Pancréas : 5 signes qui doivent vous alerter

Chère lectrice, cher lecteur,

Connaissez-vous les 5 signes annonciateurs du cancer du pancréas ?

Je vous pose la question, car contrairement à d’autres cancer, celui-ci est extrêmement difficile à détecter.

Les symptômes sont très rares et lorsque la maladie est enfin déclarée, il est souvent trop tard pour la soigner.

Et le cancer du pancréas est aussi l’un des cancers qui offre les chances de survie les plus faibles. Sur 100 personnes à qui l’on vient de diagnostiquer un cancer du pancréas, seuls 1 à 5 individus seront encore en vie 5 ans plus tard [1].

Ce constat, les médecins le font hélas chaque année face aux 10 000 Français touchés par cette terrible maladie.

Ainsi, le dépistage est essentiel et 5 indices peuvent mettre sur la piste de ce cancer et, le cas échéant, permettre d’être rapidement pris en charge par un spécialiste.

1. Surveillez vos selles

Le rôle principal du pancréas est de produire des enzymes essentielles à notre bonne digestion. Mais quand l’organe est malade, il arrive que le suc pancréatique ne soit plus synthétisé ou ne parvienne plus jusqu’au duodénum (premier segment de l’intestin grêle).

Les aliments ne sont alors pas digérés correctement, ce qui a des conséquences directes sur… nos selles ! Des selles pâles et plus odorantes que d’habitude peuvent être le signe d’un dysfonctionnement du pancréas, en particulier si elles ont tendance à flotter.

Les matières fécales varient aussi selon l’alimentation, il ne faut donc pas paniquer au moindre changement d’apparence. Soyez simplement attentif dans le cas où cet aspect inhabituel deviendrait persistant, et surtout s’il est accompagné d’autres signes (voir ci-après).

2. Diabète ?

La deuxième mission du pancréas est de synthétiser l’insuline. Des amas de cellules que les scientifiques appellent les îlots de Langerhans sont chargés de synthétiser cette hormone (parmi d’autres), indispensable à la dégradation des sucres.

En cas de cancer, ces cellules peuvent être endommagées et ne plus fonctionner normalement. L’insuline n’est donc plus produite et le sucre sanguin n’est plus régulé. C’est le diabète de type 2.

Bien entendu, parmi les 3,5 millions de diabétiques français, la plupart ne développent pas de cancer du pancréas et n’ont pas de raison de s’inquiéter. Cependant, plus de 40 % des personnes touchées au pancréas ont appris, dans les 2 ans précédant la découverte de leur cancer, qu’elles étaient diabétiques. C’est ce qu’a révélé une étude parue en 2008 dans la revue Gastroenterology et portant sur 2611 personnes [2]. Soyez donc extrêmement vigilant si vous avez été récemment déclaré diabétique et que ce trouble semble venir de nulle part.

3. Du jaune dans vos yeux

Les tumeurs peuvent également bloquer les voies biliaires qui passent à proximité du pancréas. La bile ne sera alors pas évacuée et s’accumulera dans votre sang. C’est ce qu’on appelle une jaunisse. Votre peau et le blanc de vos yeux prendront alors une coloration jaunâtre. Ces symptômes sont parfois accompagnés de démangeaisons, souvent au niveau de la plante des pieds. Si vous suspectez une jaunisse, consultez immédiatement un médecin !

4. Douleurs au ventre

Des chercheurs de l’université de Munich ont révélé que plus de la moitié des personnes atteintes d’un cancer du pancréas étaient sujettes à des douleurs abdominales [3]. Souvent, il s’agit d’une douleur diffuse dans l’abdomen ou dans le dos, semblable à une morsure profonde, et qui disparaît parfois lorsqu’on se penche en avant.

Comme ces douleurs ne sont pas aussi aiguës que les coups de poignard provoqués par la pancréatite, on a souvent tendance à les négliger ou à mal les diagnostiquer. Cependant, gardez bien en tête qu’il y a des milliers de raisons d’avoir mal au ventre et ces douleurs ne doivent vous inquiéter que si elles sont accompagnées par au moins l’un des quatre autres signes présentés dans cet article.

5. Une perte de poids soudaine

Vous perdez soudain du poids alors que vous n’avez fait aucun régime ni changement dans votre mode de vie, c’est peut-être que votre pancréas est malade. Cette perte de poids peut être due à un manque d’appétit, fréquent avec la maladie, un diabète possiblement associé, une insuffisance de production d’enzymes pancréatiques nécessaires à l’assimilation des nutriments, ainsi qu’à la tumeur, consommatrice d’énergie.

Pour avoir une chance de survivre à un cancer aussi redoutable que celui du pancréas, il est donc indispensable d’être à l’écoute de son corps et des messages qu’il nous envoie. Ce sont des réflexes très simples, mais ils peuvent sauver des vies, la vôtre ou celle de vos proches. Aussi, n’hésitez pas à les partager avec votre entourage.

Enfin une piste prometteuse !

Une équipe américano-chinoise vient de découvrir un test qui permet de détecter plus rapidement le cancer du pancréas. Les scientifiques ont trouvé, dans le sang des malades, un marqueur qui révèlerait la présence du cancer. Il s’agit de la protéine EphA2, résidant dans les vésicules extracellulaires, de petites bulles qui voyagent de cellule en cellule et qui sont responsables de certains cancers. Affaire à suivre [4]…

Amicalement,

Florent Cavaler




Sur le même thème, vous aimerez sans-doute ...


Antistress : trésors secrets des lecteurs de PureSanté Suite à ma lettre consacrée à la sournoiserie sans limite du stress et à ses effets catastrophiques sur la santé, vous a...
5 erreurs qui doublent votre risque d’Alzheimer Chère lectrice, cher lecteur, Vous l’ignorez sans doute, mais vous faites probablement en ce moment plusieurs erreurs...
Prise de poids : un métier à risque Chère lectrice, cher lecteur, Savez-vous que les jurés du Festival de Cannes prennent, sans le savoir, un risque impo...

[1] Ryan DP, Hong TS, Bardeesy N, Pancreatic adenocarcinoma, N Engl J Med, 2014;371:1039-1049.
[2] Chari ST1, Leibson CL, Rabe KG, Timmons LJ, Ransom J, de Andrade M, Petersen GM, Pancreatic cancer-associated diabetes mellitus: prevalence and temporal association with diagnosis of cancer, Gastroenterology. 2008 Jan;134(1):95-101. Epub 2007 Oct 26.
[3] J G D’Haese, M Hartel, I E Demir, U Hinz, F Bergmann, M W Büchler, H Friess, and G O Ceyhan, Pain sensation in pancreatic diseases is not uniform: The different facets of pancreatic pain, World J Gastroenterol. 2014 Jul 21; 20(27): 9154–9161.
[4] Kai Liang, Fei Liu, Jia Fan, Dali Sun, Chang Liu, Christopher J. Lyon, David W. Bernard, Yan Li, Kenji Yokoi, Matthew H. Katz, Eugene J. Koay, Zhen Zhao, Ye Hu. Nanoplasmonic quantification of tumour-derived extracellular vesicles in plasma microsamples for diagnosis and treatment monitoring. Nature Biomedical Engineering, 2017

6 réponses à “Pancréas : 5 signes qui doivent vous alerter”

  1. B Abderrahmene dit :

    Merci pour les informations sur la santé

  2. Marie jose Coquot dit :

    Quand le test sera t il disponible ??
    Merci

  3. Bria Maria dit :

    Bonjour,
    Je voudrais savoir quel type d’analyse il faudrait demander dans le cas ou on voulor faire un dèpistage du cancer du pancreas, SVP
    Cordialement

  4. Cauwet beatrice dit :

    Bonjour
    Malheureusement les symptômes du cancer du pancréas ( ceux que vous citez ) surviennent lorsque la tumeur est déjà trop développée, donc impossible cliniquement de le dépister à temps pour la survie … seul espoir un test tel celui qui est à l’étude …
    Bien cordialement

  5. Lilian(e) Brower Gomes dit :

    Merci pour cet article , il m’a apporté beaucoup d’information
    Je me pose la question des selles flottantes qui sont supposées, selon vous, être le signe « de mauvais augure ». Or, je regarde justement si mes selles sont flottantes et quand elles tombent au fond de la cuvette, en ayant en général changé de couleur et ayant pris des odeurs plus fortes et désagréables, c’est là que je suis « inquiète ».
    Où est l’erreur ?
    Bien cordialement
    Lilian Brower Gomes

  6. Daniel Chaut dit :

    Gabriel Combris ou Florent Cavaler, deux signataires pour la même lettre, c’est beaucoup, dommage qu’il n’y ai pas aussi le lien utile pour les références qui sont introuvables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *