé de prendre un supplément de 2 000 IU par jour.

Amicalement,

Florent Cavaler





[1] https://www.drugabuse.gov/related-topics/trends-statistics/overdose-death-rates

[2] Héloïse Broseta, « Pourquoi la crise des opiacés est devenue une «urgence nationale» aux Etats-Unis », Le Parisien, 11 août 2017.

[3] Yanick Villedieu, La catastrophe des opioïdes, Radio-Canada, janvier 2017.

[4] Shane Ormond, Court Orders Johnson & Johnson to Pay Oklahoma $572 Million, One Last thing by UKuncensored, août 2019.

[5] Johnson & Johnson Ordered to Pay $572 Million in Landmark Opioid Trial, The New York Times, août 2019.

[6] Héloïse Broseta, « Pourquoi la crise des opiacés est devenue une «urgence nationale» aux Etats-Unis », Le Parisien, 11 août 2017.

[7] Riou-Milliot Sylvie, Les Français consomment plus de paracétamol à forte dose et plus d’opiacés fortsScience et avenir, mars 2018.

[8] Emmert Roberts et al., Paracetamol : not as safe as we thought ? A systematic literature review of observational studies, Ann Rheum Dis, 75 (3), 2016.

[9] Müller-Fassenbender H, Double-blind clinical trial of S-adenosylmethionine versus ibuprofen in the treatment of osteoarthritis, The American Journal of Medicine, 83(5), 1987.

[10] Soeken KL et al., Safety and efficacy of S-adenosylmethionine (SAMe) for osteoarthritis, The Journal of Family Practice, 51 (5), 2002.

[11] Kuptniratsaikul V et al., Efficacy and safety of curcuma domestica extracts compared with ibuprofen in patients with knee osteoarthritis : A multicenter study.

[12]Anil Pareek et al., Feverfew (Tanacetum parthenium L.) : A systematic review, Pharmacognosy review, 5(9), 2011.

[13] Bennedsen M et al, Treatment oh H. pylori infected mice with antioxydant astaxanthin reduces gastric inflammation, bacterial load and modulates cytokine release by splenocytes, Immunol Lett, 70 (3), 1999.

[14] Souberberbielle, Jean-Claude, « 80 % des Français ont un déficit en vitamine D. Une synthèse des dernières publications », Institut français soleil et santé, 04.07. 2012.

[15] National Instiute of Health, Vitamin D : Fact sheet for Health Professionnals.

39 réponses à “Antidouleurs : c’est la crise. 5 antidouleurs naturels pour remplacer les médicaments”

  1. Leval dit :

    En cas de déficit en Vit D, le docteur donne une ampoule par mois de Vit D3 de 100000 UI .
    Que penser de cette dose une fois par mois au lieu d’une faible dose chaque jour ?

  2. WOYTACZKA dit :

    Bonjour, merci beaucoup pour vos articles très intéressants 🙏
    Mais je me pose moi aussi la question : où trouver ces antidouleurs ?
    J’ai dû moi même arrêter les médicaments qui abîmaient mes organes foie rate …et désorganisaient tout le fonctionnement de mon corps.
    En revanche attention l’an dernier j’ai pris du Curcuma additionné de piperine et cela a augmenté la perméabilité …
    Merci aussi à tous ceux qui donnent leurs messages .🙏

  3. Burvelle dit :

    Je voudrais savoir où peut on se procurer ces produits ? Dans les pharmacies, les magasins bio coop ? Ou autres ? Merci pour vos conseils et vos réponses.

  4. Nat dit :

    Je ne vois pas les sourcess scientifiques.sur cette page, contrairemen à ce que dit le mail
    Les voyez-vous?

  5. Françoise GOSSART dit :

    Bonjour,
    Comment et où se procurer le S- adenosylmethionine et l’astaxanthine ? je voudrais éviter Doliprane, Nabuccox et’Esoméprazole pour mon arthrose et mes brûlures d’estomac même si je n’en prends pas tous les jours?
    Merci pour votre réponse et vos précieux conseils.

  6. Tison monique dit :

    Je viens de commencer votre curcumine pour des douleurs au dos.vous dites qu’il faut prendre de 400 à 600mg 3 fois par jour,alors que la posologie dit de prendre 1 gélule.Je ne comprend pas,il faudrait en prendre 3 par jour pour avoir le bon dosage.

  7. Sarah dit :

    Bonjour,

    Depuis des années je souffre d’endométriose sévere (stade IV) avec atteinte digestive profonde , provoquant régulièrement des crises douloureuses atroces avec vomissement, sudation, et malaises pendant plusieurs heures au moment des menstruations (parfois de l’ovulation).. (maladie qui m’ a d’ailleurs été diagnostiquée aprés de nombreuses années de souffrances atroces et cycliques). Malgré cela, ma prescription d’antalgiques s’est limitée pendant longtemps à du simple ibuprofene ou paracétamol ( qui n’ont jamais agi puisque l’agonie durait plusieurs heures) Alors non je ne considère pas qu’il y ait une prescription abusive d’opiacés en France. Ce n’est pas éthique de laisser des patients souffrir jusqu’à l’agonie sous pretexte que l’utilisation d’opiacé est risquée et doit être limitée.. Il est certainement nécéssaire d’écouter davantage le patient pour prendre conscience du type et de l’intensité de sa souffrance pour pouvoir prescrire le traitement antidouleur adapté.

  8. Barneaud bernadette dit :

    Merci pour ces conseils …..mais sous quelle forme préconisez vous ces plantes (grande camomille par ex ) ? Huile essentielle ? Tisane ? Comprimés ???

  9. Philibert R dit :

    D’abord merci pour ces informations précieuses. Une question toutefois, à propos de vitamine D. La carence semble avérée pour nombre d’entre nous. Les recommandations que vous faites en fin d’article peuvent arriver, et même arrivent souvent, trouvent quand même leurs limites. Qu’en est-il lorsque même les posologies que vous indiquez sont observées, voire augmentées, la carence en vitamine D persiste dans les prises de sang ?

  10. L.Fortini dit :

    Ou trouver l’astaxanthine et la s-adenosylmethionine,et sous quelle forme sont présentés ces produits .( gélules, comprimés, gouttes ?.)…..Est-ce que ces produits sont efficaces pour traiter les neuropathies ?…Sachez nous le dire SVP…Merci

  11. Blanchard dit :

    Mon mari est diabétique en ce moment il souffre d une sciatique très douloureuse il ne peut prendre des anti inflammatoire il ne les supporte pas je voudrais lui donner du curcuma mais je ne connais pas le dosage j en achète dans les magasins bio merci

  12. Susan dit :

    Bonjour, je prends des opiacés depuis de nombreuses années pour mes jambes sans repos et je n’ai rien trouvé d’autres qui soient efficaces malheureusement, je sais que je suis accro au tramadol maintenant mais si je ne l’ai pas je ne peux que marcher sans dormir nuit et jour….. Avez vous une idée…. Ou une solution à me proposer car je cherche de puis longtemps à arrêter le tramadol, j’en prends un comprimé et demi par jour merci

  13. Monier dit :

    Bonjour, peut on trouver ces ces produits ailleurs que sur internet, c’est à dire en magasins Bio ou en pharmacie? Merci

  14. Edith dit :

    Mieux que la camomille pour les migraines (peu efficace pour les grands migraineux) le magnésium

  15. Lambertin sabrina dit :

    Bonjour
    Quel substance pour ulcere arterio veineux de jambe pour ma grand mère qui souffre terriblement ?
    Grand Merci!

  16. pastore dit :

    Bonjour ! Récemment des études ont été faites sur le curcuma …et il faudrait en prendre une quantité énorme pour avoir des résultats….
    Dommage que vous ne donniez pas le nom d’un complément pour la S – adénosylméthionine sinon comment peut on acheter ce produit ?
    Pour le mal de tête : Huile essentielle de menthe poivrée dès le début de la douleur . J »en suis témoin !!!
    Merci pour tous vos conseils et pour la gratuité !!!!

  17. Siffermann dit :

    Bonjour
    J’espère vraiment que ces études vont alerter les autorités car il serait grand temps de contrôler tous ces médecins et ces pharmaciens que je considère comme les premier dealers. A se demander parfois si certains ont fait des études de médecine ou s’ils ont une conscience professionnelle. J’ai rencontré certains médecins qui ne s’imaginaient même pas combien ses médicaments étaient des vrais drogues avec un pouvoir Addictif hallucinant. Il serait d’ailleurs temps d’interdire à tous ces généraliste de prescrire certains médicaments notamment les anxiolytiques neuroleptiques et tous les opiacés avec un pouvoir addictif ….. et je parle en connaissance de cause car ma famille a vécu l’enfer à cause de médecins incompétents. Ils vous chargent en médicaments comme ça ils sont assurés de vous revoir très vite et surtout très longtemps… vous devenez leur client et non leur patient. Il est plus facile de prescrire des anti-inflammatoires ou autres drogues en guise de pansement plutôt que d’utiliser des méthodes naturelles. Je suis révoltée contre ses laboratoires qui ne voient que l’appât du gain … il est question de business et non de santé publique .. tout ça a détruit ma vie de famille … je suis scandalisée de voir que tout le monde connaît la dangerosité de ces médicaments et que tout le monde laisse faire. Ne me dites pas qu’Il n’est pas question d’enrichissement des labos et des médecins !! Il serait plutôt judicieux de penser à rembourser des soins psychologiques et des méthodes naturelles telles que l’utilisation de plantes ou de pratiques de soins types hypnoses ou psychothérapie. Il est grand temps de réagir à ce fléau. J’aimerais tellement être entendue

    • Nibel dit :

      Tout à fait d’accord avec vous, et que penser d’un médecin qui ne trouve pas normal qu à 76 ans ( ma soeur ) ne prend aucun medicament??????il lui a fait 1 ordonnance a renouveler 2× qui est partie a la poubelle!!!!!

  18. Claire dit :

    Bonjour et merci pour ces infos qui font froid dans le dos !
    A propos de la vitamine D, il faut prendre de la D3 dont la posologie est la suivante : 75 UI (unité internationale) par jour et par kg de poids corporel. C a d 4500 UI chaque jour pour une personne de 60 Kg. J’espère que cette petite info vous sera utile.

  19. le mer dit :

    je vous remercie de vos conseils concernant les antidouleurs naturels, mais il manque une chose importante selon : c’est l’adresse des labo où l’on peut se procurer tous les produits que vous proposez ; merci pour votre réponse.

  20. Karine Mathe dit :

    C’est vraiment super de donner des alternatives aux médicaments mais existe t il en homéopathie ? Si non ou se procurer des plantes de qualité,?
    Encore merci pour vos alertes.
    Cordialement

  21. HUBERT Nicole dit :

    merci de me dire si il est possible de prendre les produits conseillés ci-dessus avec un antiagrégant plaquettaire (kardegic)
    merci

  22. Hannetel Monique dit :

    Opérée de la névralgie du nerf pudendal à Nantes le Pfr Robert a trouvé un nerf fibrosé laminé dissocié.
    J ai 79ans, j ai été opérée à 74ans et cela faisait 20ans que je me plaignais.C est allé en crescendo jusqu à ce que je trouve le neurologue qui m a envoyé voir le Pfr Amarenco.Donc je prends 10gouttes de rivotril par jour et150 mg de prégabaline.Ayant un pharmacien très à l écoute de ses patients je complète avec des éléments naturels: cassis mélisse framboisier curcuma. Grâce à mon pharmacien je supporte je reste active je marche puisque en marchant je n ai pas mal!!

  23. Garay dit :

    Les doses recommandées sont pour le curcuma ou la curcumine? Merci.

  24. Lepère Annie anni dit :

    Merci beaucoup de ces précieux conseils

  25. Habiba RIHANI dit :

    Article super intéressant merci beaucoup
    Cordialement
    Habiba RIHANI

  26. Patricia Draps dit :

    Où trouver ces antidouleurs naturels sans se faire arnaquer et qu’ils soient de qualité ?…pour fibromyalgie aigüe ? Merci.
    CBD ne fonctionne pas pour moi.
    Bonne journée. Patricia

  27. Trocki cristina dit :

    Un grand Merci pour tout vos PRECIEUX conseil 😀 les posologies que vous nous conseillez le sont tout autant!
    Vous nous offrez des rayons de soleil dans un monde obscurci par les médicaments, chimiques… Que cette belle énergie soit toujours avec vous 🌞

  28. Michel dit :

    Et le CBD ?

  29. ZABETH dit :

    Bonjour et Merci pour votre article
    J’aimerais connaître le nom des laboratoires qui fabriquent naturellement ces produits..
    Bien cordialement.
    Béatrice ZABETH
    beazabeth@gmail.com

  30. Michel Loisseau dit :

    BONJOUR,

    Votre article :

    Antidouleurs : c’est la crise. 5 antidouleurs naturels pour remplacer les médicaments

    Découvrez en plus ici : https://www.pure-sante.info/antidouleurs-naturels/#3wuqHelH1kJx7UMb.99

    https://www.pure-sante.info/antidouleurs-naturels/#yuzo_widget-2?base=647&campaignId=763275&segmentId=765492&shootId=792343

    J’ai recherché les sources pour cet important article, mais en vain.

    Pourriez-vous, je vous prie, me les faire parvenir ?

    bionowprojects@gmail.com

    Cordialement,

    Michel Loisseau.

  31. Donato Cicconetti dit :

    Bonjour,
    Fidel lecteur,je suis abonné à différent journaux,mais malheureusement vous parlez de tout,mais jamais des douleurs neuropathies post zona chronique (Névralgie post -zostérienne). Etant moi même atteint de cette maladie depuis 2 ans,impossible à soigner.
    auriez vous des pistes.
    Merci du gros travail que vous faite..
    cordialement.
    PS. Chaque fois que je vous écris ça reste lettre morte

  32. GRISVARD dit :

    J’aimerais savoir où trouver les produits que vous proposez et sous quelles formes les prendre. J’ai actuellement j’ai un torticolis et je désire soulager la douleur naturellement. Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *