Comment votre maison conspire contre votre santé ?

Chère lectrice, cher lecteur,

Il y a quelques semaines, je vous avais parlé des problèmes de pollution dans votre maison quand vous cuisinez.

Je vous avais alors proposé de créer ensemble un Comité d’action, accessible à tous les lecteurs de PureSanté, pour apprendre à dépolluer nos appartements de tout ce qui nous empoisonne au quotidien.

Et vous avez été nombreux à partager vos conseils antipollution intérieure.

Je vous avais promis de vous en donner des nouvelles.

Ça y est ! Je viens enfin de terminer le premier rapport de notre Comité d’action.

Je vous propose d’explorer, pièce après pièce, les pires sources de pollution des maisons et les meilleurs moyens de s’en protéger.

Voici une série de mesures à adopter au quotidien pour limiter votre contact avec des produits toxiques (inspiré par vos expériences personnelles).

Transformez l’air de votre cuisine

Dans ma dernière lettre, je vous conseillais d’ouvrir votre fenêtre quand vous cuisinez et de privilégier les cuissons douces.

La cuisson à la vapeur (par exemple) permet non seulement de limiter le taux de particules fines dans l’air, mais aussi de préserver votre nourriture de transformations toxiques (molécules de Maillard, radicaux…).

Car c’est évidemment en mangeant que vous vous intoxiquez le plus. On estime d’ailleurs que 90 % de notre exposition aux perturbateurs endocriniens se fait par l’alimentation et la boisson.

Plusieurs d’entre vous ont ainsi remplacé leurs casseroles par un vitaliseur de Marion ou par un omnicuiseur qui cuisent à basse température. Cela rend la cuisson moins agressive pour vos aliments et conserve mieux leurs micronutriments.

D’autres lecteurs ont mis à la poubelle leurs poêles en téflon et leurs casseroles en aluminium qui rejettent des traces de substances toxiques dans vos aliments (acide perfluorooctanoïque, aluminium…). Ils les ont remplacées par des matériaux moins polluants, comme l’acier inoxydable ou la fonte.

Autre matière toxique à éviter autant que possible : le plastique.

  • Préférez des ustensiles en bois ou en métal
  • Choisissez des cafetières, bouilloires, thermos sans partie plastique
  • Conservez vos aliments dans des contenants en verre ou en faïence
  • Évitez au maximum les emballages alimentaires.

La salle de bain de l’horreur, c’est fini !

Du dentifrice aux nanoparticules en passant par le gel douche aux parabènes… À chaque fois que nous voulons nettoyer notre corps, nous le polluons.

Pourtant, il n’est pas si difficile de remplacer les cosmétiques du supermarché par des produits bruts et naturels.

Voici quelques exemples proposés par des lecteurs de PureSanté :

  • Douche et nettoyant visage : savon bio surgras et saponifié à froid, ou encore savon de Marseille ou d’Alep certifiés (si vous avez la peau suffisamment grasse).
  • Shampoing : du rassoul, ou encore un mélange étonnant de farine de pois chiche et d’eau, suivi d’un rinçage au vinaigre.
  • Dentifrice : de l’argile blanche ultrafine, du charbon, ou du bicarbonate.
  • Déodorant : du bicarbonate de soude, tout simplement.
  • Démaquillage : quelques gouttes d’huile végétale type jojoba sur un coton mouillé.

D’autres membres du « comité d’action », comme Nathalie, proposent de se laver les cheveux moins souvent : une à deux fois par semaine est bien suffisant.

Un tueur dans votre chambre à coucher

Les matelas, canapés, matériel électronique et certains meubles contiennent souvent des retardateurs de flammes.

Ce sont des produits que l’industrie utilise pour rendre moins inflammables les objets de votre appartement.

Le problème, c’est que ces produits chimiques peuvent avoir des effets néfastes sur votre santé.

Ainsi, des chercheurs de la Duke University ont démontré que les patients qui présentaient les plus fortes concentrations de ces substances dans leur organisme avaient 2,29 fois plus de risques de développer un cancer papillaire de la thyroïde (le plus fréquent des cancers de la thyroïde : 80 % des cas) que ceux qui en avaient le moins[1].

Les autorités de santé européennes avaient d’ailleurs pris des mesures ces dernières années en interdisant certains retardateurs de flamme, comme le penta-BDE et l’octa-BDE.

Mais d’autres, comme le deca-BDE, sont encore largement utilisés dans le secteur du textile et des plastiques.

Informez-vous donc au moment d’acheter un canapé ou un nouveau meuble.

D’une manière générale, il est toujours préférable d’acheter du vieux mobilier d’occasion. Avec le temps, les meubles contiennent de moins en moins de substances toxiques car celles-ci sont rejetées dans l’air.

Vous pouvez faire par exemple comme un de nos lecteurs qui a choisi de mettre en valeur les meubles anciens de ses grands-parents ou de les acheter en brocante.

Une autre option consiste à ne pas céder aux sirènes de la surconsommation. Au lieu de racheter tous les deux ans de nouveaux meubles, Agnès vit dans le même mobilier depuis cinquante ans.

Béa recommande aussi d’éviter les panneaux en contreplaqué car la colle qui les compose contient du formaldéhyde, lequel s’échappe peu à peu dans l’atmosphère.

Pensez également à laver vos vêtements avant de les porter et favorisez les matières naturelles non traitées ou les habits de seconde main.

Et pour le ménage ?

Pour le ménage, chacun a ses « petites combines » pour remplacer les produits ménagers :

  • Le nettoyant à l’orange d’Aline : faire macérer ses épluchures d’agrumes bio dans du vinaigre blanc pendant un mois et filtrer.
  • Lessive : des copeaux de savon de Marseille dilués dans de l’eau chaude pour Monique.
  • Sophie lave ses sols avec du savon noir liquide et de l’huile essentielle de java.
  • Vinaigre blanc et bicarbonate pour le ménage.

N’oubliez pas non plus la pollution électromagnétique : évitez de mettre votre borne wifi dans votre chambre à coucher. Pensez à aussi à la désactiver la nuit quand vous dormez. Ne mettez pas d’appareils électriques près de la tête de votre lit et limitez l’utilisation des babyphones.

Faites de l’ordre dans la chambre de bébé

Les enfants sont extrêmement sensibles aux polluants qui nous entourent. C’est pourquoi il faut faire particulièrement attention à les préserver des divers toxiques qui pourraient nuire à leur développement.

Pour l’hygiène de bébé, favorisez les couches lavables ou écologiques. Utilisez du liniment naturel pour nettoyer ses fesses, de l’huile d’amande douce pour ses croûtes de lait. Au moment du bain, si bébé n’est pas sale, pas besoin de savon, vous pouvez vous contenter d’un peu d’eau tiède.

Il faut également veiller au mobilier de bébé, en évitant les lits fraîchement peints et les alèses en plastique.

Pour la nourriture, c’est comme pour les adultes : proscrivez la vaisselle en plastique. Optez pour des biberons et contenants en verre, des couverts en bois et des assiettes en bambou ou en céramique.

Et pour finir, préférez les jouets en bois, doudous écolabellisés et les peluches en fibres naturelles.

J’espère que ces conseils vous aideront à rendre votre intérieur plus sain. Et si vous connaissez d’autres astuces pour dépolluer votre appartement, rejoignez le Comité d’action et laissez-moi un commentaire en cliquant ici.

Amicalement,

Florent Cavaler





[1] J A Sosa, K Hoffman, A Lorenzo, C M Butt and H Stapleton, Exposure to Flame Retardant Chemicals and the Occurrence and Severity of Papillary Thyroid Cancer: A Case-Control Study, ENDO 2017, april 2017.

16 réponses à “Comment votre maison conspire contre votre santé ?”

  1. Marie dit :

    Il ne faut pas non plus utiliser de la pierre d’alun comme déo pour éviter les matières nocives des déos du commerce car la pierre d’alun contient elle aussi de l’aluminium alors que les bonnes marques de cosmétique l’ont banni de leurs produits car dangereux et pouvant être responsable de cancer du sein.

  2. Marie dit :

    Je suis d’accord sauf sur 1 point : il n’est pas conseillé de se laver les dents chaque jour avec du bicarbonate de soude car cela use et raye les dents même si c’est de façon invisible. Une fois par semaine il est bon de tremper sa brosse à dents un peu humide dans le bicarbonate, mais surtout pas tous les jours et encore moins matin ET soir !

  3. Le Derrien dit :

    Quand allez vous parler de l’aspiration centralisée qui profite à améliorer l’hygiène de votre maison par sa puissance d’aspiration et qui rejette toutes les microparticules polluantes, qu’un aspirateur traditionnel remet en dynamique dans les pièces de vie, à l’extérieur de l’habitat.
    Sans oublier son côté écologique :
    Appareil de grande durabilité en moyenne 20 ans et recyclable à 80 ans

  4. Bogey dit :

    Ma fille et moi même avons essayer le bicarbonate de soude effectivement très efficace contre les odeurs de transpiration malheureusement nous avons eu toutes les 2 au bout d’une semaine une inflammation sous les aisselles nous avons du arrêter son usage.

  5. davalf dit :

    Bonjour. Vous ne nous avez pas donné de suggestions pour les matelas.

  6. Nathalie Mathieu dit :

    Juste une petite précision pour le rinçage des cheveux après shampooing à la farine de pois chiches : je le fais à l’eau froide vinaigrée (je ne mesure pas la quantité ça doit être environ un volume de vinaigre blanc pour 4 ou 5 volumes d’eau. Cheveux brillants garantis ! 🙂

  7. Isa dit :

    Bonjour,
    Merci pour cette synthèse des produits alternatifs écologiques.
    Pour parfaire le tout, on pourrait aussi ajouter des plantes dépolluantes chez soii, et une aération de notre intérieur pendant des heures où il y a moins de circulation et pollution part les voitures..
    Jr propose aussi aux personnes d’éteindre leur moteur pendant qu’elles attendent un passager ou au bus d’éteindre le moteur pour ne plus polluer les personnes à l’arrêt de bus.
    Que pensez vous de la domotique, des appareils d’EDF qui émettent des ondes sur Vos murs afin de relever Vos consommations électriques…?
    Qui peut nous sauver de la cuisson lente de nos cerveaux, de la dégradation cellulaire, de l’empoisonnement alimentaire…?
    Le problème est à résoudre au niveau de ceux pour qui on a voté et aussi à l’échelle individuelle.
    A bientôt. Lolo

  8. Perrin dit :

    Pour. Le. Shampooing.
    On. Peut. Aussi. Râper. Du. Savon. D’alep. Dans. Un. Bol. D ‘eau. Chaude.. +huile. D olive. Et. Quelques. Goûtes. H. E.. Citron.. Ou. Autre.. Bon. Résultat.. 2.fois..par semaine.

  9. Szara Janosjanosjuniorszara@gmail.com dit :

    bravo

  10. Janos Szara dit :

    Et surtout n’oubliez jamais de fixer ( clouer ou fixer a l’araldite ) le fameux fer acheval devant la porte d’entree et de toujours porter une patte de lapin blanche dans sa poche, ainsi si vous entrez dans les cavernes d’ali baba et les quarantes voleurs, vous pourrez toujours montrer patte blanche, ca peut servir, sans compter que ca peut porter bonheur dans certaines situations delicates ! comme la rencontre iopinee avec les daltons !
    bien a vous janos.

  11. Josy dit :

    Bonjour,
    Il existe aussi la géobiologie et le feng shui. Ces techniques scientifiquement prouvées améliorent considérablement notre lieu de vie et donc notre bien-être.
    Cordialement,

  12. Marc Moissard dit :

    J’oubliais, pour les cheveux, il n’ont pas besoin d’être laver tous les jours, il faut laisser le temps au sébum de nourrir les racines des cheveux. Une fois par semaine suffit pour des cheveux courts, cela dépend de votre activités et de leurs longueurs bien-sûr.
    https://www.comment-economiser.fr/ne-pas-utiliser-de-shampoing.html

  13. Marc Moissard dit :

    Pas besoin de gel douche, shampoing, savonnette ou autres toxiques pour se laver efficacement. L’eau chaude suffit mais elle doit être filtrée et douce. Votre peau et vos cheveux vous remercieront, ils seront plus beau, plus fort, plus soyeux, sans pellicules et vous en perdrez moins. Garanti 100% si vous avez la patience; il faut au moins un mois d’adaptation avant de voir des résultats, au début votre chevelure semblera pire mais patience, ça vaut le coup, financièrement aussi malgré l’achat d’un bon filtre.
    Prenez soin de vous.
    Marc

  14. Alain Couard dit :

    Et que dire de ceux qui vivent dans une caravane et ceux qui passent leurs vacances dans un camping-car ! Intérieur 100% plastique. Dormir, manger, « vivre » dans ce précurseur du cercueil… les trois-quart de la journée !

  15. Le Derrien Myriam dit :

    Peu de personnes n’apporte de l’écoute à un système existant depuis plus de 50 ans dans certains pays, simple et efficace qui par son fonctionnement ne peut qu’améliorer l’hygiène et la qualité de l’air dans les maisons ,
    l’Aspiration Centralisée aspire avec puissance et profondeur les poussières et les rejettent à l’extérieur de l’habitat…
    Contrairement à l’aspiration traditionnelle qui refoule l’air aspiré dans les pièces de vie .
    Avec l’Aspiration Centralisée aucun microorganisme ni particule fine n’est remis en dynamique dans les pièces à vivre ainsi il participe à amélioration de la qualité de l’air de vos habitats et réduit considérablement les risques d’allergies dans votre maison .
    Et ce système est très écologique car il a une durée de vie importante et se recycle facilement.

  16. ISABELLE ATAIN dit :

    Bonsoir,
    Quelques gouttes d »huile essentielle de tea tree sur une pierre de chaque pièce après avoir aéré
    CORDIALEMENT
    Isabelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *