Comment cette épice peut vous aider à arrêter le sucre

Chère lectrice, cher lecteur,

Aujourd’hui, j’aimerais vous parler d’une épice un peu particulière, qui pourra vous aider à avoir la main un peu moins lourde sur le sucre.

La cannelle.

Attention, pas n’importe quelle cannelle !

La cannelle de Ceylan a un goût naturellement sucré tout en contenant très peu de sucre. Elle est donc idéale pour donner du goût à vos plats à la place du sucre.

Mais ce n’est pas tout : elle contient aussi plusieurs molécules très bénéfiques pour la gestion du sucre sanguin.

La cannelle augmente la sensibilité des cellules à l’insuline, et diminue donc la résistance à l’insuline.

Plusieurs études montrent que la consommation régulière de cannelle contribuerait à calmer l’appétit, faciliter la perte de masse grasse au niveau abdominal et pourrait même aider les personnes diabétiques[1].

C’est pour cette raison qu’elle est conseillée pour tous les problèmes liés au métabolisme (surpoids, diabète, addiction au sucre…).

L’écorce, ou sa poudre, peut être utilisée pour relever vos plats sucrés et salés, ou encore pour aromatiser vos boissons chaudes avec ses notes caractéristiques : tonique, chaude et vanillée.

Et si vous voulez la prendre de façon régulière, sachez qu’elle est conseillée à raison de ½ cuillère à café de poudre répartie en deux à trois prises quotidiennes.

Attention : privilégiez toujours la vraie cannelle de Ceylan, c’est la seule qui possède toutes les propriétés mentionnées plus haut.

2 conseils pour éviter les pièges

Méfiez-vous des sucres cachés : les aliments préparés, la sauce tomate, certaines vinaigrettes et parfois même la charcuterie contiennent du sucre.

Vous le retrouverez sous différentes appellations dans les produits industriels : sirop de glucose, sirop de glucose-fructose, saccharose, fructose, glucose ou dextrose.

Soyez attentifs aux étiquettes !

Prenez aussi garde aux édulcorants. Les « sucrettes » sont en fait des mélanges de sucre avec un édulcorant. Et l’effet sur la santé est identique !

Quant aux édulcorants purs (sucralose, aspartame, etc.), ils ne contiennent peut-être pas de sucre, mais leurs effets sur la santé peuvent tout de même être problématiques : perturbation de la flore intestinale, augmentation du risque de certains cancers, etc.

De toute manière, ils ne vous aideront pas à vous défaire de la dépendance psychologique au sucre, dont je vous ai parlé dans mon précédent message.

Amicalement,

Florent Cavaler





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *