La plus grosse arnaque du règne végétal

Chère lectrice, cher lecteur,

Je parie que vous vous êtes déjà fait avoir par cette « astuce marketing » souvent utilisée par les industriels :

Vous achetez par exemple un paquet de biscuits. Vous choisissez la plus grosse boîte, avec de belles images alléchantes de cookies dessus.

Et quand vous l’ouvrez, surprise !!

Il n’y a que 6 petits biscuits ridicules, bien séparés par une grosse structure en plastique qui prend toute la place.

On a beau connaître le « truc », on se fait tous avoir un jour ou l’autre.

Et si vous pensez y échapper parce que vous achetez vos aliments en vrac au marché…

Détrompez-vous !

En matière de marketing, les industriels n’ont rien inventé :

Dans ma dernière lettre, je vous expliquais comment certaines plantes étaient capables d’escroquer les animaux et les hommes (si vous l’avez manquée, vous pouvez la relire ici).

Aujourd’hui, vous allez voir que personne n’est à l’abri d’une « arnaque » en faisant son marché.

Je me suis fait arnaquer… par un fruit

Dans les étals du marché, se cache un as du marketing. Un fruit qui a tout compris aux combines des vendeurs.

Il sait donner une belle image de lui :

Il est gros, rond et alléchant, avec de jolis motifs vert sur sa peau.

C’est la pastèque.

Quand on paie 5 euros une pastèque tellement grosse et lourde qu’il faut presque se mettre à deux pour la porter…

On se dit qu’on en a pour son argent.

Et pourtant, on croit acheter un fruit, mais on achète surtout… de l’eau.

Car en réalité, 92 % de ce gros fruit n’est que de la « flotte » !

Quand on sait ça, on a un peu l’impression de s’être fait avoir.

À ce prix-là, autant acheter directement un pack de six bouteilles d’eau minérale au supermarché, non?

C’est ce que j’ai longtemps pensé de la pastèque. Mais quand j’ai appris à mieux la connaître, je me suis rendu compte que j’avais tout faux.

Mea culpa, chère pastèque !

C’est vrai que la pastèque est un gros fruit plein d’eau. Mais j’ai tout de même été un peu dur avec elle.

D’ailleurs, ma femme, qui en raffole, en achète chaque semaine au marché.

Et elle a bien raison.

Car il y a quand même de nombreux avantages à manger de la pastèque.

D’abord, elle est idéale lors des jours de canicule, comme en ce moment : avec sa forte teneur en eau, elle est très désaltérante et rafraîchissante en été.

Et elle a un avantage non négligeable sur les bouteilles d’eau : l’eau de la pastèque n’est pas emballée dans du plastique. C’est donc une alternative plus saine et moins polluante que les bouteilles.

Mais ce n’est pas tout.

Le fruit de l’été 2019

Dans les 8 % de la pastèque qui ne sont pas de l’eau, on trouve de nombreux minéraux et vitamines : en particulier de la vitamine C (25 % des apports journaliers dans une portion de 200 g), mais aussi vitamines B1 et B6.

Vous le savez peut-être, mais les fruits et les légumes colorés sont toujours très riches en antioxydants. 

La pastèque n’échappe pas à la règle : sa belle couleur rouge est due à de nombreux caroténoïdes (gamma-carotènes, bêta-carotène, cryptoxanthine, lycopène) qui ont tous des propriétés antioxydantes[1].

Et le mieux, c’est que la pastèque est très pauvre en calories. Vous ne risquez donc pas de prendre du poids si vous en abusez.

Alors, si je peux vous donner un conseil pour cet été : n’hésitez pas à vous laisser « arnaquer » par une pastèque.

Amicalement,

Florent Cavaler





[1] La Nutrition : Les atouts santé de la pastèque

7 réponses à “La plus grosse arnaque du règne végétal”

  1. roberte dit :

    bonjour,
    ok pour les qualités et les bienfaits de la pastèque,
    mais son IG est de 75…!!!
    Alors , que penser?

  2. christiane gress dit :

    Oui, moi aussi j’en raffolais, mais attention à son indice glycémique qui est assez élevé, (76) pas nécessairement bon pour une diabétique ! Je n’en achète plus à cause de cela, il faut quand même le signaler dans votre article !

    • Florent dit :

      Bonjour Christiane,
      La pastèque a un indice glycémique élevé, c’est vrai, mais c’est aussi l’un des fruits les plus pauvres en glucides (environ 6g pour 100g). Si vous ne mangez pas une pastèque entière, vous ne risquez donc pas de faire beaucoup grimper votre glycémie. En fait, ce qui compte vraiment, c’est la charge glycémique d’un aliment (l’indice glycémique en fonction de la quantité de glucides).
      Amicalement,
      Florent

  3. KUHN dit :

    L’eau de la pastèque n’est pas de l’eau courante , c’est de l’eau vitale que nos cellules peuvent effectivement utiliser . Les jus de fruits sont souvent obtenus en supprimant l’eau vitale par concentration et en la remplaçant avec de l’eau gazeuse qui empoisonne notre digestion parce que nous croyons à tort qu’elle est « légère » .

  4. Sophie Delettre dit :

    On pourrait aussi ajouter que la tisane de pépins de pastèque est excellente pour la santé ! C’est donc un fruit qui réserve de bonne surprise jusqu’au bout.

  5. jacqueline dit :

    Bonjour !! Il ne faut surtout pas oublier que l ‘ eau de la pastèque n’est pas de l’eau … Ce qui ressemble a de l’eau est un concentré d’énergie qui va bien plus loin que les vitamines et les minéraux qui ne sont que des éléments décelables parce que très physique !! ( ceci est valable bien pour pour les autres légumes ou fruits ) Je dirai que c’est comme l’homéopathie , on pourrait penser que ce n’est que du sucre donc une arnaque ! Non les plantes ne sont pas vicieuses , elles nous guérissent à notre insu , c’est « nous » , qui sommes ignares …. Les mondes parallèles nous aiment malgré nous !! Bon dimanche , Jacqueline

  6. Florence dit :

    Si la pastèque est délicieuse car sa chère est désaltérante, c’est bien dans sa peau blanche que se cachent les meilleurs nutriments. J’utilise la peau blanche dans des salades et en plus elle est l’un de mes rituels beauté préférés. Se frottez le visage avec cette peau rend la peau veloutée et dépulpée. Effet garanti.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *