Ostéoporose : pour ceux qui se méfient des médicaments

Chère lectrice, cher lecteur,

Il y a deux ans, deux médecins américains ont manifesté avec vigueur leur inquiétude : selon eux, trop peu de personnes atteintes d’ostéoporose suivent les traitements médicamenteux prévus à cet effet. Et les deux scientifiques de s’élever contre un « excès de méfiance » vis-à-vis de ces thérapies.

Hum… C’est, à vrai dire, qu’il y a de très bonnes raisons de s’en méfier.

Les études parues ces dernières années sur la question ne sont guère rassurantes. Les bisphosphonates sont les principaux médicaments utilisés pour l’ostéoporose.

Pour la petite histoire, ce sont des molécules étudiées à l’origine par les fabricants de lessive pour leur capacité à rendre le linge plus souple et plus blanc…Toujours agréable !

Ils inhibent la résorption osseuse (limitent la suppression des cellules de l’os) et améliorent la densité de l’os, mais ils n’ont aucun effet prouvé sur sa qualité.

Surtout, ils ont de lourds effets secondaires : nécrose de la mâchoire, douleurs osseuses, articulaires, musculaires après quelques jours, mois ou années de traitement… qui subsistent parfois même après l’arrêt de celui-ci !

Dans un rapport de la Fondation Cochrane, un de ces médicaments n’a montré un potentiel de réduction des fractures de la hanche que de…1 à 2 % !

Au vu de ces résultats peu concluants, on comprend tout de même mieux le scepticisme des patients. D’autant plus qu’il existe d’autres moyens (naturels et sans risques) de préserver ses os.

Au fait, l’ostéoporose, qu’est-ce que c’est ?

D’abord, il ne faut pas oublier que nos os sont des tissus vivants qui se renouvellent en permanence. Pour cela, deux acteurs cellulaires entrent en jeu : l’ostéoclaste et l’ostéoblaste. Bien qu’une seule lettre les distingue, ces cellules ont un travail totalement opposé.

La première, en sécrétant des enzymes, élimine le vieux tissu tandis que la seconde permet la formation d’os neuf en synthétisant du collagène et en participant à la minéralisation des tissus. Ce cycle s’appelle le remodelage osseux.

À partir de l’âge de 20-30 ans, la perte osseuse est plus importante que le renouvellement et l’os s’affaiblit. Chez la femme, cette tendance s’accélère encore au moment de la ménopause, parallèlement à la chute des hormones féminines.

Il y a ostéoporose lorsque l’os, affecté par ce phénomène, se fragilise tellement qu’il devient extrêmement vulnérable aux fractures.

Cet affaiblissement du squelette est naturel, pourtant il est possible de le ralentir et cela passe avant tout par… le ventre.

Laissez de côté les produits trop acides

Certains aliments stimulent la régénération de l’os alors que d’autres accélèrent son affaiblissement. Il y a une raison précise à cette relation : la santé de notre ossature est tributaire de l’équilibre acide-base de notre organisme.

Lorsque l’alimentation est trop acidifiante, notre corps cherche à rétablir l’équilibre en puisant dans ses principales réserves de minéraux basifiants, à savoir ses muscles, et surtout ses os. Ainsi, un régime déséquilibré provoque à terme une destruction progressive de nos os.

La principale solution pour freiner la fragilisation de nos os consiste donc à adopter un régime qui rétablit l’indispensable équilibre entre acides et bases.

Les aliments les plus acidifiants, dans leur ordre d’importance, sont les suivants :

  • Le sel de table
  • Le fromage
  • Le pain
  • Les charcuteries
  • Les viandes et les poissons
  • Les céréales

Lorsqu’ils sont consommés en excès, ils acidifient notre organisme et augmentent la perte de masse osseuse.

Il convient également d’éviter toute nourriture qui possède un trop fort indice glycémique, non seulement les sodas et les sucres dits « rapides », mais aussi les pommes de terre et la plupart des produits céréaliers faussement qualifiés de « sucres lents ».

Des études ont en effet mis en évidence le lien entre le taux de sucre dans le sang et le risque de fractures. Après avoir analysé 180 hommes et 109 femmes ménopausées, il s’est avéré que les individus dont la glycémie est plus élevée produisent moins d’ostéocalcine, une hormone sécrétée par les ostéoblastes qui intervient dans la fabrication de l’os.

Fruits et légumes pour ralentir la perte osseuse

Mais réduire sa consommation de produits acidifiants et sucrés ne suffit pas, il faut aussi consommer des aliments contenant des minéraux basifiants tels que le calcium, le magnésium, le zinc et le cuivre. En plus de permettre au corps de conserver le juste équilibre entre acides et bases sans puiser dans ses réserves, ces minéraux sont nécessaires à la bonne régénération des os.

Parmi les nombreuses recherches consacrées à la question, une étude anglaise vient de montrer qu’une supplémentation de minéraux basifiants permet de limiter la fuite du calcium osseux dans l’urine.

On trouve principalement ces substances basifiantes dans la plupart des fruits et des légumes, quelles que soient leurs formes : crus ou cuits, entiers, en purée ou en soupe.

Parmi eux, les différentes variétés de choux en sont particulièrement riches, de même que les légumineuses, les fruits à coque, les légumes verts, les bananes, les abricots ou les fruits rouges.

Une consommation importante de végétaux suffit généralement à apporter à notre organisme tous ses besoins en calcium et ingérer des laitages en quantité s’avère alors superflu (d’autant plus que le calcium du lait est mal absorbé par l’organisme).

Des vitamines en renfort

Les vitamines K et D jouent un rôle essentiel à la bonne santé de notre squelette en facilitant l’absorption du calcium dans les os et en freinant sa fuite dans l’urine. On trouve une quantité importante de vitamine K dans le persil, les crucifères, les épinards et plus généralement dans tous les légumes verts.

Quant à la vitamine D, elle n’existe qu’à faible dose dans certains aliments, notamment les poissons gras. La meilleure façon d’en faire le plein est de s’exposer au soleil, une dizaine de minutes par jour, entre 11 h et 15 h durant l’été.

Les ultraviolents B aident alors notre corps à synthétiser la vitamine. Pour le reste de l’année, il est possible de prendre des compléments sous forme de gouttes.

Les doses journalières recommandées à un adulte sont de 4000 UI pour la vitamine D et de 45 mcg pour la vitamine K.

Le natto, super protecteur contre l’ostéoporose

Le natto est un aliment à base de haricots de soja fermentés, consommé depuis plus de 2000 ans par les Japonais. Il a la particularité d’être le seul produit à contenir en très forte concentration une forme rare de vitamine K, nommée K2 MK-7.

Leon Schurgers, un biochimiste spécialiste de cette vitamine, a découvert que son action sur les os était trois fois plus puissante que les vitamines K présentes dans les végétaux.

Non seulement elle stimule l’ostéocalcine, l’hormone qui fixe le calcium, mais elle est aussi capable d’inverser le phénomène de calcification. Elle évacue l’excédent de calcium qui se dépose dans nos artères et permet de fixer le minéral dans les endroits appropriés tels que les os.

Un thé reminéralisant

Pour accompagner ce régime anti-ostéoporose, rien de mieux qu’une tasse de thé. Certaines plantes sont particulièrement riches en calcium, magnésium et potassium, et contiennent aussi des quantités importantes de fer et de manganèse.

En outre, elles ont une excellente biodisponibilité, ce qui signifie qu’une grande proportion de leurs minéraux est assimilée par le corps humain.

Dans votre tasse, vous pouvez infuser, au choix, des feuilles de deux ou trois de ces plantes : ortie, luzerne, prêle, avoine, cataire, framboisier et menthe poivrée. Cette dernière, en plus de contenir beaucoup de minéraux, améliorera le goût de la tisane, tout comme une cuillerée de miel.

Des os plus forts : une seule solution

Une alimentation adéquate permet d’arrêter la fragilisation des os, mais pas de les rendre plus solides. Ce sont les différents mouvements que nous effectuons quotidiennement qui renforcent notre ossature. Rien ne remplace donc l’activité physique ; elle stimule la minéralisation et accélère la formation osseuse.

En marge du régime alimentaire, il est donc recommandé de pratiquer régulièrement des exercices qui sollicitent au maximum nos membres, comme la musculation, le vélo, le jogging ou encore l’escalade.

Si vous aussi vous connaissez des plats ou des techniques pour limiter l’ostéoporose, n’hésitez pas à les partager avec nous ainsi que toute la communauté PureSanté en cliquant sur le lien en bas de cette lettre.

Amicalement,

Florent Cavaler





27 réponses à “Ostéoporose : pour ceux qui se méfient des médicaments”

  1. RELLO dit :

    Vous avez parfaitement raison de signaler que l’activité physique intervient dans le maintien et la solidité des os. Dans la pratique des arts martiaux lors des échauffements on stimule les os par de petites frappes afin de faire circuler et tonifier ses os car l’os est « vivant » . A 70 ans j’ai toujours les os très durs ainsi qu’une musculature résistante car je continue de pratiquer régulièrement des petites frappes sur les os et les muscles avec quelques petits bambous liés et ce afin de stimuler le tout . En Médecine chinoise il est dit que lorsque cela circule tout va bien d’où l’intérêt du massage et du travail de vibration des os . Je partage.

  2. lola dit :

    LE SPORT MAINTIENT LA SOUPLESSE ET LES OS FORTS AINSI QUE LE NATTO LA VITAMINE D NATURELLE

  3. JAY Marie-France dit :

    Que pensez-vous du « bouillon d’os » qui paraît-il recalcifie le squelette ?
    Pour le préparer :
    1 kg d’os de n’importe quelle provenance (boeuf, poulet, lapin …)
    2 litres d’eau, quelques herbes aromatiques
    Faire mijoter longuement. On peut ensuite consommer le bouillon tel quel ou en préparation de soupes.

  4. Gabrièle Gounant dit :

    Contre l’ostéoporose ma naturopathe m’a conseillé des graines de sésame noir.
    1 c. à café comble par jour.

  5. Catherine dit :

    et que pensez-vous des champs magnétiques pulsés pour soigner l’arthrose et l’ostéoporose ?

  6. DORADE Martine dit :

    MERCI pour ces bons conseils que j’applique .Je me méfie des biphosphonates .Les solutions naturelles sont toujours préférables

  7. payebien monique dit :

    Atteinte d’ostéoporose,le médecin m’a ordonné un traitement que je n’ai pas pris!Par contre je prends de la vitamine D,de la coenzyme Q10,de la prèle (1/4 de cuillerée à café ts les jours avec arret 10 jours par mois et une algue padina pavonica.Au dernier controle il y avait une amélioration donc je continue!

  8. lola dit :

    bjr le natto oui la muscu et éviter les laitages de vache

  9. Mireille bernardini dit :

    l ostéoporose est plus importante chez les fumeurs
    le tabac détruit egalement la vitamine C faire réguliérement des cures d acérola pour la vitamine C
    et de prèle pour L ostéoporose

  10. triton mc dit :

    pourriez vous me dire si le curcuma peut empècher l’ostéoporose

  11. rose des îles dit :

    je ne suis pas pour le traitement contre l ostéoporose je vis avec je prends juste des comprimées de vitaminesD merci pour vos conseils qu est ce que je peux prendre comme produits naturels pour m aider merci à vous

  12. rose des îles dit :

    bonjour je suis atteinte d osthéoporose je refuse de prendre aucun traitement juste des comprimée de vitamine D, je suis agée de 65 ans avec mes douleurs d arthrose je supporte je peux vaquer à mes occupations

    • lola dit :

      Pour rose des iles vous avez tout à fait raison de refuser tout médicament chimique, c’est un vrai poison, beaucoup de femmes en sont décédées et d’autres ont eu des nécroses de la machoire. A BAS BIG PHARMA

  13. Sabbio dit :

    Bonjour et un grand merci pour des informations très utiles. J’ai une ostéoporose tr avancée -4, alors que en + j’ai une algodystrophie au genou et marche avec 2 béquilles depuis bientôt 7 ans. j’essaie de ne pas manger du pain(des fois je craque) et je mange plutot végétal: une poignée de lentilles ou haricots cuits+des feuilles vertes+du chou fermenté(par moi-même)+beaucoup d’herbes et épices, noix(trempées la nuit) ou noix fermentées à l’ail+ alfalfa(ou autre)germé+cuil d’huile d’olive. Souvent le soir je ne mange pas ou je craque pour un pain-fromage. Ca fait bientôt 4 ans que je me nourris comme ça et j’ai oubliés tous mes problèmes digestifs. Si ça peut aider qqn.

  14. Claudette Scraire dit :

    J’ai lu un livre intitulé “S.O.S.” Des os solides à tout âge!”
    Auteur: Jean-Yves Dionne

    Dans ce livre il fait mention des recherches de MadameLeticia Rao et ses collaborateurs .
    concernant un produit naturel appelé GREEN+ Bone Builder .
    J’ai arrêté mes médicaments et j’ai pris ce produit pendant 2 ans. Les tests de densiométrie osseuse indiquent que ma densité est stable.
    Donc j’en conclue que ce produit est bon.
    Qu’en pensez-vous?

  15. Catherine Margerin dit :

    Contre l’ostéporose, manger des sardines est recommendé.

  16. Moreau dit :

    Et le papier toilette qui rétrécit…Moreau

  17. Celine Adam dit :

    Ou sont les références c’est toujours important. Merci

  18. pignata dit :

    bonjour
    je dénonce encore une arnaque
    depuis plusieurs années j’achète toujours le même baril de soupline en 3 litres et ces derniers temps j’avais du mal a reconnaître le baril puisque il n’est plus marqué 3 litre sur la face visible et en retournant le baril je vois écris 2 litres 850 avec une augmentation du prix puisque c’est une nouvelle formule

    seconde arnaque le chocolat noir 70 % cacao ne fait plus 200 g mais 180 g au même prix bien sûr
    belle journée a vous tous

    • Franck Muller dit :

      pour beaucoup de produits c’est comme ça…exemple le coca est passé de 2 litres à 1.75l, et le 1.5l à 1.25l, et effectivement toutes les tablettes de chocolat de 200 g sont passées à 180 g.

  19. Pauline Grenier-Morin dit :

    Mon ortthopédiste me prescrit des injections de Prolia.Elle fait des démarches afin que la RAMQ accepte de me soutenir pour avoir le droit d’avoir les injections de Fortéo qui seraient plus efficace pour remplir mes os.
    J’aimerais savoir ce que vous en pensez.

  20. Geneviève CAMUS dit :

    Bonjour,j’ai gueri d’une osteporose d’une veille de 95 ans (j’en avais 60 quand diagnostiquée ) et à 65 ans elle a disparu ;J’ai terminé 15 ans de psychothérapie en faisant le deuil de la bonne mère et de la relation à la mère,suite à un gro choc psychologique et quand je suis allée voir mon specialiste du dos ,2 mois après je n’avais plus d’osteoporose (j’avais 65 ans)

    • lola dit :

      ça c’est du domaine du miracle!! cependant il y a ostéodensitométrie et trabéculométrie, l’ostéodensitométrie c’est nul, car c’est basé sur l’os d’une jeune maxi 30a! et ça ne tient pas compte des petits , moyens et grands squelettes donc c’est faussé, mais avec la trabéculométrie on voit la solidité de l’os qui peut être peu dense petit mais costaud. et cet examen complémentaire peut dire le % de risque de fracture durant les 10 ans qui viennent. Il y a des personnes qui étaient déclarées étant en ostéoporose bien avancée et qui par la trabéculométrie ont 5% de malchance de faire une fracture dans les 10ans et de surcroit ces personnes là n’ont jamais fait de fracture de leur vie!! et il y a des personnes qui sont juste en ostéopénie légère et qui ont déjà fait des fractures et ont fini par se casser le col du fémur et par la trabéculométrie on voit chez ses personnes là qu’elles ont des risques de fractures dans les 80% dans les 10 ans à venir. RENSEIGNEZ VOUS MAIS L’OSTEODENSITOMETRIE SANS TRABECULOMETRIE EST UNE BELLE ARNAQUE POUR POUSSER LES GENS A PRENDRE DES MEDICAMENTS DANGEREUX ET INEFFICACES EN PLUS!!

  21. Massot Michelle dit :

    Bonjour M. Combris,
    concernant l’ostéoporose, je consomme régulièrement des graines germées d’alfalfa (luzerne) dans les salades particulièrement.
    merci pour votre lettre très intéressante et pleine de bons conseils

  22. Noël Vuignier dit :

    Soulever des poids: les altérophiles ont des os 10’000 fois plus durs que le commun des mortels

  23. Nadine SKINAZI dit :

    Magnifique.
    Merci pour tous vos bons conseils.
    Salutations reconnaissantes ???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *