Alerte : du poison dans votre dentifrice bio

Chère lectrice, cher lecteur,

Non, il ne s’agit pas du fluor.

Je vous ai déjà signalé les risques du fluor sur la santé dans des lettres plus anciennes.

Mais aujourd’hui, j’aimerais vous parler d’une autre substance présente dans la plupart des dentifrices (même bio) et qui vient pourtant d’être interdite dans les aliments à cause de ses dangers

Interdit dans les aliments, mais pas dans votre dentifrice !!!

C’est le dioxyde de titane (ou E171 pour les intimes).

Cet additif a récemment fait la une de plusieurs journaux. En effet, le gouvernement a annoncé fin avril qu’il allait interdire le E171 dans toutes les denrées alimentaires à partir du 1er janvier 2020.

Ce n’est pas trop tôt !

Car si on en croit les dernières recherches, le dioxyde de titane ferait presque passer le fluor pour un enfant de chœur.

Une récente étude, menée sur des rats, a montré qu’il pouvait provoquer des lésions précancéreuses et troubler le système immunitaire[1].

Le E171 est d’ailleurs aujourd’hui classé par le Centre international de Recherche sur le cancer (CICR) comme « cancérigène possible pour l’homme »[2].

Mais le pire… c’est que cet additif ne sert strictement à rien !

Son seul objectif est de colorer, de donner plus de brillance ou de blancheur aux aliments.

Le E171 est utilisé dans de nombreux produits de consommation comme les chewing-gums Malabar, les biscuits LU, certains plats préparés… mais aussi dans deux tiers des dentifrices.

2 dentifrices sur 3 sont « contaminés » (vérifiez si vous êtes concerné)

Si le dioxyde de titane sera bel et bien interdit dans les aliments à partir de l’année prochaine, aucune mesure n’a été prise contre les dentifrices, les cosmétiques et les médicaments !

En clair, le gouvernement reconnaît les risques liés à ce colorant, mais continue de l’autoriser dans certains produits.

Cherchez l’erreur !

Et n’allez pas me dire que le dentifrice n’entre pas en contact avec notre organisme parce qu’on le recrache ! On avale toujours un peu de dentifrice quand on se lave les dents, c’est inévitable.

Mais attendez avant de vous précipiter vers votre dentifrice pour vérifier sa composition.

Car même si vous ne voyez pas le fameux E171 dans la liste des ingrédients de votre dentifrice, cela ne veut rien dire.

De nombreuses marques ne prennent même pas la peine de signaler la présence du dioxyde de titane dans leurs produits.

Et c’est aussi le cas des dentifrices labellisés bio !

Heureusement, l’association Agir pour l’environnement a mis au point un outil pour vérifier si votre dentifrice contient du dioxyde de titane.

Allez faire un tour sur leur site : https://dentifrice infoconso.agirpourlenvironnement.org.

Vous saurez immédiatement si vous devriez remplacer votre tube de dentifrice par un autre.

3 dentifrices garantis sans titane (et sans fluor)

Voici trois dentifrices bio qui ne contiennent ni fluor, ni dioxyde de titane :

  • Dentifrice Logodent menthe douce : 75 ml
  • Dentifrice Melvita arôme de badiane – Gencives sensibles : 75 ml
  • Dentifrice Weleda Ratanhia : 75 ml

Le problème avec ces dentifrices, c’est qu’ils sont souvent très chers.

Donc pour les plus « puristes » d’entre vous, je partage aussi une recette de dentifrice maison garantie 100 % naturelle.

Fabriquez votre dentifrice en moins de 5 minutes

Pour vous brosser les dents de façon saine et sans vous ruiner, je vous invite à réaliser la recette suivante :

  • Dans un bol, versez 1 cuillerée à soupe d’argile blanche en poudre. Ajoutez ½ cuillerée à café de bicarbonate de soude, puis 2 cuillerées à café d’eau et mélangez bien afin d’obtenir une pâte.
  • Ajoutez ensuite 2 à 3 gouttes d’huile essentielle de tea tree ou d’essence de citron
  • Placez le dentifrice dans un pot en verre fermé hermétiquement. Il se conserve quelques jours à température ambiante (5-6 jours).

Notez qu’il ne s’agit que d’une recette parmi d’autres.

Peut-être en avez-vous une autre que vous accepteriez de partager avec la communauté de PureSanté ?

Dans ce cas, laissez-moi un commentaire en cliquant ici.

Avec mon équipe, nous testerons votre recette et, si les résultats sont concluants, nous la publierons peut-être dans un prochain message.

J’ai hâte de vous lire !

Amicalement,

Florent Cavaler





[1] Scientific Reports : Food-grade TiO2 impairs intestinal and systemic immune homeostasis, initiates preneoplastic lesions and promotes aberrant crypt development in the rat colon

[2] Le Monde : Alerte sur les dangers du dioxyde de titane E171, un additif alimentaire très courant

41 réponses à “Alerte : du poison dans votre dentifrice bio”

  1. Jamila ANBA dit :

    Bonjour,
    Pour ma part j’utilise une pâte que je prépare extemporanément :
    une cuillerée de bicarbonate de soude diluée dans de l’eau oxygénée (les bactéries anaérobies du microbiote buccale détestent!) sur la brosse à dents- résultats très peu de tartre et une bouche saine

  2. veronik dit :

    Pour ma part, j’utilise de la racine de siwak en poudre , auquel on peut ajouter un peu de bicarbonate et d’argile blanche. D’après mon dentiste, il faut éviter le bicarbonate (trop agressif pour l’émail surtout passé 50 ans et pas d’huile essentiel de menthe car c’est un anti bactérien que l’on a en permanence dans la bouche)

  3. WIECZOREK dit :

    Bonjour Monsieur,
    J’ai une recette similaire à la vôtre sauf que j’ajoute 1 c.à soupe de carbonate de calcium, il n’y a pas d’eau , les H.E. y sont, cela forme une poudre. Pour le bicarbonate une pincée seulement.
    Cette recette je l’ai eue par Beauté au naturel…mais je ne l’utilise pas tous les jours car je crains à la longue un problème d’émail….
    Si vous avez une information à ce sujet, merci de m’en informer.
    Cordialement

  4. aroussia dit :

    BO NSOIR A TOUS MA RECETTE EST LA SUIVANTE; mouiller la brosse avec de l’eau puis la tremper dans du bicarbonate de soude et ajouter trois gouttes d’ huile essentielle de menthe poivrée ou de clou de girofle et ne pas se rincer à la fin du brossage par contre le matin au réveil remplacer le brossage par un massage ayurvédique des dents et des gencives en gardant dans la bouche une bonne cuillerée d’huile de sésame pendant vingt minutes : bien à vous

  5. Sylvie GUITEL dit :

    Recette facile de dentifrice :
    2 cuillères à soupe d’huile de coco
    1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude
    10 goutte d’huile essentielle de tea tree
    4-5 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée

    Bien mélanger le tout jusqu’à obtention d’une crème pomadée.
    Metre dans un pot en verre bien nettoyé
    Et voilà, c’est prêt pour plusieurs semaines.
    Si le dentifrice fond avec la chaleur, il suffit de le mettre au réfrigérateur pour qu’il se solidifie à nouveau.

  6. bondil dit :

    bonjour Pure Santé.
    J’utilise 1 fois par semaine le dentifrice suivant :
    2 c à soupe de bicarbonate de sodium
    + 1/2 c café de sel marin
    +1/4 c café de gingembre en poudre bio
    + 3 gouttes essentielle de tea tree ou menthe poivrée

  7. Chantal dit :

    Je vais essayer votre recette maison mais jusqu’à présent j’ai utilisé et j’utilise la poudre de chez d’ors et déjà (voir leur site). Le contenu est naturel : sel, argile, clou de girofle… je le mets « sec sur le brosse et le sel, fait saliver…
    il peut paraître cher 13 € mais ça dure 1 an à raison de 3 brossages par jour. Bref, j’en suis très contente mais je vais quand même essayer votre recette.
    En tout cas, merci, vos conseils sont précieux !

  8. Michel Receveur dit :

    J’utilise le dentifrice  » Douce nature » sans titane, sans huile essentielle, sans fluor, fabriqué en France que j’achète au magasin l’Eau Vive et dont je suis très satisfait.

  9. bénédicte dit :

    Bonjour,
    Voici une recette de dentifrice qui m’a été donnée par un médecin ayurvédique d’Inde:
    1) mélanger de la poudre de gingembre, du poivre noir et de la poudre de cardamome.
    2) mettre une pincée sur la brosse et 1 goutte de miel
    3) puis brosser
    très bon contre le saignement des gencives
    4) enfin se masser les gencives avec de l’huile de sésame
    Avant de se brosser les dents, faire un bain de bouche avec de l’huile végétale (garder en bouche 5 min puis cracher)

  10. Anacleto dit :

    Bonjour

    Moi je fais simple: de l’argile verte avec de l’eau dans un bol ouvert. Régulièrement je rajoute quelques gouttes d’eau quand ça sèche. Puis rinçage à l’eau d’abord et puis au bicarbonate dans très peu d’eau.
    Le premier draine la saleté le deuxième désinfecte. la bouche.

  11. TOURNIER dit :

    il y a du E171 dans les médicaments :exemple AMLOR.merci pour tous vos conseils

  12. Nadine Raymond dit :

    Bonjour,
    le plus simple pour un très bon brossage des dents et des gencives, utiliser de l’huile de coco à laquelle on ajoute du bicarbonate de soude.
    simple et efficace !

  13. Liliana BENI dit :

    je pencherais pour l’huile de coco ,le bicarbonate (très utile dans beaucoup de domaines semblerait ainsi que l’argile abrasif à la longue pour l’email dentaire?

  14. DE GROOTE IRMA dit :

    Etant très emballée par cette recette j’en ai parlé à mon dentiste qui prétend que ce « dentifrice » ne contenant pas de fluor les caries sont à craindre .Il aurait vu ce phénomène chez un patient qui n’ayant jamais eu de carie en avait développées le seul changement était le dentifrice! Vrai?

  15. Laurence dit :

    Huile de coco 1 ère pression à froid bio. Une noisette sur la brosse à dent et voilà !!

  16. Marie-Anne Fontaine dit :

    J’ai lu et testé qu’il était possible de remplacer le dentifrice par du miel et ça marche très bien, je vois le tartre disparaître et le miel contribue à maintenir un bon équilibre des bactéries buccales. Merci les abeilles.

  17. chantal dit :

    bonjour
    pour moi, dentifrice simplifié au maximum : un pot en verre (de récupération ) du carbonate de calcium, des huiles essentielles (comme menthe poivrée, tea tree, girofle…), bien mélanger (au pilon, ça va bien), humidifier la brosse à dents et la tremper dans le mélange, et c’est tout !
    évidemment un pot par personne , mélange qui dure longtemps car pas de liquide
    on peut aussi rajouter un peu d’argile blanche, des plantes ayurvediques en poudre…..

  18. Talmard dit :

    Bonjour , la m^me recette que vous sauf que je mets de l huile d olive a la place de l eau .
    bonne journée

  19. brando dit :

    Bonjour,
    J’utilise le dentifrice Melvita, et vous précise que les
    dentifrices à base d’argile et, ou, de bicarbonate, utilisés au quotidien peuvent avoir au bout de 8 à 10 ans, en moyenne, un effet délétère sur l’émail dentaire, et bien que ça rime, ce n’est pas un poème…
    Malheureusement, on trouve dans de nombreux médicaments du dioxyde de titane, ainsi que dans des
    compléments alimentaires. Certains comprimés
    peuvent être lavés (Magné Vie B6, par exemple) et
    on peut ensuite les avaler, mais c’est un autre problème pour les gélules (par exemple permixon et
    tadénan, plantes conseillées en cas d’hypertrophie de
    la prostate). Il faut, en conséquence, utiliser d’autres formes galéniques, malheureusement non remboursées, mais c’est à chacun de faire son choix
    concernant le rapport bénéfices/risques (prix inclu)…

  20. Séverine dit :

    Bonjour, je croise à ma biocoop les 3 marques que vous nommez, Melvita, Logodent et Weleda (que je connais très bien et utilise régulièrement), et je peux vous assurer que non, ils ne sont pas si chers que ça, surtout quand on voit le temps que dure un tube.
    Ceci dit, merci quand même pour toutes vos astuces et recettes qui nous donnent plein de bonnes idées et que je lis toujours avec beaucoup d’intérêt.

  21. Marie Line dit :

    J utilise aussi l huile /beurre de coco avec un peu de bicarbonate et de temps en temps une goutte d huile essentielle d arbre à thé ou de clou de girofle . l huile de coco est réputée anti caries et anti mycose. De plus ce mélange est très agréable au niveau du goût.

  22. Nathalie Mathieu dit :

    Bonjour, depuis quelques mois, je me brosse les dents avec la préparation suivante : 5 volumes de poudre d’argile verte, environ un volume de bicarbonate de soude.
    L’avantage est que le mélange reste sec et peut être conservé (selon la quantité préparée) plusieurs semaines dans un pot en verre.
    Je passe la brosse sous l’eau puis la plonge dans le pot de dentifrice; une quantité suffisante de poudre reste collée par l’eau à la brosse et ne reste plus qu’à brosser les dents. Rien n’empêche, ponctuellement, d’ajouter une goutte d’huile essentielle sur la brosse mouillée et pleine de poudre, juste avant de la mettre dans la bouche.
    0 fluor, 0 produit chimique, 100 % efficacité, avec les remerciements, en prime, de votre porte-monnaie ! 😉
    Bon brossage !

  23. Evelyne AUROUX dit :

    Merci pour ce lien afin de vérifier les ingrédients de nos dentifrices. Je vais donc revenir au dentifrice Logodent cité plus haut. Contrairement à ce que vous dites, c’est le moins cher des dentifrices bio de chez Biocoop.

  24. Maryse dit :

    Certes, il n’y a pas de petite chasse contre le dioxyde de titane, mais le dentifrice on ne l’avale pas … par contre, certains médicaments en contiennes … un jour j’ai fait la chasse dans ma pharmacie … et je l’ai pratiquement vidée; Il y en a dans certaines marques -du moins celles que j’avais- de paracétamol, j’ai un médicament contre la tension qui en contient !!!

  25. Christiane Mauroy dit :

    chez Biocoop vous trouverez le dentifrice soin ayurvédique AYURVENAT sans dioxyde de titane .
    il est excellent .avec 99%d’ingrédients d’origine naturelle .
    Et on n’a pas besoin de recouvrir toute la brosse de dentifrice…un peu suffit et donc ne parlons pas de prix ! et notre santé le vaut bien,non ?

  26. Nadia Bissar dit :

    Recette dentifrice
    3cas huile coco
    1cas bicarbonate soude
    1/2 cas argile blanche
    5gttes HE pamplemousse menthe poivrée girofle et teatree

  27. Merlet dit :

    Voici ma recette de dentifrice:
    3 c. à s. d’huile de coco
    1 c. à c. de bicarbonate de soude
    1 et demie c. à s. d’argile blanche
    Bien mélanger puis ajouter
    2 gouttes d’HE de clou de girofle
    5 gouttes d’HE de menthe verte ou citron selon les goûts.
    Une bonne recette et avantage pas de lèvres gercées en hiver.

  28. BRAZI Myriam dit :

    Bonjour,

    Je vous remercie pour cette information intéressante.
    Le bois d’araq (bâton d’arak) », est la racine de l’arbuste Salvadora persica utilisée comme brosse à dents naturelle. On l’utilise souvent au Maghreb. Je me souviens de ma grand-mère, elle avait conservé toutes ses dents. Elle avait utilisé le bâton d’arak depuis son enfance.
    Cordialement.

    Myriam BRAZI

  29. Marie-Pierre NEVEU dit :

    peut-on remplacer l’argile blanche par de la verte ??
    Merci pour vos conseils

  30. Evelyne dit :

    De temps en temps je me brosse les dents avec de l’huile de coco au lieu de dentifrice. C’est agreable et laisse la bouche très lubrifiée.
    Merci pour vos articles. Il y a longtemps que je me suis rendu compte de la présence du dioxyde de titane dans presque tout nos médicaments, aliments, même dans des produits bios ou dans les gélules qui contiennent nos vitamines et suppléments alimentaires. Je ne vois pas bien l’intérêt des industriels dans cette pratique. Pourquoi ajouter un produit inutile (invisible, incolore, inodore) et nocif pour la sante? Au même titre que les colorants alimentaires. Pourquoi nos aliments doivent-ils être peints en jaunes, rouges, bleus, verts, violets? J’évite systématiquement les aliments avec colorant artificiel! De qui se moque-t-on?

  31. DENAND dit :

    Je pensais être à l’abri des toxiques industriels en utilisant le dentifrice Homéodent (Boiron). Or j’ai découvert récemment grâce à la campagne de sensibilisation qu’il contenait lui aussi du E 171. Donc j’ai changé pour un dentifrice « bio » sans la mention E171. Mais je prends note des 3 dentifrices que vous indiquez. Merci à vous.
    JD

  32. ouze dit :

    POUR MOI MON DENTRIFICE BIO EST CELUI CI UNE C A SOUPE DE BICARBONATE ET DEUX C A SOUPE DE SEL DE GERANDE

  33. Poulet M dit :

    Bonjour,
    J ai activé le lien pour la pétition contre le dioxine de Titane et je suis stupéfaite de la réponse de GSK par rapport à nos données personnelles. Je vais essayer aussi de prévenir Agir pour l environnement

    :CECI EST UNE RÉPONSE AUTOMATIQUE

    Merci pour votre courriel.

    Afin de traiter votre demande ou répondre à votre question, nous devrons traiter vos informations personnelles que vous nous avez fournies.

    Veuillez prendre en compte les informations importantes suivantes concernant le traitement des informations personnelles que vous avez fournies ou autrement recueillies dans le cadre de la réponse et du traitement de votre demande ou requête par GlaxoSmithKline Santé Grand Public (GSK ou nous):

    Traitement de catégories particulières d’informations personnelles

    Nous traiterons uniquement des catégories particulières de vos informations personnelles (informations personnelles révélant votre origine raciale ou ethnique, opinions politiques, croyances religieuses ou philosophiques, appartenance à un syndicat, données génétiques, données biométriques, données sur la santé ou données concernant votre vie sexuelle ou orientation sexuelle), si nous avons votre consentement. Si vous nous avez fourni volontairement ces catégories d’informations personnelles, nous comprendrons que vous nous avez donné un tel consentement. Vous pouvez nous contacter à tout moment pour retirer votre consentement au traitement de catégories particulières d’informations personnelles, aux coordonnées indiquées ci-dessous.

    Pourquoi utilisons-nous vos informations personnelles ?

    Vos informations personnelles seront traitées aux fins suivantes:

    répondre et traiter votre demande ou requête;

    pour de la prospection commerciale (si vous y consentez séparément); et

    analyser les tendances et les idées des consommateurs.

    Quelles informations personnelles recueillons-nous sur vous ?

    Les informations personnelles que vous nous avez fournies peuvent inclure: le nom (y compris le préfixe du nom ou le titre); le genre; l’adresse du domicile; l’âge et la date de naissance; l’adresse e-mail; le nom d’utilisateur de médias sociaux; le (s)numéro (s) de téléphone et les catégories spéciales d’informations personnelles, y compris des informations de diagnostic médical; de prescription et d’autres informations sur la santé que vous avez fournies (telles que des informations sur la santé, des informations sur la vie sexuelle et l’orientation sexuelle, le type d’incapacité et d’invalidité, les facteurs de risque pour la santé, l’exposition personnelle et les données de surveillance); et votre relation avec une personne.

    Comment obtenons-nous vos informations personnelles?

    Toutes les informations personnelles vous concernant que nous traitons sont fournies par vous.

    Comment utilisons-nous vos informations personnelles?

    Tout traitement à des fins d’information commerciale (si vous y consentez séparément) ou de traitement de catégories spéciales d’informations personnelles vous concernant est fondé sur votre consentement.

    Les autres traitements que nous effectuons sont basées sur notre objectif d’entreprise pharmaceutique commerciale légitime. L’utilisation de vos informations personnelles est nécessaire pour que nous puissions répondre à vos questions et traiter vos demandes. En outre, le traitement de vos informations personnelles pour analyser les tendances et les perspectives des consommateurs nous aide à exploiter et à améliorer notre activité.

    Combien de temps garderons-nous vos informations personnelles?

    Nous conserverons toujours vos informations personnelles pendant la période requise par la loi. Nous conserverons également vos informations personnelles lorsque nous avons besoin de le faire dans le cadre d’une action en justice ou d’une enquête impliquant GSK. Lorsque vous nous avez contactés pour une question ou une demande, vos informations personnelles ne seront traitées que le temps nécessaire pour répondre à votre demande ou requête. Dans le cas contraire, nous conserverons vos informations personnelles pendant 7 ans.

    Avec qui nous partageons vos informations personnelles?

    Vos informations personnelles seront accessibles aux employés de GSK, ainsi qu’aux employés autorisés de certains fournisseurs de GSK, notamment les employés de Genpact International, Inc et de Salesforce.com et de leurs filiales (ou tout fournisseur supplémentaire ou de remplacement que nous pourrions nommer à partir de de temps à autre) qui fournissent à GSK des services de soutien aux relations avec les consommateurs.

    Transferts de vos informations personnelles en dehors de votre pays d’origine

    Vos informations personnelles peuvent être transférées à des entités du groupe GSK et à des prestataires notamment situés en Roumanie, États-Unis d’Amérique et Inde. Les pays vers lesquels nous transférons des informations personnelles peuvent ne pas disposer de lois de protection des données qui offrent un niveau de protection adéquat à vos informations personnelles

    Nous prenons donc des mesures (qui peuvent inclure la conclusion d’accords de transfert de données basés sur les clauses types approuvées par la Commission européenne ou les Binding Corporate Rules de GSK) pour garantir que les tiers et les membres du groupe GSK auxquels nous transférons ces informations s’engagent à assurer un niveau de protection adéquat pour vos informations personnelles. Vous pouvez trouver plus d’informations sur les accords de transfert de données ici.

    Protéger vos informations personnelles

    GSK peut partager vos informations personnelles avec les fournisseurs après une diligence raisonnable appropriée, conformément aux politiques et procédures de GSK, et en vertu d’un accord écrit engageant les fournisseurs à prendre les mesures de sécurité appropriées concernant le traitement de vos informations personnelles (y compris en ce qui concerne le maintien de la confidentialité de vos informations personnelles et la mise en œuvre des mesures de sécurité techniques et organisationnelles appropriées).

    GSK prendra les mesures juridiques, organisationnelles et techniques appropriées pour protéger vos informations personnelles conformément aux lois applicables en matière de confidentialité et de sécurité des informations personnelles.

    Vos droits

    Vous pourriez avoir droit à:

    vous exclure du traitement de vos informations personnelles à des fins de prospection commerciale, si vous avez consenti à ce traitement;

    demander des informations concernant le traitement de vos informations personnelles, y compris recevoir une copie de vos informations personnelles;

    demander la correction et / ou la suppression de vos informations personnelles, ou s’opposer au traitement de vos informations personnelles;

    demander la restriction du traitement de vos informations personnelles;

    demander la réception ou la transmission à une autre organisation, sous une forme lisible par machine, des informations personnelles que vous avez fournies à GSK; et

    porter plainte auprès de votre autorité locale de protection des données, ou auprès d’un tribunal, si vos droits en matière de protection des données sont violés. Vous pourriez être en droit de réclamer une indemnisation pour les dommages ou la détresse subis ou soufferts en conséquence du traitement illégal de vos informations personnelles.

    Lorsque vous avez la possibilité de partager vos informations personnelles avec nous, vous pouvez toujours choisir de ne pas le faire.

    Si vous vous opposez au traitement de vos informations personnelles, ou si vous avez donné votre consentement au traitement et que vous choisissez par la suite de le retirer, nous respecterons ce choix conformément à nos obligations légales.

    Cela pourrait signifier que nous sommes incapables d’effectuer les actions nécessaires pour atteindre les objectifs du traitement décrit (voir « Comment utilisons-nous vos informations personnelles? »). Après avoir choisi de retirer votre consentement, GSK peut continuer à traiter vos informations personnelles dans les cas autorisés par la loi, en particulier dans le cadre de nos obligations en vertu des règles sur les remontées d’évènements indésirables.

    Si vous souhaitez exercer vos droits, veuillez-nous le faire savoir en nous contactant en utilisant les coordonnées ci-dessous.

    Contactez-nous

    Si vous avez des questions ou des demandes concernant le traitement de vos informations personnelles, ou si vous avez besoin d’informations supplémentaires, veuillez contacter:
    FR.CPA@gsk.com

    Note: While replying to this email, please DO NOT DELETE thread reference ID (e.g. Ref:_XXXXXXXXX._XXXXXXXXXX:Ref) from the body of the mail.

  34. BeCam dit :

    Un dentifrice doit être alcalin afin de neutraliser tout acide qui attaque les tissus durs de la dent. Donc, le bicarbonate est favorable mais pas les produits citronnés à pH inférieurs à 7. En règle générale les dentifrices fluorés sont acides, ils vont blanchir l’email tout en le fragilisant en détruisant la trame protéique support des cristaux de calcium..
    Les bactéries responsables des maladies parodontales sont acidophiles, raison supplémentaire pour utiliser des produits alcalins.
    Le vrai savon de Marseille à l’huile d’olive conviendra à certains même à de jeunes enfants qui ne seront pas rebutés au début, par le goût qui ne se manifeste que lorsqu’il y a de l’acide en bouche .Ainsi,ils grandiront sans carie, ce qui ne sera pas le cas de ceux utilisant des dentifrices fluorés

  35. Antoine dit :

    Recette dentifrice : Une cuillère huile olive vierge ou huile coco + Une cuillère café de argile verte + Une goutte H.E .thym ou sauge ou menthe piparata.
    Mélangez le tout.
    Pour obtenir une pâte onctueuse.

  36. Mamichou dit :

    Merci pour cet article et les conseils.
    Personnellement, la 1/2 cuillère de bicarbonate me fait un peu peur … il est connu que le bicarbonate abime l’émail des dents. Si l’on s’en sert (même peu) matin et soir … je crains le résultat.
    A bientôt !

  37. Giloup dit :

    Merci pour vos informations toujours pertinentes et très utiles.
    Pour ma part il m’arrive d’utiliser directement du savon de Marseille !!!

  38. Rey-Dorène dit :

    Le dentifrice eco+ chez Leclerc ne semblé pas concerné. C’est le moins cher du marché et je l’utirisé désormais.

  39. Nathalie dit :

    Je rajoute juste un peu d’huile de coco en plus pour son côté antibactérien.

  40. Raoul Anne dit :

    Bonjour Pure Santé
    Qu’en est-il de la pâte dentaire Meswak ( dentifrice ayurvédique sans fluor )?
    MERCI pour votre réponse Anne

  41. Marie Claude Lemonnier dit :

    Je me lave les dents SANS dentifrice depuis longtemps avec la brosse Soladey. De temps en temps je mets une goutte ou deux de Tea Tree ou plus rarement j’utilise du bicarbonate.
    Mon dentiste me félicite de mon hygiène.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *