Depuis quelques jours, vous êtes très nombreux à contacter notre service clients, et nous rencontrons des délais dans les réponses à vos questions envoyées par email et par téléphone. Nous vous remercions pour votre patience, et vous invitons à visiter votre Espace perso où vous trouverez de nombreuses réponses à vos questions.

Pourriez-vous vous passer « d’actu » pendant 8 mois ?

Chère lectrice, cher lecteur,

En début d’année, quatre scientifiques sont partis étudier l’écosystème d’une petite île perdue au milieu du Pacifique.

Ils ont passé 8 mois à Kure, un atoll situé à plus de 2 100 kilomètres d’Hawaï.

Pendant tout ce temps, ils étaient totalement coupés du monde.

Pas de téléphone, pas de télévision…

Imaginez leur réaction à leur retour à la civilisation, en octobre dernier[1].

Après 8 mois passés à étudier des oiseaux et des phoques en voie d’extinction sur une île déserte, ils retrouvent un monde transformé :

  • Les gens ne se prennent plus dans les bras. Ils ne se serrent plus la main, ne s’embrassent plus…
  • Il faut porter un masque pour sortir. Tout est fermé : restaurants, bars, musées, salles de sport…
  • Des millions de personnes dans le monde se retrouvent enfermées chez elles, avec l’interdiction de sortir
  • Les médias et les politiques entretiennent la peur en permanence

Quel choc !

Personne n’aurait pu imaginer, en début d’année, que notre monde ressemblerait à ça quelques mois plus tard.

Hibernatus en 2020

Cela me rappelle le film Hibernatus, avec Louis de Funès.

Un homme congelé depuis 65 ans est retrouvé vivant dans les glaces du pôle Nord.

Pour ne pas le choquer à son réveil, on lui fait croire qu’il est encore en 1905. Mais évidemment, l’homme finit par apprendre la vérité. Il découvre soudain le monde de 1970, la télévision, les voitures…

Pour les scientifiques perdus sur leur île, la surprise devait être au moins aussi grande.

Cette histoire est enrichissante à plus d’un titre.

D’abord, elle illustre à quel point le monde peut changer vite… et surtout à quel point nous nous habituons vite aux changements.

La fable de la grenouille dans son bain

Vous connaissez peut-être cette fable célèbre.

Si on plonge une grenouille dans de l’eau chaude, elle s’échappera d’un bond.

Mais si on la met dans une eau froide, qu’on chauffe progressivement jusqu’à ébullition, elle ne se rendra compte de rien et finira ébouillantée.

Si un changement dans notre environnement se fait de façon très lente, il ne suscite chez nous aucune réaction, aucune révolte.

La situation actuelle est un choc pour les quatre scientifiques de retour de leur île déserte. Mais pour nous, cela est presque devenu la norme.

Récemment, plusieurs ONG de défense des droits de l’Homme se sont d’ailleurs inquiétées des effets des mesures sanitaires sur nos libertés : systèmes de traçage, confinement strict, censure…

Le risque, c’est que cela ne soit pas temporaire.

Selon Laureline Fontaine, professeure universitaire à Paris : « Les discours politiques tendent à nous assurer du caractère exceptionnel de l’État d’urgence. En revanche, le processus à l’œuvre est une modification du droit qui, elle, n’est pas provisoire[2]. »

Nous devons rester lucides face aux décisions qui sont prises et veiller à ce que la crise sanitaire ne serve pas de prétexte aux gouvernements pour prendre, peu à peu, plus de pouvoir sur leurs peuples.

Mais l’histoire des quatre scientifiques a autre chose à nous apprendre.

Vous aussi, isolez-vous sur « votre île déserte »

Finalement, durant ces huit mois, nos quatre chercheurs ont été les plus heureux du monde.

Loin de l’anxiété ambiante, des discours de guerre, de la peur relayée par les médias… Ils vivaient leur passion, au milieu des oiseaux et des phoques, sans se soucier chaque jour de leur santé et de celle de leurs proches.

Cette expérience montre tout l’intérêt de pouvoir s’isoler de toutes les énergies négatives qui nous entourent.

Aujourd’hui, beaucoup de médias ne font malheureusement plus leur travail d’information. Ils cherchent simplement à capter l’attention du lecteur avec des titres choc.

Avec la crise sanitaire, les journaux s’en donnent à cœur joie : nombre de cas, nombre de décès… Et c’est un piège, qui peut nous rendre addict.

Je me suis rendu compte que je passais près d’une heure par jour à suivre l’actualité. Alors bien sûr, cela fait partie de mon travail de m’informer.

Mais en réalité, combien d’informations qui paraissent chaque jour dans les médias nous sont vraiment utiles ?

Aujourd’hui, suivre les infos en continu est une perte de temps et une source d’angoisse inutile.

C’est pourquoi j’ai eu l’idée de vous proposer de relever un défi avec moi durant cette période de fêtes : une cure de désintoxication de la surinformation.

En cure de désintox pendant 10 jours

À partir de demain, je me coupe totalement de l’actualité.

Pendant dix jours, je ne suivrai aucun média, je ne lirai pas de journaux, je n’écouterai pas la radio et je ne regarderai pas la télévision (de toute manière je n’en ai pas ! ).

Bref, je vais m’isoler sur mon île déserte. Et je verrai au bout de ces dix jours comment je me sens. Si ce défi vous intéresse, je vous invite à le suivre avec moi : créez, vous aussi, votre petite île paradisiaque, isolez-vous du monde de l’actualité et profitez de ce moment pour vous recentrer sur vous et sur ce que vous aimez. Dix jours de vacances au soleil pour votre mental !

Chaque jour, vous pouvez noter ce que vous avez fait, si vous vous sentez moins déprimé, si vous avez plus de motivation, etc.

Dans dix jours, je reviendrai sur mon expérience et je vous inviterai à partager les vôtres.

Je vous souhaite de belles vacances sur votre île déserte et vous dis à bientôt.

Amicalement,

Florent Cavaler





[1] « Isolés pendant 8 mois, ils découvrent un monde défiguré à leur retour », 20 minutes, décembre 2020.

[2] « Pour restreindre les libertés, le Covid a bon dos », 20 Minutes, décembre 2020.

43 réponses à “Pourriez-vous vous passer « d’actu » pendant 8 mois ?”

  1. Migeon dit :

    Ah que je suis heureuse, d’avoir quelqu’un qui me comprenne!!
    Depuis 15 ans , mon mari et moi ne regardons plus la télévision, n’i infos!! C’est bon pour le moral!!
    Mais les moutons ne nous comprennent pas, et disent » il faut savoir ce qui se passe dans le monde » »!! Et pourquoi devrions nous savoir??? On peut vivre sans , lapreuve!!
    Il a tjrs quelqu’un qui vous informe !! Même si vous ne voulez pas savoir!!!
    Autour de moi, on me dit « vous êtes béate!! Ah mais oui et j’aime ça !
    J’ai redécouvert la lecture, la poésie, je peins, avec mon mari nous jouons au Scrabble, aux cartes, nous avons un jardin immense que nous agrémentons , et lorsque nos petits enfants viennent à la maison, ils sont habituer à soit rentrer le tas de bois, soit faire des créations, et surtout ils savent faire à manger !! Recettes, apprentissage de l’histoire Etc etc
    A 21, et 17 ans ils sont armés pour le bonheur!!
    Alors je vous suis 5/5!! Et je vais diffuser encore votre mail à qui mieux mieux!!! Merci merci Jocelyne

  2. Mme E. de La Monneraye dit :

    Oui parfois pendant plusieurs jours je n’écoute plus les infos (trop répétitives » et je me sens mieux ! Mais 8 mois c’est bcp trop !

  3. Alain dit :

    Bonjour,
    Je suis assez d’accord sur le fond de ce que vous nous incitez à faire pour lâcher un peu la bride, car cette actualité permanente annonçant le nombre de morts (falsifié, beaucoup de monde s’en est rendu compte, car parallèlement, les courbes des décès par maladies cardio-vasculaires, cancers et autres, sont en chute libre !) et toutes les catastrophes à venir, annonçant à la fin du 1er confinement l’arrivée du 2ème, et maintenant celui du 3ème, est fort angoissant surtout pour ceux d’entre nous déjà anxieux de nature, qui n’osent même plus sortir de chez eux (sic).
    Certes tout cela est vrai, il n’en reste pas moins que celui qui ne se tient plus du tout au courant et qui sort de chez lui alors qu’il y a un couvre-feu, par ex, va avoir droit à son amende !
    Non, je pense que la bonne attitude est de garder un œil de loin sur ce qui se passe dans son pays, pas comme une de mes amies qui ne connaissait pas le nom du nouveau président !
    Par contre, ce qui me semblerait survie et citoyen, serait d’organiser une résistance, à laquelle énormément de gens adhéreraient, car c’est sûr, nous nous enfonçons progressivement dans la dictature, facilitée par le pourcentage important de « mougeons » (à moitié mouton, à moitié pigeon) qui facilitent grandement l’autorité du gouvernement.
    Pour parodier Talleyrand : « Tout ce qui est excessif est insignifiant »

  4. Lorraine Legare dit :

    Bien mois depuis une couple de mois plus de nouvelles ..radio juste des postes musicales….mais tellement bien….sorti faire commission hier et quand j ai arrivé sur les lieux avait complètement oublié les masques et désinfectant pour les mains….oups heureusement que j ai des masques rouge (masques rouges veut dire anti masques je le porte mais …….je respecte ceux qui veulent le porter )dans la voiture et mon désinfectant fait par moi même avec huiles essentielles…c est bon de déconnecter de tous les mensonges il faut rester nos vibrations en haute fréquence….tellement bien….. méditation…vélo intérieur..marche extérieur presque tous les jours et être en contact avec des gens qui vibre en haute fréquence.. Seulement ÊTRE..LE JE SUIS…. MERCI J ai 69 ans et les gens aiment ma Compagnie et quand on vibre de L Amour on attire les bonnes personnes les autres se taissent toutes seules….

  5. BERTHIER dit :

    C’est tout simplement une opportunité de renaître à soi même, de se retrouver.Expérience magique qui nous permet de gouter le temps, de le vivre en se sentant soi sans être contaminé par les peurs véhiculés par nos médias …bref revenir à notre essence

  6. So dit :

    Merci pour cet article.
    J’ai ma propre île déserte depuis le tout premier confinement. Je n’y laisse entrer que l’essentiel : les nouvelles des miens, le minimum à savoir.
    Nous n’avons plus de télévision depuis 2010 et je vois nettement la différence de ressenti avec ceux qui ne peuvent se détacher de l’intox morbide.
    Cela ne veut pas dire que nous ne profitons pas des nouvelles technologies, mais seulement selon nos besoin et nos choix. Et depuis la vie est plus douce.
    Bon défi à tous. 10 jours ce n’est rien. Juste le temps de se sentir humain, parfois s’ennuyer un peu. Mais de l’ennui naissent la créativité et le plaisir d’être en contact avec les autres… sans agressivité.

  7. BEATRICE MILLOTTE dit :

    ca fait maintenant 8 mois 1/2 que je suis en mode deconnexion ne captant que le principal necessaire a mes deplacements personnels et profssionnels. certains pourront dire que c’est parce que je ne suis pas dans la vie active! c’est facile et non!!! je suis medecin , j’ai 52 ans la retraite n’est pas pour maintenant ! par contre les aberrations de prise en charge sous couvert du COVID sont enormes! je vis bien avec ma famille, je travaille normalement voire plus (gestion du stress omnipresent provocant des pathologies psychiques importantes), j’embrasse mon conjoint et mes enfants plusieurs fois par jour sans peur et quand je rentre du boulot lavage de mains et c’est tout! j’essaie d’instiller cela a mes patients chaque jour d’arreter d’avoir peur, j’espere que j’y arrive. en homeopathie ce qui fonctionne sur la covid c’est gelsemium et aconitum, en traduction c’est la peur de la mort ! a chacun de faire le travail sur lui , de savoir ou il en est avec sa propre mort ! beaucoup de courage a tous pour cette introspection

  8. Anne Marie Schwamm dit :

    Merci de nous inspirer a prendre une retraite chez nous sans influence des medias.
    Depuis plus de 30 ans , je prends une semaine de silence a partir du 1er janvier. C;est generallement la meilleure semaine de l’annee.
    Au debut , il faut s’habituer au silence mais a la fin de la semaine , c’est tres difficile de sortir de ce silence.

  9. Gisèle Blondeau dit :

    Je suis d’accord pour faire l’expérience, mais pas avant le 15 janvier 2021, étant déjà engagée. Mais je me propose de ne pas passer à côté.

    Merci de cette invitation de santé!

    Joyeuses Fêtes!

  10. Christiane Sublet dit :

    Je ne regarde plus les actualités à la télévision depuis des années, en fait je ne regarde pas la télévision.
    Je regarde parfois quelques nouvelles sur mon téléphone, c’est tout.

  11. Aha dit :

    J’aime beaucoup lire vos lettres et je partage votre pensée.
    Merci!

  12. Christiane Sublet dit :

    Pendant le 1er confinement, je ne suis pas sortie pour faire des courses, je n’ai pas du tout écouté les nouvelles.
    En me levant le matin j’allais immédiatement sur mon balcon face aux grands arbres pour faire mes respirations spéciales, j’ai médité, fait un peu de gym, photographié les fleurs du balcon, j’avais une paix royale, je me sentais sereine, je n’ai pas fait de courses, j’ai vidé les deux congélateurs, je me sentais intouchables. Je vivais à mon rythme. Je suis sortie du confinement amincie, en pleine forme et rayonnante car je m’étais bien reposée, j’ai eu du temps pour colorier mes mandalas, c’était génial.
    Au cours du 2ème confinement, je sors un peu, il est différent, moins épanouissant que le 1er. Certains rendez-vous sont maintenus, le temps passe plus vite, je sors pour les courses, je trouve ce 2ème confinement moins épanouissant, plus lassant, Et je ne regarde plus les actualités.

  13. Christiane Sublet dit :

    Pendant le 1er confinement, je ne suis pas sortie pour faire des courses, je n’ai pas du tout écouté les nouvelles.
    En me levant le matin j’allais immédiatement sur mon balcon face aux grands arbres pour faire mes respirations spéciales, j’ai médité, fait un peu de gym, photographié les fleurs du balcon, j’avais une paix royale, je me sentais sereine, je n’ai pas fait de courses, j’ai vidé les deux congélateurs, je me sentais intouchables. Je vivais à mon rythme. Je suis sortie du confinement amincie, en pleine forme et rayonnante car je m’étais bien reposée, j’ai eu du temps pour colorier mes mandalas, c’était génial.
    Au cours du 2ème confinement, je sors un peu, il est différent, moins épanouissant que le 1er. Certains rendez-vous sont maintenus, le temps passe plus vite, je sors pour les courses, je trouve ce 2ème confinement moins épanouissant, plus lassant,

  14. KASKOREFF dit :

    Bonne histoire réelle donc.
    la grenouille qui cuit aussi.
    Cela fait des années que je ne regarde pas les nouvelles, je prend ce que l’on me donne à écouter ( transmission par mon entourage et si j’ouvre la radio pour faire semblant de m’intéresser ( je travail dans le social ) je trouve tout terrible etc…
    Considérez vous que vos écrits que je capte sur le net sont aussi des informations, car dans ce cas je ne m’intéresse qu’a ce genre d’information.
    Bien cordialement, D. K.

  15. marie-claude hamon dit :

    Bonsoir, Il y a bien longtemps que je ne suis plus la « désinformation » permanente, je choisis ce qui m’intéresse et seulement cela, je m’en porte fort bien. je n’achète aucun journal ; les « merdias » nous abreuvent de mensonges et d’horreurs dont je n’ai que faire.

  16. Max Brisson dit :

    Félicitations pour ton article. Excellente idée Florent, bravo.! Pour ma part et ça depuis plus de 2 ans, aucune nouvelle de la télévision ou des journaux n’entre dans mon foyer. Il n’y a pas de meilleur remède pour le stress et l’anxiété. Ainsi nous avons mis fin au conditionnement quotidien que nos dirigeants qui; supposément veulent notre bien. Toute cette information n’a qu’un seul but virgule c’est d’asservir le peuple au profit d’entreprises et de quelques et de quelques multimilliardaires de la planète.

  17. Bonneau dit :

    Merci pour votre conseil, je fais partie des personnes qui ont cesser d’écouter les infos après le 1er confinement, en me sentant très déprimée…. STOP je rêver non je cauchemardais avec Bill Gate en toile de fond, mon compagnon aussi s’informe, beaucoup sur tout je dis STOP, je ne veux plus savoir; cela ne me sers à rien…. je n’y peux absolument RIEN. je me sent beaucoup mieux,
    Bon courage à tous pour ce qui nous attend.

  18. Claudine RODRIGUEZ dit :

    Bonjour,
    Je ne suis pas une révolutionnaire mais je m’étonne chaque jour que les gens en général accepte tout ce qu’on leur dit et ne se révolutionne pas plus que ça. Les français sont pourtant raleurs mais là je ne comprend plus. On nous mène à l’abbatoir et personne ne dit rien.
    le monde a bien changé et on subit depuis toujours le bon vouloir de nos gouvernements qui sont tous d’accord entre eux pour nous mener à la baguette.

  19. josiane bonnet dit :

    Comment fait-on pour désintoxiquer une personne qui pratique toutes ses activités avec un casque sur la tête connecté à BFM ?
    Merci

  20. Legros dit :

    Il y a un certain temps que je me refuse autant que se peut d’écouter lesependant charabia médiatiques.. de vrais charognards de mauvaises renouvelle.. Nous .. .ils y prennent une sorte de jouissance.
    Ccependant il y a longtemps que j’ai senti la mauvaise odeur de dictature Qui monte…mais le silence lethargique
    du PEUPLE ne donne-t-il pas un consentement inconscient,avec une envie d’assistance permanente. Je ne retrouve plus l ‘ESPRIT de 1789-1793. J’en frissonne d’horreur.

  21. Pierrre Jean dit :

    Je peux donner l’ information concernant cette méthode de prévention du Verus
    mon adresse email; pierrejjean@globetrotter.net

  22. Lachery dit :

    Bonjour, j aime beaucoup vous lire et votre idée de s isoler pendant 10 jours est géniale.
    Je vous suis 👍

  23. pierre jean dit :

    mes ancêtres ont su se protégés de la grippe espagnole j’utilise leur méthode , donc je ri bien de cette pandémie

  24. GEFFROY Denis dit :

    Bonjour,
    cela fait maintenant 4 mois que je ne regarde plus d’informations télévisé,
    de même j’étais un peu accro de France Inter (mais je trouve que le niveau baisse petit à petit depuis quelques années ,cela devient du people accroché à l’audimat mais c’est personnel), donc maintenant 4 mois sans,
    … et du coup la vie est plus belle…moins anxiogène,
    ce n’est pas baissé les bras, ni se voiler la face, juste un bien-être de tous les jours,
    je continus cependant à me battre, à signer des pétitions, à acheter au biocoop et au marchés locaux et consommer au supermarché le plus rarement possible,…. mais c’est quand même super mieux avec le minimum d’info…. à essayer…. on en ressort gagnant (du moins me concernant).

  25. Kenza55 dit :

    Ça fait 25 ans que je ne regarde plus les infos. S’il y a une info importante à savoir quelqu’un finit toujours par m’en parler.
    Je suis plus zen que la plupart des gens de mon entourage et c’est eux qui le disent

  26. ALEXELINE ARMAND dit :

    Bonjour,
    Je ne regarde plus la télé depuis 6 ou 7 ans, je suis un peu l’actualité sur internet, mais pas trop, la radio je n’écoute plus, encore que cette année, a près de 80 ans j’ai appris qu’il fallait se laver les mains, quel manque d’éducation!!
    Je suis sur l’ile d’Oléron, au milieu des bois, j’en possède 2 hectares en pleine propriété, mais je me promène dans tout le bois, je ne connais pas le confinement, j’ai mes poules et mon jardin, mais je projette d’agrandir pour faire face à une pénurie éminente.
    Nous ne nous faisons plus vacciner pour la grippe depuis plus de 15 ans, quelques gouttes d’huiles essentielles suffisent.
    Cordialement
    Alexoleron

  27. ALEXELINE ARMAND dit :

    Bonjour,
    Je ne regarde plus la télé depuis 6 ou 7 ans, je suis un peu l’actualité sur internet, mais pas trop, la radio je n’écoute plus, encore que cette année, a près de 80 ans j’ai appris qu’il fallait se laver les mains, quel manque d’éducation!!
    Je suis sur l’ile d’Oléron, au milieu des bois, j’en possède 2 hectares en pleine propriété, mais je me promène dans tout le bois, je ne connais pas le confinement, j’ai mes poules et mon jardin, mais je projette d’agrandir pour faire face à une pénurie éminente.
    Cordialement
    Alexoleron

  28. foulon dit :

    voyez vous je ne regarde les infos que une fois par mois, juste pour savoir si le monde est encore debout, car tout est dans l’imaginaire des gens, ils se rendent malades eux mêmes et accusent untel ou untel de leurs problèmes ou souffrances alors qu’ils en sont eux mêmes responsable par inaction et ignorance. Cette société paternaliste, ou le  » papa »( président, politique etc..) est responsable de tout a fait de la populations, des êtres irresponsables de leur propre vie, qui doit être la liberté de choisir, de penser et d’agir.

  29. STUTZ dit :

    entièrement d’accord avec vous.!!!
    Je reste sur mon île déserte depuis des semaines
    sauf pour prendre connaissance des derniers
    « interdits ou desserrages de boulons » !!!…

  30. BERNARDIN Thierry dit :

    Bonjour Florent.
    Je m’ excuse de vous appeler par votre prénom, mais en ce monde fou, je crois que c’ est le meilleur moyen de garder notre humanité et nous souvenir que nous sommes tous dans la même « galère » sur le même pied d’ égalité.
    Pour le bien-être de ma famille, nous avons débranché notre télévision de puis la mi-Mars 2020.
    La messe du croque-mort à 20 heures qui égrainait ses chiffres catastrophiques de décès avec une délectation à peine feinte, m’ a convaincue qu’ il était urgent de ne plus regarder cette lucarne qui n’ est plus magique.
    Je me renseigne par internet avec des informations beaucoup plus justes et honnêtes ,que je collecte sur divers sites.
    Je suis un GAULOIS REFRACTAIRE un peu AMISH.
    Comme nous a si bien insulté le « président d’ une république »
    Je vous remercie de m’ avoir lu, je vous souhaite ainsi qu’ à tous vos proches une très belle fin d’ année avec beaucoup joie et d’ amour.
    Thierry BERNARDIN

  31. Veronique Steeno dit :

    Hello, j’ai fais cela pendant le mois de novembre. Puis à cause de mon travail, j’ai du reprendre. Mais le mois était formidable, et je me sentait fantastique sur mon île. J’ai lu beacuoup de livre et écouté de la musique classique.
    Bonne fête
    Veronique

  32. Jean-Claude Deville dit :

    Je suis un homme de 75 ans, en parfaite santé, pratiquant la randonnée, les massages, le yoga, la nourriture avec modération, et j’ai bien compris que derriere tout ce remue ménage se cachent des intentions malveillantes au plus hauts niveaux .
    Aucune craintes concernant cette pandémie, quelques précautions qui valent aussi pour les grippes hivernales ou autres gastro…..
    j’ai cessé d’écouter les infos depuis mai et je m’en porte très bien, celles ci étant évidement pipées.
    Nous devons nous méfier des manipulations qui tendent à limiter voir supprimer nos libertés fondamentales.
    Ne pas se laisser manipuler, conserver une tête froide.
    Amicalement à tous les hommes et femmes libres.

  33. Christine dit :

    Bonjour
    Cette expérience je l’ai pratiqué pendant le premier confinement j ‘avais mes petits enfants et deux ou trois jours plus tard cela devenait tellement anxiogène que nous avons cessés toutes les actualités. Nous avons passé de merveilleux moments dans le jardin (oui nous avons cette chance) à cueillir des plantes sauvages pour la salade, à faire des jeux de la lecture, sans oublier les devoirs d’école. Puis au deuxième sans les petits-enfants cela à été plus difficile, donc je me suis remise au tricot, continué la pratique de la photo, et bien plus et je vois la différence entre mon mari qui lui, suis assidûment les actualités et moi qui refuse d’en entendre parler.
    Quel bonheur d’être libre intellectuellement.
    Grand bien vous fasse à tous de vivre cela.
    Bonne fin d’année.

  34. GALLEGO dit :

    Bonjour Florent
    Cela fait 30 ans que j’ai coupé les informations qui ne sont que désinformations,drames
    Les informations viennent quand même a nous mais nos filtres trient, il faut être détaché du jugement des autres qui pour certains peuvent vous catalogués « d’incultes ».la question reste : Qui l’est le plus ? Pour ma part c’est mon équilibre qui prédomine
    Merci de vos partages Christine

  35. Molle dit :

    Super initiative bravo, je suis. Il y en a mare d’entendre rabâcher ts les jours la même chose. Soyons conscients de ce qui se passe, le virus est là, respectons le et chacun passe son chemin

  36. Sined dit :

    Bonjour,
    Je ne suis pas complètement d’accord avec votre analyse vis à vis du gouvernement. Il ne doit pas être facile dans le contexte où l on se trouve de prendre les bonnes décisions. Une gestion de crise c’est tout sauf facile. Par contre la critique comme vous faites, elle est facile.
    Tout le monde sait bien que les médias sous prétexte d’informations sont des pollueurs d’esprits.
    La mise en retrait pour se réconcentrer sur soi existe également depuis longtemps et c’est pour moi effectivement une bonne thérapie.
    Le système dans lequel on vit est malheureusement bâtit autour de la consommation et de la réussite professionnelle. Mais rien nous empêche d’en prendre conscience et de vivre avec d’autres valeurs…
    La vie c’est un quota d’énergie qui nous est attribué. A nous de l’utiliser comme on le souhaite. Soit dans la critique, soit dans la construction/création.
    La critique c’est plus facile est parfois rassurant car on a le sentiment d’être dans le vrai et meilleur que l’autre…
    La construction, création, on a l’impression que c’est difficile mais c’est tout le contraire. Faire une balade par exemple c’est une belle création d’un moment de paix régénératrice….et surtout quand on est dans ce système de creation/construction on se rend compte que l’on est plus dans le comparatif avec l’autre….
    Bonne journée
    Mais surtout cela nous inspire à ne pas nous comparer avec « l’autre » mais d’être bien avec soi.

  37. Michel Travers dit :

    Bonjour,
    Mais c’est exactement ce que cherchent les dirigeants mondiaux actuels, avoir une population d’individus isolés et absolument plus en phase avec la réalité et l’actualité ! La situation est trop grave pour pouvoir se permettre ce luxe, c’est l’heure de sortir et de lutter contre toutes ces mesures stalinaires en rejoignant des mouvements de résistance, de plus en plus actifs.

  38. Cornelis dit :

    Bonjour
    Depuis le confinement du mois de mars (une semaine après) je n’écoute plus la télévision et je ne lis plus les journaux , je n’ai jamais eu peur je préfère chercher ailleurs d’autres informations je médite chaque jour si je peux et je conserve mon optimisme
    Belle journée et merci pour vos lettres
    Dorothée

  39. Salomoni dit :

    Je suis totalement d’accord avec vous, cela fait maintenant 9 ans que nous avons jeté notre télé, quelle délivrance! Nous avons retrouvé notre liberté et notre esprit critique. A la même époque nous avons aussi vendu meubles et maison pour vivre nomades en camping car. Nous avons été dans tellement de pays à la rencontre de bcp de peuples différents et nous avons été surpris de voir que nous n étions pas du tout seuls dans cette façon de vivre oh combien enrichissante. Amitiés Marie Danielle et Eric Salomoni

  40. MAUPERTUIS dit :

    Bonjour,
    Je trouve votre texte très positif. D’une part l’activité des scientifiques pour sauver et étudier des animaux en voie de disparition. Votre point de vue sur la manipulation des médias sur notre mental et votre expérience à vous couper du monde pour en analyser le résultats des sensations et de vos émotions. J’attends avec impatience vos impressions. Merci à vous

  41. Farid dit :

    Salut
    Justement j’ai commencé deja depuis quelques jours mais pas complètement.Uniquement les réseaux sociaux et comme toi je n’ai pas de télé
    Alors l’idée serait de toit couper? Toutes sources d’informations c’est ça ? Belle journée

  42. Corgier Pierre dit :

    Bonjour,
    Une chose que vous oubliez pour votre défi est de ne plus voir personne qui soit hors de votre bulle, afin de ne pas être influencé par leurs paroles, leurs comportements, leurs expressions corporelles.
    Alors, essayez d’ajouter cela aux règles de votre défi.
    Bien à vous,
    Pierre Corgier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *