Dépression : votre médecin connaît-il… le meilleur remède ?

 

La dépression touche de plus en plus de monde. Près d’une personne sur cinq est atteinte en France. La plupart des médecins vont vous diriger vers des traitements médicamenteux… Cependant, il existe une plante que les Anciens utilisaient déjà il y a des milliers d’années et que la science valide aujourd’hui, mais elle reste encore bien trop inconnue du grand public.

Les Égyptiens liaient les troubles dépressifs – l’anxiété, la tristesse – à l’influence de puissances maléfiques. Le rôle du millepertuis (Hypericum perforatum) était reconnu dans sa capacité à focaliser la puissance solaire pour chasser les maléfices, les démons (« Fuga demonum ») et attirer les puissances bénéfiques.

Dans l’Occident chrétien, le millepertuis va faire partie des sept plantes consacrées à saint Jean lors du solstice d’été. Porté sur soi ou accroché dans les maisons en bouquets protecteurs, le millepertuis devait éloigner les forces maléfiques responsables de troubles mentaux, d’envoûtements ou de sorcellerie.

Au XVIe siècle, Paracelse révolutionne la perception des troubles mentaux et de la dépression. Pour lui, il ne s’agit pas de l’influence de forces démoniaques mais d’une maladie qu’il nomme « Phantasma ». Et c’est toujours du millepertuis que Paracelse prescrit pour traiter ces troubles : « Phantasma est une maladie sans corps et sans substance… contre cette maladie il n’existe pas beaucoup de médecine. C’est seulement dans Perforata qu’est la force et le pouvoir contre elle… [1] »

Le millepertuis reste ainsi utilisé comme sédatif jusqu’aux environs du XIXe siècle avant de tomber en désuétude.

Ça vous fait sourire ?

Évidemment, ces légendes peuvent prêter à sourire et les esprits scientifiques réclameront des preuves. Ils vont être servis : en 1996, les résultats d’une méta-analyse totalisant plus de 1700 patients montraient une action du millepertuis sur les troubles dépressifs comparable à celle des antidépresseurs chimiques. De très nombreuses études ont ensuite confirmé cette conclusion. Le millepertuis est :

  • Aussi efficace que les antidépresseurs tricycliques et les inhibiteurs de la recapture de la sérotonine (IRS) : fluoxétine (Prozac), fluvoxamine (Floxyfral), paroxétine (Déroxat, Divarius), citalopram (Séropram), escitalopram (Séroplex), sertraline (Zoloft), amitripty- line (Laroxyl, Elavil), amoxapine (Défanyl), clomipramine (Anafranil, Clomipramine Merck), etc.
  • Efficace dans la dépression saisonnière
  • Efficace sur la dépression juvénile (entre 10 et 35 ans)
  • Comparable à la fluoxétine (Prozac) pour la dépression des personnes âgées, avec amélioration de l’humeur et du sommeil
  • Efficace dans les dépressions sévères, aussi efficace que l’imipramine (Tofranil, Surmontil, Kinupril)
  • Efficace dans le traitement des symptômes de fatigue, d’inactivité et d’insomnie.

Devant de pareils résultats, la question se pose : pourquoi votre médecin ne vous prescrit-il jamais (ou si peu) de millepertuis en cas de dépression ?

Mais alors… on nous ment ?

« Manipulation des labos » ? Pas cette fois… Mais c’est qu’en lisant scrupuleusement la recherche scientifique sur le millepertuis, on constate que les résultats sont inégaux : tantôt la plante a des effets incroyables, aussi forts que ceux obtenus avec des médicaments, tantôt il n’a aucun effet. Mais pourquoi ? La réponse a été fournie par les chercheurs de l’Université d’Arizona, en 2004 : ils ont montré qu’il existait des « malades répondants » et des « malades non-répondants » au millepertuis. Sans connaître ce “détail ”, de nombreux experts ont conclu que l’efficacité non prédictible du millepertuis signait une inefficacité générale.

En fait c’est exactement l’inverse qu’il faut conclure : en cas de déprime légère ou de dépression sérieuse, le millepertuis devrait toujours être essayé en premier. Car il est souvent aussi efficace que des médicaments beaucoup plus toxiques ! Et si la plante ne donne pas de résultats au bout de 2 à 3 semaines, alors l’utilisation d’une autre molécule peut se justifier.

Mais nous avons là un bel exemple de problème qui a été pris strictement à l’envers.

Précautions à prendre

Attention, bien qu’il s’agisse d’une plante et que le millepertuis ait reçu une autorisation de mise sur le marché comme médicament, certaines précautions sont à connaître.

Le millepertuis active les enzymes qui métabolisent les médicaments dans le foie et de ce fait il peut en diminuer les effets.

Si vous utilisez l’un des médicaments suivants, consultez un professionnel de santé avant d’entamer un traitement avec du millepertuis : anticoagulants, contraceptifs oraux, antirétroviraux (utilisés en cas de VIH) et certains antiépileptiques ou thymorégulateurs. Des interactions ont aussi été relevées avec des médicaments antirejet utilisés en cas de greffe ou des anticancéreux.

Important : le millepertuis ne doit en aucun cas être utilisé conjointement avec un antidépresseur chimique ; il existe alors un risque très sérieux d’effets indésirables graves.

Le millepertuis a souvent été accusé d’être phototoxique, mais les doses utilisées habituellement n’augmentent pas ou très faiblement la sensibilité de la peau aux rayons du soleil. Par prudence, les peaux très claires doivent éviter de s’exposer au soleil durant la prise de millepertuis, ou alors le faire avec prudence.

Comment utiliser le millepertuis ?

L’usage traditionnel est de 2 à 4 g de plante sèche en infusion par jour, mais la teneur en principes actifs et l’efficacité restent médiocres sous cette forme. Des extraits standardisés à teneur garantie en molécules actives sont préférables. Dans la majorité des études, la dose de 900 mg en trois prises (3 x 300 mg) durant 6 semaines minimum s’est montrée efficace. Ses effets se font sentir généralement de façon graduelle après 2 à 3 semaines de traitement.

J’aimerais beaucoup de savoir si des personnes parmi vous ont eu recours, à un moment dans leur vie, au millepertuis. Votre témoignage m’intéresse énormément et je vous invite à me le laisser en cliquant ici.

Santé !

Gabriel Combris




Sur le même thème, vous aimerez sans-doute ...


Bilan de santé : phé-no-mé-nal ! C’est l’été. Un temps pour le repos, la réflexion, l’inspiration. Le temps aussi pour moi de faire un bilan de cette l...
Le plantain, le kudzu et la valériane: les plantes détestées par les m... Il y a sur cette planète la catégorie des gens importants. Décoration au veston, air conquérant, pas déterminé, ils appa...
Trucs à copier chez les animaux Observer nos animaux domestiques dans leur vie de tous les jours est une source d’amusement et de joie, mais c’est aussi...

[1] De secretis naturae mysteriis, III, 5.

75 réponses à “Dépression : votre médecin connaît-il… le meilleur remède ?”

  1. Mimi dit :

    Oui je l’ai pris en homéopathie pour soigner une dépression et il a été efficace.

  2. Guilmeau dit :

    Quel marque de millepertuis me conseillé vous

  3. BARBETTE dit :

    en 2001 au décés de mon époux le docteur m’a prescrit des antidépresseurs dont je ne me souviens pas du nom, ils me mettaient tellement le tête dans le cirage et mal a l’estomac que je n’en ai pris que 4 puis ensuite j’ai pris de la teinture mère de Millepertuis et là je me sentais mieux avec comme aide mon jardin car la terre absorbe les mauvaise ondes!!

  4. Shaka dit :

    Bonjour, Je prends 3-4 jours de millepertuis en capsule quand j’ai des bas ( hormonale en general avant les règles) Cela m’aide beaucoup et je ressens les effets tout de suite. Cela me remonte juste assez pour pas voir tout en noir !

  5. MARYSE ADAM dit :

    Bonjour
    Je suis en ménopause depuis 2 ans je ne supporte pas le ths et le millepertuis me brûle l estomac pouvez vous me donner un conseil pour les bouffées de chaleurs et la dépression .Merci

  6. couillard dit :

    oui je l ai utilise mais plus maintenant car je soigne mon hyper tension et cela n est plus bon dommage

  7. Véronique dit :

    Bonjour,
    J’ai pris du millepertuis durant plus d’une année. Ayant eu beaucoup de soucis avec un de nos enfants très malade, je me sentais épuisée et parfois j’avais des envies de pleurer. Un généraliste m’avait diagnostiqué une dépression et donné un antidépresseur qui me rendait malade. J’allais encore bien plus mal avec. Je déprimais plus et faisais des crises d’angoisse très fortes quand je prenais cet antidépresseur (Prozac). Je l’ai pris durant 3 semaines (jusqu’au retour de mon médecin homéopathe). Celui-ci m’a dit d’arrêter tout de suite et m’a donné un EPS de millepertuis. Je me suis très vite sentie mieux, moins fatiguée et surtout moins de crises d’angoisse. Au bout de 3 mois, j’allais à nouveau bien.

  8. françoise dit :

    Bonjour
    J’uitlise le millepertuis depuis des années, extraits très concentrés en gelule, avec autres vitamines et cela fonctionne bien. Cela devrait être remboursé par le SECU… pas de souci au soleil, ni avec la L-tyroxine
    Sur prescription de mon médecin homéopathe.

  9. Monique dit :

    J’ai pris du Mildac 600 pendant 15j, a plusieurs reprises dans des moments où je n’allais pas bien. Cela m’a beaucoup aidé. Cela me donnait 1 coup de fouet et me permettais de rebondir 1 peu.

  10. Henry dit :

    Bonjour Monsieur Combis
    Je suis vos articles depuis 2017 et c’est avec grand regret que je constate que vous ne parlez pas des travaux du Professeur Jean-Bernard FOURTILLAN.collègue émérite du Professeur Henri JOYEUX
    C’est vraiment regrettable car il a publié ses découvertes en 2015
    Vous pouvez les consulter sur son site appelé « fonds josefa ».
    (Je vous invite aussi à consulter sa bibliographie).
    Vous verrez qu’il propose des solutions non seulement sur la dépression mais aussi sur l’insomnie, les maladies de PARKINSON. d’Alzheimer la Schizophrénie et les névroses.
    Parce qu’il a trouvé le fonctionnement du cycle du sommeil et de la veille.
    Si vous faites votre enquête et jugez bon de diffuser de la manière la plus impartiale possible
    Je serai convaincue de votre intégrité absolue face à l’industrie pharmaceutique dans ce cas qu’avez vous a craindre de diffuser la vérité.
    Bien cordialement
    Patricia Henry

  11. Juliane dit :

    J’ai fait un burnout et une dépression sévère en 2014-15-16. J’ai tout de suite refusé les anti-dépresseurs pour me tourner naturellement vers les plantes et donc vers le millepertuis. Cette plante m’a pour ainsi dire sauver la vie… me permettant de guérir toute la partie émotionnelle et psychique de la maladie tout en pouvant garder la tête un peu hors de l´eau, juste ce qu’il fallait. Le jour où j’ai diminué la dose, je l’ai tout de suite ressenti et je me sentais redescendre alors j’en ai conclu que je n’étais pas encore prête et j’ai repris la dose de départ, pour quelques mois/années plus tard, diminuer peu à peu jusqu’à ne plus en avoir besoin et guérir totalement de mon mal-être.

  12. Lydia dit :

    Bonjour
    J’ai eu pris un complément alimentaire fortement dosé en millepertuis et j’ai ressenti les Bienfaits très rapidement.
    Toutefois je préfère le safran lorsque je suis d’humeur triste.
    Je prends ces produits sous la marque form’vital fabriqué par vitamine système à Montpellier.
    Maintenant j’ai retrouvé une philosophie de vie et une activité professionnelle harmonieuse et ne prends plus ce type de produits. Néanmoins je les conseille à mes amies qui en sont p’einement Satisfaite.
    Vos courriers sont toujours très intéressant, j’y retrouve ce que j’apprends en formation sur la phytothérapie et aromathérapie. Je regrette toutefois que le ton se veuille si alarmiste et pas assez positif !!! Merci pour tous ces partages si précieux.

  13. Anna Spisso dit :

    Bjr oui j ai déjà eu recours au millepertuis et il s avéré très efficace au même titre qu un antidépresseur classique

  14. Danielle dit :

    Le millepertuis m’a été vivement déconseillé parce que je prends du vérapamil 120 LP pour soigner une maladie de Bouveret. Est-ce exact ?
    Sinon merci pour votre lettre toujours très intéressante !

  15. Colette Laugt dit :

    j’ai un rythme du sommeil décalé (de 1h à 3h30 puis 6h30 à 9h) et quand je dois me lever tôt, c’est très dur; la mélatonine prise à 3h30 me permet de me rendormir avant 5h, mais le millepertuis de mon jardin (décoction d’une grande fleur et 2 feuilles) fait beaucoup plus d’effet: une seule tisane me permet de dormir 6h d’affilée 2 nuits de suite. Rien d’autre n’a jamais marché ni en homéopathie, ni valériane, ni camomille etc… en gélules.

  16. chassefaire dit :

    il y a aussi des tas de variétés de millepertuis, qui poussent à des altitudes différentes et dont les effets ne sont pas tout à fait les mêmes. J’en ai cueilli plusieurs étés à plus de1600m d’altitude et j’en faisais des tisanes l’hiver. de cette façon je passais la mauvaise saison sans avoir le cafard et avec un peu plus de dynamisme la journée et un meilleur sommeil la nuit. une année mon mari en a pris aussi, s’est trouvé mieux et a continué à en prendre lui aussi. mon stock n’a pas suffit. Nous en avons donc acheté pour continuer notre traitement. L’effet n’a pas été du tout le même: plus dynamisant et moins apaisant, ça ressemblait plus à l’effet du café ou du thé. nous l’avon vite arrête. donc ça ne me surprend pas que les études soient contradictoires, il est vraisemblable qu’elles n’etudient pas toutes le même millepertuis ! quand aux gélules d’hypericine, c’est encore pire: il n’y a qu’un composant d’une plante qui en contient plusieurs agissant en synergie, l’efficacite n’a aucune chance d’être la même !

  17. DENAND Jean dit :

    Hypericum perforatum (millepertuis) est utilisé en homéopathie pour soigner les traumatismes intéressant le système nerveux central ou périphérique, principalement en dilutions hautes (15 et 30CH).

    Je suppose qu’on se méfie des dilutions basses, dont l’effet pourrait se rapprocher des doses pondérales, qui demandent à être utilisées avec discernement.

  18. Christine dit :

    Bonjour,
    J’ai utilisé ponctuellement du millepertuis, en gélules, d’une durée d’une à deux semaines maximum.
    J’ai pu apprécier son efficacité sur la déprime passagère, en particulier pré-menstruelle, dès trois jours de prise.
    L’efficacité dépend du fabricant / de la marque.
    Cordialement,

  19. Véronique BOE dit :

    Bonjour,
    J’ai eu recours à MILDAC, 2 comprimés par jour, prescrit par mon homéopathe et effectivement je me sens beaucoup mieux. Je ne supporte aucun anti-dépresseur, le millepertuis me correspond tout à fait.

  20. CHEVALIER dit :

    Bonjour,
    Pour faire suite à votre article sur le millepertuis. J’ai eu l’occasion d’entre à deux reprises sue les conseil de mon osteo, lors de grand épuisement moral et physique. Pour moi ça a été spectaculaire au bout d’une semaine plus de douleur et un apaisement moral, et au bout de 3 semaines j’étais de nouveau en forme sans effet secondaire.

  21. Germain dit :

    Bonjour,
    Un dépressif dans la plus part des cas éprouve inconsciemment le besoin ou l’envie de rejoindre qq qui est mort ( souvent un proche: parent- grand-parent- arrière GP- frère , sœur , un jumeau pas né ) , au quel il s’identifie. Et dans ces cas, et pour bc d’autres encore, une Constellation Familiale ou Ancestrale peut l’aider à comprendre son mal- être,à l’accepter.et reprendre goût à l vie. Idris Lahore est aujourd’hui le plus compétant dans ce domaine.
    Bien cordialement.

  22. Marie Tanas dit :

    J’ai utilisé du millepertuis pendant plusieurs semaines pour soigner une dépression saisonnière avec succès. Mais mon generaliste connaissait mal ce produit,

  23. Marie Tanas dit :

    J’ai utilisé du millepertuis pendand plusieurs semaines pour soigner une dépression saisonnière avec succès. Mais mon generaliste connaissait mal ce produit,

  24. Christiane Pourpoint dit :

    Bonjour,
    J’ai utilisé cette huile très peu juste pour e passe sur ma nuque ,les effets bénéfiques 🤔je sais pas à savoir si j’avais la bonne huile essentielle du mulpeituie ,alors si vous pouvez me donnez une adresse pour men procure .
    Merci .À bientot. Cordialement

  25. Marlière dit :

    Bonjour. Est ce que l’utilisation de millepertuis en huile essentielle peut remplacer la plante. Car j’ai une grande bouteille chez mais pour un autre usage au départ. J’attends de vous lire. Merci d’avance. Sabine.

  26. Desfaudais dit :

    J’ai eu recours à plusieurs reprises d hypericum en teinture mère et cela m’a beaucoup aidée

  27. Céline dit :

    Bonjour,

    Je vous invite vivement à regarder aussi l’es résultats concernant la prise de safran qui existe également sous forme de gélule et qu’il est aussi efficace voir plus efficace que les traitements alopatiques. Bien à vous.

  28. alliot dit :

    Bonjour. J’ai 63 ans. Après la mort de mon père (suite à la maladie d’alzheimer), je suis tombée dans une dépression profonde qui m’a amené à prendre des anti-dépresseur, de la chimie…qui me laissaient dans un total état second avec des effets secondaires épouvantables. J’ai pris rendez-vous avec une médecin homéopathe formidable qui m’a aidé à m’en sortir grâce au millepertuis. Depuis, je prend juste une gélule par jour en soutien et je peux assurer que pour rien au monde, je ne reviendrais à la chimie. Je me sens très bien ainsi et n’ai aucun effet secondaire; j’ai pourtant vécu d’autres situations tout aussi dramatique mais je m’en sors grâce à cette aide.
    Merci pour ce que vous faites pour nous, vos lecteurs.

  29. Derely Marc dit :

    Bonjour
    La dépression est trop sérieuse et la souffrance morale est trop douloureuse pour que vous puissiez la brader et la résoudre à la sauce Millepertuis. C’est même outrancier et ne pas respecter les personnes qui en souffrent.
    C’est vrai que le Millepertuis est une réponse à un type de dépression ( pour les Allemands c’est même l’antidépresseur le plus utilisé chez eux)
    Mais chaque personne atteinte de la dépression est différente, plus ou moins aigüe, plus ou moins invalidante, beaucoup de dépressions dites mélancoliques conduisent dramatiquement au suicide. Il n’y a rien à voir entre une dépression saisonnière, une mélancolie et un état dépressif persistant subit depuis de nombreuses années.
    Le médicament n’est parfois pas la meilleure solution pour sortir une personne de sa souffrance.

    Depuis 40 ans dans ce métier, je n’ai jamais vu une étude sérieuse en matière de dépression car il n’y pas deux dépressions semblables …
    C’est la grosse erreur de notre vision actuelle réduisant les douleurs morales et les accidents de vie à une solution unique de prescription de médicaments, et vous en êtes la preuve que «  Big Pharma » répond à tout dont le Saint Millepertuis.

  30. Marie Greten dit :

    Bonjour,
    J’ai pris de la tisane de Millepertuis que j’ai cueilli moi-même pour ne plus avoir besoin d’antidépresseurs. Grâce à cette plante je pouvais diminuer de plus en plus ma dose de médicaments pour enfin les arrêter. Pourtant le médecin m’avait dit qu’il fallait prendre les médicaments durant toute ma vie!

  31. Treton dit :

    Bjr,
    Après une grosse dépression en 2009 j’ai eu recours au Millepertuis ( teinture mère) qui m’a fait le plus grand bien.
    En 2016 à nouveau grosse dépression et là j’ai fait appel à mon médecin qui a sortie l’artillerie lourde avec toutes ses conséquences ….. au final ça a plutôt bien fonctionné bien que difficile à supporter.
    En 2017 à nouveau grosse dépression …. 3 semaines d’hospitalisation dans une unité spécialisée…. antidépresseurs, anxiolytiques….. 8 mois d’arrêt ….. l’horreur !! Depuis le mois de 03 je me sentais très bien. J’ai alors décidé d’arrêter ces médicaments pour passer au Millepertuis en 09 …. je me sens bcp + respecté dans ma globalité.
    Pas de sensation de bouche sèche, de tjs manger qqchose de frais ….. pas de dysfonctionnement sexuel …..
    Je prends mes 50 gouttes tous les matins. Ça me semble léger, ça n’est même pas désagréable au goût et tout va bien.

    Merci 😀

  32. Lucia dit :

    Bonjour Monsieur,

    Voici mon témoignage « millepertuis »: en 2005, j’ai fait un grave burn out. A cette époque, je n’avais pas de médecin de famille, j’ai cherché par hasard dans l’annuaire téléphonique. J’ai fait part de suite à ma nouvelle médecin (généraliste) que je ne voulais pas de médicament chimique. Elle m’a alors prescrit du millepertuis que j’ai pris pendant 6 mois. Je ne sais pas, avec recul, l’effet de ce médicament, mais dans tous les cas, j’ai très bien guéri et récupéré toutes mes forces et facultés. Je n’ai plus en tête le dosage.

    Cordialement

    Lucia

  33. Catherine T. dit :

    Bonjour,
    je viens de lire votre article sur le millepertuis, je viens de l’utiliser durant 2 mois environ, sous forme de teinture mère, suite à une forte déprime après une rupture (avec des remontées de dépression dues à ce que j’ai vécu dans l’enfance).
    j’en prenais 30 gttes matin et soir dans un verre d’eau, le soir je rajoutais 15 à 20 gttes d’escholtzia et 15 à 20 gttes de passiflora pour trouver le sommeil.
    Ayant retrouvé le sommeil j’ai réduit les doses des 2 dernières teintures mères mais j’ai continué le millepertuis.
    Il est vrai que je n’ai pas forcément ressenti les effets tout de suite, mais les teintures mères m’ont beaucoup aidées, Au bout d’un mois j’ai choisi quelques fleurs de Bach qui correspondaient à mes diverses émotions et ressentis, et cela en 2 temps : un mélange pour traiter mes émotions du moment 3 semaines environ, et dans le 2ème temps un flacon avec les fleurs pour traiter plus le fond de mon problème. J’ai arrêté le millepertuis il y a une dizaine de jour environ, j’ai encore le second mélange de fleurs de Bach que je prends occasionnellement de temps en temps, mais je n’en ressent quasiment plus le besoin. J’ai pu constater qu’était ressorti, avec beaucoup de lucidité, le « fond » de mon début de dépression, et j’ai donc décidé de consulter un psy pour ce problème récurrent, Aujourd’hui je ne ressent plus de déprime, ni de manque de motivation ou crises de larmes…. je ne saurai dire si c’est le mille pertuis qui m’a aidé à « voir » si lucidement ce qui me faisait souffrir, et ce depuis bien longtemps, mais je n’avais aucune envie de m’aider avec un traitement chimique, qui aurait certainement continué à « cacher » le fond.

  34. Corinne dit :

    Bonjour,
    Il y a eu une période difficile dans ma vie par le passé. Je faisais des crises d’angoises. J’ai utilisé le millepertuis en gélules pendant plusieurs mois et il m’apportait un réel soulagement.

  35. Corinne CARGNELUTTI dit :

    Après plusieurs événements douloureux j ai fait une dépression…ne voulant pas prendre d antidépresseurs j ai pris pendant plusieurs semaines du millepertuis en teinture mère..mon état et ma perte de poids s agravaient j ai du succomber aux antidépresseurs pendant plusieurs mois. Mon état c est amélioré. Quelques années plus tard j ai replongé suite à de nouveaux événements. J ai repris du millepertuis qui m a permis de m aider. Je pense et je conseille vraiment de commencer par le millepertuis avant de s enfoncer dans les antidépresseurs

  36. Christiane CAMDESSANCHE épouse ALBERT dit :

    Après le décès de mon mari, j’ai dû prendre pendant 1 mois un anti depresseur. Pour en sortir, j’ai pris ensuite du millepertuis pendant qques temps et j’ai pu refaire surface peu à peu. Depuis, j’ai toujours sous la main cette teinture mère qui, ponctuellement, me rebouste lors des baisses de moral. Le millepertuis est très précieux pour moi. Je l’ai aussi recommandé à des amies dans des moments difficiles et elles m’en ont remerciée.

  37. Claire dit :

    Millepertuis en teinture mère pour un moment difficile m’a permis de me sentir mieux, chasser les idées noires et me sentir plus rayonnante.

  38. Sorin dit :

    C’etait Mon médecin qui ne l’avait prescrit comme je ne pouvait pas prendre de médicament après le décès de mon mari

  39. Sorin dit :

    Bonjour
    l’hypericum perforation TM
    Je l’utilise depuis 1999, pendant presque 6mois après le décès de mon mari…. depuis c’est à la demande, lors de gros choc émotionnel…
    j’ai toujours un flacon à la maison, j’en ai donné aux enfants…
    très souvent en prendre pendant un jour ou deux suffisait pour que le choc passe et que le moral revienne aux beau fixe!!!
    Pour info, je fais des réactions d’intolérance et d’allergie à presque tous les médicaments… celui ci je le supporte très bien…
    Je le conseille souvent aux personnes qui n’ont pas le moral et se sentent dépressive.

  40. Gluck Josiane dit :

    Bonsoir
    Il m’arrive souvent de prendre du millepertuis en teinture mère quand j ai le blues et je peux vous dire qu’au bout de 2jours mes idées noires, manque d’énergie ne sont plus que des souvenirs.
    Je suis toujours étonnée de la réaction rapide sur mon organisme. Je l’ai conseillé à mon proche pour les mêmes raisons et tous partagent mon avis.
    Très efficace rapidement sans prolonger jusqu’à 2 à 3 semaines de traitement
    Merci pour vos précieuses infos

  41. MARTINE dit :

    très efficace chez moi, je souffre de fibromyalgie et la prise régulière de millepertuis m’aide énormément à gérer mon stress et me donne le courage d’accepter mon état. Je le recommande chaleureusement.

  42. gérard dit :

    bonjour , crises d’angoisses ; l’utilisation du milepertuis est tres efficace au bout de 5 jours ,,,avec 600mg par jour ,,,eczéma nerveux , efficace en trois jours 450mg/J,,,fatigue : efficace en 8j 600mg/J,,,,,la marque MILDAC est excellente et mieux tolérée que les produits allemands essayés

  43. Constance Hahn-Scannell dit :

    Originalprodukt von Bayer Vital GmbH
    Marke: Laif
    Bonjour Monsieur Combris,
    Si c´est pour aider der personnes qui souffrent je veux bien prendre ces quelques minutes pour dire que je peux en effet témoigner qu´à plusieurs reprises j´ai pris le medicament cité ci dessus. Je pense que c´est un dosage assez élevé, et la prise m´a permit d´alléger ma detresse assez considerablement. Je savais que pour moi il était hors de question de recourir à quoi que ce soit de chimique ou plus fort. les deux fois ou j´ai suivit ce traitement pendant plusieurs mois, j´avais une continuité plus stable dans mes humeurs et un esprit plus « solaire ». Un sentiment de soutient venant de l´intérieur, et un peu plus d´aisance à me décontracter sont les effets qui m´ont le plus aidés. Cést difficille de me souvenir exactement, mais au moment je savais pue c´était la base de mon rétablissement, en plus d´un travail autre, intérieur entre autre, pour maîtriser les flux d´émotions non résolues. Merci d´écrire pour nous tous qui cherchons et voulons plus de vérité et de simplicité dans la Médecine!
    Constance

  44. Lise dit :

    Bonjour,
    je viens de lire votre lettre sur le millepertuis. Je puis vous dire que je n’ai jamais pu prendre de tisane de millepertuis, les effets qu’a cette plante sur ma personne sont assez étonnants : je me lève le lendemain avec un terrible mal de tête, j’ai l’impression que mon cerveau est très douloureux, je ressens des battements comme si ma tête allait exploser. Ceci peut vous surprendre mais je suis tout de ce qu’il y a de plus sincère.

  45. maryse charlier dit :

    bonjour a vous , je accueillement en traitement pour une dépression et très grosse crise de spasmophilie a la suite du décès d’un proche, qui m’a bc touché, je prends du Deroxat 10 mg le matin et un demi Lexomil le matin et le midi le soir un quart, quand pensez vous je n’ai jamais utilise la millepertuis, et je tenterai bien le coup , quand pensez vous , je vous remercie , j’avoue vous suivre régulièrement mais il met impossible d’acheter vos livres mais je profite de vos conseils chaque fois que je le peux
    tres cordialement Maryse

  46. Guidicelli dit :

    Bonsoir Gabriel, cet été je n’étais pas très bien moralement malgré les vacances qui approchaient. Et comme je savais que ça allait être pire a la rentrée, j’ai essayé une cure d’un mois de millepertuis. J’allais de mieux en mieux. De plus, moi qui déteste la rentrée, et bien, a mon grand étonnement, je n’ai pas eu d’angoisses la veille et je suis partie au travail en chantant! Cette plante est miraculeuse et je la recommande. Merci pour tous vos conseils Gabriel

  47. Angel dit :

    Bonjour, j’ai consommé du MILDAC en vente libre en pharmacie sous forme de comprimés après l’arrêt des anti-dépresseurs (Seroplex) pour faire sevrage et éviter de rechuter dans la dépression, cela est particulièrement efficace. Je recommande toutefois un suivi avec un thérapeute car cela ne règle pas le problème qui est en vous ! néanmoins il vous aide à ne pas sombrer et commettre l’irréparable.

  48. PELTIER François dit :

    J’en ai pris plusieurs flacons en TM (pas tous à la suite), pour tenter de soigner une inflammation nerveuse des jambes (devenue douloureuse), suite à une excitation sexuelle intempestive (via nerfs pudental). Résultat : nettement moins d’engourdissement et apaisement, mais forte relance de l’excitation (cause : surcroît de vitalité) et de ce fait relance en plus fort des engourdissements. Donc, obligé de poursuivre les médicaments chimiques (Alprazolam, puis actuellement Bromazepam)

  49. chevalier dit :

    Bonjour,

    Il y a quelques années, j’ai utilisé pour la 1ère fois le millepertuis en remplacement du Prozac…avec succès !
    Récemment, ma phytothérapeute m’a prescrit le mélange suivant : poudre de gentiana lutea et poudre d’hypericum perforatum AA QSP 0.300.
    Cordialement

  50. Joëlle A. dit :

    Bonjour !
    Merci de vos mails, tous très intéressants !
    J’ai eu, malheureusement, une période de ma vie très tourmentée qui m’a amenée à utiliser le millepertuis (en TM). C’est effectivement très efficace mais j’ai dû à un moment en prendre matin et soir et là mon cerveau était complètement vide : du jour au lendemain je ne savais plus ce que j’avais fait la veille !!!
    Alors bien mais point trop n’en faut !…

  51. Ghisbain-Thilly Huguette dit :

    Oui je prends le Millepertuis en gelulle depuis plusieurs mois maintenant et effectivement j’ai constaté une amélioration de mon état nerveux.

  52. Jacquet monique dit :

    J’ai pris du millepertuis sous formes de gélules et j’ai ressenti très rapidement une amélioration de mon sommeil. Après deux ou trois mois de traitement mes insomnies sont revenues . J’ai alors arrêté la prise dé millepertuis pendant plusieurs mois , puis ai repris le traitement sans aucun résultat
    Cordialement

  53. PETIT dit :

    J’ai déjà utilisé le millepertuis sous forme de gélule acheté en pharmacie, pour ma part j’ai de bons résultats. Un conseil SVP sur la boîte ils disent de ne pas dépasser 15 jours, à 3 gélules par jours. Je suis souvent déprimée légère, puis je prendre du millepertuis même si j’en ai pris depuis peu. Merci de me répondre. Merci pour vos conseils.
    E PETIT

  54. Moreno dit :

    Bonjour
    Je prends du millepertuis pour les bouffés de chaleur depuis plusieurs années et c’est efficace
    Je dors très bien et je me sens plus calme

  55. un abonnés dit :

    Il y a beaucoup mieux que le millepertuis qui as pas mal d’effets indésirable c’est le griffonia simplicifolia qui n’as pas d’effet indésirable et fonctionne aussi bien même mieux que le millepertuis voici un lien https://mr-ginseng.com/griffonia-simplicifolia/#GRIFFONIA_SIMPLICIFOLIA_DOSAGE_POSOLOGIE

  56. ORSO dit :

    Bonjour,
    J’ai 47 ans et me soigne principalement sans traitement médicamenteux.
    Je privilégie les plantes et le Millepertuis en fait parti, avec des résultats probants.

  57. Claudine H dit :

    Bonjour , je viens témoigner de l’efficacité du millepertuis . J’ai pris du MILDAC 300 , à raison de 3 /jour et j’ai retrouvé envie et joie de vivre au bout de 4 semaines .
    Hélas je suis sous EUTHYROX pour ma thyroïde et je me suis retrouvée en forte hypothyroïdie !!!!
    Un médecin homéopathe m’ a confirmé que le millepertuis était incompatible avec mon traitement , et c’est bien dommage pour moi !
    Je me suis donc tournée vers le SAFRAN , mais en ce qui me concerne , l’efficacité n’est pas la même !

  58. Laure THIEBAUT dit :

    Bonjour,
    En effet je suis actuellement sous traitement en millepertuis. En dosage soft sur du 10 gouttes le matin. C’est un extrait des sommités fleuries. Je suis plus calme et je suis en train de retrouver un équilibre nerveux.

  59. Prin dit :

    Bonjour,
    Personnellement, j’ai jamais utilisé le millepertuis, plutôt le griffonia (cause migraineuse risque d’interaction avec mes médicaments)
    Par-contre mon mari si, il fait souvent des cures de millepertuis (moral en plomb), ça lui va très très bien aucun effet secondaire
    Merci beaucoup pour tout ce que vous faîtes

  60. Hanjali Wafaa dit :

    Bonjour,

    Suite à une dépression en Janvier 2017 mon psychiatre ma prescrit du millepertuis et cela ma aider à m’en sortir.

  61. Asta dit :

    Votre article est parfaitement bien fait et tout à fait exact. J ai été rendue très malade par des médicaments comme les anti dépresseurs chimiques et autres benzodiazrpines.
    J ai été détoxifiee puis là Naturopathe a remplacé par du millepertuis qui progressivement a été réduit puis arrêté au bout de plusieurs mois. Cela a été très efficace . Merci pour vos conseils.
    Nathalie

  62. Is leveque dit :

    Monsieur Combris,

    Je lis toujours vos lettres avec attention, certaines sont plus médicales, d’autres plus philosophiques, parfois elles me concernent plus particulièrement mais elles toujours pertinentes et je vous en remercie; c’est pourquoi je réponds à votre « appel » à témoignages à propos du millepertuis.
    J’étais déjà un peu fragile depuis quelque temps, on a évoqué la préménopause (j’ai 48 ans), des difficultés psychologiques…et puis « la glace s’est brisée » (comme le dit un article de « santé nature innovation » que je viens de recevoir): j’ai eu un gros accident de voiture, un 38 tonnes m’a percutée de plein fouet, j’ai eu beaucoup de « chance » de ne rien avoir de graves physiquement, mais psychologiquement cela m’a fichue par terre et un mois plus tard j’étais vraiment en grosse dépression, je tremblais, je ne mangeais plus, je pleurais tout le temps je n’avais plus envie de rien… si bien que plusieurs personnes m’ont dit de prendre quelque chose (outre le fait que je voyais un psy), j’ai pris des gouttes d’huiles essentielles, préparées chez Weleda mais cela n’a pas suffit, mon médecin et ma gynécologue et ma psychanalyste m’ont dit de prendre du seroplex… je ne voulais pas (déjà que j’essaie tout ce que je peux pour arrêter le levothyrox!) mais je n’en pouvais plus alors j’ai cédé, j’ai tenu pendant 4 mois, je crois que cela m’a aidée mais je n’arrivais pas à me résoudre à prendre un truc chimique, au risque d’en être dépendante même si on m’assurait du contraire… comme je suis curieuse et que je préfère la médecine alternative, j’ai trouvé des articles sur le millepertuis, j’en ai donc parlé à mon pharmacien (homéopathe) qui m’a dit que c’était compliqué à prendre, et à mon médecin qui m’a carrément dit que si le millepertuis pouvait avoir des effets, il n’était en rien comparable à ceux du seroplex! mais je suis têtue et n’ai pas repris le seroplex malgré mon état… c’est mon ostéopathe qui a « par hasard » évoqué le millepertuis, après m’être assurée que je ne prenais pas de risque à le prendre avec le levothyrox (j’en prends encore un peu…), j’ai commencé (deux gélules de 350mg chacune midi et soir)et je peux dire que pour moi les effets sont comparables au seroplex (je ne prenais que 10 mg).
    Je dois admettre que je ne suis toujours pas dans mon état « normal », que j’ai encore des moments de découragement, tristesse, du mal à « faire » les choses dont j’aurais besoin (une certaine « aboulie » plutôt que de la procrastination) mais je pense que le temps et la thérapie aideront. Je prends aussi du safran, du magnésium et du griffonia.
    J’espère que mon témoignage vous sera utile.
    Si jamais, j’aimerais bien un article sur comment remplacer le levothyrox, je sais que c’est difficile…
    Sincèrement,

  63. Lambert dit :

    Bonjour j’ai du millepertuis chez moi mais je suis sous anxiolytiques le temesta j’aimerais arrêter progressivement puis je prendre du millepertuis en même temps ?

  64. Pignon dit :

    Bonjour
    Comment faire pour sevrer une personne qui prend un Tranxène 5mg le soir et 1 demi Deroxat 1 jour sur 2?
    Compte tenu, que l’on ne peut pas prendre du Millepertuis en même temps??
    Merci beaucoup

  65. Decoopman dit :

    Bjr
    Je prend une gélules de millepertuis dosée à 400 mg par jour depuis que je sais que mon mari à un cancer de la prostate.cela m’aide à rester avec un esprit positif et ne pas sombrer dans une dépression
    J’ai commencé en 2015 et en prendre une par jour me convient.merci à vous pour vos précieux conseils.
    Patricia

  66. Danièle Beauraind dit :

    J’ai utilisé le millepertuis dans le but de me sevrer du lyxanxia (que je prends depuis des années suite à de graves soucis et je suis « accro ») sous la dose que vous préconisez (3×300 mgr), il y a 5/6 ans, sachant que j’ai 70 ans aujourd’hui.
    Ce fut difficile, j’étais désorientée, incapable de faire de simples achats dans un super-marché (j’allais d’un endroit à l’autre, perdue). Je m’en suis rendue compte et ai arrêté le traitement. Pourtant je cherche toujours aujourd’hui un « traitement » si possible naturel pour retrouver mon équilibre.

  67. Fabienne dit :

    Bonjour
    Oui j’ai déjà utilisé par trois fois le millepertuis et chaque fois il m’a aidé à traverser les moments difficiles. Actuellement je prends depuis 4 semaines 600 mg par jour pour stabiliser mon humeur liée à la ménopause. Et je me sens beaucoup mieux.

  68. Nicole Houde dit :

    J’ai essayé le millepertuis il y a très longtemps une quarantaine d’années et cela me rendait agressive. C,est pour cela que je n’en ai jamais repris. À l’automne je déprime toujours et dors mal, alors je me demandais si j’allais tenter ma chance une autre fois ?

  69. Ricci Mingani Renée dit :

    Nous utilisons une macération de millepertuis dans l’huile d’olive comme apaisant cutané :
    – piqures d’insectes : moustique « tigre », ça calme la démangeaison
    – petit herpès labial
    – irritations le la peau par ronces, épines etc…
    moi je l’utilise aussi en ajoutant quelques gouttes de cette huile à mon lait de toilette contre la peau sèche.

  70. evelyne Charles dit :

    bonjour,
    grand merci pour vos articles riches! et… rassurants

    je prends de l’hypéricum perforatum en teinture mère (20 à 50 gouttes par jour) ainsi qu’en granules composés avec aurum et ignatia.
    encore des mal êtres dus à des problèmes cardiaques, mais dans l’ensemble, je tiens bon, face au traitements chimiques….

    cordialement

  71. GOY Lucette dit :

    Bonjour, Grosse dépression, début 2017, suite à un choc « psychologique ». Traitement d’urgence avec anxiolytiques pendant 10 j. et ensuite antidépresseurs…j’étais servie : je suis contre les médicaments. Au bout de 5/6 semaines, j’ai tout arrêté . Une amie m’a conseillé de prendre du millepertuis – (Mildac 600 mg), le pharmacien m’a suggéré de compléter avec du Sédatif PC : ce traitement a été super efficace . Ma famille, mes amis étaient heureux de me retrouver avec « ma joie de vivre » ! Mais on se sort pas indemne de ce genre de dépression, et début de cette année, je sentais une nouvelle « descente aux enfers »…Je me suis précipitée pour aller chercher ces 2 remèdes miracles, que je n’ai eu qu’à prendre pendant une semaine, et depuis, j’en ai toujours en réserve au cas où ! Merci, millepertuis…et aussi à mon entourage compréhensif, car cela est important, aussi. P.s. Je tiens à signaler que mon médecin m’a approuvée, lorsque je lui ai fait part de ma décision d’arrêter le lourd traitement d’anxiolytiques et antidépresseurs !

  72. Comerro dit :

    Bonjour
    J’ai utiliser dû millepertuis sous la forme de Mildac 300 pendant plusieurs mois avec un effet extrêmement satisfaisant sur une dépression majeure.
    Je le recommande vivement.

  73. Peyry dit :

    Je n’en ai jamais utilisé, bien que sous ma fenêtre de cuisine, j’en ai un magnifique avec de jolies fleurs jaunes… Est-ce les feuilles ou les fleurs que l’on utilise ou bien les deux….

    Merci, cordialement.

  74. MINET dit :

    Bonjour, à la suite du décès de ma compagne tuée dans un accident de voiture, j’ai connu une sévère dépression et j’ai pris des gélules de millepertuis. Apparemment, comme vous le dites, je faisais partie des « malades non-répondants », car je n’ai ressenti aucune amélioration. J’ai même dû être hospitalisé. Actuellement, je suis, à mon grand regret, car je souhaiterais pouvoir m’en passer, sous « Efexor-Exel » 75 mg …

  75. Chots dit :

    Bonjour,
    A la mort de mon époux mon médecin m’a prescrit des anti-depresseur, après quelques temps ceux ci ne faisant plus d’effet, il m’a dit d’augmenter les doses ! Non merci pour moi, en lisant une revue sans te alternative, j’ai pris du millepertuis, résultat super’
    Maintenant quand je ne me sens pas trop bien, trop fragile émotionnellement, je prend une cure de trois boites de Super smart, tout va bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *