Cette petite baie sauvage réduit le risque de maladies cardiaques

Chère lectrice, cher lecteur,

Une des meilleures choses que vous puissiez faire pour votre cœur, c’est de sortir de chez vous, un panier à la main, et de partir à la cueillette des baies sauvages.

Non seulement, vous allez vous dégourdir les jambes et profiter de l’air pur de la nature…

Mais vous allez surtout cueillir directement les « médicaments » sur les arbres.

Et pour pas un rond, en plus !

Ces « médicaments » ne sont pas des pilules chimiques, mais de petites baies rouges ou noires qui font le bonheur des promeneurs, des enfants et des animaux :

Fraises des bois, mûres, myrtilles, cynorrhodon, cornouille, épine-vinette…

Ces baies prennent soin de votre cœur

Eh bien sachez qu’en plus d’être délicieuses, ces baies sauvages limiteraient le risque d’avoir une maladie cardiovasculaire.

Cela a été démontré dans de nombreuses études scientifiques[1].

L’épine-vinette par exemple, contient de la berbérine, une substance reconnue pour ses effets contre le diabète. Les naturopathes utilisent également l’épine-vinette sous forme d’extrait aqueux pour traiter l’hypertension et la tachycardie.

Les fruits de la cornouille rouge (à ne pas confondre avec le cornouiller sanguin) seraient également efficaces dans le traitement et la prévention de certains problèmes cardiovasculaires.

Ainsi, en 2010 des chercheurs iraniens ont découvert que la poudre de fruits du cornouiller aurait des effets anticoagulants et anti-inflammatoires plus puissants que la lovastatine (un médicament anti-cholestérol)[2]. Selon cette étude, elle pourrait être utilisée chez les patients souffrant d’athérosclérose.

Vous le voyez, chaque baie possède ses propres bienfaits sur notre santé cardio-vasculaire.

Mais aujourd’hui, j’aimerais vous parler d’un autre fruit sauvage aux vertus exceptionnelles.

Les labos pharmaceutiques auraient préféré que cette baie n’existe pas…

À l’origine, les Amérindiens utilisaient les feuilles et les branches de ce buisson pour traiter toutes sortes de problèmes allant des coupures jusqu’à la fièvre. Quant à ses baies riches en nutriments, elles étaient séchées ce qui leur permettaient de survivre aux hivers longs et rigoureux.

Ce sont les baies d’aronia.

Ces baies sont tellement utiles pour la santé que les patrons des laboratoires pharmaceutiques auraient sans doute préféré qu’elles n’existent pas.

Ce qui fait la différence entre une personne saine et un malade

En effet, des études ont montré que les extraits d’aronia pourraient contribuer à faire chuter le risque de maladie cardiaque[3].

Et cela pourrait faire toute la différence entre une personne qui devra suivre un traitement pour le cœur et une autre qui sera déclarée en bonne santé lors de sa prochaine visite médicale.

Le principe actif le mieux connu de cette baie est l’anthocyanine, un flavonoïde pigmenté qui peut être bleu, violet ou rouge. Et pour les experts, plus on consomme cet antioxydant, moins on a de risque de développer des maladies cardiovasculaires.

C’est du moins ce que démontre une nouvelle étude publiée dans la revue Critical Reviews in Food Science and Nutrition[4]. C’est, à ma connaissance, l’étude la plus approfondie jamais entreprise sur l’association entre anthocyanines et maladies cardiaques.

Dans cette méta-analyse, les chercheurs ont passé en revue les données de 19 études différentes auxquelles ont participé plus de 602 000 volontaires. Ils ont comparé l’apport en anthocyanines avec les cas de maladies cardiaques, accidents vasculaires cérébraux (AVC), crises cardiaques et décès liés à d’autres troubles cardiovasculaires.

Et les résultats sont sans appel : consommer davantage d’aliments riches en anthocyanines, comme l’aronia, peut réduire le risque de complications cardiaques (cholestérol élevé, hypertension…).

Les auteurs de l’étude affirment même que cela pourrait réduire votre risque de diabète de type 2 ainsi que le risque de décès toutes causes confondues[5].

Où se procurer des baies d’Aronia ?

Si vous n’avez jamais vu de baies d’aronia dans le supermarché de votre quartier, c’est normal. Les baies d’aronia sont originaires d’Amérique et sont encore peu connues ici.

Mais de plus en plus de magasins bio et de boutiques en ligne en proposent à la vente. Et avec un peu de chance, vous trouverez même un petit producteur local qui en cultive près de chez vous (comme c’est le cas pour moi).

Et si vous n’en trouvez pas, n’oubliez pas les petites baies de chez nous.

Fraises des bois, mûres et framboises sauvages feront aussi parfaitement l’affaire.

Amicalement,

Florent Cavaler





[1] Arpita Basu, Michael Rhone, and Timothy J Lyons, Berries: emerging impact on cardiovascular health, Nutr Rev. Author manuscript; available in PMC 2011 Mar 31.

[2]. Sedigheh Asgary, and Al, « Comparing the Effects of Lovastatin and Cornus Mas Fruit on Fibrinogen Level in Hypercholesterolemic Rabbits », ARYA Atheroscler. 2010

[3] Anna Skoczyñska, Iwona Jêdrychowska, Rafa³ Porêba, Anna AffelskaJercha, Barbara Turczyn, Anna Wojakowska, Ryszard Andrzejak, Influence of chokeberry juice on arterial blood pressure and lipid parameters in men with mild hypercholesterolemia, Pharmacological Reports, 2007, 59, suppl. 1, 177-182.

[4] Rachel Kimble, Karen M. Keane, John K. Lodge, Glyn Howatson, Dietary intake of anthocyanins and risk of cardiovascular disease: A systematic review and meta-analysis of prospective cohort studies, Critical Reviews in Food Science and Nutrition, octobre 2018.

[5] C. Chrubasik G. Li S. Chrubasik, The clinical effectiveness of chokeberry: a systematic review, Phytotherapy Research, juillet 2010.

2 réponses à “Cette petite baie sauvage réduit le risque de maladies cardiaques”

  1. russo dit :

    oui promenons nous dans les bois mais surtout n(oubliez pas de vous proteger avec une combinaison de plongée car les tiques vous attendent de  » crochets fermes  » pour vous coller gratos la borelia qui vous arrangera bien la santé et pour des années ;;;;;;;;!!!!!!!!!!!!!

  2. bourquard dit :

    concernant l epine vinette !!! variete particuliere ou toutes les baies de toutes les varietes sont bonnes!!!?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *